Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 16:27

Merci de ta lecture.

Je vais essayer de clarifier certains points qui ont pu te chiffonner.

K² a écrit:Comme mes camarades j'ai trouvé de trop nombreuses scories dans ton texte ( fautes de frappes, mots manquants ou en trop, orthographe approximative, grammaire maladroite...). Je ne peux que te conseiller de te relire encore et encore et d'utiliser un correcteur.

Pour les fotes d'aurtografes, je te prie de m'en excuser. j'utilise un bon correcteur mais cela ne fait pas tout même si cela permet d'éjecter pas mal de crasses. En outre, et je l'ai déjà signalé mais je relis et je fais relire... S'il en reste c'est à uniquement dû à ma distraction et à celle de mes relecteurs.

Tu as un vocabulaire riche, mais pour moi il oscille trop entre un registre soutenu et du vulgaire (notamment le mot chier, que tu utilises en tant que narrateur, en comparaison du terme fèces, il y a un décalage trop important). Ce qui donne l'impression que certes, tu t'amuses beaucoup, mais que tu ne penses pas trop à l'accessibilité pour le lecteur.

Je recherche ce décalage et les ruptures de tons que cela entraînent. Quant au vocabulaire, je ne sous-estime pas mon lecteur. Après, on aime ou pas, j'ai bien conscience de ne pas convenir à tous les palais et c'est tant mieux...


Dernière édition par Gernier le Mar 2 Déc 2014 - 7:26, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par  le Lun 1 Déc 2014 - 16:55

Merci de ces éclaircissements... qui soulèvent malheureusement d'autres remarques.

- Quand des noms ne servent à rien, autant pas les donner ça encombre inutilement l'esprit du lecteur.
- Je ne comprends toujours pas pourquoi la sorcière piège les banquiers... Sont-ce des fameux vampires qu'elle pourchassent ? En tire-t-elle du pouvoir ? C'est un acte gratuit juste pour se marrer ?
- C'est ton propre personnage qui râle parce qu'on lui a tué cinq types, moi, j'ai juste compté parce que ça m'a étonné.
- Dans Indiana Jones, on ne dit pas qu'il a le poumon perforé... On voit juste qu'il en chie un peu.
- Donc, en fait, c'est bien ce que je pensais, pour tout comprendre faut lire la suite... C'est dommage. Quand on annonce des trucs au menu, c'est bien qu'on puisse y goûter sans avoir à revenir une autre fois. A la rigueur, si tu avais utilisé de simples allusions pour lesquelles seuls les initiés auraient fait le rapprochement, ça m'aurait pas gêné, je l'ai vu faire dans pas mal de romans ( en particulier chez Pratchett). Parce que là, tu nous donnes des clefs qui n'ouvrent aucune porte.


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Lun 1 Déc 2014 - 18:53

je te remercie de m'avoir signalé l'erreur concernant les "cinq hommes" et qui m'a échappé.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Paladin le Mer 17 Déc 2014 - 21:35

Je dois dire que j'ai eu du mal à lire ce texte: c'est purement subjectif, disons que je ne suis pas fan ni familier du style entre l’espionnage et le fantastique. Mais tu as un style, avec un langage familier et imagé, qui a le défaut peut-être d'abuser des épithètes et des métaphores.

Il y a trop de noms, on s'y perd un peu, comme le dit K2, quand des noms ne servent à rien, autant pas les donner, mieux vaut, surtout dans une nouvelle, ne pas multiplier les personnages comme dans un roman russe!

Je n'ai pas non plus bien compris cette histoire de vampires et de Vlad Tépès qui apparaît à un moment.

Donc je dirais un style assez riche et vivant, mais pour moi trop embrouillé, et je dois le dire, pas trop mon truc.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Jack-the-rimeur le Mer 17 Déc 2014 - 22:26

Sacré morceau ! Par où commencer ?
Visuellement, c'est impressionnant. Le souci du détail est louable mais, excessif, alourdit la mise en place et les descriptions (les ramifications des éclairs, l'air éploré des cariatides, ces miroirs déjà innombrables inutilement multipliés "comme du chiendent dans un jardin mal entretenu"). Ce qui donne au début un aspect "sur-écrit", buissonnant, pas simple à suivre.
Ce cap passé, le spectacle peut commencer, ébouriffant, aux extrêmes des clichés et de la démesure : personnages ouvertement caricaturaux, répliques vachardes, comportements parano et une déferlante hystérique de violence hallucinée digne d'un blockbuster.
J'ai pensé à The Crow, à Sin City pour les financiers et les hommes de main, à Spawn pour l'Homoncule, au Nick Fury de Kirby pour Crisp et à Maggie Q. (de la série Nikita) pour Arkady.
Du cinéma à l'esprit B.D. pour le seul plaisir des yeux par un Gernier malin, plus à l'aise dans le mouvement que dans l'exposition.
Un travail fouillé, parfois inégal mais dominé par une mise en scène exubérante et communicative, une qualité qui, à elle seule, mérite déjà amplement le détour.
Merci pour le trip.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2014 - 21:14

Merci @Paladin et @Jack-the-Rimeur pour vos lectures avisées Wink

Pour @Paladin : Je ne considère pas vraiment que je fait du fantastique mais plus de la Fantasy. Le fantastique demande plus de subtilité, ce que je maîtrise pas encore apparemment !

Par contre c'est amusant que ça t'ait fait songé à de l'espionnage parce que c'est pas du tout ma tasse de thé ! Je lorgnais plus vers un pseudo-giallo boosté aux stéroïdes Wink...

@Jack-the-Rimeur : Non ! Arkady n'est pas inspiré de Nikita XD ! Ce qui est paradoxale c'est que je me suis plus amusé à faire l'exposition que le reste. Bon je suis déjà content que cela t'ai suffisamment amusé si j'en crois ton commentaire. Ça veut dire que je n'ai pas tout foiré !

Au passage, je devrais retravailler le texte de fond en comble (ce sera la troisième fois) pour en faire un mini-roman. Du coup ce sera un peu plus clair sur certains points et la dramaturgie est amené à un subir un remaniement drastique.

Merci encore de vos lectures.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Paladin le Ven 19 Déc 2014 - 13:05

"Espionnage" est l'expression qui m'est venue à l'esprit, mais Jack a eut des mots plus juste: ton texte m'évoque en fait un film d'action à la Nikita, un blockbuster plein de bagarres et d'effets spéciaux, et j'ai du mal au cinéma, quand l'action prend le pas sur l'histoire, je décroche vite!

Fantasy? Peut-être une forme de fantasy urbaine, alors. Le personnage d'Arkady peut évoquer une sorte de "sorcière-naine"

Moi, par contre, j'ai plutôt bien aimé les détails comme les cariatides et les miroirs, qui plantent en décors de folie (en parlant de giallo, ça peut faire penser aux décors baroques de certains films d'Argento, par exemple)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10551
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Dim 21 Déc 2014 - 18:28

Paladin a écrit:"Espionnage" est l'expression qui m'est venue à l'esprit, mais Jack a eut des mots plus juste: ton texte m'évoque en fait un film d'action à la Nikita, un blockbuster plein de bagarres et d'effets spéciaux, et j'ai du mal au cinéma, quand l'action prend le pas sur l'histoire, je décroche vite!

Un blockbuster gore alors Wink !

Paladin a écrit:Moi, par contre, j'ai plutôt bien aimé les détails comme les cariatides et les miroirs, qui plantent en décors de folie (en parlant de giallo, ça peut faire penser aux décors baroques de certains films d'Argento, par exemple)

Une petite digression de ma part à ce sujet :

Oui, cela ne doit rien au hasard. Et encore, il me manquait de la place pour mettre toutes la foultitude de détails que j'envisageais. Un peu avant j'ai d'ailleurs visité une expo sur l'art-nouveau justement et quelques-uns de ses artistes phares. Pas pu prendre de photos par contre, ce qui m'aurait aidé a détailler encore plus les objets Wink. l'un des tableaux exposés étaient d'ailleurs un des trucs les plus glauques et étranges qu'il m'ait été donné de voir. Je l'utiliserais dans la version longue je pense...

Le souci du détails de chaque objet (même les plus triviaux comme des fourchettes !) donne le vertige. Alors imaginer ça surmultiplié par 10 dans une manoir... De quoi vous donner le tournis pendant quelques temps... Ou vous foutre mal à l'aise...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Cancereugène le Dim 21 Déc 2014 - 18:49

Le titre explicite très bien que le récit fait partie d'un ensemble plus grand.
Ok, j'ai compris. N'empêche qu'il y a des événements avant ce récit, et des événements qui auront lieu après ce récit, qui font de ce texte quelque chose de non achevé. Et c'est un peu gênant dans le cadre de ce concours.

Pour le reste, le récit est très riche en vocabulaire, sans doute trop. J'ai l'impression que l'auteur dispose d'une malle bourrée de mots, simples, compliqués, rares, familiers, vulgaires, et qu'il souhaite absolument tous les caser !
L'accumulation de vocabulaires, de détails, ont souvent ralenti ma lecture. Ce n'était pas très "fluide"

Maintenant, Gernier, tu peux considérer que ça fait partie de ton style d'écriture, et que c'est au lecteur de s'adapter. Après tout, pourquoi pas.

Les descriptions assez nombreuses, sur l'univers proposé sont plutôt bien faites. J'ai eu le sentiment de pénétrer dans un univers à part entière, donc ce point me paraît positif.

Certains personnages sont très bien croqués, d'autres un peu laissés à l'abandon, notamment ce type de 2m20, au début, que l'on retrouve de temps à autre, et qui est finalement un personnage important dans le dénouement - il est un peu oublié.

Les scènes de combat, super détaillées, super chorégraphies, sont parfois trop chargées. Difficile de ressentir une quelconque tension tellement c'est le bordel.

Le ton est parfois très sérieux, parfois très familier, sans que ce soit justifié par le point de vue d'un personnage. Ça m'a un peu dérangé.

L'histoire est plutôt bien fichue, sur ce point, pourquoi pas, encore que les trucs magiques sont parfois très pratiques pour organiser une intrigue (ils n'ont pas besoin d'être logiques !)

Dans l'ensemble, Gernier, j'ai l'impression que tu prends vraiment du plaisir à proposer cet univers, que tu "kiffes" bien son personnage principal, bien dark, bien charismatique (et odorant), rien que pour ça, je ne voudrais pas que mes commentaires (ceux-ci mais également ceux que j'ai pu laisser sur un texte précédent) soient de nature à te décourager.

Il y a beaucoup de qualités dans ce texte, mais pour être honnête, je reste tout de même mitigé.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Dim 21 Déc 2014 - 18:59

Ça ne me décourage pas Wink, ne t'en fais pas. Après j'essaie de faire au plus fluide possible mais il semble que quelque-chose cloche. A retravailler dans la version prochaine alors.

Merci pour ta lecture et ton avis éclairé Wink !

edit : A propos des trucs magiques, je pense (et j'essaie de procéder comme ça) qu'ils doivent suivre une cohérence qui leur est propre, ne serait-ce que pour esquiver justement la facilité. Alors bien-sûr je suis seul maître à bord mais je vais tâcher d'être le plus logique possible Wink
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Naëlle le Sam 27 Déc 2014 - 17:48

Je vais être franche: je n'ai pas du tout accroché. Autant pour "Rhésus Pub", l'écriture était assez lourde mais l'histoire plutôt marrante, autant là, j'ai eu un mal fou à rester concentrée et à trouver un intérêt à l'histoire. Parce que, comme K2 l'a soulevé, on n'a pas le fin mot de l'histoire! On ne sait pas qui a engagé Arkady, on ne sait pas vraiment ce qu'est la Cymétrie, le Creuset sort de nulle part, le texte se finit en eau de boudin... Ça fait trop pour moi.

Le gros point noir, pour moi, c'est les images. Tu utilises tellement d'images que ça en devient indigeste.

Exemples:

"Un énorme cumulonimbus noir glissait lentement comme une amibe géante, phagocytant les paysages, dévorant l’océan Indien dans une vaste tache d’encre agitée de soubresauts électriques."
Trop imagé pour moi.

"La gigantesque porte d’entrée grouillante de sculptures torturées aux visages rabotés par les intempéries donnait sur une immense cour intérieure embellie par un jardin labyrinthique sur lequel s’étendaient les ombres aciculaires (gné?) des quatre tourelles, têtes d’hydres griffant les remous des nuages. Les fenêtres aveugles creusaient des espaces dans ce corps de pierres, le divisant en fines sections y dessinant un crâne d’ogre aux dents irrégulières."
1) Tu m'as perdue en court de route dans la première phrase. J'ai mis en italique toutes les infos que tu balances à la figure et qui ne sont pas forcément toutes utiles.
2) Encore une fois c'est trop imagé, tu nous envoies deux comparaisons à la figure en deux phrases (je les ai soulignées). C'est pas que je veux un texte sans relief, mais l'abus d'images, au lieu de dessiner le décor dans la tête du lecteur, n'évoque plus rien du tout parce qu'il y a une surenchère d'informations.

Les batailles passent bien mieux que les descriptions, même si je les trouve trop longues (pas lourdes dans la forme, juste trop longues, ça a vite tendance à me gonfler, les bagarres: avis subjectif). Descriptions trop lourdes, donc (Paladin a raison sur l'abus d'adjectifs). Tu te perds en description dont on n'a pas forcément besoin, je pense. Exemple: tous les banquiers. J'ai pas réussi à me souvenir d'eux, et je ne comprends pas leur utilité. D'ailleurs, sur la description des banquiers, j'ai eu un bug. Je sais pas si c'est juste moi, mais quand t'as décrit le premier type, je pensais qu'il était seul dans la pièce, qu'il attendait ses invités, tout ça tout ça. Après, tu nous présentes une seconde personne, puis une troisième, et ainsi de suite. J'avais pas compris que tu nous décrivais les personnes que les agents de sécurité sont censés protéger, parce qu'il me semble que tu nous avais pas dit ce qu'ils devaient protéger (je dis "il me semble" parce que tu l'as peut-être mentionné, sauf que je devais pas être suffisamment concentrée (cf. plus haut) pour retenir l'info).

Bref, vraiment eu du mal. Reste que le thème est respecté.

Quelques détails relevés au fil de la lecture:
"Supportée par des colonnes sur lesquelles souffraient des cariatides en proie aux affres de la mort, une mezzanine" (page 4)
"Près de la bibliothèque, s’accoudant à une cariatide en proie à une souffrance indicible" (page 5)
Répétition.

"Une domestique apparue au seuil de la pièce, coupant court à un débat houleux." (page 6)
C'est-à-dire qu'il n'y a aucun débat, là, ils ont échangé trois mots. Donc il doit manquer une phrase juste avant celle-là pour nous dire que le blondinet tout juste sorti de son école de commerce a répliqué, que d'autres s'en sont mêlés, etc.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Dim 28 Déc 2014 - 19:51

Merci de ta lecture attentive, @Naëlle.

Pour l'employeur d'Arkady je pensais que les quelques indices que je donnais étaient assez évident. J'arrangerais ça dans la prochaine version Wink ! par contre pour le détails et les fioritures sont voulus de ma part pour suggérer le gigantisme oppressant du manoir.

A propos et pour répondre à ta question : Aciculaires : utilisé en botanique et en minéralogie pour désigner des feuilles ou des concrétions de petites tailles, pointues...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Murphy Myers le Jeu 8 Jan 2015 - 0:25

Je n'ai que moyennement accroché sur cette histoire-ci. J'ai lu que quelques commentaires par-ci par-là, donc je vais sûrement répéter pas mal de choses.

Les bons côtés :
- On retrouve Arkady que j'aime toujours autant.
- Ton style assez particulier (dans le bon sens du terme) : j'ai toujours l'impression de lire une BD avec tes histoires, par la mise en scène, les détails mis en avant et les dialogues aussi. Ce que je trouve super, parce que je déteste les BD (j'accroche jamais aux visuels ou très rarement). Ici, problème résolu, on a l'ambiance BD mais sans les images, donc moi content.
- Dans la continuité du point précédent, les détails et éléments de l'histoire sont impressionnants et très imaginatifs. Bon, la Cymétrie ne date pas de ce texte-ci, mais le manoir, les miroirs, l'Homonculus (qui "existe" dans les légendes, certes, mais tu l'as fait à ta sauce plutôt que de bêtement reprendre le mythe), tout est superbement décrit et bien trouvé.
- L'inévitable pensée à Agatha Christie quand on me montre un huis clos sur une île est toujours une bonne chose pour moi. J'adore cette écrivaine et je ne me lasserais jamais de voir son influence, volontaire ou non, sur des histoires d'aujourd'hui. Et les personnages vont avec le décor, j'ignore à quelle époque tout se déroule, mais je n'ai aucun mal à les imaginer dans les années 50 ou 60. D'ailleurs, j'ai cru lire que tu voulais faire de ce texte un hommage aux slasher et gialli, c'est pour moi réussi dans la mesure où ces deux genres se sont inspirés des whodunit et qu'on en retrouve toute l'ambiance, l'enquête en moins, le gore en plus.
- L'impression d'être épié dans le manoir est bien retranscrite et fascinante. Et l'impression d'être dans un dédale aussi .
- On sent que tu t'es fais plaisir avec cette histoire, surtout sur les meurtres.

Les moins bons côtés :
- Définitivement trop de personnages. Sur un texte plus long, tu aurais eu plus le temps de les présenter, mais là ça fait trop compact. Surtout que la façon de les présenter n'aide pas du tout à les mémoriser. Vers le début, une page entière est consacrée à les énumérer un à un pour les décrire, au bout du 3e, ma mémoire était déjà saturée et je n'ai pas cherché à retenir les noms suivants.
Si tu les avais présenté différemment, ça aurait peut-être mieux marcher. Par exemple les présenter par paires (en présentant Bidule par rapport à Machin, comparant les deux sur chaque caractéristique importante), ça aurait pu faciliter les choses. Dès qu'on aurait vu le nom de l'un, on aurait pensé à l'autre et inversement. Et sans forcément mieux retenir leur histoire ou leur nom, ça aurait aidé au moins à "visualiser" les personnages et à se souvenir de ce qu'ils ont fait ou dit dans les pages précédentes. C'est qu'un exemple de tactique de présentation, pas sûr que ça soit la plus adaptée, mais il y en a plein d'autres. L'important c'est surtout d'éviter l'énumération quand on présente des personnages, parce qu'il y a peu de chance pour que les lecteurs retiennent tant de nouveaux noms à la suite. D'autant plus que, sur un texte long, on aurait pu se familiariser au fil des chapitres, mais sur 19 pages, c'était impossible.
- L'histoire m'a paru assez hermétique ou, en tout cas, ne pas se suffire à elle-même. J'ai déjà lu 2 textes plutôt conséquents avec Arkady, donc j'ai pas eu trop de mal face à la Cymétrie, le Creuset et ce genre de choses. Mais j'imagine qu'un nouveau lecteur se serait senti paumé comme pas permis. Une petite phrase pour résumer ce que c'est aurait été bienvenue je pense.
Et, comme je disais, même en connaissant parfaitement cet univers, l'histoire ne se suffit pas à elle-même, elle se réfère à des évènements dont on a pas connaissance (Arkady et son maître, Blake et ses projets) et me semble être comme une histoire "entre-deux", comme une interlude entre deux autres histoires.
- Du coup, entre ça et les noms que ma mémoire n'a pas emmagasiner, j'avoue ne pas avoir compris grand chose. D'où vient l'Homonculus et surtout pourquoi (bon, c'est Blake qui l'a créé et le contrôle, mais pourquoi piéger ces gens-ci ? pourquoi les tuer sur l'île, de cette façon, et pas ailleurs, ça aurait été moins compliqué que de tous les réunir à telle date ;  et que va-t-elle faire d'Arkady?). Bref, on sent qu'il y a des enjeux derrière cette histoire, mais on ne les connait pas en lisant seulement ce texte.
- Moins important que le reste : j'ai trouvé dommage que ça ne soit pas un whodunit. Sans doute que ça n'a jamais été dans tes intentions, mais l'île, le manoir, les personnages présentés au tout début, l'ambiance suspicieuse, et puis le meurtre et la "recherche" du tueur, laissait présager des suspicions entre les persos et des indices décimés. Mais non, une fois Arkady libérée, toute l'ambiance whodunit est délaissée au profit de l'action. Et le tueur se découvre de lui-même avant que quiconque n'ait eu le temps de vraiment cogiter sur qui ce pourrait être.


Malgré cette confusion générale, j'ai pris plaisir à lire l'histoire, les pages se sont enchainées de façon relativement fluides (le début est difficile et la fin abrupte, mais tout le milieu a coulé tout seul pour moi : quand on suit Arkady dans le "dédale", qu'elle trouve le cadavre, qu'on la capture, que l'Homonculus débarque, tout ça est très bon.)  
Je ne peux pas non plus dire que je n'ai pas aimé parce que ces passages sont entrainants et que, aussi difficile d'accès que ça puisse être pour un lecteur, les idées sont bien inspirées. Mais je n'ai pas adhéré autant que j'aurais pu à cause des défauts dont j'ai parlé. La faute aussi, en partie, à la taille ; tu ne pouvais pas te permettre de nous pondre tout un roman donc les défauts dont j'ai parlé étaient presque inévitables.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3076
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par FRançoise GRDR le Sam 10 Jan 2015 - 19:43

Malgré l'intermède Charlie, je vais mettre un commentaire car j'ai lu ton texte avant.
J'ai bien adhéré à ton style flamboyant qui fait la part belle aux descriptions (moi qui ne les aime pas) parce que je les qualifierai d'intuitives.
Elles servent parfaitement ton propos qui est de nous montrer un monde décadent (les financiers qui soit dit en passant sont trop nombreux : leur présentation poussée ne se justifie pas pour moi) dans lequel évolue cette Arkady, justicière hors norme. Elle est une anti héroïne comme je les adore. Pourtant, elle ne réussit pas sa mission à cause d'un policier idiot et je t'en veux ! Certes elle s'en tire avec les honneurs face à une entité plus puissante qu'elle... Les combats sont à la hauteur de ta fresque, bien rendus, sanglants à souhait et horribles comme il se doit.
Peut-être qu'un peu moins de matières aurait aussi pu servir ton histoire... Mais j'aime ainsi, je ne me suis pas ennuyée une seconde.
Je pourrai te reprocher la fin (on ne sait pas le sort réservé à Arkady...) et quelques précisions manquantes au sujet de cette mission d'Arkady (pour quelles raisons combat-elle ces monstres ?) et des mobiles de son ennemie (pour quelle raison fait-elle venir ces banquiers dans cet hôtel ?).
Comme tu parlais d'épisodes, je suppose qu'il y aura une suite mais en l'état, le contrat n'est pas complètement rempli...
Comme il est assez rare de rencontrer de si courageuses héroïnes, je t'encourage à nous conter d'autres aventures d'Arkady.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8104
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Invité le Dim 11 Jan 2015 - 21:05

Merci de vos lectures @Murphy Y et @Françoise GRDR !

J'ai bien conscience que malgré mon envie de faire court et palpitant je me suis un peu emmêlé les pinceaux en court de rédaction. La faute à un énorme travail de recherche à la fois sur l'alchimie et la crise des subprimes.
Spoiler:
J'ai eu envie de mettre trop-trop d'éléments. Et encore, sachez que j'ai rédigé un long texte sur l'histoire du Manoir, l'Or Alchimique, le Creuset, l'Anté-Monde (qui est une sorte de monde parallèle accessible aux alchimistes qui ont découverts la Pierre Philosophale - Arkady rentre dedans en passant derrière le miroir.), etc... Il en reste pas grand-chose dans cette version

Bon, Massacre Payant va connaître enfin une version longue que je démarrerais fin du mois. pas mal de choses vont bouger mais le cadre reste le même. Je pense que je posterais des extraits, voir même le roman complet ici ! Je suis loin d'en avoir fini avec cette histoire Wink

@Françoise GRDR : Il y a déjà deux autres histoires avec Arkady sur le forum. De plus la feuille de route de ses aventures comportent déjà plus de 80 pages. Donc des histoires avec elle (ou autour) j'en ai des tas dans ma besace. C'est le temps de rédaction qui me fait défaut... Wink

Bah j'avais quand même envie de la partager avec les gens de l’Écritoire Wink !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycle d'Arkady : Massacre Payant !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum