Les trois ordures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les trois ordures

Message par Cancereugène le Mar 17 Fév 2015 - 22:37

Cette fois, je propose un texte plutôt court. 12500 signes, 2100 mots.

Je l'ai écrit en février 2003. Ça ne me rajeunit pas ! Et il est resté sur mon disque-dur...

]


Dernière édition par Cancereugène le Mer 18 Fév 2015 - 16:35, édité 1 fois
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1829
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Perroccina le Mer 18 Fév 2015 - 15:52

C'est imprimé, je te donne mon sentiment plus tard


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Catherine Robert le Mer 18 Fév 2015 - 23:40

Un texte dur et bien écrit. Moi, j'ai adhéré à ce récit d'un combat presque vain. J'aime bien le désespoir qui baigne le récit et qui nous reste quand on l'a finit.
Spoiler:
Le coup des trois ministres fait peut-être un peu gros par contre. J'aurais dilué un peu plus les trois personnalités coupables pour que ça fasse moins cliché, un ministre parmi les trois était bien suffisant avec deux richards pour lui tenir compagnie. Ça fait aussi cliché, mais moins attaque "le politiques sont tous pourris et pervers".
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9114
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Perroccina le Jeu 19 Fév 2015 - 14:34

L'histoire se lit d'une seule traite sans faiblir dans son intensité. Je trouve que c'est une belle réussite : réaliste, fataliste mais pas misérabiliste, la juste dose en fait. L'écriture est bien maîtrisée et au service de l'histoire. Tu nous emmènes dans cette villa sans que l'on sache ce qu'on va y trouver, si l'horreur c'est sûr, mais on ne sait rien jusqu'à la fin.

@Catherine:
les politiques sont tous des gros queutards... Pas tous, d'accord mais une grande majorité. C'est le pouvoir et le sentiment de toute puissance qu'il confère qui crée ça. Pour peu qu'ils aient également une petite perversité latente, ajoute ça au phénomène de groupe et au sentiment d'impunité : 3 ministres, ça m'a paru très crédible genre petit plan entre collègues de bureau.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Shatsé le Jeu 5 Mar 2015 - 23:35

J'ai voulu faire un tour par le polar...et je suis tombée sur ton texte. En plus d'être très réaliste, il m'a tenue en haleine jusqu'à la fin, impossible de deviner l'horreur sur laquelle le flic va tomber. Tellement ce sujet me révolte, à chaque fois qu'il est évoqué dans les médias, je passe par tous les stades du flic (satisfaction quand des coupables sont arrêtés, révolte, désespoir). Mais d'un autre côté j'essaye de me consoler en me disant que les réseaux sont de plus en plus démantelés.

La phrase de Perrocina me convient tout à fait
Quand je pense à l'éthique de nos dirigeants, si je n'ai pas de planche à billets dans ma cave, c'est bien parce que je n'ai pas de cave.


parashat2

La vraie peur, c'est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d'autrefois.

Guy de Maupassant
avatar
Shatsé
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Soleil des tropiques

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Cancereugène le Ven 6 Mar 2015 - 18:02

Merci de vos lectures, Catherine, Perroccina et Shatsé. Vous me faites penser que ce récit n'est pas totalement raté.
J'ai adoré l'écrire. Je l'ai fait en une journée. C'était la mode des found footage au cinéma (films en vue subjective) Je l'ai construit un peu de la même façon.
Pourtant, je suis assez peu satisfait du rendu.

Je m'explique:

Catherine a mis le doigt sur ce qui cloche, je pense. 3 ministres d'un coup, ça fait beaucoup. Et puis dans le fond, il y a beaucoup de démagogie à pointer du doigt certains hauts fonctionnaires. C'est possible, on en voit de toutes les couleurs dans l'actualité, mais c'est peut-être un peu facile. Maintenant, j'aurais mis 1 ministre, 1 député, 1 préfet, ç'aurait été tout aussi démago. 3 footballeurs, ça aurait fait rire. 3 inconnus, ça ne collait pas avec le service d'ordre. Bref, autant mettre trois ministres. Même si c'est très démago, et sans doute un peu facile. Ce n'est certainement pas la seule faiblesse du texte, il manque peut-être un background pour mieux comprendre ce qui a poussé ce type à "sacrifier" sa copine.
En tout cas, ça se laisse prendre, et si on s'inquiète - même un tout p'tit peu - pour Cindy, le texte n'est pas totalement raté.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1829
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par François Fischer le Dim 29 Mar 2015 - 19:31

Sur la première partie, bon récit d'action/infiltration. Pour un peu, je me serais cru en train de jouer à Hitman ou Metal Gear. La suite s'oriente vers un trip un peu plus glauque, façon Max Payne. Quelques détails graveleux pouvant choquer les âmes sensibles.

Sur la forme, quelques répétitions faciles à virer si tu utilises le logiciel Repetition Detector (il en existe une version gratuite)

Le pape lui-même a prétendu condamner de tels agissements

Oh, la belle opinion personnelle. En plus, c'est fou ce qu'elle est en rapport avec l'arrestation de politiciens. La prochaine fois, remplace tes ministres par des cardinaux, si tu tiens tellement à te payer l'église catholique... Wink
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Cancereugène le Dim 29 Mar 2015 - 19:46

Désolé. Ça m'a échappé... Wink
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1829
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Eimelle le Dim 29 Mar 2015 - 19:57

Coucou Canceurigène !

J'ai bien aimé ce texte, que je trouve accrocheur. On a envie de savoir ce qu'il y a dans la maison, et on s'inquiète pour Cindy. En plus, tu laisses entendre que cette maison est l'Enfer, et que le Diable y est présent : même de manière métaphorique, çà me convient... Personnellement, j'aurais tenté. Je m'attendais à ce que tu chercher à jouer entre le fantastique et le réel, qu'on ne sache pas trop si c'est la réalité ou non, mais ton récit s'inscrit dans le registre du polars, non du fantastique, alors ça me convient.

Le gros point noir, pour moi, n'est pas lié à la forme littéraire, mais au contenu. Tu veux dénoncer des faits de société, mais comme tu dis, ça fait assez "démago" : on sent très vite que tu n'as aucune idée de comment se passent ce genre de parties fines, ni de qui y est invité, et on s'aperçoit assez rapidement que tu brodes autour du peu que tu en connais dans les médias.

C'est trop principal défaut pour moi : vouloir parler de ce que tu ne connait pas, alors que ton immense qualité pour moi est de vouloir dénoncer une réalité sociale complexe sur laquelle il y a beaucoup à dire. Du coup, alors que tu pourrais faire une brillante satire sociale, tu pars dans des généralités qui virent à la caricature.... C'est d'autant plus dommage que ton intention est très louable, et que tu aies à deux doigts de réussir ton coup.

Un petit conseil : pourquoi ne t'appuies-tu pas sur ton expérience concrète ? Pour être aussi amer sur la société, tu dois bien eu des expériences injustes ou malheureuses, ou avoir vu des personnes de ton entourage en connaître ? Je pense que tu devrais d'abord t'appuyer là-dessus, sans trop extrapoler, et démonter un peu- de manière fantastique, polar ou SF- les mécaniques injustes de soumission ou de pouvoir que tu as pu observer, et tu aurais déjà, je pense, matière à une très belle histoire !^^


Bises, Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Cancereugène le Dim 29 Mar 2015 - 21:05

J'avoue ne pas savoir comment se passent les parties fines de nos hauts dignitaires ! Je n'y suis pas invité ! Je me base uniquement sur les actualités.
Je note tes suggestions, Eimelle. Je suis en effet très critique sur certains agissements - et cela me semble normal - mais ni moi ni mon entourage n'en sont directement victime. C'est peut-être une faiblesse, mais tant mieux !
Encore merci pour les lectures et les commentaires...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1829
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Eimelle le Dim 29 Mar 2015 - 21:11

Coucou Cancereugène,  

Ce n'est pas forcément de grosses choses : la précarité d'emploi (multiples contrats précaires ou stages à répétition), un  ami victime de racisme même léger (dévisagements quotidiens, petites remarques anodines, etc.), un climat d'élitisme dans un boulot, des passes-droits que tu as vus ou dont ton entourage a été victime, etc.

Ca commence par de petites choses, mais ça peut permettre de démonter tout un système d'organisation ! Et je suis sûre que tu as largement matière dans ton entourage, vu ta révolte ! lol Réfléchis-y peut-être...

Bises,
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Tak le Dim 22 Mai 2016 - 22:56

Tak en mode fossoyeur, la suite !

J'ai téléchargé ce texte sans savoir de quoi il s'agissait (je savais même pas que ça avait été posté dans cette partie du forum, je ne suis pas très "écrits noirs" ou polar à la base), uniquement attiré par le titre. Et au final, je n'ai pas été déçu.
Pour ma part, je n'ai pas grand-chose à reprocher à ce texte. Il va droit à l'essentiel et j'ai adoré suivre le perso dans ces sombres couloirs. Peut-être la phase d'infiltration est-elle "un peu trop facile", dans le sens où malgré la sécurité massive de l'endroit, le type s'en sort sans quasiment aucune difficulté. Quelques obstacles à franchir ou un petit mano-à-mano isolé peut-être pourrait-il rendre le truc un peu plus intense...

Mais sinon, j'ai vraiment adoré, tout en étant révulsé par moments (c'est le but en même temps, donc c'est réussi). On sent ton personnage habité par une rage sourde et cela transparaît bien dans ton écriture.
C'est incisif et très efficace, on est de suite pris dans le vif du sujet. Rien à dire de ce coté-là.

Peut-être la fin pourrait-elle conclure sur une note un peu plus noire, même si je ne vois pas comment tu pourrais la modifier.
Dans tous les cas, un très bon texte !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2908
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 35
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Murphy Myers le Dim 13 Nov 2016 - 18:09

Je déterre d'anciens forfaits que j'avais pas trouvé jusque-là.


J'ai trouvé ce texte très puissant. Directement immersif et entrainant. Sujet noir à souhait. Et fin plus démoralisante encore que le reste.

J'aime bien cette "morale" fataliste (il a coupé une tête à l'hydre, en reste 99 autres...).

Après en effet, le contexte est un peu flou, on ignore qui est le personnage qu'on suit et pourquoi il en est là. Mais c'est peut-être pas forcément le but du texte aussi.

Pour les 3 ministres, je sais pas trop quoi penser. Ça sonne cliché oui. Mais un seul aussi aurait sonné cliché. En fait, dès qu'on parle des déboires de ce genre, on risque de sonner cliché j'ai l'impression. Alors autant laissé ce point tel quel, finalement.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3065
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les trois ordures

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum