La scène de Perro (2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La scène de Perro (2)

Message par Perroccina le Mer 13 Mai 2015 - 15:23

Cette deuxième scène d'amour est plus dans le sens de l'atelier que la première. mais même si je l'ai écrite, ce n'est pas mon truc (je précise : d'écrire ce genre de trucs)

C'est un moment unique. C'est un moment magique. Je voudrais qu'il dure toujours ainsi, dans sa perfection la plus pure. Je l'ai tant attendu. Tu es là. Tu es nue, mon doigt glisse le long de ton sein. Tu halètes. Tu me désires déjà autant que je te désire mais je veux attendre encore. C'est notre première fois. Je veux retenir ce moment et arrêter le temps, ressentir notre amour naissant jusqu'à en avoir mal. Ma main prend ton sein avec douceur. Tu gémis alors que je caresse ton téton, ton bassin se balance en mouvements lascifs. Ta main court le long de mon torse, sur mon ventre jusqu'à mon sexe sur lequel tu exerces un doux va et vient tout à la fois délicieux et douloureux. Mais tu ne l'auras pas, pas encore. Je n'ai pas fini. Ma main a quitté ton sein, chemine sur ton ventre et s'égare entre tes cuisses. Tu te cambres sous la caresse. Tes jambes emprisonnent mes doigts. C'est humide et chaud, le désir nous submerge. Tu cherches ma bouche, ta langue caresse la mienne alors que tes doigts continuent leur va et vient sur mon membre. Délicieuse torture, ma main presse ton sexe et tu me supplies de te pénétrer. Je ne vais plus résister longtemps, mais je tiendrai jusqu'au bout. Quand je serai en toi je veux que nos deux corps se fondent, fusionnent jusqu'à ne plus en former qu'un seul... Jusqu’à ce que la magie de notre amour nous fasse quitter la terre.


Dernière édition par Perroccina le Ven 15 Mai 2015 - 10:34, édité 1 fois


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Catherine Robert le Mer 13 Mai 2015 - 21:59

Très jolie scène érotique Perro. Tu t'y débrouilles bien mieux que ce que tu nous laissais sous-entendre.
J'ai repéré une petite faute : "Ta main coure le long de mon torse" court

Cela-dit, ce n'est pas encore dans le thème de l'atelier. C'est une scène de sexe et non une scène d'amour. Comme l'a dit Paladin je ne sais plus où, difficile de séparer amour et sexe.

Mais je le répète, c'est bien écrit.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Paladin le Mer 13 Mai 2015 - 22:37



Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Perroccina le Ven 15 Mai 2015 - 10:39

@Paladin : Je ne connaissais pas (amusant), mais je ne suis pas bien certaine de ce que je dois comprendre et je n'ai pas non plus envie qu'on me l'explique.
@Catherine : merci pour la faute, j'ai corrigé. Celui-là ne me paraissait pas hors sujet dans la mesure où c'est l'amour qui porte la sensualité du truc. J'ai pensé à une autre scène mais vous allez encore la trouver border-line. Tant pis, puisque je ne peux pas travailler sur ce que j'avais prévu, je vais vous l'infliger...


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Paladin le Ven 15 Mai 2015 - 12:29

Bon, je t'explique pas, alors!

Je dirais comme Catherine: bien écrit, mais c'est une scène de sexe. Bien sûr ces partenaires s'aiment. Mais l'esprit de cet atelier est de mettre l'accent sur les sentiments. On peut imaginer une scène, même sensuelle, mais qui ne va pas (en tout cas le temps de cette scène) jusqu'au passage à l'acte sexuel (comme c'est romantique, dit comme ça!)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Murphy Myers le Ven 15 Mai 2015 - 17:04

Je trouve cette scène très bien et assez dans le sujet, pour ma part. Même si c'est surtout l'action qui est mise en avant, elle est supposée par un contexte de romance.

Faut avouer que le titre de l'atelier peut prêter à confusion aussi. "Scène d'amour" peut autant renvoyer aux sentiments d'amour qu'au fait de le faire après tout, l'un n'empêchant pas l'autre d'ailleurs. "Scène romantique" aurait peut-être évité cette possible double interprétation.

En tout cas, bravo pour ce petit texte. Je pense que je serais incapable de pondre quelque chose comme ça, sans contexte, sans histoire autour qui me mène inévitablement à le faire, alors j'imagine sans mal la difficulté de s'y essayer.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Cancereugène le Sam 16 Mai 2015 - 19:21

Tu te conformes assez bien au sujet, car scène d'amour, ça nous renvoie un peu à du Harlequin, qui n'est rien d'autre que du cul habillé de romantisme à l'eau de rose. J'ai du mal à évaluer un tel exercice. C'est très bien écrit. Voilà !
Fin.

Pour être honnête, j'aurais supprimé les trois premières phrases. C'est désuet et cliché de commencer ainsi (je trouve) ; j'aurais plutôt mis "J'ai tant attendu ce moment" ; sobre, sans chichis... Mais c'est juste pour dire quelque chose, car vraiment, je me sens incompétent pour apprécier une telle scène à sa juste valeur.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Perroccina le Mar 19 Mai 2015 - 12:55

Ma dernière lecture d'Harlequin (si, si j'avoue et je me repends tous les jours) date d'il y a 30 ans au moins. Pas de thunes et rien à lire, je crois que j'aurais dévoré la notice technique de ma bagnole. Ah, je suis con, je l'ai fait aussi !
Pour la scène, c'est venu comme ça. Le sexe fait partie de l'amour (sauf avec mon spet, et même là... "quand je sens en chemin..."), je n'ai rien prémédité. Quand j'ai commencé je ne savais même pas ce que j'allais écrire ; j'avais juste envie de raconter un moment de totale exception, complètement merveilleux un peu hors du temps. De ce point de vue, je me suis plantée. C'est intéressant à faire, il suffit d'aller pêcher (ou pécher) dans son passé pour démarrer.
Les trois premières phrases, je voulais poser un état d'esprit, c'est peut-être, maladroit, désuet mais pour cette scène c'est bien le sentiment qui est à l'origine de l'acte et non l'inverse.
En tous cas merci pour vos lectures et vos avis


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Tipram le Mer 20 Mai 2015 - 10:33

Perroccina a écrit:Ma dernière lecture d'Harlequin (si, si j'avoue et je me repends tous les jours) date d'il y a 30 ans au moins.

De mon temps, dans les années 60, c'était Delly.

Plus récemment, un viel ami a été démarché par une responsable de Harlequin qui lui a demandé de lui suggérer une nouvelle stratégie éditoriale. Cet ami m'a demandé de lui donner un coup de main parce qu'il dit ne rien connaître à la romance.
Je suis donc allée faire un tour chez Harlequin, et je dois reconnaître que leur collection est impressionante. De l'eau de rose à l'érotique en passant par le policier, il y en a pour tous les goûts. Jj'ai téléchargé plusieurs romans gratuits. Décevant. L'intrigue est construite sur un schéma identique, bourrée de clichés, avec un vocabulaire convenu et happy end obligatoire. Et pourtant, ça marche...

Bravo, Perro, pour l'exercice de style.
Je rebondis sur "l'envie de raconter un moment de totale exception", pourquoi ne pas placer la scène dans un contexte lui aussi exceptionnel ? Exemple : pays en guerre, visite du pape, concert unique de Mick Jagger, ou plus simplement, un temps printanier en plein mois d'octobre. C'est ce qui m'est venu à l'esprit en lisant votre post. Cela ne vaut peut-être pas tripette.

Bonne continuation.

Tipram

Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1647
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 65
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Tak le Mer 18 Mai 2016 - 9:40

Bien aimé cette petite scène érotique qui ne mange certes pas de pain, mais qui se lit très bien.
Après, la limite est mince en effet entre "texte érotique" et "texte sentimental dérivant vers l'érotisme", mais ça ne m'a pas vraiment gêné. Juste une petite phrase : "C'est humide et chaud, le désir nous submerge." Je trouve que ça fait un peu trop compte-rendu. Oui, un sexe est humide et chaud, mais je pense qu'on peut tourner la chose de façon un peu plus littéraire pour dire la même chose.
Un tout petit détail, mais il faut bien en trouver, n'est-ce pas ? Wink

Vivement l'ouverture de l'atelier érotique/porno, je sens que certains y seront très à l'aise.


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: La scène de Perro (2)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum