Vestacarreauxman

Aller en bas

Vestacarreauxman

Message par Cancereugène le Dim 18 Jan 2015 - 22:04

Voici une nouvelle écrite il y a quelques années. Elle n'est pas SFFF mais finalement, j'aime bien l'idée...

]
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Catherine Robert le Lun 19 Jan 2015 - 19:39

Elle n'est peut-être pas sfff, mais elle est vraiment agréable à lire. Je trouve la fin un peu triste, j'aurais bien aimé en savoir plus en fait. Mais au fond, tout était dit.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9541
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Cancereugène le Lun 19 Jan 2015 - 20:28

Oui, c'est pas drôle la "vraie" vie...
Merci pour ta lecture et ton commentaire.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Murphy Myers le Dim 25 Jan 2015 - 11:27

Un "conte" assez particulier (parce que sans merveilleux) qui se lit tout seul. Le style est bon, j'adhère aux idées. On sait jamais vraiment si c'est une histoire joyeuse ou sinistre avant d'atteindre la fin, j'aime bien cette alternance de bienveillance puis de violence. Bref, une lecture vraiment sympa.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Naëlle le Dim 25 Jan 2015 - 20:40

À titre indicatif, je compte lire ton texte, Cancereugène, ainsi que "Carpe Noctem" (et aussi "Aveugle" de Murphy et "Le puits et le petit chemin" de Catherine), mais j'ai un tout petit peu pas pu ce week-end. Donc ce sera soit cette semaine, soit plus tard... Rolling Eyes Voilà, c'était juste pour dire.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Cancereugène le Dim 25 Jan 2015 - 20:44

Ok, fais comme tu veux, Naëlle, pas de problème !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Naëlle le Mer 28 Jan 2015 - 16:59

"Non content d’être vêtu de façon excentrique, Hubert Vallois se comportait de façon excentrique"
Répétition. Tu voulais peut-être faire un effet, mais dans ce cas il fallait répéter "excentrique" au moins une troisième fois.

"En principe, ces personnages pittoresques restent cantonnés aux grandes villes, ils se perdent dans la foule et se construisent une pseudo vie sociale en s’entourant d’un maximum de foule."
Là, fait exprès ou pas fait exprès, la répétition de "foule" fait maladroit.

J'ai bien aimé ma lecture, et en effet, la vie n'est pas drôle drôle... Je trouve juste un peu dommage que le paragraphe sur la disparition du Charlot ne se termine pas par une petite phrase qui nous redonnerait le sourire. Je sais pas du tout quoi, par contre! Le but serait pas de nous dire "tout est foutu, on va crever dans un monde où personne ne sourit", mais un truc qui dirait "bon, c'est pas la joie, mais y a des gens qui essaient". Parce que c'est ce que j'ai compris de ta nouvelle: certes, le monde est tout pourri, et les gens bien comme Vestacarreauxman se font dézinguer par des gens à bout de nerfs, mais les gens comme Vestacarreauxman forment des couples, font rire des gamins, sauvent des petites filles maltraitées, etc. Enfin voilà, je ressors pas totalement déprimée de la lecture de ton texte, or, j'ai l'impression que c'est ce que tu as voulu faire avec le dernier paragraphe. Enfin je sais pas, j'ai peut-être mal compris...?


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Cancereugène le Mer 28 Jan 2015 - 19:08

Tu as raison Naëlle, la première répétition est voulue mais pas la seconde !
Bien vu.
Je vais le modifier, cet effet n'est pas nécessaire (surtout s'il paraît maladroit) - et corriger l'autre, bien sûr.

Tu prêtes beaucoup d'intention à ce petit texte sans prétention. Inspirer la déprime ? J'étais loin de ça.
Je faisais simplement le parallèle entre un super-héros - et j'avoue que je pensais à Batman - de Comics, et un super-héros de la vie réelle.
Bruce Wayne est un grand patron. Dans la vie réelle, en période de crise, il serait amené comme d'autres, à accumuler les plans sociaux. Et plutôt que ses ennemis habituels, ce sont ses employés qui pourraient bien lui mettre une balle dans la tête.
Mon récit ne va pas plus loin.

avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Naëlle le Mer 28 Jan 2015 - 20:01

Aaaah d'accord, j'avais pas vu les choses comme ça... Embarassed


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 19 Fév 2015 - 18:57

Mine de rien, cette transposition dans une banalité terre-à-terre du mythe des superhéros pose la question de la motivation profonde de nos actes. Vincent de Paul avait cette phrase : "Puissent les pauvres nous pardonner la charité que nous leur faisons." Parce que, oui, l'humilité peut être une forme d'orgueil et l'altruisme contenir une part d'égoïsme. Agir pour les autres en agissant aussi pour soi est dans la nature humaine et n'a rien de répréhensible. Qu'importe que Coluche ait aussi créé les restos du coeur pour laisser une empreinte "respectable" dans ma mémoire collective ? Mais c'est bien de souligner ce côté composite et complexe des individus.
C'est une des qualités de Cancereugène de savoir composer des personnages qui peuvent se lire à différents niveaux. Une autre à souligner, c'est la souplesse de style qui lui permet de jouer dans une grande variété de registres, de l'intimisme aux batailles futuristes.
Un défaut ? Peut-être une tendance à éluder ou escamoter les points de l'intrigue où il sent une faiblesse...
Je me trompe ?


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Cancereugène le Jeu 19 Fév 2015 - 20:35

Bonne question. Dans ce récit, je ne sais pas.

Ce texte, je l'ai écrit très vite, sans me poser trop de questions. Sur d'autres textes, ta remarque, Jack, est plus évidente. Dans "Dragonite" ou "Tan S.A", mon intrigue, je le pense, est souvent discutable, ou invraisemblable, ou "gratuite", du coup, peut-être que j'élude ou que j'escamote. Je n'ai pas complètement conscience de cela. Je sens effectivement, dans la plupart de mes textes, qu'il y a des faiblesses. Parfois je me justifie dans la narration, ce qui peut paraître maladroit. Laisser des "trous" me déplaît. Je les laisse parfois, me disant qu'une nouvelle se suffit à elle-même si le message ou l'émotion passe... et c'est mon principal souci...
Je suis perfectible, et ça me désole. J'aimerais tellement être un génie !

En tout cas, tu as pointé un défaut très pertinent de mon travail, dans sa globalité.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Raven le Mer 7 Fév 2018 - 1:07

Petite exhumation : je n'arrive pas à dormir et je cherchais un truc à lire, le titre m'a intriguée.
Tout du long, je me suis demandé pourquoi tu ne l'avais pas envoyé pour l'AT chevalier errant ! (Bon, peut-être pas vraiment SFFF mais il colle parfaitement). J'aurais aimé un petit complément sur la fin, histoire d'en finir vraiment avec la petite maltraitée (même si tout est supposément dit : ce n'est plus de son ressort).
C'est à la fois beau et triste, la tristesse du quotidien, le regard des gens qui glisse sur leurs congénères et s'arrête à leur accoutrement ou leur fonction sans chercher à voir ce qu'il y a derrière. Terriblement humain, ce texte, désespérément humain.


Quiconque lit la présente ligne s'engage à m'envoyer une boîte de chocolats. Suisses de préférence. Mais pas les fourrés-dégueus.
avatar
Raven
— — Bouteuse de trains — — Disciple de la présente ligne

Messages : 4248
Date d'inscription : 04/05/2015
Age : 41
Localisation : au fond à droite

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vestacarreauxman

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum