The Walking Dead

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Paladin le Mar 6 Sep 2016 - 10:39

Moi bizarrement j'accroche plus qu'au début. Je ne suis pas grand amateur de zombies, et au départ je trouvais l'histoire répétitive : "on survit, on trouve une communauté qui nous accueille, mais on s'aperçoit que c'est pas un bon plan, on s'en va ailleurs, etc..."
Et puis j'ai fini par comprendre que le thème, c'est pas les zombies, ce sont les comportements humains dans des circonstances extrêmes : ça pourrait être après une catastrophe naturelle ou nucléaire : certains ont perdus toute humanité, d'autres cherchent à la conserver, d'autres, comme Ric ou Caroll, sont sur une position "dure" : on défend la communauté, mais on fait pas de sentiments envers ceux qui ne peuvent pas suivre. Et leurs façons de réagir peut évoluer...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:23

C'est une série qui ne m'avait pas accrochée au début. Je regardais les épisodes de loin en loin, sans suivre et sans rien comprendre. Déjà, j'ai jamais été trop fan des zombies, ça marche à 2 à l'heure, ça me gonfle vite. Et je suis encore moins fan des corps en décomposition et autres dégueulasseries. Sans parler que je ne comprends rien au système de contamination : une morsure et t'es foutu, mais le sang leur gicle dans la bouche et les yeux et ça fait rien...??? (si ça ne tenait qu'à moi, je leur enverrais Stubbins Ffirth histoire d'y voir plus clair^^).

Puis on m'a prêté un disque dur contenant plein de films et la saison 6 en VO. Du coup, j'ai regardé et j'ai fini par apprécier au point de m'enfiler le tout en 3 soirées. Ce sont surtout les relations entre personnages qui font l'intérêt de la série, je ne l'ai compris qu'à ce moment-là (ça, et la gueule d'ange de Daryl, ce mec est trop canon). Et j'ai fini par m'habituer au bruit des couteaux dans les crânes et autres gargouillis. On s'habitue à tout.

Cette semaine, on m'a prêté le 1er épisode de la saison 7. Je me suis jetée dessus mais j'ai pas réussi à voir jusqu'au bout, c'était trop dur pour moi. J'étais vraiment très mal à l'aise (je sais, vous allez vous foutre de ma poire, mais j'ai vraiment pas l'habitude du gore). Je devrais avoir sous peu les 2 et 3 mais ça m'a bien refroidie : j'ai déjà eu du mal à m'endormir après avoir vu le début du 1er...


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Catherine Robert le Sam 12 Nov 2016 - 18:26

J'ai jamais trop suivi parce que j'ai l'art de rater des épisodes dans les séries que je voudrais suivre et ça me saoule d'avoir des trous dans la chronologie. Mais des épisodes que j'ai vu, j'ai plutôt bien aimé.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:30

Idem, c'est pour ça que pour une fois que j'avais la saison en entier j'ai voulu en profiter. En revanche, j'ai pas compris (mais j'ai pas tout bien suivi depuis le début) : ça mène à quoi ? Je veux dire : est-ce qu'il y a un but ? Genre rejoindre un endroit précis ? Parce que ce que j'en ai vu, à part essayer de vivre le plus longtemps possible, je vois pas où ça peut mener. Et ça peut durer longtemps...


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Murphy Myers le Sam 12 Nov 2016 - 18:38

Marrant, je me suis toujours fait la même réflexion sur la contamination. Et de façon plus globale, même hors contamination, tous ces films d'horreur où le perso hurle la gueule grande ouverte alors que du sang gicle dans tous les sens. C'est déjà assez dégueu en soi de patauger dans le sang. Alors en bouffer en plus... (Aucun sens des priorités, ces perso de films d'horreur, vraiment  :mrgreen: )

Walking dead saison 7, je te rassure Raven, t'es pas la seule à avoir eu cette réaction. Cet épisode a plus ou moins enflammé la toile et bien énervé les fans. Ce qu'on en dit en gros c'est que c'est du gore pour du gore (et ça, même les fans de gore aiment moyennement je pense).
Perso, j'ai pas aimé non pas pour l'aspect malsain, mais pour l'aspect incohérent et grand-guignolesque au possible. "Ah, regardez comment je suis trop méchant, ahahah, quel grand méchant je suis, et je vous ai dit que j'étais méchant aussi ?". Voilà mon résumé de cet épisode... Inutile et incohérent, et je déteste quand je sens qu'une fiction veut me forcer la main comme ça ("hé, regarde, il est trop méchant ! Faut que t'ai peur, tremble, spectateur ! Et puis faut que tu le déteste aussi, déteste-le ! Mais tremble aussi, regarde comment qu'il est trop imprévisible notre grand méchant").

D'autant plus, mais ça j'avoue que c'est pas la faute des scénaristes, que j'aime pas cet acteur, je sais pas pourquoi, peut-être parce qu'il joue toujours des rôles qui me gonflent (je l'avais déjà vu dans Supernatural, dans un rôle tout autre mais tout aussi chiant à mes yeux).

Après, je te rassure, là encore, le 2e épisode a rien à voir. C'est tout calme, on installe un nouveau cadre avec le seul perso principal qui était pas avec les autres lors du massacre du 7x01 (j'hésite à mettre des noms, pour pas spoiler ceux qui auraient pas vu la saison 6).


Sinon, pour répondre à ta question, non, y a pas de but. Par moments, par ci par là, on parle d'un remède aux zombies, mais ce genre d'histoires tombe toujours à l'eau. Fausse piste, mensonges, et puis on en reparle plus. Le seul but c'est de trouver un coin où y aura pas trop de gens qui vont vouloir leur défoncer la gueule, pour pouvoir créer une communauté qui perdurera.
Ils suivent les BD aussi, à quelques variantes près. Je crois que la BD en est à 40 tomes, ou un truc comme ça. Donc ils ont de la marge avant d'arriver au bout du chemin...


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:45

Ah tu me rassures, je me suis dit que j'étais qu'une petite nature. Bon, je vais zapper la fin du 1 et passer direct au 2. Mais c'est vrai qu'en plus c'est chiant, déjà le dernier épisode de la 6 était chiant, et on continue dans la même veine. Que du blabla, en effet, façon "c'est qui l'patron?". Cette facette m'a gonflée, l'autre facette m'a choquée, bref je n'y ai pas retrouvé ce qui m'avait attirée dans les épisodes précédents. Et j'ai eu peur que ça ne soit la nouvelle orientation de la série. Et oui, j'avais oublié l'autre perso, c'est vrai. Bon, je continuerai à regarder encore un peu.

Et c'est vrai, mdr, le coup d'ouvrir la bouche dès que ça gicle et de continuer à hurler. Moi j'arrête déjà de respirer dès que je suis sous la douche, bouche hermétiquement fermée.


Dernière édition par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:47, édité 1 fois


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par SILENCE le Sam 12 Nov 2016 - 18:45

Murphy Myers a écrit: Sinon, pour répondre à ta question, non, y a pas de but (...) Le seul but c'est de trouver un coin où y aura pas trop de gens qui vont vouloir leur défoncer la gueule, pour pouvoir créer une communauté qui perdurera.

Survivre et trouver un coin sûr ? Ça fait déjà deux buts à mes yeux, non ?

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2406
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Murphy Myers le Sam 12 Nov 2016 - 18:48

Je veux dire pas de but "définitif". Survivre, trouver un coin tranquille, c'est ce qu'ils font au quotidien depuis la saison 1. Sans un but "définitif", la série peut bien continuer pour l'éternité à les faire errer comme ça de saison en saison.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:51

C'est ce que je veux dire : on n'a pas fini à ce train-là, surtout que les persos principaux meurent tous les uns après les autres pour être remplacés au fur et à mesure. Ça peut durer...


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par SILENCE le Sam 12 Nov 2016 - 18:52

C'est marrant, parce que c'est justement un truc que j'aime dans cette série ! Je trouve que si elle est si bonne c'est précisément grâce à cela. Le bidule du mec qui avait peut-être le moyen d'endiguer la catastrophe et tout le toutim (voyage pour Washington), non seulement ça m'a gonflé mais en plus je n'y ai jamais cru...

SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2406
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 18:56

Ben moi j'y croyais, je l'aimais bien ce sauveur. Et ça répondait à mon besoin d'y voir un but.


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Murphy Myers le Sam 12 Nov 2016 - 19:06

Moi j'aime bien l'idée de montrer comment ils survivent au quotidien. Mais je me pose la question de la fin de la série. Ils vont faire comment pour finir ça sans que ça soit décevant ?
Parce que les fins du genre "on continue notre vie comme on l'a fait toutes ces saisons", ça me donne une impression d'inachevé, personnellement.

Et même sans parler de fin, comment se renouveler sans lasser sur la durée, à répéter le même modèle de saison en saison ? Là on sent tous que la saison 7 se tourne vers le gore et le malsain à outrance. En plus d'une façon de faire le buzz, j'y vois aussi une chute d'inspiration. On sait plus trop comment innover ou entretenir l'intérêt, alors on met du gore pour combler/détourner l'attention.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Amaranth le Sam 12 Nov 2016 - 19:38

La saison 6 est une de mes préférées, la 5 par contre m'a déçue mais sinon je les ai toutes aimées. Tout comme Silence, j'aime justement qu'il n'y ait pas de "but" en soi, ce qui pour moi serait assez superficiel. Là, c'est du pur survival post-apocalyptique et tout tourne autour de la psychologie des personnages, et c'est ça sa force. Je trouve que pour le moment, grâce à cette dynamique, ils arrivent bien à se renouveler. La saison 7 commence très bien à mon sens, j'attendais cet épisode 1 avec impatience et j'ai pas été déçue. Je trouve Negan très charismatique, et depuis le Gouverneur il manquait un "grand méchant" (surtout dans la saison 5, qui tournait vraiment en rond). Personnellement, le niveau de violence était certes élevé mais je n'ai pas trouvé ça insoutenable. Je pense que ce qui a choqué les spectateurs, c'est que la violence concerne des êtres humains alors que souvent dans cette série les scènes gores sont pour les zombies, donc moins choquantes. Pour ma part, j'ai bien aimé cette cruauté rarement égalée dans la série. Twisted Evil
En fait, j'ai pas ressenti l'épisode comme mettant du gore et du cruel juste pour combler, pour moi c'est plutôt cohérent avec la direction qu'avec prise la série (la violence et la menace de Negan et son groupe se construit progressivement dans la saison 6 donc ça paraît "naturel" pour moi qu'il y ait l'apothéose dans l'épisode 1 de la saison 7, or apothéose de violence amène généralement à du gore et quelque chose de sadique. Dans le cas inverse, beaucoup auraient été déçus, je pense. Et ils ont pas mal respecté la BD il me semble, notamment pour la mort la plus crade, je pense que tu verras facilement à laquelle je fais référence).


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.

Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1503
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Murphy Myers le Sam 12 Nov 2016 - 20:08

Pareil, la 6 est ma préférée avec la 3. J'ai trouvé la 5 pas si mal que ça. Perso, c'est vraiment la 2 qui a failli me faire décrocher.

Le gouverneur était génial ! Mais je trouve que Neegan est justement une caricature de ce dernier. Là où le gouverneur avait une logique, une personnalité, Neegan ne sert que de méchant caricatural ; et c'est ça que j'aime pas. D'ailleurs, je ne parlerais même pas de méchant pour le gouvernement, mais d'antagoniste, très bien pensé par ailleurs.

La violence, le sang, les intérêts divergents, j'adore. 50 minutes d'épisode à répéter en boucle "regarde comme je suis trop méchant", ça me donne l'impression de gaspiller mon temps.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Raven le Sam 12 Nov 2016 - 20:20

Oui, c'est ça, c'est parce que c'était sur des humains que j'ai eu du mal, peut-être aussi parce que je m'y attendais pas, à force de n'en voir que sur des zombies. Mais j'y retourne de ce pas !


Quiconque lit la présente ligne sait que je ne suis pas réellement un corbeau dans la vraie vie. Hein, vous le saviez quand même ?

Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 2585
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 40
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: The Walking Dead

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:50


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum