Sans gravité.

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par FRançoise GRDR le Dim 21 Déc 2014 - 22:32

Alors, je me suis laissée entraîner, sans me poser plus de questions que cela, malgré des phrases très longues. Ce qui arrive à ton personnage est crédible pour moi et on s'éloigne bien vite de "Gravity". C'est parfois redondant car il stresse souvent... C'est à dire que l'on fait du surplace, qu'il n'y a pas assez de suspens. Dès le début, j'ai su qu'il n'irait pas bien loin, qu'il était un peu trop sûr de lui. Fanfaron, il me tapait sur les nerfs lorsqu'il se plaignait dans la cavité de ne pas avancer... Bref, je n'ai pas pu souffrir pour lui ! Le problème vient de là pour moi : peu importe ce qui lui arrive en fait ! Il faudrait nous le rendre plus sympathique au départ. Sinon, l'environnement est bien décrit pour moi. J'imaginais parfaitement le décor. Un bon petit texte malgré des défauts qui font qu'on ne s'accroche pas au personnage.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7857
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Lun 22 Déc 2014 - 8:29

Merci Françoise !


Je crois qu'il est clair qu'il y a un manque du côté de mon personnage. J'aurais voulu mieux le construire sans allonger le texte, et mieux distiller la situation.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par scad le Jeu 25 Déc 2014 - 11:18

Bonjour K2,
Je n'ai pas lu les autres commentaires.
Ta nouvelle est intéressante. Tu y as mis un climat claustrophobe et halluciné. La qualité d'écriture est au rendez-vous. Après j'ai eu du mal avec l'approche réaliste de cette histoire, mais vu qu'il délire...
Par exemple, ça ne tient pas la route qu'il a la flottille juste devant les yeux, près à lui tomber dessus et qu'en une accélération il se retrouve seul, plus aucun vaisseau à l'horizon alors que dans le même temps il aperçoit toujours l'astéroïde.
On a envie de connaitre un peu plus la vie de ce cambrioleur hors du commun et de son histoire.
Joyeux noel à toi.
avatar
scad
Apprenti égorgeur

Messages : 79
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 47
Localisation : france

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Jeu 25 Déc 2014 - 11:54

Salut scad !


Merci pour cette lecture et ces commentaires.

La question est justement : la flottille était-elle réellement là ? A-t-il vraiment vu sa capsule se faire désintégrer ? Ou, comme le monstre de l'espace, tout cela, n'était-il qu'une hallucination ?


Joyeux Noël à toi !


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Murphy Myers le Dim 28 Déc 2014 - 23:19

Sans détester, je n'ai pas spécialement accroché personnellement. En grande partie parce que j'ai toujours eu du mal avec les histoires dans l'espace ; ça ne me parle pas, ou plutôt ça me parle très rarement.
J'ai aussi trouvé dommage que l'histoire de cambriolage soit finalement qu'un détail d'arrière-plan. Mélanger histoire dans l'espace et histoire de vol aurait pu être sympa, mais je pense bien que ce n'était pas ton but avec ce texte.

Objectivement, c'est bien écrit. J'ai juste eu un peu de mal avec certaines pensées du personnage, qui "cassent" ou plutôt atténuent l'angoisse de mon point de vue. Je saurais pas dire pourquoi elles m'ont "gênées", je pense qu'elles m 'ont donné l'image d'un personnage qui reste trop calme, puisqu'il "décrit" ce qu'il vit plus qu'il ne semble le vivre vraiment. Pas vraiment clair ce que je viens de dire. En exemple, il pense à un moment "J'ai peur" mais pour moi, ça semblerait plus crédible, et ça serait plus immersif, qu'il pense "Putain, comment je vais sortir de là ?!". On comprend ainsi la même chose - il a peur - mais sans le dire ; il ne devrait d'ailleurs pas avoir le temps de penser "j'ai peur", trop occupé qu'il doit être à le ressentir et à chercher une solution. Bref. Je suis même plus sûr qu'il pense vraiment ça à un moment, mais c'était à titre d'exemple, même si je suis pas sûr que je sois plus compréhensible que tout à l'heure.

Sinon, on est bien dans le thème, pas de doute. Et c'est plutôt fluide à la lecture. Enfin voilà, j'ai objectivement peu à redire, c'est subjectivement que ça bloque surtout.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3066
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Mar 30 Déc 2014 - 12:19

Merci Murphy,


J'aurais sans doute pu faire plus complexe, plus fourni, plus long. Mais justement, je m'étais mis comme défi de monter une atmosphère rapide.
Je comprends mieux ce qu'on reproche aux pensées de mon personnages. Je pensais sans doute naïvement qu'elles participaient à distiller le suspense.


Pour le côté subjectif, je n'ai pas l'impression de pouvoir faire grand-chose...


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Murphy Myers le Mar 30 Déc 2014 - 14:12

En effet, personne ne peut faire grand chose pour le subjectif. C'est juste une histoire de goûts et de couleurs, j'en ai juste parlé parce qu'il fallait que je dise pourquoi je n'avais pas accroché plus que ça. Wink Mais ton histoire n'est pas du tout en cause pour le coup.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3066
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Amaranth le Mar 30 Déc 2014 - 20:34

J'ai beaucoup aimé l'ambiance. Il faut dire que l'espace, j'ai toujours trouvé ça assez flippant. Et avec ta nouvelle, je m'y suis crue, donc l'angoisse était bien là ! J'ai trouvé le style d'écriture plutôt agréable (sauf peut-être, comme ça a été dit, pour certaines pensées, qui ne font forcément très naturelles). L'histoire en elle-même me parait crédible et bien pensée. Mais ça manque d'un petit quelque chose que je ne saurais définir... peut-être une cassure dans le rythme, un peu de punch... je ne sais pas... Je ne t'aide pas trop, je suis désolée, mais j'ai vraiment du mal à trouver ce qui manque à ton texte. Les ingrédients sont là ! C'est donc un texte très agréable à lire et plutôt réussi, mais il m'a manqué un je-ne-sais-quoi pour être embarquée.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1887
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 25

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Naëlle le Mer 31 Déc 2014 - 16:46

Je ne suis pas du tout fan des histoires qui se déroulent dans l'espace... alors ça ne t'étonnera pas plus que ça que je n'aie pas accroché.
En dehors de cet aspect, j'ai énormément de mal à m'intéresser à une histoire où je n'ai absolument aucun élément auquel me raccrocher. Peut-être que certaines choses sont dans le texte, mais dans ce cas, je suis passée à côté. Je ne connais rien du personnage, je ne sais pas pourquoi il est dans cet astéroïde. Il semble fuir des gens (les Gornead?), mais on connaît rien d'eux... Je sais que tout ne doit pas forcément être expliqué dans une nouvelle, mais me concernant, il me faut un minimum d'informations pour que je me dise "ok, je suis armée, continuons l'exploration". Et là, c'est pas le cas.
Sinon, j'ai trouvé l'écriture un peu lourde. En revanche, j'ai bien aimé quand le type se retourne et qu'il croit voir une bouche pleine de dents. J'ai aucun souvenir du monstre dans Star Wars, alors j'ai pensé à un de ces poissons très très anciens qu'on ne trouve que dans les eaux les plus profondes des océans. Une bestiole un peu comme ça.

Voilà voilà. Pas accroché, donc.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Paladin le Ven 2 Jan 2015 - 15:24

J'ai trouvé l'histoire pas mal écrite, moi qui fais partie aussi des allergiques aux histoires se passant dans l'espace.
J'aurais moi aussi aimé en savoir un peu plus sur ce cambrioleur spatial et sa vie, mais surtout ce qui m'a gêné, c'est que, même si on comprend l'importance de l'oxygène dans l'histoire, à certains moments je n'ai pas bien suivi, ce sont tes commentaires précédents qui me font comprendre certains passages, comme les hallucinations. A ce sujet, je ne crois pas que l’hyper oxygénation provoque des hallucinations: elle provoquera d'abord une euphorie, puis des accidents pulmonaires, des convulsions, mais pas des hallus, je ne crois pas...


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10097
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Dim 4 Jan 2015 - 14:02

Merci Amaranth, Naëlle et Paladin pour vos lectures.


Je suis bien content que, dans l'ensemble, vous ayez trouvé mon écriture agréable, bien qu'un peu lourde.
Je reste conscient des faiblesses que peuvent comporter un texte aussi court. En général, je mets plus de background à mes histoires, mais là, je voulais me concentrer sur une atmosphère, et je ne m'en suis visiblement pas si bien tiré que ça.


Je prends bien note de toutes les remarques qui me sont faites, ça ne manquera pas de m'aider dans mes prochains travaux. Merci à Tous !
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Zaroff le Dim 11 Jan 2015 - 11:48

Un peu le même avis que les autres. C'est assez bien écrit, le vocabulaire est riche mais je n'ai pas réussi à me plonger dedans. Je l'ai lu sans plaisir ni surprise.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12657
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Lun 12 Jan 2015 - 9:57

Merci de ta lecture Zaroff, et désolé que tu n'y aies pas pris de plaisir. Je voulais surtout créer une atmosphère, faire un texte court et efficace, mais je n'ai visiblement pas réussi. Si c'est au moins assez bien écrit, c'est déjà positif.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par paulux le Sam 24 Jan 2015 - 20:39

J'aime beaucoup la SF, donc j'ai adhéré de suite ! Très bon... Eventuellement, un final un cran au-dessus aurait pu être un plus ^_^
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 632
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par  le Sam 24 Jan 2015 - 20:43

Merci beaucoup Paulux ! ça fait plaisir !



Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1305
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sans gravité.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum