Le pinscher noir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le pinscher noir

Message par Cancereugène le Dim 15 Mar 2015 - 21:10

Encore moi !
Voici une histoire un peu fantaisiste mais sérieuse quand même, exploitant quelques contrepieds - du moins, c'est ainsi que je l'ai élaborée...
Quand Léon rencontre l'emmerdeur sur fond d'Edgar Poe...


]

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Perroccina le Lun 16 Mar 2015 - 14:05

Sympathique petit chien, je vais lire ça dans la semaine.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Catherine Robert le Lun 16 Mar 2015 - 20:58

J'aime bien cette histoire. Finalement, elle est mignonne. Ça me change des fins violentes ou pessimistes, même si on a droit à quelques morts sur le parcours.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Perroccina le Mer 18 Mar 2015 - 14:46

L'histoire est très sympa dans sa conception. J'y ai malgré tout relevé quelques invraisemblances : Le type va gagner 300000€ et renâcle pour 100€, je comprends qu'il marchande mais pas qu'il prête attention à la somme.
Il exécute le PDG mais on ne sent pas assez dans ta façon de le présenter que l'achat du chien est la toute dernière étape de sa préparation.
Le boulot d'exécuteur est juste alimentaire en attendant d'être acteur, c'est un peu gros. C'est un truc qui s'apprend, il faut être introduit, il faut se procurer des armes et c'est cher...
Le mec qui est censé être un professionnel croit sur parole une nana qui lui raconte qu'elle est un chien le jour et un humain la nuit. Il ne la ligote pas, ne la surveille pas pour vérifier ce qu'elle dit.
Le premier paragraphe ne sépare pas assez le tueur de sa cible : dans les descriptions je ne savais plus trop qui est qui.
Sinon c'est une histoire qui se lit très facilement et sera très agréable (une fois tous les petits détails corrigés) J'adore la fin, il va être content l'ado...


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Cancereugène le Mer 18 Mar 2015 - 17:04

Merci à vous deux.

Je pense comprendre ce que tu veux dire dans le premier point, Perro. En quoi acheter un pinscher peut lui être utile dans le contexte ?
Le contrat est juste alimentaire, et ça, je ne pense pas que je le changerais. J'y tiens. Pour moi, il renâcle à débourser les 100€ parce que pour lui, un chien ne vaut rien. Je devrais sans doute davantage insister sur le mépris qu'il éprouve pour ces animaux. D'ailleurs il lâche la même somme pour le maître d'hôtel, sans trop faire de manières...
Le troisième point est celui qui me titille le plus, car j'y ai longuement songé. Comment faire accepter le surnaturel à quelqu'un qui ne s'y attend pas ? J'ai un peu joué sur l'alcool, sans insister non plus. Le terme garou n'est sans doute pas heureux. En même temps, faire une longue scène avec des non, c'est pas possible, c'est dingue, c'est un peu lourd. Donc, comme c'est une histoire un peu inspirée par la Bit-lit, et que dans ce type de littérature, le fantastique est admis très facilement, je me suis dis que ça pouvait passer...
Pour le premier paragraphe, je vais revoir ça.
Merci Perro de mettre le focus sur ces éléments d'intrigue. C'est important pour moi.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Perroccina le Jeu 19 Mar 2015 - 13:34

Si tu ne veux pas changer le fait que ce soit juste alimentaire, il faut laisser des indices sur le comment il en est venu à ce type d'emploi, sans forcément détailler mais à minima suggérer. Je comprends que tu veuilles garder certaines caractéristiques mais comme elles sont peu crédibles dans le contexte (il m'a fallu ton retour l'envisager sous cet angle) il faut davantage les intégrer/lier au reste de l'histoire.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Shatsé le Dim 22 Mar 2015 - 14:48

J'ai bien aimé cette histoire qui revisite les récits traditionnels de loups-garous, où la transformation s'opère sur n'importe quel animal. C'est original.
Par contre, j'avoue au début avoir eu du mal à percuter au niveau de la transition entre le moment où il revient dans sa chambre avec son chien après avoir rempli son contrat et le moment où il voit l'étrange jeune femme. Je trouve aussi (mais ça c'est moi) que le paragraphe sur la malédiction est soit trop court, soit arrive un peu tard. Il mérite à mon sens d’être plus développé.
A bientôt.


parashat2

La vraie peur, c'est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d'autrefois.

Guy de Maupassant

Shatsé
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Soleil des tropiques

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le pinscher noir

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:40


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum