Linceuls

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Invité le Jeu 25 Déc 2014 - 21:53

Cancereugène a écrit:
Gernier : je suis évidemment flatté par ta réaction, et surtout terriblement surpris. Mais je prends !

Pourquoi surpris ? Ça fait deux-trois nouvelles de toi que j'ai apprécié pour leurs orientation SF sociale Wink ! C'est bon et pis c'est tout ! :victoire:
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Perroccina le Mar 6 Jan 2015 - 13:42

Une très bonne histoire qui tient parfaitement debout et se passe dans un futur qui me parait de plus en plus probable. Nous ne sommes plus très loin d'avoir des puces dans la tête.
La progression est très bien menée et la mise en place des éléments bien maitrisée.
Les personnages sont crédibles et même attachants pour certains.
J'ai adoré.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2927
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Perroccina le Mar 6 Jan 2015 - 14:02

Après lecture des commentaires j'ai un petit truc à ajouter. Beaucoup ont soulevé la question de l'esprit prisonnier de la puce. Je me rappelle avoir lu un roman de Marion Zimmer Bradley, je crois que c'est "redécouverte" où certains des habitants d'une planète sont de puissants télépathes mais ils ne connaissent pas les ordinateurs, quand d'autres hommes arrivent sur cette planète avec toute leur technologie (notamment numérique) l'une des télépathes projette son esprit dans la machine par curiosité et se fait emprisonner. Je n'ai pas pensé à ça lors de la lecture mais il est certain que cela a dû me faciliter la compréhension du concept. En tout cas je me souviens que ce passage dans la machine était assez flippant pour l'intéressée. Du coup j'ai trouvé l'idée bien pensée.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2927
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Zaroff le Mer 7 Jan 2015 - 17:50

Ce récit est quasiment du semi-pro. Il est très abouti dans les premières pages mais il décline vers la fin. Quelques maladresses, comme par exemple le ton châtié utilisé par le Président du Conseil qui ne me semble pas correspondre aux fonctions éminentes du personnage. La fin est loupée car ce récit méritait vingt pages supplémentaires. Malgré tout, c'est formidablement bien esquissé et j'en retire une excellente impression.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12724
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Murphy Myers le Jeu 8 Jan 2015 - 1:07

Une ambiance dystopique et glaciale très bien faite et sympa, avec une réflexion sur les dérives de l'humain en toile de fond (ce que tout bon récit SF se devrait d'avoir). L'enquête est bien menée, tu arrives à nous faire comprendre les indices au fur et à mesure, pile quand tu veux qu'on les comprenne.
Et l'idée est très bonne. J'adore en général quand on prend une réflexion ou une pensée abstraite et qu'on en fait quelque chose de concret
Spoiler:
(en l'occurrence : les machines détruisent l'humanité = les puces volent nos âmes).

Quelques petits bémols :
- Le principal pour moi : le langage du directeur dans la scène de la réunion. La scène m'a paru sombre, glauque et réaliste... jusqu'à ce que le directeur s'en prenne à la Géraldine. Là, il change totalement de ton j'ai l'impression, partant dans le "vulgaire/humoristique" en prenant un autre personnage à parti pour lui demander "mais dis moi, elle est conne celle-là non ?" Un détail tout con mais qui a cassé l'ambiance pour moi.
- La fin est assez abrupte, cet univers aurait mérité un plus long développement, et j'aurais voulu en lire plus, voir le phénomène de la puce être révélé au grand jour et les conséquences désastreuses que ça entraineraient. Après, je comprends sans mal que tu n'ai pas voulu t'étendre plus que ça.
- Le personnage du vieillard est plutôt attachant, le plus humanisé de l'histoire ; et sa femme morte aussi, qu'on a bien envie de plaindre. En revanche, l'enquêteur me semble être le plus froid et distant des personnages. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose pour moi, mais dans ce genre de cas, il faut que le personnage ait quelque chose d'autre pour pallier à ça : à défaut d'être attachant, il faut qu'il me fasse rire ou réfléchir, ou qu'il est en tout cas un trait de caractère qui le sorte du lot. Ce point n'est pas assez marqué à mes yeux : l'enquêteur a une certaine réflexion sur le monde qui l'entoure mais ça reste léger, ça aurait pu être davantage mis en avant.

Les défauts restent malgré tout légers, et l'histoire vaut le détour. Un très bon texte en somme.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Cancereugène le Sam 10 Jan 2015 - 14:23

Merci pour vos derniers encouragements, ça fait vraiment plaisir.

Je constate que mon méchant patron de série Z n'a convaincu personne ! Pourtant, dans mes corrections, il me paraissait crédible. Le personnage de ce chapitre qui m'a vraiment donné du fil à retordre, c'est celui de la femme. J'avais vraiment peur de paraître sexiste.
Manifestement, j'avais bien une coupe faire, mais je n'ai pas choisi la bonne tête !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1953
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par François Fischer le Mar 13 Jan 2015 - 12:14

Pas mal de bonnes choses dans ce récit : une intrigue bien amenée, des personnages caractérisés,  juste ce qu’il faut de background pour une dystopie. La forme est assez travaillée : peut-être que l’écriture aurait pu être encore plus resserrée, mais enfin, c’est déjà du bon boulot tel quel ; les seize pages se laissent bien avaler.

Très bon climax aussi, quoique la toute fin du récit soit un brin abrupte :  je crois comprendre que tu as été obligé de laisser de côté certains développements qui t’auraient autrement conduit à rallonger ton texte, au point de dépasser les limites fixées pour le concours. Dommage pour l’unité du récit mais, encore une fois, c’est du bon boulot.


Et pour répondre à Jack, cette idée d'égarement dans l'ensemble du réseau, je ne souhaitais pas la traiter. En effet, si l'esprit reste prisonnier, alors que l'organe électronique est totalement séparé du réseau, cela peut faire virer l'intrigue dans le manga, façon "Ghost in the Shell", ce que je souhaite à tout prix éviter.

Y a pire comme référence : Masamune Shirow a beau être un brin bavard, il sait conjuguer des concepts originaux et des scènes d’action sortant des sentiers battus (même si j'ai parfois du mal à les comprendre :mrgreen: )
avatar
François Fischer
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 177
Date d'inscription : 27/12/2014
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Paladin le Mer 14 Jan 2015 - 21:48

Ma foi, le ton glacial me semble très bien aller avec le coté dystopique de l'univers décrit. J'ai bien accroché au début, moi qui suis assez peu "SF dystopique" mais j'ai commencé à trouver des longueurs au bout d'un moment, au moment du discours du PDG, mais l'écriture est toujours bonne.

La fin, avec la révélation, est très bien trouvée (je me suis dit que dans mon histoire Les masques de Carmina traitait un peu du même sujet, sur le mode de la fantasy) mais peut-être ce qui manque à cette fin, c'est qu'à ce moment on atteint la limite de la description glaciale. Peut-être là aurait-il fallu faire passer un peu plus d'émotion, justement pour opposer à cette terreur froide un peu d'humanité!

Ça reste quand même un très bon texte !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10241
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Ulysse le Dim 25 Jan 2015 - 21:52

J'apprécie beaucoup les univers dystopiques et je n'ai pas été déçue avec ce récit.
J'ai beaucoup apprécié aussi le traitement du thème et la dernière image de fin et forte. Bravo. C'est un très bon texte.

Je ne vois pas beaucoup de bémol, la scène avec le PDG n'est pas la meilleure et gagnerait être retravaillée.
Une piste peut-être : je supprimerais une bonne partie des dialogues qui ne sonnent pas très juste et choisirais de narrer la scène du point de vue d'un ou plusieurs des protagonistes.
Tu pourrais gagner en réalisme , mais aussi en émotion.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par scad le Lun 26 Jan 2015 - 11:58

Bonjour Cancereugène,
L'idée est vraiment originale. J'ai beaucoup aimé l'explication finale. Et, je dois dire, l'humanité pourrait prendre ce chemin... Une nouvelle qui pourrait s'ouvrir vers quelque-chose de beaucoup plus long car le thème inspire une foule de réflexion.
La qualité d'écriture est excellente. J'ai vraiment aimé ton style bien équilibré.
Du beau travail.
avatar
scad
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 48
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Amaranth le Lun 26 Jan 2015 - 18:32

Globalement, j'ai aimé. Il y a quelques petits bémols qui ont déjà été cités : moi aussi, les réactions du PDG m'ont semblé un peu étranges, pas vraiment en adéquation ni avec le reste du texte, ni avec la position qu'il occupe. La fin est un peu brutale (même si le piège est très bien vu, la toute toute fin semble un peu interrompre quelque chose). J'ai trouvé le vieux et sa femme plutôt attachants, mais pas le personnage principal
Spoiler:
et du coup, sa "mort"/piège m'a laissée un peu froide.
Avec peut-être quelques petits détails pour le rendre un peu plus humain... mais à toi de voir, c'était aussi voulu je pense, ce côté indifférent. Mais sinon j'ai beaucoup aimé l'ambiance glaciale, dystopique et l'histoire est bien foutue. J'ai passé un bon moment de lecture !

Edit : je viens de voir, en remontant un peu, que mon message redit presque tout ce qu'a dit Murphy. Ca te permettra au moins de voir que l'avis est partagé. Razz


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1934
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Cancereugène le Lun 26 Jan 2015 - 18:55

Merci à vous tous. En effet, de nombreux avis se rejoignent. Mon PDG n'a vraiment pas la côte !
Je ne sais pas si je vais réécrire ce texte. J'ai déjà Le projet Clean Street à revoir. Mais mon "trip puces cérébrales" se poursuit.
Je sens que je n'en ai pas fini avec elles !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1953
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par A'Tuin le Dim 1 Fév 2015 - 3:47

Très glaçante cette histoire ! Les dialogues sont peut-être parfois un peu faibles mais le reste se lit très bien.

Ça serait dommage d'abandonner ce texte, tu as peut-être des projets prioritaires, mais tu devrais le garder dans un coin pour le reprendre plus tard Wink


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Linceuls

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum