La peau sur les os

Aller en bas

La peau sur les os

Message par Amaranth le Lun 17 Nov 2014 - 15:06

Résumé : Jour après jour, Billy Halleck perd du poids. Lui qui dépassait allègrement les cent douze kilos n'en fait plus que cinquante-cinq à présent. Et il continue de maigrir, aussi mystérieusement qu'inexorablement, sans que rien ne semble pouvoir empêcher l'issue fatale.

De quelle maladie est-il atteint ? Un cancer ? Non, il sait d'où vient le mal... ou plutôt, la malédiction.

Tout converge vers ce moment où il a percuté la vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup. Jusque-là, aucune véritable séquelle : il était ressorti du tribunal totalement blanchi. Pas étonnant, le juge était de ses amis. C'est cela qui a dû sembler insupportable aux tziganes.

Une pareille injustice ne pouvait pas rester impunie. Tôt ou tard, il lui fallait payer...


Comme pour la plupart des Stephen King, il faut attendre presque un tiers du livre pour être embarqué. Mais par la suite, ça s'enchaîne à un rythme inexorable. Billy, bourgeois embourbé dans sa petite vie tranquille va voir toutes ses convictions bouleversées quand il sera confronté aux conséquences de ses actes. Est-il fou ? C'est ce que tout le monde croit. Son monde va brutalement percuter celui des tsiganes. Une sorte de fable noire qui touche à la culpabilité, à la vengeance et au rejet de la différence. Mais surtout, une histoire qui fait froid dans le dos, racontée avec toujours le talent et le cynisme du King. Et une conclusion magistrale.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2013
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum