New-York

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

New-York

Message par Eimelle le Dim 5 Avr 2015 - 11:40

Bonjour à tous,

Voici la dernière née en terme de nouvelle : New York

A votre bon coeur, Messieurs, Dames !

Bises
Eimelle


Dernière édition par Eimelle le Jeu 27 Avr 2017 - 17:06, édité 1 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Cancereugène le Lun 6 Avr 2015 - 19:45

J'ai lu avec intérêt cette histoire. Elle m'a semblé vraiment curieuse. Du coup, je suis allé au bout en me posant plein de questions. Difficile de cibler ce qu'il y aurait à améliorer, tellement je me suis senti emporté dans une sorte de délire rocambolesque. D'un côté, l'ensemble me paraît trop ambitieux. Le président des Unataid Staitz se fait éliminer ? D'un autre côté, je vois dans le voyage temporel un moyen d'évoquer une relation amoureuse. Sur un fond politique...
Vraiment bizarre.

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1789
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Catherine Robert le Mer 8 Avr 2015 - 21:53

Je suis un peu comme Cancereugène, je ressors de la lecture avec une impression bizarre que je n'arrive pas à expliciter. J'ai bien aimé et en même temps je reste dubitative sans savoir pourquoi. Avec un peu de recul, je trouverai peut-être ce qui coince, mais franchement pas sûre de mettre le doigt dessus.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Mer 8 Avr 2015 - 22:31

Coucou,

Merci pour ces commentaires ! Mais j'aimerais bien que vous arriviez à m'expliquer ce qui vous laisse cette impression bizarre ! Ca m'aiderait beaucoup !

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Robin Masters le Ven 10 Avr 2015 - 10:11

J'ai lu ta nouvelle. Plusieurs fois. Franchement, je ne comprends pas l'histoire ! Après cela vient peut-être de mois.

Spoiler:
Il me semble que tout tourne autour de deux hommes le narrateur qui est l'inventeur d'une machine à voyager dans le temps et l'autre du nom d'Alexis qui est son amant. Alexis me semble travailler dans l’administration du président  John Man.

Ce sont les seuls éléments que je pense comprendre.

Pour le reste....  scratch

Pourquoi les deux héros sont toujours dans une époque ou une réalité différente ? Pourquoi John Man est-il tellement important ? Les personnages principaux ont-ils conscience des différentes époques / réalités qu'ils traversent ?
avatar
Robin Masters
Apprenti égorgeur

Messages : 51
Date d'inscription : 26/03/2015
Age : 41

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Lun 13 Avr 2015 - 13:23

Bonjour Robin !

Et avant tout, merci de ta lecture ! Non, la difficulté de compréhension ne vient pas de toi : quand cela se produit, c'est toujours de la faute de l'auteur.

Et en l'occurrence, voilà un petit résumé du texte :

SPOILER:
Le héros est effectivement l'inventeur d'une machine à remonter le temps. Il est dans une relation semi amoureuse avec Alexis, qui lui- on ne le sait pas au début- est amouraché du président américain John Man et fait partie des ténors du parti démocrate. Lorsqu'une émeute éclate et permet l'assassinat de John Man, Alexis utilise la machine à remonter le temps de son "ami" pour refaire l'époque, rétablir la démocratie avec John Man (pour lui, les deux sont intimement liés). Cela aboutit à une réalité parallèle le prospérité. Le héros n'a alors pas conscience qu'on a utilisé sa machine. Mais tout est bouleversé lorsque le parti d'extrême droite met la main sur la machine pour recréer une réalité à sa sauce : dictature sécuritaire et raciste. Le héros ne comprend pas ce qu'il se passe, mais des choses lui semblent bizarres. Alexis, pour faire revivre John Man et sa démocratie qui ont été tué dans cette réalité parallèle, décide de s'allier à un certains Illias Campf, dont il ne connaît pas trop les tendances, mais dont le héros connaît le côté terroriste. Seulement, Illias Campf est un islamiste qui parvient à mettre la main sur la machine à remonter le temps, et à établir le monde comme il le défend. Le narrateur, qui n'est au courant de rien, est en train de voir que quelqu'un utilise sa machine par des variations mathématiques de l'espace-temps. Enfin, Alexis parvient à s'introduire dans la salle de la machine, tue Illias qui la défend, et recrée un présent corrompu dont son amant John Man a les clefs. Le héros comprend enfin ce qu'il se passe, et décide de briser la machine à remonter le temps pour ne pas que son utilisation devienne une manipulation politique du monde, et pour que les politiciens ne s'en servent pas comme solution pour contenir la foule et réparer leurs conneries. Alexis le tue, mais la machine est quand-même détruite...

Je sais, c'est compliqué... Trop, peut-être. Est-ce que quelqu'un avait compris le spitch ?


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Catherine Robert le Lun 13 Avr 2015 - 17:44

J'avais compris. Wink


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Lun 13 Avr 2015 - 17:52

Putain, faut que tu fasses gaffe, Catherine ! Tu commences à comprendre mes textes et, pire, à me suivre dans mes délires... Tu veux vraiment devenir comme moi ? C'est incurable, tu sais ! lol


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Catherine Robert le Lun 13 Avr 2015 - 17:53

Oh, mais j'aime les choses incurables moi ! Et puis, il y a pire comme perspective que d'avoir les mêmes délires d'ambiance que les tiens. Wink


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Lun 13 Avr 2015 - 18:04

Merci ! Embarassed


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Catherine Robert le Lun 13 Avr 2015 - 18:12

Pas la peine de rougir, tu as cette énorme qualité d'écriture que de savoir dessiner les ambiances, ce qui fait que tes récits, même s'ils pêchent parfois sur d'autres points, arrivent toujours à entraîner le lecteur.
J'aimerais beaucoup avoir cette qualité, mais même dans des années, je ne crois pas y parvenir.
J'ai un peu réfléchi à ton texte, j'ai pas vraiment trouvé pourquoi ça coinçait un peu. Peut-être que je n'y suis pas totalement rentrée parce que ça m'a semblé un peu too much. Reste à savoir ce qui m'a paru too much, c'est une autre paire de manches. Peut-être aussi que ça va un peu vite tout en donnant pourtant une impression de répétition et donc de longueur, ce qui est très contradictoire comme réflexion de ma part je m'en doute. Peut-être que, malgré que j'ai parfaitement compris tes intentions, il manque d'un peu d'explications, que ça reste un peu trop dans le flou.
Je ne suis pas sûre que tu sois plus avancée avec ces nouveaux commentaires. Rolling Eyes


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9054
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par SILENCE le Mar 14 Avr 2015 - 10:26

Pour te rassurer Eimelle, j'avais compris moi aussi et pourtant je suis plutôt une brêle en ce qui concerne la SF et la question des voyages dans le temps. Du coup, tant que j'y suis, je te livre mon point de vue. J'ai trouvé cette nouvelle très plaisante en dépit des coquilles. Je l'ai lue jusqu'au bout avec plaisir. Pas peu dire quand on sait que je lis assez peu ces temps-ci, difficultés de concentration sans doute. Le sujet est ambitieux, comme toujours avec toi, et c'est précisément un point qui me plaît beaucoup. Je pense que tu devrais reprendre le résumé que tu fais pour Robin et réécrire cette nouvelle qui le mérite vraiment. Parce que comme je vois les choses tu as de quoi faire un récit plus long, 15 ou 20 pages voire, pourquoi pas, une novella ! Je ne sais pas si cela rentre dans ton schéma initial à propos de ce texte mais je trouve qu'il serait dommage de s'en passer ! Au-delà de l'histoire, j'ai particulièrement aimé les dialogues. Je les trouve fort bien écrits. Bravo. D'autant qu'ils collent parfaitement à la relation qui existe entre les deux personnages principaux. Je suis sorti de cette lecture en me disant 'waow'. Après, je suis d'accord avec Catherine et Cancéreugène. Il manque sans doute quelque chose pour rendre ton travail plus 'compréhensible' ou même totalement abouti. À mon sens, il manque de la description. Tout se concentre sur les deux personnages. OK, mais on a parfois l'impression qu'ils évoluent dans des univers 'blancs', sans décors ou presque. En fait non, cela ne manque pas de description mais de narration. Le terme me semble plus juste. En l'état actuel des choses, on a un récit satisfaisant, très satisfaisant, mais qui, je trouve, ne déploie pas pleinement ses potentialités. On a l'impression d'être face à une esquisse. Les personnages existent, on les entend, mais on ne les voit pas réellement. L'histoire est là, elle se déploie, mais dans des décors inexistants. C'est d'autant plus dommage que tu sais créer des ambiances. La scène du restaurant est en effet très réussie. Du coup, on se trouve un peu comme si on écoutait une émission de radio. On a le son, il manque l'image. À mon avis... Bien sûr tout ceci est parfaitement subjectif ! J'ai beaucoup aimé ce texte Eimelle.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2625
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Mar 14 Avr 2015 - 15:27

Bonjour Catherine et Silence !

Et avant tout, merci beaucoup de vos commentaires !

Tu as parfaitement raison, Silence, tu as mis le doigt sur ce qui manquait : la description, la narration. cette nouvelle est une suite de dialogue, e j'ai soigneusement évité de décrire la ville parce que je ne la connais pas, je ne l'ai jamais vu. Mais il faut absolument que j'habille de chair cette carcasse nue.

Je vais essayer de reprendre ce texte : le souci, c'est que je ne sais pas écrire long. Mais je vais essayer de m'y forcer, d'autant plus que c'est vrai que je me suis dit à un moment : "Voyons, Marie, imagine que cela était un film, le laisserais-tu en l'état ?" Et là, je me suis dit : "non, un réalisateur rajouterait des images : des villes, des émeutes, des scènes du quotidien, des petits indices. Il garderait l'intrigue, mais rajouterait beaucoup de plans, pour donner l'ambiance, le cadre, le souffle".

Tu viens donc de mettre le doigt sur ce qui cloche ! Il faut que je pense comme si j'étais un cinéaste ! Merci beaucoup !

Bises
Eimelle



"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par A'Tuin le Mar 14 Avr 2015 - 16:17

Par rapport à ton résumé :
Bon alors moi je n'avais pas compris qu'Alexis était amoureux de John Man, je pensais qu'il était super loyal parce qu'il croyait vraiment en ses idées...

Et je n'avais pas compris non plus que l'épisode "islamiste" était lié à Illias Campf (en fait tu dis qu'il a déjà trois attentats à son actif, mais je sais pas pourquoi, j'ai pas pensé à de l'extrémisme islamiste, peut-être l'expression "œil pour œil, dent pour dent" m'a perdue vu qu'elle est utilisée pour expliciter une différence primordiale entre les Juifs et les Chrétiens (pour ces derniers c'est "tends l'autre joue"), son nom n'a pas fait tilt (je sais que tout le monde peut se radicaliser mais un nom à consonance arabe donnerait un indice) et on le voit une première fois en mode "il fait partie de l'équipe scientifique et il sert à rien"), je suis passée à côté.

Le reste, j'avais compris Smile

Sinon, c'est pas vraiment ma came, peut-être cet aspect "nu" comme le souligne Silence. D'un côté je trouvais que tu n'appuyais pas assez sur la boucle temporelle : j'aurais voulu plus de points communs avec la première réalité. Et d'un autre côté, quand on a pigé le truc, on a presque l'impression que tu forces trop les "indices" (par exemple quand Alexis devine que le "héros" va dire "Que de voir des anges leur sortir du trou de balles", je sais que c'est pour que le héros se pose des questions et pour confirmer au lecteur qu'Alexis est bien celui qui utilise la machine mais c'est un peu trop évident et pas assez amené, si tu utilisais l'expression à chaque "épisode", et qu'Alexis "devine" cette expression après 5 fois, ça aurait plus de force je pense).

Bon, je ne sais pas si je suis très claire et encore moins si mes propos sont pertinents mais j'espère que ça t'aidera un peu Wink


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Eimelle le Mar 14 Avr 2015 - 16:23

Merci A'Tuin pour ce retour très constructif !

Je vais essayer en effet de mieux jouer sur les indices, et de faire plus de parallèles entre toutes les réalités ! J'avais essayé, mais je crois que je suis un peu passé à côté, et n'ai pas tout utiliser à bon escient !

Merci beaucoup,
Bises
Eimelle

P.S : pour Alexis, il y a les deux : il est hyper loyal et idéaliste dans son sens, certes, mais aussi quand-même un peu amoureux de John Man !


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: New-York

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum