Petits traquenards entre amis

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 11 Déc 2014 - 18:09

Merci pour vos retours. Si je ne vous ai pas ennuyés, l'essentiel est acquis.
L'idée était une histoire composite en forme de dérapage contrôlé, un peu à la Pulp Fiction, avec flash-back, récit dans le récit et décalage de style, voire de temps comme l'a relevé K2. Rien d'intello, donc.
- K2 : le rappel de la situation du début me semblait superflue mais c'est probablement une erreur. Sur les serpents, je suis un peu court et j'ai opté pour la facilité : lui donner un oeil "humain" (pupille ronde) mais sûr qu'une paupière double aurait donné un super effet.
- Catherine : Bavard ? Ben oui, comme Tarantino. D'accord, je ne suis pas Tarantino et il s'est bien arrangé depuis Boulevard de la Mort, ce qui n'est pas mon cas.
- Paulux : Pas de jeux de mots hormis le sous-titre et l'Athée Cohère (que j'aurais pu m'éviter). Les jeux d'idées sont plus excitants, je trouve.
- TwwT : Je te promets, au prochain concours, tu auras droit à une ballade intimiste. Mais là, j'avais besoin de me purger l'esprit. (Pour le côté "old school", tu sais bien qu'en cavale, les portables et les cartes de crédit sont les premiers trucs à jeter si on ne veut pas se faire tracer.)
C'est chic à vous d'être passés.
A+


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Catherine Robert le Jeu 11 Déc 2014 - 18:14

Le côté bavard fait partie de ton style Jack. C'est un plus, même si parfois, moi personnellement, ça me sort un peu du récit. Mais juste un peu.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 10161
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par  le Jeu 11 Déc 2014 - 18:52

En fait, si je ne me plante pas, les couleuvres ont les pupilles rondes. (certaines, du moins)
Pour moi, le fait de ne plus se rappeler de la situation de départ est une très bonne chose, puisqu'elle permet de réintroduire un suspense supplémentaire.
De mon point de vue, dérapage contrôlé, contrôlé ! Et agréable à suivre.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Perroccina le Mer 17 Déc 2014 - 14:04

Je viens de finir ton texte. Je me suis amusée, j'avais parfois l'impression de lire du Frédéric Dard dans ses meilleurs passages. Bref que du bonheur.
L'histoire est parfaite. tu as encore une fois réussi un coup de maître.
Comme j'ai profité d'un repas en solitaire pour pouvoir lire, je me marrais toute seule au milieu du RU. Ma réputation quant à ma santé mentale a dû en pâtir mais qu'importe puisque j'y ai pris du plaisir.

Sinon, ta vie conjugale, tout va pour le mieux ? Tu l'as faite lire à ta femme ?


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3078
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 18 Déc 2014 - 2:33

Merci, Perro. Content et soulagé si tu as pu finir ton repas sans t'étrangler.
Frédéric Dard, je ne suis pas même digne d'un coup de pied au cul de la part d'un tel géant, mais si on peut faire sourire, même en amateur, on peut nourrir l'illusion de ne pas avoir tout à fait perdu son temps.
Pour ce qui est de ma vie conjugale, tu as l'art des questions gênantes. Non, ma femme n'a pas encore lu cette histoire et, je l'avoue, cette perspective m'angoisse un peu. Parce que je la connais et je sais qu'elle finira par tomber dessus un jour ou l'autre, et alors, quand ça arrivera... ben, il vaudra mieux pour moi que le frigo de la cabane à outils soit bien garni.
Non, sérieusement, il y a beaucoup d'éléments autobiographiques dans mon récit mais mon ménage n'en fait pas partie. C'est juste que les épouses battues ne font rire personne tandis que les maris maltraités sont toujours d'un ridicule achevé. Une différence de traitement incompréhensible et proprement scandaleuse à l'heure de l'égalité des sexes, mais c'est ainsi et j'ai dû m'adapter, quitte à égratigner quelque peu la dignité de mon personnage. L'humour impose parfois des sacrifices douloureux.
Un paradoxe que je te laisse à méditer.
Bye.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par FRançoise GRDR le Jeu 18 Déc 2014 - 23:02

J'ai lu et vraiment apprécié Very Happy ! C'est de la haute couture ! D'une virtuosité folle mine de rien... Je suis admirative de ton style flamboyant. Bien sûr j'ai eu du mal à accrocher au départ car il y avait trop d'informations pour ma p'tite tête mais passé le premier paragraphe, j'étais hypnotisée !!! Bon, l'histoire aussi y était pour quelque chose Wink
Très malin, le début qui est en fait le passé proche et la fin qui est du futur... Le couple m'a bien fait rire. Le thème est bien respecté car le mari est prisonnier de sa belle... et le piège est donné par son comparse fou,professeur Tournesol à la sauce paranormale...
Un immense bravo cher Jack !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8213
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Jeu 18 Déc 2014 - 23:59

Merci, Françoise. Suis-je vraiment dans l'esprit du thème ? Difficile à dire.
La morale pourrait être que, si une vie ordinaire et banale peut sembler une prison, ceux qui vous offrent d'y échapper ne le font pas forcément pour votre bien.
Mais peut-on encore parler de morale dans une histoire où tout le monde (sauf peut-être Kukulkan) se fait rouler à un moment ou un autre ?
J'ai des doutes...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014 - 10:31

Bonjour @Jack-the-Rimeur,

Je ne t'ai pas fait part de mes impressions à chaud alors je le ferais à froid Wink !

Dans la forme, c'est une histoire très agréable à suivre, entraînante. On subodore le dénouement mais cela n'est pas important tant le style est maîtrisé.

Dans le fond j'ai apprécié le personnage principale, sorte de limier du surnaturel version loose total mais plutôt attachant. Un chouette anti-héros avec un énorme capital sympathie. le traitement du surnaturel en lui-même est bien pensé et j'ai vraiment apprécié l'aspect incarné que tu donnes à ton Dieu Aztèque (ou Maya ? Je ne sais plus, désolé si je me trompe)

Un petit bémol en ce qui me concerne :

- L'apparté sur l'histoire du vampire aurait pu faire parti d'une autre histoire plus dévellopée ! C'est un passage bourré de péripéties truculentes qu'il est dommage de laisser à l'état de synopsis (même si c'est narré de manière drolatique !)
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Sam 20 Déc 2014 - 12:06

Merci Gernier.
Tu as raison, Caudilla le vampire est une sorte de greffon parasite. Au départ, un simple paragraphe de transition pour étoffer un peu Zorino et justifier l'ambiance pourrie à la maison. Mais, tu sais ce que c'est, on commence par tirer un fil et, des fois, tu as toute une pelote qui vient. J'aurais pu sabrer et m'en tirer par un "Mais je vous raconterai ça une autre fois"... Mais, bon, l'épisode était bien dans le ton du reste, alors pourquoi pas deux créatures exotiques pour le prix d'une ? (D'autant qu'à mon âge, laisser une idée de côté pour plus tard, c'est pas dit qu'on la retrouve !)
J'ai lu par ailleurs que tu faisais un plan pour les scènes d'action. Un bon principe, je trouve. Cela me rappelle Michel Robert (l'Ange du Chaos) qui répète sur le tatami les scènes de combat avant de les écrire.
D'où la pensée du jour : Moins ce qu'on fait est sérieux, plus ce doit être fait sérieusement.
Merci d'être passé.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Invité le Sam 20 Déc 2014 - 12:19

Jack-the-rimeur a écrit:D'où la pensée du jour : Moins ce qu'on fait est sérieux, plus ce doit être fait sérieusement.
Merci d'être passé.

J'aime beaucoup cette phrase ! A mettre en rouge devant son bureau !

C'est moins le fait que ce soit un greffon que la relative brièveté de la chose. Il y avait largement de quoi faire une histoire dans l'histoire en fait (un peu comme le Manuscrit trouvé à Saragosse de Jan Potocki...). Ca aurait fait dépasser largement les 50.000 signes mais ça l'aurait fait Wink

Pour ce qui est d'être passé, ce fut avec plaisir.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Cancereugène le Dim 21 Déc 2014 - 19:20

Au niveau du style, de la qualité d'écriture, je trouve que c'est du très haut niveau. C'est fluide, parfaitement fluide, même pour raconter en résumé un récit totalement barré, c'est du grand art.
Rien à ajouter sur ce point.
L'histoire m'a un peu moins convaincu, car après tout, c'est un peu du déjà lu (et vu) - j'ai beaucoup pensé au repaire du ver blanc, par exemple.
L'originalité, c'est l'univers décrit, et les petits détails qui font toute la différence. Et les personnages, bien sûr, mention spécial à Pupuce, tout à fait adorable.
Voilà. Texte hyper maîtrisé, gouleyant, mais qui m'a laissé une légère sensation de déjà-vu (et lu)...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2138
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Dim 21 Déc 2014 - 21:37

Le repaire du ver blanc ? Si tu le dis... je laisse à ceux qui ont lu ce Stoker le soin de se faire leur propre opinion.
Je me suis inspiré de la mythologie maya et, en particulier, d'une illustration du Codex Telleriano-Remensis (bib. nat. Paris) montrant Quetzalcoatl (le Kukulkan aztèque) gobant un homme par la tête.

http://www.kellymoore.net/images/Quetzalcoatl_telleriano.jpg

Mais je veux bien la paternité de Stoker (trop flatté !)
Merci à toi.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Murphy Myers le Dim 4 Jan 2015 - 17:59

Voilà un super texte, comme je m'attendais venant de toi.

J'ai eu un peu de mal sur le début, entraînant et bien maitrisé mais dans lequel deux points m'ont titillé :
- le langage du narrateur en premier. Comme il le dit lui-même, on est habitué à quelque chose de plus soutenu venant de toi (la mise en abîme est superbe d'ailleurs). Ce mélange langage parler/vulgaire et langage plus recherché m'a pas convaincu immédiatement, ça m'a paru très étrange au départ et a un peu bloqué mon immersion. Après, il faut avouer que ce décalage, qu'on retrouve un peu partout (les dialogues avec la Pupuce aux mille surnoms par exemple ou encore une insulte bien placée après une explication plutôt sérieuse), donne tout son humour à l'histoire. Bref, un élément à double tranchant pour moi, qui m'a fait adoré l'histoire sur le milieu/fin mais qui a compliqué ma lecture au début.
- deuxième point (que j'ai failli oublier le temps d'écrire le premier) : toute la narration m'a paru compliquée justement. Hormis le mélange déstabilisant des langages, j'ai eu du mal à m'y retrouver avec ces retours en arrière et ces 3-4 personnages qui alternent. Au final, je m'y suis retrouvé quand même, mais encore une fois, c'est surtout sur le début que ça m'a assez compliqué la tache.
Je trouve d'ailleurs que l’aparté en italique est dispensable. Bien sûr, le narrateur le dit lui-même, on peut le sauter, ça ira plus vite, mais moi, boulet que je suis, je m'imaginais quand même qu'il y aurait des indices dedans pour comprendre la toute fin alors je l'ai lu. Et alors que j'avais du mal à rester dans l'histoire à ce moment-là, cet aparté a fini de me faire perdre pieds et de me faire me demander où tout ça était censé nous mené. L'idée est drôle et bonne, là n'est pas la question, mais comme tu le dis, c'était surtout pour faire une sorte de pulp fiction à ta sauce. Et je déteste les pulp fictions, préférant de loin les histoires qui se déroulent sur un temps très court, voire en huis clos. Donc forcément, ça pouvait pas coller avec moi.
Reste que, pour moi, tu maitrises bien mieux les histoires à tiroir et les dialogues à rallonge que Tarantino, ayant toujours du mal à ne pas sauter des passages dans ses films quand je les regarde. Alors qu'avec toi, plus les personnages dialoguent et plus j'entre dans l'histoire. Sûrement que je leur trouve un certain charisme ou une culture spécifique que je retrouve difficilement chez ceux de Tarantino (exception faite de Reservoir dog).
Bref, je m'égare. Tout ça pour dire que le passage en italique aurait mérité d'être une autre histoire, dans un univers similaire ; là, il dessert ton texte à mon sens.

Mais après ce passage donc, tout s'est mis à couler tout seul. Et justement, la presque unité de temps et de lieu y a grandement jouer pour moi. Deux scènes, deux décors, deux personnages à chaque fois (+ Pupuce en guest star au loin). Durant ces pages, j'étais à fond dedans et j'ai bien ris (le début aussi était drôle, mais comme j'étais pas encore entrer dans l'ambiance, ça m'a paru moins impactant).

Malgré ma longue description de ces deux "défauts", j'ai beaucoup aimé. J'ai vu cette histoire un peu comme le versant humoristique, voire parodique, de ton Araignée bleue. Même type d'histoire, avec une divinité à la clé, emplie de références par-ci par-là et de clins d’œil, qui n'empêchent pas pour autant la compréhension de l'histoire pour les profanes comme moi d'ailleurs. Mais de ces bases semblables, tu as fait une histoire à l'opposé de l'Araignée, qui a son ton propre. Et force est de constater que, d'humour ou d'horreur, tes histoires s'en sortent toujours avec les honneurs.
J'oubliais aussi la toute fin, où comment inverser les rôles simplement en crachant sur quelqu'un. Idée tellement simple qu'elle ne m'étais pas venue à l'esprit, un très bon retournement à mes yeux qui représente d'ailleurs bien l'ensemble de l'histoire : un moment d'humour totalement décalé et pourtant des plus intelligents.

Autrement dit, encore un texte qui va mettre le foutoir dans mon top 5. (Et moi qui pensais/espérais que j'allais faire un commentaire court pour une fois...)


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3283
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Jack-the-rimeur le Lun 5 Jan 2015 - 0:28

Damned, Murphy, en voilà un post ! (Quand je pense qu'il me faut une heure pour pondre dix lignes, ça me laisse rêveur et admiratif.)
Tu sais, je suis un gros consommateur de littérature d'évasion (le propre d'un esprit superficiel) mais, comme auteur, je reste un débutant, un petit explorateur qui sonde ses limites en jouant avec, quitte à me casser la gueule.
J'ai essayé le merveilleux mâtiné d'humour noir, le pastiche, la critique sociale féroce, les scènes d'action, l'hommage fantastique. Là, j'en suis à secouer un peu les codes en lâchant des Pieds Nickelés dans le paranormal.
Un récit hautement auto-dérisoire (dont j'avais sans doute besoin), mais seulement cela. Une bouffonnerie. Pas de quoi rester dans les annales.
(La prochaine fois, j'essaierai de vous arracher des larmes, pour voir.)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2226
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Invité le Lun 5 Jan 2015 - 6:51

Salut,

J'ai lu ce texte hier soir, première lecture sur le forum, et j'me dis que j'ai bien fait de passer !
Le style est remarquable et drôle, comme l'ont déjà dit certains le passage en italique est un poil long et m'a perdu aussi, et globalement le texte digresse pas mal dans tous les sens. On perd en cohésion ce qu'on gagne en n'importe quoi et c'est peut-être le charme du texte, on sent le défouloir à conneries qui aurait pu être mieux contenu mais qui a quelque chose de réjouissant aussi.

Je me suis pas forcément attaché au héros à cause de ça (en même temps c'est moins crucial sur un texte de cette taille, peut-être), mais le ton reste agréable, léger et fun.
Les héros de la loose me font toujours un peu penser au Choucas, héros de la BD éponyme de Lax.

Bref, merci pour ce texte
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Petits traquenards entre amis

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum