Carpe Noctem

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Dim 18 Jan 2015 - 13:25

En cette nouvelle année, voici un récit bucolique.
En espérant qu'aucun gendarme de passage ne s'offusquera...

]
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Perroccina le Lun 19 Jan 2015 - 13:39

Jolie photo.
C'est téléchargé et imprimé, je lis ça dans la semaine


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Catherine Robert le Lun 19 Jan 2015 - 19:17

J'ai bien aimé ton histoire. Ton personnage est bien construit et j'ai apprécié sa façon d'agir face aux gendarmes. Je veux dire qu'elle sonne juste avec ce qu'il est, pour moi bien sûr.
J'ai juste un poil décroché vers le milieu, j'ai trouvé que ça traînait un peu en longueur, mais c'est pas très grave.
Une petite formulation bizarre en fin de page 7 :
À deux, ça fait juste pour maîtriser un fou armé d’une arme.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8957
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Lun 19 Jan 2015 - 19:23

armé d'une arme c'est bizarre ? Je trouve ça logique !

Merci pour ce commentaire. C'est vrai que c'est peut-être trop long à certains moments.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Catherine Robert le Lun 19 Jan 2015 - 19:26

Justement, c'est trop logique. S'il est armé, c'est d'une arme et ça fait donc une répétition maladroite.
Mais ton récit est vraiment plaisant à lire malgré une relative longueur sur le milieu.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8957
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Lun 19 Jan 2015 - 19:34

Je plaisantais ! Bien sûr que c'est une répétition !
Un fou armé ça suffit !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par konsstrukt le Lun 19 Jan 2015 - 23:46

(pour respecter l'équilibre de la phrase, le grand classique "muni d'une arme" fait encore de l'usage)
avatar
konsstrukt
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 452
Date d'inscription : 02/11/2011
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Mar 20 Jan 2015 - 18:55

Oui, c'est mieux.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Perroccina le Jeu 22 Jan 2015 - 13:02

Après lecture je ne sais plus trop quoi penser.
L'histoire est très bien écrite et la lecture est agréable. L'enchaînement des évènements rend le tout cohérent et plausible mais même si ces gendarmes sont des crétins indécrottables je reste dubitative sur leur mort.
J'ai adoré la lettre et le petit détail qui tue à la fin (je veux parler des clefs).
Une bonne histoire malgré tout.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Jeu 22 Jan 2015 - 23:45

Merci pour ton commentaire. Il y a beaucoup de positif, c'est toujours ça de pris. Mais il y avait cette petite fin de phrase :

Perroccina a écrit: je reste dubitative sur leur mort.

Que veux-tu dire ?
Ils meurent trop facilement ?
Le fait de les tuer serait trop extrême pour ce personnage ?
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Perroccina le Ven 23 Jan 2015 - 13:56

Etait-ce la peine de les tuer tous ? d'une part et par ailleurs cela ne correspond pas au personnage (même pris dans l'action) : un mort par accident, ça peut arriver mais ensuite il abat froidement la gendarmette, le tortionnaire fou et les deux flics en renfort ; ça fait beaucoup. Tuer froidement n'est pas facile, même quand il ne s'agit que d'une simple souris de laboratoire, je n'ose pas penser à ce que ça ferait s'il s'agissait d'êtres humains avec une famille, des amis... Ton personnage a l'air parfaitement équilibré et possède une conscience morale c'est pour ça que je ne le vois commettre tous ces meurtres. Je l'imaginais davantage les assommer ce qui lui aurait également laissé les mains libres.
Mais c'est vraiment le seul truc qui m'a gênée mais c'est plus une poutre qu'une paille.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Sam 24 Jan 2015 - 18:13

C'est bien ce que je cherchais à savoir.
En dehors de tout aspect moral, ce personnage se fixe des principes qui peuvent paraître un peu trop extrêmes. Ça m'intéresse de savoir si c'est gênant pour le lecteur.
Je n'ai pas voulu surcharger mon récit d'explications, mais peut-être que la mentalité particulière de ce type sans histoires en mériterait davantage...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Jack-the-rimeur le Dim 25 Jan 2015 - 18:34

Pour moi, il est clair que ton personnage central est un psychopathe. L'originalité est qu'il s'agit d'un psychopathe qui refuse de se l'avouer, qui veut à tout prix être considéré comme un individu normal. C'est pourquoi il s'impose des principes draconiens d'altruisme. Il agit par "devoir moral" mais il ne ressent pas de véritable compassion. Il s'est forgé un code d'honneur mais, comme pour celui des guerriers, au moindre accroc, c'est toute la façade qui s'écroule et sa personnalité profonde qui se trouve libérée. Plus de frein, plus de retenue, plus de retour possible. Ses pulsions le submergent, le massacre peut commencer.
Du moins, c'est ce qui me paraît ressortir de son comportement, mais tu avais peut-être une autre vision en tête.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2214
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 65
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Cancereugène le Dim 25 Jan 2015 - 19:32

Mon idée du personnage:

Ma vision se rapproche de la tienne, Jack, en effet. Ce type suit un code d'honneur, un grand principe de vie, mais il n'a aucune empathie, ni pour les victimes (qui peuvent être nonnes ou mangeuses d'enfants), ni pour les gendarmes (çe ne lui viendrait même pas à l'idée de penser à "leurs familles") Il est même content de les berner, et n'a peur que d'une chose : être confondu. Il déteste les braconniers pour un motif complètement bidon.
Donc, oui, il est un brin sociopathe...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1765
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Murphy Myers le Lun 26 Jan 2015 - 13:00

Je suis assez mitigé de mon côté. Beaucoup de bonnes choses : l'histoire est entrainante, le début m'a rappelé Haute tension et à partir du milieu je n'ai pas vu les pages défiler, le personnage qui frôle la psychopathie est bien fait aussi.

Spoiler:
Mais il y a deux points, deux "incohérences" si on veut (elles sont assez subjectives à vrai dire) qui m'ont gênées.
La première est pour le "psychopathe" justement et son absence ou sa présence d'empathie. S'il n'en avait vraiment pas et qu'il faisait tout ça juste pour donner une apparence de type normal, pourquoi va-t-il sauver les filles ? Personne ne l'a vu, personne ne sait qu'il est là. Donc le seul problème est bel et bien sa conscience qui le torturera s'il ne fait rien ; ce qui va à l'encontre de l'idée que c'est un psychopathe sans empathie. Ou alors, parmi ses grands principes, il y a l'altruisme à excès, même sans témoin pour le voir à l’œuvre. Mais dans ce cas, ça ressemble grandement à de l'empathie à mes yeux. D'autant plus qu'il va jusqu'à briser un autre de ses "principes" pour sauver les filles : appeler les flics et même les attendre pour les guider lui-même jusqu'à elles. Enfin bref, pour moi, quelqu'un sans empathie n'aurait même pas couru pour retrouver les filles. Et quelqu'un qui déteste les flics les aurait simplement regardé aller frapper à la porte du suspect sans aller à leur encontre.
Bon, pour l'affaire de l'empathie, on n'en parle que dans les commentaires donc ça ne gêne pas vraiment la lecture. C'est juste que de mon point de vue, il est clairement pas net, mais c'est autre chose qu'un psychopathe. Limite l'extrême inverse en fait : quelqu'un de trop altruiste, qui ne supporte pas l'injustice et qui est prêt à tuer dans sa folie quand les choses vont pas comme il veut.

Autre "incohérence", bien présente dans le texte cette fois : la réaction des flics. Sans avoir une grande foi en l'humanité, j'ai quand même trouvé leur réaction assez excessive. Juste pour faire chier un témoin qui leur parait louche, ils ne vont pas vérifier s'il y a un viol qui se passe à 3 mètres de là ? Pas de preuve, soit disant. Sauf qu'un témoin est une preuve en soi. Après s'il ment ou autre, c'est une autrre affaire mais le boulot des flics est d'aller vérifier dans tous les cas. En supposant qu'ils ne soient pas morts, ç'aurait été une faute professionnelle et ils auraient été bien dans la merde quand les viols auraient été découverts.
Après, comme tout est décrit du point de vue du "psychopathe", peut-être a-t-il déformé les faits. Mais en l'état, je n'ai pas adhéré à cette non réaction. Même si dans l'absolu, j'adhère au fait que flic ou pas, quand on peut se dispenser d'aider quelqu'un, on le fait, nature humaine oblige. Mais là c'était amené de façon trop "légère" et "caricaturale" (dans le sens où les flics ne semblent rien prendre au sérieux). J'aurais plus adhéré par exemple si, au lieu de se moquer du type et de la situation, ils le trouvaient simplement trop louche pour l'écouter, qu'ils hésitaient entre le croire et craindre que ce soit un piège pour eux etc. En fait, plus ou moins la même réaction, mais sans cette ironie et ce je m'en foutisme lattent qui tranchent trop avec le réalisme et le sérieux que l'histoire avait jusque là.  

Après, ces deux points assez subjectifs ne m'ont pas empêché d'aimer ma lecture. Si j'en ai tant parlé, c'est surtout parce que je sais jamais comment formuler mes commentaires.
La lettre à la fin était assez marrante aussi et le coup des clés assez sympa. Ça laisse présager que tout n'est pas fini et que les problèmes ne font que commencer.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe
NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3060
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Carpe Noctem

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum