Confessions d'un mort

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

Re: Confessions d'un mort

Message par Ulysse le Dim 25 Jan 2015 - 20:36

Voilà un récit parfaitement dans le thème doublé d'une idée originale. Ce qui nous fait déjà une combinaison plutôt plaisante.

Côté style, je pense que le récit pourrait gagner en "nervosité" en choisissant des tournures plus directes. Il y gagnerait aussi peut-être en clarté car effectivement on peut se mélanger les pinceaux entre les différents personnages.

Sinon je trouve la fin un peu "faible", non pas que cela me gêne que ça finisse bien pour le personnage, mais il y a quelque qui me gêne sans que j'arrive à mettre le doigt dessus.
Peut-être que si ton personnage était sur son lit de mort et se souvenait de ses premiers moments de Maurenox, ce serait différent....


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Confessions d'un mort

Message par Murphy Myers le Dim 25 Jan 2015 - 21:00

Merci Ulysse.

Ton avis me confirme les gros défauts de ce texte. Pour la fin, j'avoue qu'elle est pas vraiment palpitante, on est en droit de se dire "tout ça pour ça ?". Elle va changer, c'est certain. Je garde en tête l'idée qu'il écrive sur son lit de mort, ça serait l'occasion de dire, dès le début, qu'il vit ses derniers instants et la "chute" serait que ses derniers instants sont bien plus loin dans le futur qu'on ne le croit.
J'ajoute ça à la liste des possibles nouvelles fins et je ferais mon choix quand j'aurais plus de recul sur toutes ces alternatives.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3105
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum