Dans le silence, la parole

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 17:37

Voici le premier texte que j'avais écrit sur le thème du concours (enfer donc). Avec du recul, il est quand même moins bon il me semble.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Spoiler:

Il y a des moments où l'on voudrait juste mourir. Et parfois, on est exaucé. Comme moi.

Je n'aime pas parler. Non, c'est faux, j'aimerais parler, mais je ne sais pas. Impossible. Alors, je garde tout en moi, j'enterre, bien loin, bien profond. Je dois avoir un trou immense, un gouffre, pour tout ça parce que j'ai beau le remplir, il déborde toujours de place. Pour y fourguer de nouvelles peines, de nouvelles souffrances, de nouveaux désirs suicidaires. Peut-être est-ce la cause de ma présence ici. Petit à petit, toutes ces choses accumulées se sont nourries l'une de l'autre, ont pris de la force, acquis un pouvoir, et m'ont amenée ici. Parce que je ne me rappelle pas être morte, voyez-vous. J'étais vivante, et je suis morte. En un instant. Sans raisons. Mais faut-il nécessairement des raisons ? Je m'en fous des raisons. Maintenant, je progresse dans ces tunnels sombres, je ne sais pas où je vais, ni si je dois y aller, mais qu'importe.

Je ne parle toujours pas. C'est bizarre, je pensais que mon trépas me donnerait peut-être l'occasion d'autre chose, me réparerait ce manque, m'apprendrait à l'ouvrir. Enfin, parfois, je pensais cela. A d'autres périodes, la tombe m'apparaissait comme la fin de tout. De la parole aussi. Puisque sans plus rien, il ne pourrait plus y avoir de parole. Une autre forme de guérison. Quelle croyance était la meilleure ? Je m'en fous aussi. La question ne se pose plus de toute façon.

Il fait trop chaud. C'est désagréable. Et puis, toutes ces voix autour de moi. Je voudrais qu'elles fassent silence. Elles me harcèlent, me crient ce que je tais, ce que je cache. Pourquoi font-elles ça ? Comme si j'allais leur répondre. L'ouvrir ne peut que me faire souffrir plus. Est-ce que je souffre ? Possible. Je n'en suis pas sûre. C'est diffus, à l'intérieur de moi. D'aucuns l'interprèteraient comme une douleur psychologique. Oui peut-être. Si j'y réfléchis, j'ai mal dans mon esprit et dans mon âme.

Ils en profitent les salops. Mes démons. Ils se sont matérialisés avec mon décès. Qu'ils arrêtent de me persécuter. A quoi ça leur sert ? Je suis passée de l'autre côté non ? N'est-ce pas suffisant ? On dirait que non. Ils me poussent en avant. Obligée d'avancer. Ça m'est égal. Ici, plus loin, ailleurs, il n'y aura pas de différences.

Les longs boyaux semblent s'élargir maintenant, et mes fantômes hurleurs se multiplier. Ils veulent que je me raconte. Comme si je pouvais. Même eux sont sans pouvoir sur cette tare que je traîne. Malgré leurs tortures, ça m'est toujours impossible. Ils me bousculent de leurs cris, comme autant de poings qui me frapperaient. C'est pénible, mais ça ne marche pas. J'ai vécu ainsi en me haïssant jusqu'à vouloir en mourir. Et j'en suis morte. Je suppose que ma mort sera pareille à ma vie. Un long silence de douleurs.

Le sol sur lequel je marche me brûle les pieds. Les décharges à chaque pas remontent le long de mes jambes et explosent dans mon ventre. Mon corps se consume de l'intérieur en à-coups douloureux. Mais ce n'est rien comparé à ces hurlements qui m'enveloppent d'un cocon de noirceur pire que les ténèbres qui règnent en ces lieux. L'air ambiant s'empuantit d'odeurs de souffre qui m'irritent le nez et les yeux. Je pleure. Ça ne me change guère. Mais l'eau, même lacrymale, n'a pas cité ici. Mes larmes sont des rivières de sang qui s'écoulent sur mes joues sèches.

Le paysage a changé, il m'offre ses étendues arides où seule la mandragore fleurit sous des gibets dressés en plantes monstrueuses. Au bout des cordes roides, gigotent des pénitents, crispant des mains squelettiques sur des cous étranglés, voués à suffoquer sans relâche, condamnés à la fermer, la bouche béante et muette. Ils me regardent, tous, me jugent et me maudissent. Leur regard noir me poursuit alors que mes talons frappent les pavés incandescents.

Le jour et la nuit s'entremêlent en touffeur et froideur, et mon être se disloque, se recompose, disparaît, et réapparaît au rythme de leur succession folle, écartelé dans des tourments incessants.

Finalement, la vie, la mort, c'est pareil. Juste un calvaire. J'ai connu la première, je découvre la deuxième.

Il paraît que c'est long la mort.

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par mormir le Jeu 23 Juil 2015 - 18:12

Oui je trouve que ton texte du concours était meilleur. Non par le style, car tu jongles avec les mots et les idées en vraie professionnelle. Mais par le sens, car il ne m'est pas apparu très clairement. Passage de vie à trépas certes, avec une continuité à laquelle ne s'attendait pas le héros. Mais encore ?
Petit détail : "Mais l'eau, même lacrymale, n'a pas cité ici" > j'aurais mis "droit de citer".


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 18:18

Merci de ta lecture Mormir. Oui, ce récit-ci me paraît moins précis.
"Droit de cité", effectivement, c'est mieux.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par FRançoise GRDR le Jeu 23 Juil 2015 - 19:57

Il est quand même plus fade, oui mais pas intéressant... Tu as bien fait de mettre "Enf(ant)er" qui accroche à tous les niveaux. Celui-ci paraît plus "classique"... J'aimerai bien savoir pourquoi elle ne parle pas ? Est-t-elle muette de naissance ou par accident ? Tu nous laisses trop dans le flou No


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7162
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 20:11

Merci de ton passage sur cet autre texte infernal.
Elle sait parler, c'est plutôt qu'elle garde tout en elle.
Je vais réfléchir à revoir ce texte, mais bon, pour l'instant, trop de boulot, trop de fatigue, je fais rien, même pas des relectures pour des textes prévus pour des AT.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par FRançoise GRDR le Jeu 23 Juil 2015 - 20:17

Suis un peu pareille que toi en ce moment ! Je comprends...
Est-ce la chaleur ou pour moi le fait que je dois retrouver un rythme ? Sinon, je papillonne... on papillonne... Dans 7 jours, il y a l'AT sur La Mort... Tu l'as envoyé ton texte ? Celui-là irait bien pour ce thème : elle est morte mais ne sait pas trop, en fait. Ces réflexions sur la parole ou pas est un peu proche de ce que l'on appelle "la mort sociale", non ?


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7162
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 20:23

Je fous rien et je sais que la dead-line se rapproche. J'enverrai encore une fois à la dernière minute (si je n'oublie pas).
Celui-ci, je ne le destine à rien pour l'instant, il n'est pas assez costaud. On verra plus tard quand je l'aurai retravaillé.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par FRançoise GRDR le Jeu 23 Juil 2015 - 20:38

Oui, il faut le revoir un peu. Comme d'hab, je n'ai rien à te proposer pour cela Rolling Eyes
Bon courage pour tout ^^


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7162
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Cancereugène le Jeu 23 Juil 2015 - 20:57

Ben moi j'ai envoyé hier un texte pour l'A.T la Mort, après avoir passé deux heures à le brosser...

Ton texte est vraiment plaisant à suivre, tellement que le final semble un peu en deça. Mais j'ai aimé, c'est simple, léger, vivant (?)

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 20:59

Merci de ton appréciation Very Happy . Qu'est-ce qui cloche dans la fin d'après toi ?


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Cancereugène le Jeu 23 Juil 2015 - 21:07

J'ai l'impression que c'est une impasse. Qu'il n'y a pas vraiment de conclusion, et que ça ne va pas plus loin.
Mais je ne suis pas complètement déçu par la fin, qu'on se comprenne bien. J'étais bien dans le texte, et puis cette fin qui semble ne mener nulle part arrive, alors que bon, je m'attendais peut-être à autre chose (mais quoi ?) Du coup, je trouve la conclusion plus faible que le reste. Cela reste malgré tout très bien écrit.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 21:10

Oki. Merci pour les précisions. Un peu de mal à me plonger dans des réflexions sur l'écriture pour l'instant, donc, je garde ça dans un coin de ma tête pour le moment où je retrouverai une période de motivation/inspiration.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Cancereugène le Jeu 23 Juil 2015 - 21:17

Ne me parle pas d'inspiration ! La chaleur m'empêche de dormir, ok, j'utilise mon temps pour écrire... sauf que manque de bol, c'est un peu de la merde ! Mon texte pour La Mort, je l'ai écrit il y a quinze jours. Franchement je n'avais aucune envie de le mettre en ligne. Je savais qu'il se ferait descendre ! Et mon roman se traîne laborieusement. Je l'enverrai dimanche, la veille de mon départ vers le soleil (enfin, encore plus de soleil !)
Il me reste un texte pour l'A.T intelligence végétale, j'ai une idée qui me paraît bonne, mais je n'ai plus que samedi et dimanche pour l'écrire... ça va être à l'arrache ! Et ça risque d'être mauvais... bref...

Tu as eu de bonnes inspirations pour l'enfer en tout cas !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Catherine Robert le Jeu 23 Juil 2015 - 21:22

Ah oui l'AT végétal, j'y pensais aussi pour mon texte avec les plantes carnivores sur une autre planète, mais bon, il est pas terrible, alors j'hésite.
Je dois aussi revoir "Yin et yang" et puis mon roman post-apo.

En positivant, je dirais que j'ai bien produit les derniers mois, normal de faire une petite pause, juste que c'est pas le meilleur moment avec les dead-line qui pointent fortement le bout de leur nez.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7649
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Cancereugène le Jeu 23 Juil 2015 - 21:25

Oui, c'est un peu la période ! J'avais aussi pensé à l'A.T reptiles, mais je n'ai vraiment aucune idée potable. Je passe mon tour !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1403
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dans le silence, la parole

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum