Pas de quoi fouetter un chat...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Dim 2 Nov 2014 - 12:04

Voilà donc ma participation au concours.

Titre : Pas de quoi fouetter un chat...
Sous-titre « something gonna die in the end... »
Genre : hybride
Taille 21K

Bon, j’avoue que je me suis avant tout fait plaisir sur ce coup-là !




 Pour ceux qui souhaitent lire mon blabla habituel , c'est dans le petit spoiler qui suit.
Spoiler:

J'avais en tête depuis un bon bout de temps cette histoire de la chanson « Carolina drama » et des 4 premiers vers qui peuvent se traduire (en gros) comme ça :
« Je ne suis pas sûr qu'il y ait un sens à cette histoire
mais je vais vous la raconter une nouvelle fois
Essayez de ne pas trop rigoler pendant que je le fais
Parce que quelque chose va mourir à la fin »

Toute la thématique du texte est résumée là :
> C'est un texte un « absurde » et « loufoque »
> Et dés le début on sait qu'il va y avoir un mort à la fin.


Le 2eme point, c'est que je cherchais à faire un texte un peu plus « vendeur » et la popularité des vidéos qui montrent des chats m'a donné l'idée de travailler sur cette adorable bête... et bien sûr ça a complètement merdé LOL   :mrgreen:  


Dernière édition par The_wakwak_tree le Mer 21 Déc 2016 - 22:09, édité 1 fois
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par SILENCE le Dim 2 Nov 2014 - 12:57

Et donc j'ai lu ta nouvelle TwwT. Que dire ? Plusieurs choses en fait. Sache tout d'abord que j'y ai pris beaucoup de plaisir. Dire qu'elle est bien écrite serait en dessous de la réalité. Je me suis envoyé les 10 pages d'une traite. Le thème est traité avec beaucoup d'originalité et tu ravives, avec brio, quelques souvenirs enfantins. D'une certaine manière, ton texte m'a également ramené à une nouvelle lue dans Ténèbres 2011 ("Ni début, ni fin" de Guillaume Suzanne) et à une autre, plus récente et plus grave, même si le merveilleux est également présent dans celle-ci, publiée dans la livraison d'été de la revue Books (excusez du peu). Bref, c'est du beau boulot. Mais, il aurait sans doute pu être meilleur sans les coquilles et les petites fautes d'orthographe. À ce sujet, quelque chose m'a un peu turlupiné. Le type reçoit une lettre. L'enveloppe est criblée de fautes, d'énormes fautes. En revanche, le texte à l'intérieur me semble bien mieux écrit. Peut-être quelque chose à faire de ce côté là. J'aime bien l'idée d'un texte bourré de fautes. Le second point : la fin. Très décevante. Trop décevante. Je ne suis pas fanatique des chutes surprenantes, tu le sais. Mais là, tout semblait concourir à ce que la fin soit forte, merveilleuse. Et non. Du coup, je me suis dit : "Oh, putain, il a chié le truc". C'est dommage. Car en l'état, ton texte est très bon. Avec une fin digne de ce nom et digne de ton talent, il aurait été exceptionnel. Mais vraiment un super boulot. Bravo à toi, TwwT.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Dim 2 Nov 2014 - 16:29

Hello Silence & merci beaucoup pour avoir lu ce texte et pour tes remarques.

SILENCE a écrit: Bref, c'est du beau boulot.
Je suis vraiment heureux de voir que ce texte t'ait plut. Je me suis beaucoup amusé à l'écrire, mais parfois il faut se méfier de son propre engouement. Bon.. super !

SILENCE a écrit:Mais, il aurait sans doute pu être meilleur sans les coquilles et les petites fautes d'orthographe.
J'avais conscience de ça mais ce texte m'a littéralement dévoré. Je n'ai plus d'énergie pour lui ! Je l'ai pourtant laissé reposé plusieurs jours, j'ai énormément retravaillé vendredi soir et samedi dessus. Ce matin, encore des corrections mais je n'arrive plus à le lire.
Donc, c'est normalement le signal pour passer en béta-lecture, ou dans le cas de ce concours pour le poster.
Cette histoire à réellement capturé toute mon énergie.

SILENCE a écrit:À ce sujet, quelque chose m'a un peu turlupiné. Le type reçoit une lettre. L'enveloppe est criblée de fautes, d'énormes fautes. En revanche, le texte à l'intérieur me semble bien mieux écrit. Peut-être quelque chose à faire de ce côté là. J'aime bien l'idée d'un texte bourré de fautes.
Bien vu Silence. C'est en fait un « repentir » de ma part. La phrase était à l'origine également bourrée de fautes. J'ai beaucoup hésité & j'ai préféré retravailler la phrase .  
Si je reprends ce texte pour un AT, comme ton retour très encourageant me pousse un peu à le faire... je tenterai la phrase également pleine de fautes.

SILENCE a écrit:Le second point : la fin. Très décevante. Trop décevante. Je ne suis pas fanatique des chutes surprenantes, tu le sais. Mais là, tout semblait concourir à ce que la fin soit forte, merveilleuse. Et non. Du coup, je me suis dit : "Oh, putain, il a chié le truc". C'est dommage. Car en l'état, ton texte est très bon. Avec une fin digne de ce nom et digne de ton talent, il aurait été exceptionnel.
Je prend le point Silence. C'est peut-être d’ailleurs la clef pour pouvoir tranquillement envoyer ce texte à un AT (qui demande normalement un texte jamais publié auparavant ni sur un forum). Ton retour est tellement encourageant que je me dis que ça vaux vraiment la peine d'aller dans ce sens.
Mais là, je ne sais pas quand j'aurai le courage de me remettre sur ce texte.

SILENCE a écrit:Mais vraiment un super boulot. Bravo à toi, TwwT.
merci Silence, vraiment.
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par SILENCE le Dim 2 Nov 2014 - 19:03

De rien, TwwT, ne me remercie pas ; j'ai vraiment aimé ton texte, du coup je le dis. Et je le fais d'autant plus volontiers que ce genre d'histoire qui évoque le Merveilleux est, à mon sens, très difficile à écrire. Or, je trouve que tu prends les choses sous un excellent angle. Je me suis marré plusieurs fois en la lisant. Il serait dommage que tu ne la reprennes pas pour un AT. S'agissant de la fin, je me dis qu'il y avait sans doute mieux à faire que celle-ci. A mon avis, elle est beaucoup trop attendue. Du coup, pourquoi ne pas faire une double fin ? Avec, dans un premier temps, la fin à laquelle on s'attend quand on lit ta nouvelle puis, dans un second temps, une fin moins attendue, plus grinçante qui remettrait les choses en perspectives ? Comme qui dirait le double effet Kiss-cool. Un truc qui nous dirait 'Petits mais costauds' (comme pour les petits pimousses, les bonbons de la pie qui chante... Énorme coup de vieux !). Bref, je me souviens de pas mal d'histoires avec les personnages que tu évoques dans lesquelles les choses se terminaient beaucoup plus mal. Je ne sais pas si je suis très clair mais je te le redis, j'ai adoré !


Dernière édition par SILENCE le Lun 3 Nov 2014 - 10:49, édité 1 fois
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Invité le Lun 3 Nov 2014 - 10:33

Bonjour @The_Wakwak_Tree.

Texte lu et largement approuvé. Je n'aurais malheureusement pas grand-chose à plus à dire que @SILENCE si ce n'est que je raffole de cette idée d'actualiser les personnages de fantasy à notre réalité et pour le coup c'est très réussi.

Par contre, je ressens la même espèce d'insatisfactiion que @SILENCE en y réfléchissant bien, même si le ton de la nouvelle est ainsi fait que la fin est logique, mais elle n'a aucun impact émotionelle finalement. Je m'attendais vraiment à une entourloupe de la part des Faëries mais bon, je suis un vicieux moi !

Il reste juste quelques petites coquilles et fôtes d'aurtografes à droite et à gauche, mais rien de fatal pour la lisibilité Wink !

Très bon texte en tout cas.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Catherine Robert le Lun 3 Nov 2014 - 18:03

J'ai bien aimé ton texte TwwT, il a un rythme entraînant et le côté un peu décalé est plaisant. Et pourtant, il me manque quelque chose. Arrivée au bout, je sais pas, je suis restée sur ma faim, peut-être comme si l'histoire n'était pas finie.
Il reste aussi pas mal de petites fautes.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9576
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Blahom le Lun 3 Nov 2014 - 20:29

J'ai moi aussi lu ce texte avec beaucoup de plaisir. Dommage qu'il y ait par moments ces fautes déjà mentionnées qui font un peu tache. L'autre défaut, très justement pointé par Silence, réside dans une fin qui aurait vraiment gagné à être plus forte, pour ne pas dire plus vicieuse.
Spoiler:
Par exemple, on aurait pu imaginer, si la boîte avait été plus grande, un enfermement final de la fille. Ou de son bébé, si tant est qu'elle en ait un : après tout, elle aurait fort bien pu en avoir un et l'amener avec elle chez son ami.
Mais que cela ne fasse pas passer l'essentiel au second plan : ce texte est remarquable.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Lun 3 Nov 2014 - 21:43

Merci pour vos lectures & commentaires encourageants Gernier, Catherine & Blahom.

Je comprend parfaitement vos remarques sur le manque d'intensité de la fin, après, c'est aussi une vision de « l'école » EdO d'avoir une approche plus « dérangeante » (« vicieuse » dixit Gernier & Blahom, ou « malsaine » comme le texte de Catherine).
J'ai une approche plus « fleur bleue ». Je suis d'accord, la fin est dédramatisante, elle rééquilibre les personnages dans un rapport apaisé (un couple qui se reforme, le gnome qui est content de son business...). C'est écrit dans ce sens... ce qui n’empêche pas le « fil rouge » de l'histoire d'aboutir. Mais annoncer la « fin » au début du texte est également un élément dédramatisant.

Je suis d'accord avec ton scénario Blahom, j'en suis là aussi. Une double fin comme le suggère Silence, et les gnomes qui sont au final réellement un groupuscule anarchiste... qui pense que la phase initial de test avec les chats c'est bien déroulé et qu'il peuvent maintenant passer à phase 2 :  l'enlèvement de petits enfants... ! Ce genre de chose lol !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par mormir le Mar 4 Nov 2014 - 11:12

Encore un bon texte ! Décidément tu es abonné TWWT... à moins que tu ne sois doué peut-être ? J'aime beaucoup l'usage que tu fais des gnomes et autres lutins dans tes histoires.
Ton style est toujours aussi agréable à lire, même si je tressaute à chaque accroc de Français qui sont malheureusement nombreux. C'est la seule limite à mon plaisir d'avoir lu cette nouvelle !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2384
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Perroccina le Mar 4 Nov 2014 - 13:27

Moi aussi j'ai vu quelques fautes, surement des coquilles, mais qui ne m'ont pas gênées plus que ça dans la mesure où prises dans l'histoire j'ai fini par ne plus les voir.
En revanche, je me pose une question : Mis à part du point de vue du chat, où est le piège ou la prison ?
J'ai malgré tout trouvé l'histoire plaisante et même amusante, mais quoi : pauvre chat !
Seule la fin m'a paru décevante et pas très en cohérence avec l'histoire : Alex ne panique jamais face au gnome comme si c'était quelque chose de normal. Son ex ne panique pas non plus mais risque une crise face à un chat mort que par ailleurs elle n'apprécie pas. et puis c'est vrai la fin manque un peu de panache après un tel récit.
Mis à part ça, c'est une très bonne histoire


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Mar 4 Nov 2014 - 21:28

mormir a écrit: J'aime beaucoup l'usage que tu fais des gnomes et autres lutins dans tes histoires.
Merci Mormir ;-)
J'ai beaucoup d'affection pour ces petits personnages décalés qui sont parfois bien plus humains que les autres personnages du texte.

mormir a écrit: Ton style est toujours aussi agréable à lire, même si je tressaute à chaque accroc de Français qui sont malheureusement nombreux.  
J'en suis conscient. C'est pour ça que je me refuse à tenter l'autoédition.
Ça m'a aussi trop longtemps tenu loin de l'écriture, j'ai décidé de briser cette chaine en 2010, depuis j'assume ma faiblesse & c'est que du bonheur ;-)
J'espère toujours que l'histoire sera suffisamment forte pour qu'un éditeur se dise que ça vaux quand même le coup d'investir un peu pour la corriger.

PS : Oui, je pourrais faire des efforts pour reprendre des cours, retravailler ma grammaire, l'ortho etc... etc... mais écrire me demande beaucoup d'énergie, j'ai choisis de la consacrer à raconter mes histoires ;-)
Certainement plus l'âme d'un conteur qu'une âme d'auteur ;-) !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Mar 4 Nov 2014 - 21:50

Perroccina a écrit:En revanche, je me pose une question : Mis à part du point de vue du chat, où est le piège ou la prison ?
heuuuu... mais c'est ça le texte ^^
Tout est centré sur le chat ! Le reste c'est que de la diversion.  
Ne pas oublier le sous-titre « something gonna die in the end » : le texte ne sert qu'à orchestrer la mort du chat.
Il y a aussi le « piège » que tend Eleanora...


Perroccina a écrit: J'ai malgré tout trouvé l'histoire plaisante et même amusante, mais quoi : pauvre chat !
Exactement !
Le truc à prendre en compte, c'est que l'idée de départ du texte c'est  : comment arriver à tuer le chat et uniquement à la fin (voir le spoiler).


Perroccina a écrit: Seule la fin m'a paru décevante et pas très en cohérence avec l'histoire : Alex ne panique jamais face au gnome comme si c'était quelque chose de normal. Son ex ne panique pas non plus mais risque une crise face à un chat mort que par ailleurs elle n'apprécie pas.
Oui, je comprend que ce soit déroutant. C'est comme ça dans ma tête, la notion réalité/fantasy est très tenu et mélangée. Disons que pour les personnages, voir un lutin n'est pas plus étrange que de découvrir un lapin de garenne dans ton jardin de banlieue.
C'est ma vision de la « fantasy »
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Perroccina le Mer 5 Nov 2014 - 19:52

Bon, alors je n'ai clairement rien compris. Mea culpa.
Sinon j'habite en ville mais j'ai quand même des poules dans mon jardin.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Perroccina le Mer 5 Nov 2014 - 20:08

Maintenant si je trouve un boa constricteur dans mon jardin, courageusement je lui laisse les poules et je tente de battre le record du 100m. Ma forme physique actuelle ne me permettant plus d'y prétendre. Inutile de dire que ma surprise ne sera pas très loin du niveau de ma trouille.
Quant au lapin de garenne, je le laisse aussi au boa, sinon casserole, mais je comprends ce que tu veux dire.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par The_wakwak_tree le Mer 5 Nov 2014 - 20:44

Perroccina a écrit:Bon, alors je n'ai clairement rien compris. Mea culpa.
Sinon j'habite en ville mais j'ai quand même des poules dans mon jardin.
je crois que c'est le plus grand privilège des lecteurs... le droit inaliénable de pouvoir dire : « t'avais qu'à être plus clair ! »
;-)

N'hésite pas ;-)
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pas de quoi fouetter un chat...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum