Dédale

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Dédale

Message par Ulysse le Mer 31 Déc 2014 - 18:25

Vous croyiez que je vous avais  oublié. Que nenni.
Je suis là, juste à temps.

Dédale

Mot de passe:
3789


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Naëlle le Jeu 1 Jan 2015 - 15:03

Je suis trop contente! Very Happy

Si j'ai la pêche de lire un texte aujourd'hui, c'est le tien qui passera à la casserole!


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Naëlle le Jeu 1 Jan 2015 - 18:43

Magistral, Ulysse. Écriture excellente. J'ai kiffé. Je trouve juste dommage qu'on n'en sache pas un poil plus sur les idées défendues par Olympe. J'ai pas non plus tout à fait compris l'histoire de Dédale:
Spoiler:
Dédale ne semble pas être une "option" rattachée à la justice, puisque cette dernière réclame l'effacement de la mémoire et le "niveau de vie" d'un esclave pour Olympe. Alors je comprends pas comment on peut en ressortir libre si jamais on survit.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Blahom le Jeu 1 Jan 2015 - 19:43

Les premières pages passent comme une lettre à la poste : c'est remarquablement bien écrit et le personnage principal est admirablement caractérisé. Cette Olympe la Rouge est une héroïne aussi charismatique que le Snake Plissken de Escape from New York (référence pleinement justifiée puisque le film de Carpenter s'inscrit dans la thématique du concours).
En revanche, la fin de l'histoire me pose problème. J'ai l'impression (peut-être erronée) que tu n'as pas eu le temps de la peaufiner (en témoigne d'ailleurs la présence de quelques coquilles dans les deux dernières pages). Pour préciser ma pensée, et quitte à passer pour un type un peu long à la comprenette, certains points ne me paraissent pas clairs.
Spoiler:
J'aurais aimé avoir davantage de détails sur ce fameux Dédale et son créateur. Il aurait été passionnant de montrer Olympe en action à l'intérieur de ce lieu mystérieux (hélas, l'histoire s'achève avant).
D'autre part, l'évasion me paraît trop "facile", d'autant plus que l'on ne sait pas exactement d'où sortent les fameux sauveteurs, qui les a commandités (quel a été précisément le rôle de l'avocat, qu'a fait la vieille mère, quelles sont les motivations de Dean ?).
Voilà, en espérant que mes interrogations ne seront pas mal perçues, d'autant plus que j'ai trouvé énormément de qualités à ton texte.


Pray for Rosemary's baby...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1549
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 51
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Jeu 1 Jan 2015 - 22:24

Merci pour vos lectures.
je réponds rapidement car je ne suis pas chez moi et je n'ai pas trop le temps.
Effectivement la fin laisse plusieurs questions en suspens, en partie parce que j'ai manqué de temps, mais aussi parce que  je me suis rendue compte que ce que je voulais raconter ( l'intérieur de Dédale mais pas seulement) me donnerait un texte hors calibrage en terme de signes. ( genre le double, voire le triple).
Et vu mon timing, je ne pouvais pas écrire autre chose ( même si j'avoue y avoir pensé.)

@ Naelle
Spoiler:
C'est une sorte de deal. Si on survit à Dédale,en récompense du divertissement offert, on peut se voir offrir une nouvelle identité -fausse bien sûr, qui permet de réintégrer la société. C'est vrai que j'aurais pu préciser, ça parait toujours évident quand on écrit, moins quand on lit


En tout cas mon personnage principal à l'air de vous plaire et j'en suis ravie; ça me tenait vraiment à coeur.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Catherine Robert le Jeu 1 Jan 2015 - 23:58

Un bon texte, assurément, un bon personnage que cette Olympe la rouge et l'avocat est pas mal non plus.
Mais, un peu pareil, il me manque des trucs dans cette histoire.
Spoiler:
Dédale est intrigant, je trouve qu'on n'en sait pas assez et tout comme Blahom, j'aurais aimé que l'histoire se poursuive un peu. C'est bien de savoir qu'elle veut faire de cet endroit son quartier général, mais en même temps cet endroit semble être un enfer, comment imagine-t-elle qu'il sera son quartier général. On ne sait pas non plus ce qui se passe là-bas, c'est un poil frustrant. Ca donne l'impression d'un début d'histoire en fait, très bon, pas de doute là-dessus, mais il nous manque la suite.
J'ai aussi trouvé dommage que le rôle de l'avocat s'arrête ainsi, aussi vite, on ne sait pas trop comment il agit pour l'aider, cela semble plutôt dangereux, on ne sait pas s'il s'en tire.
En fait, pour dire simple, on manque d'explications à plusieurs moments.
L'évasion est facile, je suis encore d'accord avec Blahom, ça manque un peu de punch.

Effectivement la fin laisse plusieurs questions en suspens, en partie parce que j'ai manqué de temps, mais aussi parce que je me suis rendue compte que ce que je voulais raconter ( l'intérieur de Dédale mais pas seulement) me donnerait un texte hors calibrage en terme de signes. ( genre le double, voire le triple).
Et vu mon timing, je ne pouvais pas écrire autre chose ( même si j'avoue y avoir pensé.)
Plus qu'à reprendre alors et nous faire la version longue, moi, ça m'intéresse parce qu'en l'état, c'est très bon, mais on en veut plus.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10161
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Cancereugène le Sam 3 Jan 2015 - 8:56

Ce récit gagne en puissance et en accroche grâce à une très bonne caractérisation des personnages. C'est ce qui m'a frappé, car l'intrigue en elle-même, si on la détaille, est pleine de flous et de non-dits.
J'ai été embarqué dans un futur assez éloigné sans perdre totalement mes repères.
En vérité, tu m'as donné une petite leçon, Ulysse, car même en te projetant dans un univers inventé, tu as su conserver "l'humain" dans ton récit, les personnages sont tous leurs peurs, leurs espoirs, c'est vraiment très réussi - ce sont des qualités qui me manquent bien souvent !

Il y a quelques coquilles, suffisamment grosses pour que je les remarque (donc très grosses !) mais dans l'ensemble, je n'ai pas eu le sentiment d'un travail bâclé. Disons que le futur décrit est tellement éloigné que j'aurais aimé en savoir plus sur la rébellion, les rapports entre cette reine et son Olympe, et avoir plus d'éclaircissements sur cette fin étrange - suffisamment étrange, d'ailleurs, pour ne pas décevoir, mais trop pour me permettre de boucler la boucle.

Très bon travail, en tout cas...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2138
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Sam 3 Jan 2015 - 12:41

Catherine, Cancereugène, Merci beaucoup pour vos retours, je suis vraiment très touchée que mes personnages vous accrochent.
Pour moi la SFFF n'est pas une fin en soi en tant que genre, mais plutôt un moyen.
Un moyen de raconter les histoires qui me viennent à l'esprit  sans me soucier de le faire dans le cadre étroit de notre réalité.
Ce qui m'intéresse avant tout,dans la vie comme dans l'écriture, c'est les gens.

Pour le reste, je suis d'accord avec vos remarques. Beaucoup de choses sont très claires dans ma tête et trop floues dans le récit.
J'espère avoir l'occasion de vous raconter la suite. Mais je pense que cela prendra du temps.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par FRançoise GRDR le Dim 4 Jan 2015 - 0:50

J'ai vraiment beaucoup aimé ! Ton personnage "Olympe" intrigue : il est très réussi. Le fait que tu situes les actions dans un futur a emporté mon adhésion tout de suite même s'il manque quelques points de détails au sujet des faits pour lesquels Rose est emprisonnée et condamnée. Connaître les lois, coutumes auraient été un plus.
Je n'ai eu aucun mal à suivre ses pensées et celles de son avocat. Tout est clair, une vraie réussite Very Happy
La seule remarque que je ferai concerne la fin ! Je suis frustrée car j'aurai aimé savoir de quelle manière Rose allait s'en sortir ou pas dans le Dédale... Ce n'est pas dit : il te reste à continuer ce texte qui mérite une bonne place dans mon classement...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8213
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Dim 4 Jan 2015 - 12:05

Merci beaucoup Françoise.
Je suis contente que ce texte te plaise.
Je note tes remarques qui rejoignent celles des autres lecteurs. Elles me seront d'une aide précieuse pour le retravail que j'envisage.


Dernière édition par Ulysse le Dim 4 Jan 2015 - 16:42, édité 1 fois


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par  le Dim 4 Jan 2015 - 16:28

Salut Ulysse !


Tu nous offres là une bien bonne nouvelle.
Il y a en effet matière à retravail et surtout à développement. Ton écriture fluide coule de source, presque impeccable ( des coquilles subsistent).
Tu as cependant un petit souci de temps, avec même un passage au présent. Il faut que tu fasses plus attention au subjonctif, pour le mettre en accord avec le passé. Parfois le passé composé passe, mais il est souvent nécessaire d'utiliser l'imparfait ou le plus que parfait. (personnellement, je préfère les temps composés pour le subjonctif, ils font moins anachroniques)


Je suis épaté par ton texte. Tu parviens à distiller une atmosphère et des personnages sans trop t'étendre, et surtout, j'aime beaucoup le lien que tu fais entre cette situation futuriste et nos propres références actuelles.


J'ai hâte de découvrir la version longue.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Jack-the-rimeur le Dim 4 Jan 2015 - 20:19

Une très bonne histoire rondement menée et dominée par un personnage assez charismatique pour qu'on en oublie celle qui dans l'ombre lui sauve vraiment la mise :
Spoiler:
La grand-mère, "Reine" Winston, qui semble être la seule à posséder l'influence et les moyens nécessaires à l'évasion, qui a sans doute un vieux compte à régler avec cette caste des Dominants à laquelle elle appartient, et dont on peut penser qu'elle peut avoir des liens occultes avec le mystérieux Dr Dean. (L'étrange exécution du second garde se comprend mieux si l'arène sanguinaire n'est que la façade de Dédale montrée aux Dominants. Un labyrinthe à plusieurs niveaux et qui justifierait la remarque de Rose sur son futur quartier général.)
Bref, tu as de la matière à développer si le coeur t'en dit, et une richesse potentielle n'est pas un défaut, loin de là.
Stylistiquement, rien à redire hormis cette curiosité à la dernière page : "La face de la lune se profilait à l'horizon." Passons sur cette "face" qui se "profile", mais c'est une vision depuis l'espace et, dans l'espace, il n'y a pas d'horizon. Une petite distraction facile à rectifier. (C'est que tu deviens difficile à prendre en défaut.)
Un excellent travail. Bravo.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Ulysse le Dim 4 Jan 2015 - 22:00

K² a écrit:
Tu as cependant un petit souci de temps, avec même un passage au présent. Il faut que tu fasses plus attention au subjonctif, pour le mettre en accord avec le passé. Parfois le passé composé passe, mais il est souvent nécessaire d'utiliser l'imparfait ou le plus que parfait. (personnellement, je préfère les temps composés pour le subjonctif, ils font moins anachroniques)

Le passage au présent, cela ne l'étonne pas, ça m'est déjà arrivé sur d'autres textes, je m'emballe sur mon histoire et je suis tellement dans mon truc que je passe au présent. Comme si ça se déroulait devant mes yeux.
Et même en relisant je ne m'en rends pas toujours compte.
Pour le subjonctif, il va falloir que je revois mes concordances de temps...

Jack-the-rimeur a écrit:Une très bonne histoire rondement menée et dominée par un personnage assez charismatique pour qu'on en oublie celle qui dans l'ombre lui sauve vraiment la mise :
Spoiler:
La grand-mère, "Reine" Winston, qui semble être la seule à posséder l'influence et les moyens nécessaires à l'évasion, qui a sans doute un vieux compte à régler avec cette caste des Dominants à laquelle elle appartient, et dont on peut penser qu'elle peut avoir des liens occultes avec le mystérieux Dr Dean. (L'étrange exécution du second garde se comprend mieux si l'arène sanguinaire n'est que la façade de Dédale montrée aux Dominants. Un labyrinthe à plusieurs niveaux et qui justifierait la remarque de Rose sur son futur quartier général.)
Ah, Jack est un petit malin. Bien vu  Very Happy.


Jack-the-rimeur a écrit:
Stylistiquement, rien à redire hormis cette curiosité à la dernière page : "La face de la lune se profilait à l'horizon." Passons sur cette "face" qui se "profile", mais c'est une vision depuis l'espace et, dans l'espace, il n'y a pas d'horizon. Une petite distraction facile à rectifier. (C'est que tu deviens difficile à prendre en défaut.)
Damned !Tu as raison, c'est vrai que la formulation n'est pas très heureuse. L'horizon pourrait représenter le point limite du regard, et non pas ligne de démarcation terrestre mais cela reste un peu tiré par les cheveux. J'en prends bonne  note.

Merci à vous deux pour votre lecture.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Jack-the-rimeur le Lun 5 Jan 2015 - 2:34

Naëlle a écrit:Je trouve juste dommage qu'on n'en sache pas un poil plus sur les idées défendues par Olympe.

Tu fais comme moi : tu ouvres Google, tu tapes Olympe et "guillotine", et tu tombes sur l'histoire d'Olympe de Gouges et de ses combats pour la libération des femmes et des esclaves. Cela donne déjà un bon aperçu.
Et merci à Ulysse pour avoir évoqué cette figure étonnante et injustement méconnue. Une bonne occasion de s'instruire en passant, à ne pas négliger.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Invité le Lun 5 Jan 2015 - 12:35

Bonjour, @Ulysse...

Moyennement apprécié pour ma part.

Le texte est plutôt bien écrit mais le style oscille parfois entre du "baroque" alors que l'histoire tant vers du cyberpunk ou une ambiance assimilé (si j'ai bien compris, bien-sûr...) et aurait nécessité un style peut-être moins lyrique, plus terre à terre (je ne sais pas si je suis compréhensible Wink )

Il manque, comme l'on signalé les autres écritoriens des liens entre les personnages ce qui fait régner une certaine confusion dans les noms. je trouve qu'il manque aussi un point de vue auquel on puisse s'accrocher (tu t'attardes beaucoup sur l'avocat et donc on pense que c'est par lui que l'on aura le récit... Et puis non ! ) J'ai aussi eu l'Impression que l'histoire finit quant elle doit commencer d'ailleurs...

Un texte sympathique mais je suis un peu resté sur le côté.

Mais bon, ça n'est que ma perception de la chose Wink !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dédale

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum