SANS NOM

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Mer 29 Avr 2015 - 13:57

Merci à toi Eilean,

Je ne sais si je maîtrise l'univers policier contemporain (je sais que non, j'en suis loin, mais c'est toujours gentil de me le faire croire !) mais le fait est que tu es une championne du commentaire ! Merci donc de m'avoir fait cet honneur et sache que je n'hésiterai pas à te rendre la pareille lorsque tu posteras un de tes textes. Je ne crois pas m'engager bien loin en te disant que nous attendons tous avec beaucoup d'impatience de pouvoir lire l'une, ou plusieurs, de tes histoires. Pour ce qui est des observations que tu fais, je vais tenter d'y répondre en quelques lignes.  Je passe sur ce que tu as le bon goût d'appeler les coquilles, qui sont en fait des fautes, dans la mesure où le but de l'exercice pour moi est de retrouver une 'envie' d'écrire. Je ne me focalise donc pas trop sur les questions de forme (orthographe, syntaxe, etc.). Je sais que ce n'est pas un argument, mais si je compte bien reprendre l'intégralité du texte (si bien sûr je trouve des développements et une fin acceptables) lorsque ce dernier sera terminé. Quant aux développements relatifs à Cathy, je comprends parfaitement tes remarques. Je les comprends d'autant mieux que j'avais justement l'envie de faire une sorte de transition entre le prologue et l'arrivée de Leïla sur les lieux. Je trouvais la première version du texte justement trop 'incisive' et intéressant d'évoquer le personnage de Cathy. Que deviendra-t-elle dans les prochaines pages et/ou versions de cette histoire, je n'en sais absolument rien puisque j'écris ici à l'instinct ! Je ne sais même pas si l'histoire déroulera le fil qu'elle semble vouloir dérouler pour le moment, va savoir ! Tu abordes par ailleurs le nombre de personnages. Mon Dieu oui, je n'avais pas fait le calcul. Mais là aussi en soulevant ce point, tu mets l'accent sur quelque chose d'intéressant et qui me concerne et te concerne aussi peut-être, je ne sais pas. J'ai en effet tendance, lorsque j'écris au pif non seulement à multiplier les personnages mais aussi à aller plus profondément dans leurs états d'âmes. Pourquoi ? Parce que je me dis que l'histoire nait des personnages justement. Et bêtement plus il y a de personnages plus il y a de potentialités d'histoires, d'intrigues, etc. À l'inverse, lorsque je sais, même vaguement, où je vais, je travaille moins les personnages. À tel point parfois que je trouve que certains de ces derniers ressemblent à des crêpes : aucune épaisseur. Sur le problème de temporalité du Chapitre 3, tu as tout à fait raison. Je me suis fait la même remarque. Cela tient sans doute à ce que j'ai supprimé quelques phrases en tête de ce chapitre, qui permettaient de situer un peu mieux le cadre de l'action. Cela ne m'empêchera pas de reprendre ce chapitre quoi qu'il en soit. J'essayais de faire dans cette partie du récit, une chose que je ne maîtrise pas (la preuve !) qui est de ramener des événements d'un passé récent dans le cadre du récit (je ne sais pas si je suis compréhensible là !). Je pense que lorsque l'on écrit, il est important dans le cadre d'une scène, d'une action, etc. de développer plusieurs cadres : temporels (qu'ont fait les personnages les minutes ou les heures qui précèdent), personnels (comment tel personnage dans la scène envisage-t-il les choses ou les événements qui se déroulent devant lui et comment, pour l'auteur, passer, dans la même scène d'un point de vue à un autre tout en poursuivant son récit) etc.
Bref, tu vises juste et bien et te remercie encore de ta lecture critique.
Pour ce qui est de la lecture de ta thèse, je maintiens: je veux la lire. On pourra toujours se contacter en MP afin que je t'envoie mon adresse mail.
Bien à toi,
S.


Dernière édition par SILENCE le Mer 29 Avr 2015 - 19:28, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Catherine Robert le Mer 29 Avr 2015 - 14:46

Je m'en vais lire ça dans quelques minutes ça me fera une pause.
Mais je relève ça (parce que ça m'interpelle) :
Tu abordes par ailleurs le nombre de personnages. Mon Dieu oui, je n'avais pas fait le calcul. Mais là aussi en soulevant ce point, tu mets l'accent sur quelque chose d'intéressant et qui me concerne et te concerne aussi peut-être, je ne sais pas. J'ai en effet tendance, lorsque j'écris au pif non seulement à multiplier les personnages mais aussi à aller plus profondément dans leurs états d'âmes. Pourquoi ? Parce que je me dis que l'histoire nait des personnages justement. Et bêtement plus il y a de personnages plus il y a de potentialités d'histoires, d'intrigues, etc. À l'inverse, lorsque je sais, même vaguement, où je vais, je travaille moins les personnages. À tel point parfois que je trouve que certains de ces derniers ressemblent à des crêpes : aucune épaisseur.
J'ai l'impression que je fais ça aussi sur le texte que j'écris pour le moment. Je multiplie tout doucement les personnages et j'ai l'impression qu'en plus de faire naître l'histoire, ils me permettent de temporiser en attendant que la suite se décante.
Je n'avais pas vraiment compris ça de manière consciente. Je le sentais sans pouvoir y mettre des mots. Le voir écrit blanc sur noir me permet de m'en rendre compte. Du coup, je me pose une question : est-ce une bonne chose ? N'y a-t-il pas un risque de faire partir l'histoire dans tous les sens ? Tous ces personnages sont-ils vraiment utiles ? Et l'intrigue, où est-elle dans tout ça ? Peut-on considérer que le passé et les états d'âme de ces personnages font partie de l'intrigue ?
Ouais, une question, c'est souvent multiple. ^^


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9115
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Mer 29 Avr 2015 - 19:39

Content Catherine de savoir que je ne suis pas seul dans ce cas. Est-ce une bonne chose ? Ma foi, pourquoi serait-ce une mauvaise chose ? Le risque, tu l'as dit est de voir partir l'histoire dans tous les azimuts mais, lorsque l'on n'a pas vraiment d'histoire, ce qui est mon cas, le risque n'en n'est plus vraiment un. Et si, après un temps, je me rends compte que j'ai une histoire et que certains passages sont superflus, pas grave, on retaille ! Je pense, que les états d'âme des personnages font partie de l'intrigue. Bien plus, je pense qu'ils sont une partie non négligeable de l'intrigue, qu'ils font l'intrigue. Le truc étant qu'il faut pouvoir ensuite développer les éléments de cette intrigue sans trahir les personnages et c'est un point compliqué, c'est vrai !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Catherine Robert le Mer 29 Avr 2015 - 21:07

Tu as raison, quand on n'a pas d'histoire, qu'est-ce qu'on risque... Enfin, quand on a déjà écrit 63 000 signes, ce serait quand même embêtant Rolling Eyes .
J'ai lu. Et j'aime toujours autant. Tu pars dans une direction à laquelle je ne m'attendais pas vraiment,
Spoiler:
du fantastique loup-garou
Pourquoi pas, je suis toujours aussi curieuse de lire la suite. Les personnages sont toujours aussi intéressants et les développements prenants. Le passage supplémentaire, après le prologue, avec la dénommée Cathy, personnellement, il ne me dérange pas, même s'il est vrai qu'il n'est pas forcément utile en l'état. Moi en tout cas, je l'aime bien. Je dirais qu'il prendra son importance si Cathy revient, mais je ne dirais pas que c'est une voie obligée.
Le seul reproche que je pourrais formuler se trouverait dans les coquilles. Et je pense qu'il n'est pas besoin d'appuyer là-dessus car je me rends bien compte qu'on est encore fort proche du premier jet.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9115
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Mer 29 Avr 2015 - 22:03

Merci Catherine, tu as raison : 63000 signes, cela me ferait quand même mal aux dents. Mais, si tu as autant de texte, peut-être vois-tu où tu t'achemines ? Non ?
Content de savoir que tu trouves mon début intéressant, pour l'instant j'en suis là, je ne sais pas ce que les choses donneront par la suite. On verra. Merci pour la lecture et tes observations, précieuses...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Catherine Robert le Mer 29 Avr 2015 - 22:11

Oh non, je ne vois rien, ou à peu près. C'est souvent quand je mets devant le clavier et que j'entame une séquence avec un des personnages que l'histoire s'écrit. C'est angoissant et exaltant.
En tout cas, j'espère que tu vas poursuivre ce récit. C'est un très bon début avec déjà plein de questions et plusieurs personnages attachants.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9115
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Eilean Liber le Jeu 30 Avr 2015 - 20:52

Bonjour Silence,

Je serais ravie de vous faire lire ce que j'écris, quoique, après t'avoir lu, j'ai un peu de réticence à parader mon style, qui est beaucoup moins bon que le tien. Toutefois, je ne suis pas encore tout à fait prête à montrer quelque chose pour l'instant. Je suis un peu en difficulté, moi aussi, pour être honnête.
J'ai écrit un roman (de SF, bien entendu), mais mes relecteurs m'ont fait la critique très juste que mes personnages et mon univers n'étaient pas assez fouillés... (Ils m'ont aussi affirmé que j'avais trop de personnages, mais ça, je pense que je ne peux pas le changer, donc tant pis).
Donc, j'ai mis mon récit de côté et commencé à écrire des nouvelles sur mon univers. J'en ai une d'achevée avec quelques petites (hmm...) choses à revoir, une deuxième en cours d'écriture et une troisième en vue, avec le personnage central défini (choisi) mais pas encore une vue claire de l'intrigue.
Quand j'aurai rédigé tout ça (ou au moins créé l'intrigue de la troisième nouvelle, et donc approfondi le personnage en question), je pourrai revenir à mon roman, finir d'intégrer les … 21 pages de corrections (oui, vingt-et-une, en caractère 12) qu'il me reste à prendre en compte, et enfin retravailler mon texte, j'espère pour la dernière fois (ça sera loin d'être la première).
Voilà... donc, si je tiens mes plans, j'aurais peut-être (j'espère) une nouvelle à vous montrer vers la fin mai...

Pour les coquilles (j'ai écrit « coquilles » parce que je suis sûre qu'elles auraient sauté à la relecture), je sais qu'on en trouve dans tous les textes et aussi dans les miens, malgré les maintes reprises (et d'ailleurs aussi à cause d'elles). Tu as raison de ne pas t'en préoccuper dans un premier temps si cette stratégie te facilite l'écriture. En théorie, c'est le travail de l'éditeur de corriger tout ça, mais j'ai trouvé tellement de fautes de style et d'orthographe dans les derniers romans de fantasy que j'ai lus (la SF était d'un meilleur niveau) et ça m'a tellement agacée, que je me dis que le travail normalement dévolu à l'éditeur devrait être fait en amont. Donc...

Par rapport aux personnages, j'en ai aussi pléthore et le reproche m'en a été fait par TOUS mes relecteurs (bon, ils ne sont pour l'instant que trois). Leur argument est que c'est déconcertant et qu'on s'y perd. En plus, ils ont tous des noms bizarres.
Mais c'est vrai que les personnages en viennent à guider et enrichir l'intrigue. On en place un dans une situation et, avant même qu'on s'en rende compte, il a réagi d'une manière qui lui ajoute de la complexité ou qui crée une nouvelle piste dans l'intrigue.
Pour répondre à Catherine sur le même thème, vous soulevez tous deux des questions très intéressantes concernant les personnages. J'avais envie de créer un fil sur les personnages dans la rubrique « Comment écrivez-vous ? » (ou d'en ranimer un s'il en existe) et j'aimerais beaucoup que cette réflexion y soit approfondie.
Pour revenir au sujet présent, Silence, je vois plein de pistes dans ton intrigue, et je me demande lesquelles tu vas exploiter, et comment.
Mais par contre, je ne sais plus quel auteur disait que, si on place une arme en décoration au dessus d'une cheminée, alors elle doit servir. Autrement dit, si on l'en croit, un personnage auquel tu donnes de l'importance ne peut pas ne jouer aucun rôle dans ton intrigue (enfin, on peut toujours faire ce qu'on veut, mais plus on prend de libertés, meilleur on a intérêt à être). Bien sûr, ça n'empêche pas que les fils qui apparaissent puissent s'avérer trompeurs...
Je suis d'accord avec l'idée de développer plusieurs cadres, bien que je ne l'aie jamais perçu sous cet angle. Je pense le faire souvent sans l'avoir théorisé et je crois même que c'est ce que j'essaie de faire avec mes nouvelles qui me permettent de creuser mes personnages (je raconte des événements importants de leur passé).

Au sujet de la temporalité au début du chapitre 3, j'ai quelques petites idées, je ne sais pas ce qu'elles valent :
- Tu pourrais ajouter un retour à la ligne après « Sans doute moins » et un autre après « paperasse » et / ou « Caen », ça séparerait les moments.
- Tu utilises deux fois « trois heures » et je pense que ça contribue à la confusion ; de même pour les minutes. Peut-être suffirait-il de mieux distinguer ces durées.

Voilà, j'ai encore été très bavarde... C'est un de mes gros défauts...
avatar
Eilean Liber
Apprenti égorgeur

Messages : 98
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Cancereugène le Dim 3 Mai 2015 - 12:00

Je ne vais pas faire un trop long discours... disons simplement que c'est vraiment hyper accrocheur. J'ai lu l'ensemble très rapidement, et avec plaisir.
Continue Silence, ça vaut le coup...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1830
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Dim 3 Mai 2015 - 13:07

Merci à toi Cancereugène !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Naëlle le Lun 11 Mai 2015 - 14:02

J'ai mis un peu de temps, mais j'ai lu la suite : c'est très bon, encore une fois. Juste un petit bémol sur la médecin-légiste, qui me fait un peu penser, au moins au début, à ces médecins-légistes rigolo(te)s un peu farfelu(e)s dans les séries américaines. Je trouve ce type de perso un peu cliché. Mais ça s'estompe par la suite, quand on entre dans le vif du sujet. Et puis, j'attends de la voir réapparaître. Voilà, rien de méchant.

La suite !


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Lun 11 Mai 2015 - 19:57

Merci à toi Naëlle d'avoir pris le temps de lire ce texte. Tu as raison en ce qui concerne la légiste. Je dois être un peu trop biberonné de culture et de séries TV US, mais je ne savais pas comment aborder le dialogue entre Joanne et Leïla. Il me fallait une entrée en matière qui ne soit pas chiante, du moins pas trop, et qui soit suffisamment directe pour que l'on comprenne que Leïla était désormais en compagnie de la toubib et non plus sur le ferry. Cela rejoint en partie les observations de Eilean qui écrivait qu'il y avait une sorte de confusion temporelle et/ou spatiale au début de cette scène. Je pense, implicitement, que j'avais ressenti ce problème sans avoir pour autant la volonté, pour le moment, de revenir dessus. Du coup, cela donne ça. T'as bien vu le truc, on ne te la fait pas... Quoi qu'il en soit, merci à toi...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par mormir le Lun 11 Mai 2015 - 20:57

Moi aussi je viens de lire la suite. Je dois dire que je me sens piteusement faible dans mes artifices d'écrivaillon, lorsque je lis un texte rédigé avec tant d'aisance et de fluidité. Shocked
C'est vraiment bon et tes personnages sont parfaitement campés. Certes il y a à ce stade quelques coquilles et des parties améliorables, mais il s'agit d'un premier jet. Et l'immense majorité ne sortirait pas un texte abouti à la hauteur de ce premier jet.
Bravo Silence ! Quand tes corrections de copies céderont la place à plus de temps, j'espère que tu avanceras ce texte. Sois certain que je lirai tout ce que tu y ajouteras !!!!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2239
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Lun 11 Mai 2015 - 21:36

Oh merci Mormir, cela me touche beaucoup tu sais...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par FRançoise GRDR le Lun 11 Mai 2015 - 23:14

Je plussoie, vraiment du très bon... J'attends la suite avec impatience !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7775
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par SILENCE le Mar 12 Mai 2015 - 14:21

Merci Françoise...!
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2639
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: SANS NOM

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum