Dédale

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Mar 6 Jan 2015 - 6:30

Merci Gernier pour ta lecture

Gernier a écrit:
Le texte est plutôt bien écrit mais le style oscille parfois entre du "baroque" alors que l'histoire tant vers du cyberpunk ou une ambiance assimilé (si j'ai bien compris, bien-sûr...) et aurait nécessité un style peut-être moins lyrique, plus terre à terre (je ne sais pas si je suis compréhensible Wink )
Si tu es clair. Mais je ne suis pas d'accord.
Je ne souscris pas à l'idée qu'à un genre corresponde un style d'écriture. De mon point de vue, le style appartient à l'auteur.


Gernier a écrit:
Il manque, comme l'on signalé les autres écritoriens des liens entre les personnages ce qui fait régner une certaine confusion dans les noms. je trouve qu'il manque aussi un point de vue auquel on puisse s'accrocher (tu t'attardes beaucoup sur l'avocat et donc on pense que c'est par lui que l'on aura le récit... Et puis non ! ) J'ai aussi eu l'Impression que l'histoire finit quant elle doit commencer d'ailleurs...
Clairement cette histoire mérite une suite ou un développement. Je l'ai réalisé en cours d'écriture.
Ce sera un de mes chantiers pour 2015.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Perroccina le Mar 6 Jan 2015 - 13:16

C'est parfaitement écrit de ce côté rien à dire.
En revanche je me demande si je n'ai pas loupé un truc : pourquoi est-ce si important d'aller dans le dédale ? Que recherchent Grand Mère et Olympe ? C'est une fin qui laisse sur ça faim.
Lors de la lecture j'ai rapidement pensé à "L'homme du labyrinthe" de Silverberg, il y a des analogies (ce livre t'a-t-il inspirée ?) J'ai trouvé assez plaisant cette coincidence (ou pas) dans les noms : Ulysse, Dédale, Olympe.
Le personnage d'Olympe est manipulateur à souhait mais ce serait plus percutant si tu la faisais moins penser et que tu la montrais manipuler le petit avocat. Celui-là c'est l'homme de paille par excellence.
Les personnages sont bien campés, l'histoire a un très bon potentiel mais il manque le mobile de tout ça et c'est dommage.

PS : maintenant je vais lire les autres commentaires


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Perroccina le Mar 6 Jan 2015 - 13:25

Merci Jack pour avoir comblé les blancs, c'est beaucoup plus clair ainsi, du coup, Ulysse, il faudrait un peu plus poser le décor et préciser ce que combattent les deux femmes, je ne crois pas que cela aurait tant de signes que ça, il n'était pas nécessaire pour apporter ces réponses d'entrer dans le dédale, même si une version longue avec ce qui se passe à l'intérieur pourrait être passionnante.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Zaroff le Mer 7 Jan 2015 - 18:36

Dieu que ce récit est trop court ! Il mériterait un roman à lui seul. J'imagine bien l'atmosphère du Dédale comme l'Enfer vertical de Brussolo. Récit très bon mais inachevé pour ma part. Dommage.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12859
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Murphy Myers le Jeu 8 Jan 2015 - 2:02

Je regrette, comme d'autres écritoriens l'ont déjà dit, qu'on en sache pas plus sur les idées que défend Olympe et sur Dédale.
En effet, comme dit Jack, on peut se référer à la véritable Olympe, du 18e siècle, grâce à l'ami Google (encore faut-il aller faire la recherche, j'ai pour idée qu'un texte doit se suffire à lui-même et que si on va faire des recherches après une lecture, c'est pas pure curiosité ou pour approfondir les choses, mais pas pour apprendre quelque chose de primordial dans le texte). Et même avec une recherche, ça ne nous en dit pas plus sur l'Olympe de cette histoire ; elle a pris le nom de l'Olympe historique, mais ça ne veut pas dire que leurs histoires et leur combat sont semblables à 100%.

Je n'ai surtout pas compris ce qu'elle compte faire de Dédale à vrai dire. J'ai compris que c'est un endroit quitte ou double, où les fugitifs vont se réfugier avant d'être chopés par la justice ; mais comment elle compte en prendre le contrôle et qu'en fera-t-elle ensuite, mystère.

Mise à part ces incompréhensions (et vue l'heure, ton texte n'est peut-être pas le seul coupable à ma confusion), j'ai beaucoup aimé. Les personnages sont très bien faits, particulièrement Olympe, et totalement crédibles, ils paraissent vivants et fouillés, complexes. Le monde que tu as créé est super lui aussi, entre la science très futuriste et les mythes ancestraux, un joli mélange. Le tout servi par un style entrainant et fascinant (autant dans la tournure des phrases que dans la mise en scène, on est tenu en haleine d'un bout à l'autre).

C'est vrai malgré tout que l'évasion parait assez facile et qu'on manque d'info sur le comment du pourquoi de toute cette affaire.
Ce qui me fait me dire que c'est bien dommage que tu aies été prise de court et aies dû "abréger" ton texte pour le poster dans les temps, parce qu'il y a là de quoi faire un roman, comme disait Zaroff juste avant moi, et qu'il aurait toutes les qualités dont peut rêver un roman de SF.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Jeu 8 Jan 2015 - 20:55

Merci pour vos commentaires.
Je suis contente d'avoir posté ce texte ( même inabouti) car vos retours  sur le monde et sur mon héroïne sont plutôt encourageants.
Je me suis bien rendue compte en cours de route que mon idée était trop complexe pour une nouvelle.

@ Perro: Marrant que tu remarques ces références mythologiques. C'est bizarre, chaque  choix est ,en apparence, indépendant et résulte d'une certaine logique. Mais au final, mon inconscient  doit être aux commandes...Car tu ne sais pas tout, j'ai dans mes tiroirs un texte avec une prénommée Cassandre coincée dans un ascenseur !

Olympe , manipulatrice ? Peut-être. En tout cas, elle place ses pions sur l'échiquier. Mais je voulais surtout montrer son charisme, hors ça on ne peut le voir que de l'extérieur.

Je connais pas ce roman de Silverberg et pourtant j'en ai lu pas mal. je prends note.

@ Zaroff: oui il y a de quoi faire un roman. Et de toi à moi, ça me fait un peu flipper. Mon texte le plus long fait 35000 signes. Autant dire que j'ai un peu l'impression de me tenir au pied d'une montagne. Sans connaître le chemin qui permet d'arriver au sommet.
Je ne connais pas ce Brussolo. Décidément , j'ai des idées de lecture.

@ Murphy
Je me rends compte que je n'ai pas assez précisé les idées d'Olympe. Et pourtant elles sont bien claires dans ma tête. Tellement claires d'ailleurs  que je pensais qu'elles transparaissaient plus dans le texte. ça me servira de leçon.
Effectivement le lecteur n'a pas à googler pour savoir de quoi je cause.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Murphy Myers le Jeu 8 Jan 2015 - 21:20

Je te pense tout à fait capable d'en faire un roman pour ma part (si l'envie y est évidemment). Après la longueur importe peu, pas besoin d'atteindre le nombre de caractère minimal d'un roman, mais juste assez pour te laisser le temps de tout détailler à ta guise.
On sent que l'univers de ce texte est bien construit dans ta tête, tu as toutes les idées. La structure de la nouvelle (procès, prison, évasion, retournement) est très bonne et déjà toute faite, reste à y ajouter les détails (par exemple, voir en flashbacks, durant le procès, les crimes dont on l'accuse serait sympa je trouve).
La seule menace qui reste serait que tu te lasses de l'histoire. Ce que j'espère pas parce que quand je vois la qualité de tes nouvelles, ça laisse rêveur pour un potentiel texte plus long.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Paladin le Ven 16 Jan 2015 - 10:38

Hasard de l'ordre la mes lectures, après le texte de Cancéreugène, voila la deuxième histoire de SF dystopique!

Au delà de petites maladresses relevées par les copains, j'ai bien aimé, même si des choses me semblent obscures, comme pourquoi le Dédale et quelle est vraiment sa fonction? Les commentaires me font comprendre qu'il sert de spectacle à quelques privilégiés, en échange de quoi les survivant reçoivent une nouvelles identité. Mais ce n'était pas évident à la lecture, j'avais cru comprendre que le Dédale était une alternative légale à la peine capitale, j'ai sans doute lu trop vite.

Spoiler:
Autre point que je n'ai pas bien saisi: les derniers mots. Le Dédale appartiendrait-il à la famille d'Olympe, les Winston? Et donc sera-t-il désormais la base de l’organisation révolutionnaire? Dans ce cas-là, Olympe échappe à l'épreuve?

Bien sûr, décrire le Dédale et ce qui s'y trouve demanderait que l'histoire soit développée en roman, et la simple suggestion de l'enfer qu'il représente se justifie dans ce format.

Comme l'a remarqué Jack, on note que le début est très travaillé, mais que la fin est expédiée trop vite, sans doute par lassitude et manque de temps: le style lui-même devient plus "expéditif", plus distancié. Si tu reprends cette histoire, il serait bon de retravailler la fin, à partir de l'évasion (Que je ne trouve pas forcément si "facile" que ça, moi! J'aime bien l'idée qu'a ne se fier qu'à des robots plutôt qu'à des humains, cela devient une faille dans le système de la prison)

Comme cela a été dit, le personnage d'Olympe est réussi et attachant, mais j'aurais une petite réserve: elle est trop "parfaite", héroïque, une icône, quoi! Une sainte révolutionnaire comme on n'en trouve que dans les hagiographies, mais pas dans la vie: il lui faudrait quelques failles, quelques faiblesses, qui la rendrait plus humaine !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10550
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Amaranth le Ven 16 Jan 2015 - 23:55

Mon commentaire rejoint celui des autres. J'ai beaucoup aimé l'ambiance, le style très fluide qui porte très bien l'histoire et, bien entendu, l'histoire en elle-même. Un peu de flou ne me dérange pas, mais c'est vrai que ton texte aurait tout même mérité quelques éclaircissements. Je pense aussi qu'il y a vraiment matière à en faire un roman et ça en serait un que je lirais avec plaisir !

Comme Paladin, je pense qu'Olympe pourrait bénéficier de quelques failles. Mais j'ai aimé la vue d'abord admirative de l'avocat (et d'une partie de la population) puis celle plus interne, où on découvre aussi les peurs et les doutes qui l'habitent. Avec une histoire plus longue, tu pourras évidemment l'approfondir plus encore. Mais c'est sûr que c'est un personnage charismatique !

Donc bravo, j'ai beaucoup aimé et j'espère vraiment voir apparaitre une suite !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par scad le Mar 20 Jan 2015 - 14:09

Ton récit me fait penser à un chapitre avancé d'un roman. Il y a un avant et un après. Tu peux aisément développer un roman complet sur cette base ! Le récit est agréable et j'aime bien le personnage féminin que tu nous présentes: Olympe.

Spoiler:

Je pensais que Dédale était une solution pour éviter l'effacement... Apparemment ce n'est pas le cas. J'ai du manquer quelque-chose.

Comme beaucoup, j'aurai bien aimé connaitre la suite.

Ceci dit, tu as une trés belle écriture.
avatar
scad
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 48
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Paladin le Mar 20 Jan 2015 - 14:18

scad a écrit:
Spoiler:

Je pensais que Dédale était une solution pour éviter l'effacement... Apparemment ce n'est pas le cas. J'ai du manquer quelque-chose.

J'ai fait la même méprise...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10550
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Mar 20 Jan 2015 - 14:38

Merci pour vos commentaires et votre lecture .

# Paladi : j'ai effectivement manqué de temps sur la fin tout en m'apercevant que j'étais partie sur quelque chose de bien trop vaste. J'envisage vraiment de reprendre c texte pour en faire quelque chose de plus long ( bien plus long.. rendez-vous donc en 2016 ou 2017 Smile )

Paladin a écrit:Les commentaires me font comprendre qu'il sert de spectacle à quelques privilégiés, en échange de quoi les survivant reçoivent une nouvelles identité. Mais ce n'était pas évident à la lecture, j'avais cru comprendre que le Dédale était une alternative légale à la peine capitale, j'ai sans doute lu trop vite.
C'est une alternative effectivement, mais illégale d'où son évasion, les risques encourus par l'avocat.

Paladin a écrit:
Spoiler:
Autre point que je n'ai pas bien saisi: les derniers mots. Le Dédale appartiendrait-il à la famille d'Olympe, les Winston? Et donc sera-t-il désormais la base de l’organisation révolutionnaire? Dans ce cas-là, Olympe échappe à l'épreuve?

Spoiler:
Est-ce que Dédale appartient aux Winston ? oui ça pourrait être une possibilité parmi d'autres... , moi je vois plutôt cet endroit un repère en partie infiltré par des partisans d'Olympe qui l'aideraient à en prendre le contrôle...si c'est du tout cuit pour elle ce n'est pas très drôle pour le lecteur

@Amaranthe : Ravie qu'Olympe te plaise, on perçoit un peu les sentiments qui l'animent , mais surtout ce qu'elle dégage et ce qu'elle veut montrer d'elle, ce qu'elle est réellement ...va savoir . Avec plus de temps et plus de latitude devant moi, je vois comment rendre sa psychologie plus complexe.

@Scad : Merci quant à la compréhension, rassure-toi tu n'as pas fait de méprise. (et Paladin non plus)


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Paladin le Mar 20 Jan 2015 - 18:48

Scad et moi vaont fait une méprise ne pensant le Dédale une alternative légale à l'effacement, alors que cette alternative est illégale.

En tout cas c'est vrai que tu possèdes là la base d'un roman, et j'ai envie de te dire: "fonce!" (enfin, prend ton temps pour l'écrire, mais met-le en route!) (dit celui qui a envie de se lancer dans un roman depuis deux ou trois ans mais qui n'arrive pas à se décider!)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10550
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par A'Tuin le Lun 2 Fév 2015 - 20:15

Il manque un peu trop d'informations, à mon goût, pour que le texte fonctionne réellement. Mais ça n'empêche que c'est très bien écrit et que j'adorerai lire la version longue si elle voit le jour Wink


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum