Strangers Die Every Day

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Dim 28 Déc 2014 - 18:22

Bon, voilà ma modeste contribution. C'est un essai !

lien supprimé

30 117 signes


Dernière édition par Amaranth le Lun 14 Sep 2015 - 19:50, édité 1 fois


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Blahom le Dim 28 Déc 2014 - 20:11

Sans doute l'histoire la plus crue et la plus glauque de ce concours. J'ai beaucoup aimé. Tu as bien su rendre l'horreur de la situation de cette fille et ses souffrances, tant physiques que mentales. Tout cela est raconté de façon prenante et réaliste. La fin, très sombre, semble nous rappeler qu'on n'échappe pas à son destin.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Dim 28 Déc 2014 - 20:33

Merci Blahom, ton retour me fait bien plaisir ! C'est ma première excursion dans ce genre et je n'étais pas sûre d'avoir réussi à transmettre ce que je voulais transmettre. Ton commentaire me rassure !

Merci de ta lecture et de ton commentaire ! Very Happy


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Catherine Robert le Lun 29 Déc 2014 - 11:41

Ce texte est bon Amaranth. Il est sanglant, bien sûr, mais pas non plus exagérément. On est plus dans la psyché de la fille que dans le descriptif des horreurs, mais ça ne gêne pas. Le déroulé est plutôt équilibré entre les différentes séquences, ce qui est bien, ça évite de perdre l'intérêt. Ça se lit avec un réel plaisir.
Les petits bémols maintenant, mais pas d’inquiétude, il n'y a rien de vraiment grave.
Spoiler:
Le début m'a paru un rien trop descriptif, mais "un rien", c'est pas handicapant. Ce côté distancié revient ensuite de temps en temps, mais moins flagrant.
Tu aurais pu en rajouter juste un poil dans les scènes sanglantes, tu utilises l’ellipse à ce niveau, pourquoi pas, mais juste une description ou l'autre, j'aurais bien apprécié (oui, je suis sadique ).
La scène de la fuite est très bien, les raisons qui la font se décider à aller retrouver son "employeur" aussi, mais la fin me paraît plus irréaliste que le restant du texte. Je veux bien que Jim ne soit pas un tendre, mais là c'est une fille écorchée qui revient, sa réaction me semble peu crédible, même si j'apprécie la toute fin.
Il aurait été bien de savoir quelle partie de son corps, elle a été obligée d'avaler, moi ça m'a manqué.
En résumé, un très bon texte qui devrait plaire aux amateurs du genre. Tu as eu raison de tenter le coup, tu t'y es bien débrouillée.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9789
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Naëlle le Lun 29 Déc 2014 - 16:20

Bon texte, Amaranth!

J'ai commencé le texte un peu à reculons (ça n'a rien à voir avec le texte, hein, c'est juste que j'avais pas envie de lire un texte pour le concours, mais comme je me force à en lire et à en commenter un par jour pour pas me retrouver à la bourre...), et puis tu m'as embarquée. J'ai donc lu les 9 pages d'une traite, sans avoir envie de m'arrêter.

Du point de vue de l'écriture, j'ai pas grand-chose à dire. Y a peut-être des trucs à signaler, mais comme j'ai été prise par l'histoire... Juste deux-trois fautes d'orthographe, rien de grave.

Comme Catherine, je ne trouve pas la réaction de Jim très crédible. En revanche, j'aime bien la toute fin. C'est là qu'est le véritable piège, plus que dans la maison du type.
Sinon, j'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur Alex. Pas forcément grand-chose, mais par exemple savoir pourquoi elle a abandonné les études, pourquoi elle a plus aucun contact avec sa famille, tout ça. Je pense qu'il y avait moyen d'aborder le sujet sans pour autant en faire des tartines. Enfin, moi, ça m'aurait permis de m'attacher un peu plus à elle, même si en l'état l'empathie est déjà bien présente.

Un détail:
Spoiler:
Je m'étonne qu'elle parte de la maison sans se dire qu'elle n'a aucune fringue sur elle. Elle passe la frontière à oilpé dans la voiture, quand même: est-ce que ça aurait pas dû gêner un douanier, des automobilistes? (C'est une vraie question: je passe pas la frontière tous les jours!)
D'ailleurs, j'ai pas compris l'utilité des bâtons qu'elle a balancé sur le siège arrière. J'ai peut-être loupé un truc...

Pour répondre à une interrogation de Catherine:
Spoiler:
"Il aurait été bien de savoir quelle partie de son corps, elle a été obligée d'avaler, moi ça m'a manqué."
Comme le type était en train de s'occuper des pieds d'Alex au moment où cette dernière se réveille, j'ai bêtement supposé que c'était un lambeau de peau de son pied qu'il lui faisait avaler. Mais c'est vrai que c'est pas dit.

Et ça me fait penser qu'au final on n'a pas vraiment de descriptif de ce que le type lui a fait. Elle a été frappée, le type lui a arraché la peau des pieds, mais j'ai pas souvenir d'autre chose. Peut-être que ça manque: un petit récap, au moment où elle se réveille, de ce qu'il lui a fait.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Lun 29 Déc 2014 - 18:01

Merci Catherine et Naëlle ! Very Happy

Spoiler:

Catherine Robert a écrit:Tu aurais pu en rajouter juste un poil dans les scènes sanglantes, tu utilises l’ellipse à ce niveau, pourquoi pas, mais juste une description ou l'autre, j'aurais bien apprécié (oui, je suis sadique    ).

Laughing Justement, comme ce n'étaient pas forcément les parties où j'étais la plus à l'aise, je ne me suis pas attardée dessus. Mais même pour la clarté de l'histoire, j'aurais peut-être dû faire un peu effort de ce côté-là, vu que Naëlle a aussi ressenti ce manque (même si d'une autre manière  Razz  

Naëlle a écrit:Et ça me fait penser qu'au final on n'a pas vraiment de descriptif de ce que le type lui a fait. Elle a été frappée, le type lui a arraché la peau des pieds, mais j'ai pas souvenir d'autre chose. Peut-être que ça manque: un petit récap, au moment où elle se réveille, de ce qu'il lui a fait.


Spoiler:
Naëlle a écrit:"Il aurait été bien de savoir quelle partie de son corps, elle a été obligée d'avaler, moi ça m'a manqué."
Comme le type était en train de s'occuper des pieds d'Alex au moment où cette dernière se réveille, j'ai bêtement supposé que c'était un lambeau de peau de son pied qu'il lui faisait avaler. Mais c'est vrai que c'est pas dit.

Tu avais bien compris, Naëlle. C'est comme ça que je le voyais mais c'est vrai que je n'ai pas été très explicite !


Naëlle a écrit:Sinon, j'aurais bien aimé en savoir un peu plus sur Alex. Pas forcément grand-chose, mais par exemple savoir pourquoi elle a abandonné les études, pourquoi elle a plus aucun contact avec sa famille, tout ça. Je pense qu'il y avait moyen d'aborder le sujet sans pour autant en faire des tartines. Enfin, moi, ça m'aurait permis de m'attacher un peu plus à elle, même si en l'état l'empathie est déjà bien présente.

Effectivement, mais j'avais peur (comme pour la partie où elle est enfermée) de trop rallonger le truc. Mais là encore, un ou deux petits détails ne feraient probablement pas de mal !


Naëlle a écrit:Comme Catherine, je ne trouve pas la réaction de Jim très crédible. En revanche, j'aime bien la toute fin. C'est là qu'est le véritable piège, plus que dans la maison du type.

Spoiler:
C'était ce que je cherchais à faire mais c'est vrai qu'entre mon idée de base et ce qu'il y a sur le papier, il y a eu quelques bricolages pour que ça fonctionne. Il faudrait que je trouve un moyen de rendre la réaction de Jim plus crédible... en fait, l'important, c'est que ce soit son addiction qui la tue. Donc il n'a même pas besoin de la tuer, elle pourrait s'en occuper toute seule... enfin bref, un truc sur lequel je dois réfléchir !


Naëlle a écrit:D'ailleurs, j'ai pas compris l'utilité des bâtons qu'elle a balancé sur le siège arrière. J'ai peut-être loupé un truc...

Ca rejoint l'aspect "bricolage" dont je parlais avant. C'est la première nouvelle pour laquelle ça me fait vraiment ça et donc j'ai trouvé ça plutôt amusant à faire : quand j'avais une idée qui me venait, je l'écrivais... mais après je me retrouvais face à des difficultés pour faire rejoindre l'histoire où je voulais qu'elle aille.

Spoiler:
Par exemple, quand elle était attachée au lit, je me suis demandée comment est-ce qu'elle allait bien pouvoir se sortir de là, vu que c'était mon but. Je me suis retrouvée à essayer de me mettre dans les mêmes positions qu'elle pour essayer de trouver une solution. Laughing Bref, tout ça pour dire que les bâtons lui servaient à appuyer sur les pédales puisque je me suis retrouvée face à la problématique : comment conduire quand on a des pieds écorchés ? Mais j'avoue que sur ce coup-là, c'est très bricolé.


Spoiler:
Naëlle a écrit:Je m'étonne qu'elle parte de la maison sans se dire qu'elle n'a aucune fringue sur elle. Elle passe la frontière à oilpé dans la voiture, quand même: est-ce que ça aurait pas dû gêner un douanier, des automobilistes? (C'est une vraie question: je passe pas la frontière tous les jours!)

A vrai dire, il n'y a pas de vraie frontière (genre douanes et tout ça), en tout cas entre Strasbourg et Kehl. Et vu l'heure tardive, il n'y avait pas beaucoup d'automobilistes. Mais j'avoue que je n'y pensais même plus vraiment à ce moment-là (ton commentaire m'a bien fait marré parce que du coup j'ai eu une image d'elle en train de conduire à poil à travers la ville)

Naëlle a écrit:puis tu m'as embarquée. J'ai donc lu les 9 pages d'une traite, sans avoir envie de m'arrêter.
C'est probablement un des plus beaux compliments que tu pouvais me faire ! Very Happy

Merci Catherine (désolée de ne pas avoir beaucoup rebondi sur ton commentaire, mais comme Naëlle l'a cité à plusieurs reprises, j'ai essayé de répondre aux deux en même temps) et Naëlle de vos lectures et commentaires, qui m'ont à la fois fait bien plaisir (même si ce n'est pas le but originel, mais bon quand même : je le dis) et sont très utiles pour pointer les petits défauts qui parsèment le texte et donc pouvoir l'améliorer !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Catherine Robert le Lun 29 Déc 2014 - 18:18

Spoiler:
C'était ce que je cherchais à faire mais c'est vrai qu'entre mon idée de base et ce qu'il y a sur le papier, il y a eu quelques bricolages pour que ça fonctionne. Il faudrait que je trouve un moyen de rendre la réaction de Jim plus crédible... en fait, l'important, c'est que ce soit son addiction qui la tue. Donc il n'a même pas besoin de la tuer, elle pourrait s'en occuper toute seule... enfin bref, un truc sur lequel je dois réfléchir !

Spoiler:
J'aime bien l'idée que ce ne soit pas elle qui se tue, mais qu'après avoir échappé au premier piège, elle retombe dans un autre et que ce soit son "désespoir", son "addiction" qui l'y mène. C'est juste que la réaction de Jim est un peu difficile à croire telle qu'elle. Il faudrait une raison pour qu'on puisse y adhérer totalement. Pourquoi pas le montrer sous l'emprise de la drogue. Il la fournit à ses "filles", il ne serait pas du tout illogique qu'il soit lui-même accro. Bien défoncé, sa réaction paraîtrait plus logique, l'empêcherait peut-être même de voir les blessures de Lola ou l'effet de la drogue pourrait générer chez lui une certaine paranoïa et il imaginerait qu'elle a monté une mise en scène avec maquillage. Juste une idée en passant.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9789
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Lun 29 Déc 2014 - 21:22

C'est une super idée !
Du coup, faudrait peut-être que je fasse la fin sous son point de vue... ou alors que je trouve un moyen de montrer dans quel état il est.
En tout cas, j'aime bien ta version. Razz


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par FRançoise GRDR le Lun 29 Déc 2014 - 22:21

C'est sûr que ça envoie du pâté ton texte Amaranth. J'ai trouvé qu'il y avait un rythme entraînant, stimulant malgré le contexte. Cette fille, Alex, a la rage de vivre Razz ... Donc, j'étais déçue qu'elle n'arrive pas à survivre...
Le thème est respecté, tes personnages sont crédibles sauf peut-être la partie "tortures" qui pêchent un peu par un manque de détails Cool.
Je me demande quand même aussi comment elle peut se déplacer (sur ses genoux) si facilement car elle a des blessures très handicapantes comme le mollet tranché et la cuisse entaillée si bien qu'elle n'a plus de muscles dans une jambe et ne devrait pas pouvoir bouger ses genoux Shocked :
un passage:
Mais cette fois-ci, il n'eut aucun mal à l'éviter et trancha à travers le mollet comme dans une pièce de jambon... Mais loin d'être satisfait, il lui entailla la cuisse, en évitant l'artère fémorale.
En conclusion, j'ai apprécié ma lecture Smile


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8104
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Murphy Myers le Lun 29 Déc 2014 - 23:14

Perso, j'ai pratiquement rien à redire à cette histoire. A l'inverse des précédents commentaires, ne pas en savoir plus sur les tortures m'a plu, parce que justement, ça mène le lecteur à imaginer, et imaginer est pire que ce qu'on pourrait lire d'après moi. En plus, la fille est shootée et inconsciente la moitié du temps, donc c'est crédible qu'elle-même ne sache pas vraiment ce qu'on lui a fait - et l'idée de ne pas savoir est une petite torture psychologique de plus que j'aime bien. (En fait, je suis encore plus sadique que Catherine Twisted Evil ). Je trouve d'ailleurs que c'est un des points forts de ce texte : il arrive à être glauque, voire malsain et "douloureux", sans pour autant décrire grand chose côté gore.

J'avoue que la fin est le seul petit bémol que j'aurais, pour les raisons déjà évoquées par les autres. Mais, comme elles, j'aime bien quand même la toute fin. Pour pallier à la réaction pas forcément crédible, je me dis qu'elle peut demander son shoot à son arrivée et remarquer que, dans la panique, l'autre fille met une trop forte dose dans la seringue, mais elle lui dit pas, plus préoccupée par le manque que par le risque de mort. Elle meure du coup par son addiction, comme prévu. Mais du coup, ça enlève beaucoup à l'horreur finale, donc pas sûr que ça soit la meilleure option. A toi de voir ce que t'en fais. L'idée que le type soit shooté et dans un délire parano est très bonne sinon.

Pour les bâtons dans la voiture, j'ai supposé que c'était pour appuyer sur les pédales, mais il me semble pas qu'elle le fasse, comme si elle avait oublié, une fois dans la voiture, qu'elle vient juste d'en sortir pour prendre des bâtons. Suffirait d'une petite phrase pour préciser que c'est avec eux qu'elle touche les pédales et ça serait parfait pour moi.

En tout cas, bravo pour cette histoire, une de mes préférées du concours, si ce n'est la préférée pour l’instant. Immersive et intense. On sent que t'as réfléchi sur les épreuves et surtout les façons de s'en sortir, que tu t'es mise à la place du personnage. Je pense que ça aide beaucoup à rendre une atmosphère crédible et stressante. Dans certaines histoires, le héros est pas encore dans une situation problématique qu'on a déjà deviné qu'il s'en sortirait et comment. Là ce n'est pas le cas, on se demande comme elle à chaque paragraphe ce qui va arriver et comment elle va se tirer de là, si elle se tire de là évidemment. Bref, un survival parfait d'un bout à l'autre. L'héroïne est superbe aussi, c'est vrai qu'on en sait finalement peu sur elle, mais ça ne m'a pas gêné, la narration fait qu'on semble la connaître malgré tout. Voir les choses à travers son regard tout au long de l'histoire doit grandement y aider.

J'aime beaucoup le titre aussi. C'est marrant d'ailleurs parce qu'il m'a tout de suite fait penser au film Hostel, qui rejoint ton histoire sur pas mal de points.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Catherine Robert le Mar 30 Déc 2014 - 9:52

A l'inverse des précédents commentaires, ne pas en savoir plus sur les tortures m'a plu, parce que justement, ça mène le lecteur à imaginer, et imaginer est pire que ce qu'on pourrait lire d'après moi. En plus, la fille est shootée et inconsciente la moitié du temps, donc c'est crédible qu'elle-même ne sache pas vraiment ce qu'on lui a fait - et l'idée de ne pas savoir est une petite torture psychologique de plus que j'aime bien. (En fait, je suis encore plus sadique que Catherine Twisted Evil ). Je trouve d'ailleurs que c'est un des points forts de ce texte : il arrive à être glauque, voire malsain et "douloureux", sans pour autant décrire grand chose côté gore.
J'avoue que je suis quand même assez d'accord. Le texte n'a probablement pas besoin de beaucoup de détails en plus sur les tortures proprement dites, mais je pense néanmoins qu'on n'en sait pas assez sur l'état de la fille. Et il n'est nul besoin d'en rajouter des masses, juste un petit truc par-ci ou par-là.

Pour les bâtons dans la voiture, j'ai supposé que c'était pour appuyer sur les pédales, mais il me semble pas qu'elle le fasse, comme si elle avait oublié, une fois dans la voiture, qu'elle vient juste d'en sortir pour prendre des bâtons. Suffirait d'une petite phrase pour préciser que c'est avec eux qu'elle touche les pédales et ça serait parfait pour moi.
Il me semble me souvenir qu'elle s'en sert au moment de démarrer, que la voiture cale avant qu'elle n'arrive à les utiliser de manière un peu plus efficace.

Mais je plussoie sur le fait que cette histoire est vraiment excellente et si j'ai soulevé des détails, ils sont à peine rédhibitoires. Et pour preuve que je l'ai vraiment appréciée, je ne peux pas m'empêcher de venir en rediscuter, ce que je ne fais quasiment jamais sur un texte.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9789
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Murphy Myers le Mar 30 Déc 2014 - 14:27

Ça me fait me dire qu'un petit passage où justement elle panique de ne pas savoir ce qu'on lui a fait serait bien sympa. Et il permettrait du coup de détailler ce qu'on lui a fait, pour lever une partie du flou. Les lecteurs envieux de savoir sauront, ainsi, et les autres pourront toujours se dire que, dans son délire, on ne peut pas être sûr à 100% de ce qu'elle voit.

Aucun doute que cette histoire est superbe en tout cas. Elle est d'ailleurs déjà en haut de mon classement du moment.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par scad le Mar 30 Déc 2014 - 19:30

Bonjour Amaranth,
J'ai lu ta nouvelle. En fait, je l'ai dévorée. Tu as une très bonne qualité d'écriture. Une fois que l'on commence ton récit, on ne peut plus le lâcher.
Quelques remarques:

Spoiler:

Je pense que s'injecter un quelconque produit avec une bulle d'air à l'intérieur risque d'être douloureux. De plus, la mort ne sera pas immédiate.
À la fin, la réaction de son « patron » n'est pas crédible. Même la plus stupide des personnes aurait une réaction de surprise en voyant l'état de l'héroïne.

Un peu déçu par la fin de l'histoire, surtout lié à l'attitude du macro, mais ce n'est qu'une affaire de goût.

Un style alerte, une bonne nouvelle.
Bonnes fêtes de fin d'année.
avatar
scad
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 48
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Mar 30 Déc 2014 - 20:24

Merci Françoise !

Je me demande quand même aussi comment elle peut se déplacer (sur ses genoux) si facilement car elle a des blessures très handicapantes comme le mollet tranché et la cuisse entaillée si bien qu'elle n'a plus de muscles dans une jambe et ne devrait pas pouvoir bouger ses genoux

Pour moi, les blessures n'étaient pas suffisamment handicapantes pour l'empêcher de se déplacer (surtout qu'elle a une deuxième jambe plus ou moins fonctionnelle et le poids est aussi réparti sur les bras), mais je peux me tromper !

Il faudrait que je fasse des essais pratiques Razz Qui se porte volontaire ?

Merci Murphy pour ton long commentaire détaillé, qui m'a fait extrêmement plaisir ! I love you

J'avoue ne pas avoir vu le premier volet d'hostel, mais je sais que ça parle de tortures donc il doit sûrement y avoir quelques similitudes. Razz

Catherine Robert a écrit:Mais je plussoie sur le fait que cette histoire est vraiment excellente et si j'ai soulevé des détails, ils sont à peine rédhibitoires. Et pour preuve que je l'ai vraiment appréciée, je ne peux pas m'empêcher de venir en rediscuter, ce que je ne fais quasiment jamais sur un texte.

Merci Catherine ! Je suis tout à fait honorée. Cool D'ailleurs, tes conseils sont très utiles : je pense vraiment que je vais exploiter cette idée de délire parano, ça me plait bien et ça reste dans le ton de l'histoire.

D'ailleurs je suis tout à fait ravie des détails que vous soulevez, c'est ce qui permet de s'améliorer. Comme on dit, le diable est dans les détails !

Donc merci à vous tous. I love you

Et Murphy, je n'ai pas fait une réponse digne de ton commentaire, mais sache que j'en ai bien pris note !

Merci Scad de ta lecture et de ton commentaire ! Very Happy

Spoiler:
Scad a écrit:Je pense que s'injecter un quelconque produit avec une bulle d'air à l'intérieur risque d'être douloureux. De plus, la mort ne sera pas immédiate.

Je ne savais pas, j'aurais dû faire un peu plus de recherches ! En tout cas, merci de m'avoir signalé mon erreur.

Bonnes fêtes de fin d'année à toi aussi !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Amaranth le Mar 30 Déc 2014 - 20:27

Murphy Y a écrit:Ça me fait me dire qu'un petit passage où justement elle panique de ne pas savoir ce qu'on lui a fait serait bien sympa. Et il permettrait du coup de détailler ce qu'on lui a fait, pour lever une partie du flou. Les lecteurs envieux de savoir sauront, ainsi, et les autres pourront toujours se dire que, dans son délire, on ne peut pas être sûr à 100% de ce qu'elle voit.

Aucun doute que cette histoire est superbe en tout cas. Elle est d'ailleurs déjà en haut de mon classement du moment.

J'étais passée à côté de ce commentaire là, zut !

C'est une super idée ! Je suis contente : entre l'idée de Catherine pour la fin et celle-là pour les descriptions, je sens que ça peut donner quelque chose de pas mal !



Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Strangers Die Every Day

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum