Visite à Sainte Marie

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Perroccina le Ven 31 Oct 2014 - 16:48

Là, on est vendredi soir et j'ai besoin de plus de temps que ça pour la réflexion. Mais je crois que le pb se situe après la mention du dialogue avec le médecin, enfin pour moi.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Murphy Myers le Dim 9 Nov 2014 - 18:48

Mon avis va être plutôt flou et mitigé. Et comme Perro, même après avoir lu rapidement les autres commentaires, je ne suis pas plus avancé.

Le grand point fort, déjà, c'est l'ambiance glauque et ambigüe. Le côté HP, l'histoire du diable, la folie, tout est bien mélangé et bien traité. Le fait qu'on sache pas trop si la femme est vraiment folle ou non est aussi un très bon point, et là encore, c'est bien mené.

Après, les descriptions de la ville au début m'ont parues un peu inutiles, vu que l'histoire entière se passe dans l'hôpital. Mais elles sont pas non plus interminables donc ça peut passer quand même.
J'ai trouvé qu'il y avait quelques maladresses dans les dialogues par moments, assez subtiles mais présentes, où on sent que tu oscilles entre un langage courant et réaliste et un langage un peu plus soutenu et littéraire. Le mélange des deux m'a un peu gêné, même si là encore, ça reste subtil. Les dialogues sont prenants en tout cas, j'ai pas vu les pages défilées en les lisant.

Ce qui bloque le plus pour moi, malgré que l'histoire soit plaisante à lire, c'est qu'à la fin, j'ai pensé en gros "tout ça pour ça ?". Dans le sens où on est pas vraiment plus avancé après le départ de la fille qu'avant son arrivée. La situation initiale est inchangée, on en sait pas beaucoup plus sur ce qui s'est passé avant et on ne sait pas non plus ce qui va se passer ensuite. J'ai aussi eu du mal à comprendre l'utilité du type à la fin qui vient prendre la fille. Peut-être une allusion au diable qui vient prendre son âme ? Mais, sur ce point-ci, l’ambiguïté est pas assez forte pour que j'adhère à cette idée ; j'y ai donc simplement vu un type sorti de nulle part et du coup, en le prenant comme tel, ça donne pour moi une scène finale qui n'apporte pas grand chose à l'histoire.
Du coup, je vois surtout ce texte comme une tranche de vie, une fille qui va voir sa mère à l'hôpital, et rien de plus. Ça n'empêche pas que ça soit bien écrit et sympa, mais les tranches de vie, c'est simplement pas ma came.
Le fait que ça soit un début de roman a dû jouer aussi. Certains élément qui paraissent "inutiles" en l'état ont sans doute leur importance pour la suite, mais ce "prologue" ne se suffit pas à lui-même d'après moi.

C'est évidemment que mon avis, subjectif à souhait, d'autant plus que je suis pas sûr moi-même de ce qui a bloqué, à mes yeux, dans ce texte.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par paulux le Dim 9 Nov 2014 - 20:08

Merci Murphy pour ta lecture et ton commentaire ! Vous êtes plusieurs à souligner que quelque chose cloche, donc... si quelqu'un trouve ce que c'est, je suis preneur ^^


Je garderai tes remarques en tête lorsque je reprendrai cette histoire, en tout cas.


avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par mormir le Ven 14 Nov 2014 - 16:10

Je viens de lire ce texte et l'impression qui me reste est plutôt mitigée. Il y a une vraie force dans les descriptions, et aussi dans la description des manifestations de la folie de Mylène.
Pourtant je n'ai pas tellement accroché car, à mes yeux :

1 - trop de choses non expliquées. Le fait que ce soit le début d'un roman en est probablement la cause.
2 - des maladresses : mots employés à mauvais escient, ou pas assez adaptés. Quelques fautes ici et là.

Mais si ce n'est que le début, il y aura d'autres versions et le tout peut donner une vraie réussite.

Merci pour ce texte en tous cas.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2351
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par  le Lun 24 Nov 2014 - 11:00

Salut !

Ma lecture ne va pas apporter grand-chose de plus aux commentaires précédents.

J'ai remarqué certaines tournures et des mises en forme maladroites ( "se dodeliner", "pousser un cri droit" ...). J'ai aussi trouvé que certains passage des dialogues manquaient de naturel, surtout ceux de Cendrine ( "C'est lourd, me dit-elle" ).

Sinon, appeler des jumelles Sandra et Cendrine, je trouve ça franchement moyen. Bon, je sais que la fille est folle, mais bon, là, c'est vraiment pousser l'absence de différenciation au maximum. Alors qu'au contraire, elle pensait qu'une s'elle était maléfique, dès le départ. Elle aurait dû choisir des prénom radicalement différents, à moins...

A moins qu'il n'y ait jamais eu de jumelles. Qu'elle n'ait accouchée que d'un seul enfant, et que la jumelle maléfique n'existait pas. C'est un peu ce que j'ai cru jusqu'à ce que Cendrine se mette à parler de sa soeur. Et je dois avouer que j'ai été déçu. Elle aurait pu parler de manière plus sibylline de sa vie personnelle comme si c'était celle de la soeur que lui inventait sa mère. ( d'ailleurs un tel traitement de la part de sa génitrice aurait fort bien pu provoquer un dédoublement de personnalité ). Mais, bon, là j'extrapole à partir de ton texte, et c'est pas le but de la manoeuvre.

L'intervention de Cendrine nous en apprend plus sur le passé de sa mère, et leur discussion déclenche chez elle un désir d'enfant.
ça lui prend un peu comme l'envie de ... d'aller aux toilettes, quand-même, non ? Elle aurait pu en avoir envie avant et sa mère aurait mis le doigt dessus... Une envie d'enfant à 19 ans, c'est quand-même pas si répandu que ça, surtout quand on est hôtesse et que c'est le physique qui nourrit.
La fin ouverte, j'ai bien aimé. J'ai moins apprécié que la fille reprenne les arguments de sa mère alors qu'elle ne semblait pas y adhérer. Sa décision vis à vis d'une future progéniture n'était à mon avis pas suffisamment claire.
Pour la toute fin, ce qui m'a choqué, ce sont les détails que tu apportes sur ton motard. Si Cendrine n'aime pas les motos, elle ne vas pas la reluquer comme ça ou lire ce qu'il y a marqué dessus ni s'attacher à la tenue du type. Elle va regarder son visage, son sourire, ses yeux. Et là, pas besoin de tomber dans le cliché de la lueur de vice ou autre, un peu de charme suffit.

Voilà. J'ai bien aimé ton texte, il reste fluide et efficace. J'aime comme tu joues avec le rythme de tes phrases et comme tu ne t'attaches pas en permanence à des détails.

Une dernière remarque pour la route. Je trouve étrange qu'une personne en cellule capitonnée puisse prendre sa douche sans surveillance et qu'elle puisse traverser la moitié d'un étage accompagnée d'un seul infirmier...


Libérée, délivrée, ma femme peut à nouveau voir ses pieds...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1307
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 35
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par paulux le Lun 24 Nov 2014 - 16:22

Merci K² de cette lecture ! L'idée de cette histoire était de bâtir un triangle dramatique entre deux sœurs et leur mère. Un prénom est difficile à trouver dans un récit, et je ne voulais surtout que l'une ait un prénom "gentil" et l'autre "méchant". Je changerai probablement si cela dérange le récit et sa crédibilité.


Concernant ta dernière remarque, les détails "réalistes" sont conformes. Les médicaments constituent une prison également ^^
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par paulux le Ven 28 Nov 2014 - 9:20

En fait, on ne peut occulter le fait que ces "quartiers" restent clos, étant eux-mêmes des prisons : l'entrée et la sortie sont strictement contrôlées, et s'effectuent par des portes blindées. Quelqu'un qui sort momentanément de cellule n'a ainsi aucune envie de faire de bêtise, au risque d'y retourner plus vite que prévu, manu militari qui plus est !

Spoiler:
Malgré toutes les apparences contraires, un doute subsiste que l'héroïne ne soit pas aussi folle qu'on pourrait le croire, ou que sa folie ait été "provoquée" par la situation fantastique/effrayante qu'elle a vécu, et qu'elle vit toujours
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Invité le Ven 28 Nov 2014 - 22:07

J'ai bien aimé ce texte. Les descriptions assez longues du début nous plongent peu à peu dans la misère des hôpitaux psychiatriques et révèlent que tu as une bonne connaissance de cet univers. Ton écriture est fluide et bien maîtrisée de bout en bout. Tout au long de la nouvelle, on se demande si Mylène est vraiment folle ou si le diable se joue d'elle. Les thèmes sataniques que tu utilises évoquent des références telles que Rosemary's baby (une sorte d'ambiance malsaine en huis clos) ou le grand dieu pan d'Arthur Machen. La fin m'a plutôt déçu, il s'avère qu'au terme de la nouvelle rien ne se dévoile, et on se demande presque si on a eu à faire avec un récit fantastique (après, il faudrait lire le reste de ton roman pour se faire une idée). Dommage car ton histoire est vraiment prometteuse et bien menée.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par paulux le Ven 28 Nov 2014 - 22:26

Merci Kern... Ca risque de rester un texte d'ouverture alors, je m'étais dit qu'il se suffisait à lui-même. C'est pour ça que je l'ai proposé ^^


Dernière édition par paulux le Sam 29 Nov 2014 - 10:29, édité 1 fois
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Invité le Sam 29 Nov 2014 - 10:22

Après ce n'est vraiment que mon avis, j'ai vu que d'autres commentaires étaient très différents. Personnellement, je pense que l'épisode du motard n'ajoute rien à l'intrigue (à moins d'être plus explicite : est-ce bien le diable? Vient-il prendre possession de l'âme de Cendrine?). Une fin, même suggérée, qui nous permettraient d'en apprendre un peu plus sur la nature du triangle maléfique qui s'est instauré entre la mère et ses deux filles (ou sur le rôle que la mère joue dans les noirs desseins du diable), avec une vérité effrayante à la clé, pourrait être plus intéressante et intrigante je pense. La fin est un peu frustrante car elle ouvre sur de nombreuses interprétations, on s'attendrait peut-être à une petite révélation, mais ce n'est que mon point de vue.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Jack-the-rimeur le Mar 16 Déc 2014 - 1:22

Manifestement, Paulux, tu es un auteur à visages multiples. Tu es arrivé avec des récits débridés, sauvages et rédigés à l'emporte-pièces. Puis j'ai découvert une facette plus souple et posée avec la Dame Blanche, et voilà que tu nous en présentes encore une autre avec cette histoire dépouillée au réalisme précis et méticuleux. Pas d'effets, pas de coups de théâtre, juste une caméra à l'épaule pour suivre un fil d'intrigue mince mais subtilement ambigu. Fantasme ou réel ? pathologique ou diabolique ? Je suppose que la suite du roman livre d'autres clés mais, en l'état, l'indécision ne manque pas de charme.
Un peu trop à la frontière de la littérature générale à mon goût (perverti, je le crains) mais je peux encore reconnaître une bonne partition.
Très bon travail.
(Hormis un malencontreux "résonner" au lieu de "raisonner", pas de fautes notables à signaler. C'est bien.)


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par paulux le Mar 16 Déc 2014 - 7:29

Merci à vous deux. Tes commentaires me font très plaisirs Jack. Heureusement qu'on s'améliore et qu'on s'ouvre de nouveaux horizons. C'est le bon côté de ces exercices/compétions.

Et j'ai modifié le "résonner" immédiatement  Very Happy

avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 673
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par A'Tuin le Jeu 18 Déc 2014 - 20:45

Alors, je vais commencer par le gros point négatif à mon sens : l'histoire ne se suffit pas à elle-même. Tu soulèves beaucoup de questions sans apporter de réponses, mais c'est plutôt normal puisque tu nous proposes un début de roman.

Cela dit, j'ai beaucoup aimé, je suis bien entrée dans l'histoire et je ne me suis pas ennuyée, j'aimerais beaucoup lire la suite d'un roman dans cette veine (mais tu dis que seuls quelques passages te satisfont, donc c'est pas pour tout de suite, un seul conseil : continue !).

Quelques petits détails supplémentaires :
- Déjà mentionné mais les prénoms Cendrine et Sandra, bof bof (même si ce n'est pas impossible, il se passe des trucs dans la têtes des jeunes parents parfois...)
- Une idée de piste pour finir l'histoire de façon plus satisfaisante (à mon goût hein, et si tu ne veux pas rendre ce texte plus indépendant de la suite du roman, je ne suis pas sûre que ça te soit utile...). Déjà je me demandais si l'envie d'avoir un enfant de Cendrine s'était débloquée lors de sa rencontre avec sa mère (quand celle-ci lui dit "As-tu pensé que vous pouviez donner naissance à un mal plus grand encore que celui qui vous enfanta ?"). Ensuite, Cendrine n'y connait rien en moto (= ce n'est pas un truc qui l'intéresse), elle pourrait se sentir attirée de façon irraisonnée par le motard et sa bécane (c'est peut-être déjà le cas mais on ne le sent pas assez), tu pourrais alors conclure qu'elle est tombée dans le piège du diable (enfin, de façon subtile, comme le reste de ton histoire qui oscille entre folie et fantastique), ça bouclerait le tout.


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Cancereugène le Dim 21 Déc 2014 - 19:40

J'ai beaucoup aimé le climat, cette façon de décrire l'extrême détresse de cette femme.
L'écriture est bonne, d'une qualité formelle évidente. C'est très bien fait, bien maîtrisé... jusqu'à un certain point.
En effet, je pense qu'il y a trop de déséquilibre entre le réel et la parano. Je ne suis peut-être pas clair, donc...
Spoiler:
Lors de la visite de la fille, on comprend qu'il y a eu un drame familial, et que cette croyance en un "pacte diabolique" a nuit à la relation mère/fille. Maintenant, j'ai eu l'impression dans ce dénouement, que la fille adhérait à ce discours, et comprenait qu'elle avait vraiment pour rôle de mettre au monde l'antéchrist. Du coup, en ce qui me concerne, je trouve ça trop gros, pas logique, si cette histoire de diable est liée à la paranoïa de la mère, ça ne colle pas - mais peut-être est-ce moi qui surinterprète
Voilà, un bon récit donc, qui laissé une impression bizarre de non achevé.
Mais bon récit quand même.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2011
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Naëlle le Ven 9 Jan 2015 - 14:26

Avis mitigé pour ma part également. Comme les autres, je pense que quelque chose cloche dans ce texte, mais j'arrive pas à mettre vraiment le doigt dessus.

Point positif, j'ai bien mieux adhéré à ce texte-là qu'aux autres que j'ai pu lire de toi. Je trouve que l'écriture reste un peu trop "neutre", un peu trop passe-partout (je sais pas comment dire!), mais elle est pas désagréable. J'ai pas vu les 9 pages passer. On entre assez bien dans l'esprit de Mylène.

Là où ça pêche, je trouve, c'est que ça reste insuffisamment maîtrisé. Je pense que, lorsqu'on s'attaque à un texte laissant l'ambiguïté entre la folie et le fantastique, il faut vraiment bien gérer toutes les informations qu'on distille. Et là, tu sèmes des indices qui permettent d'imaginer ce qui a pu se passer (Mylène qui a pactisé avec le diable pour avoir un enfant, Mylène qui a tenté à quatre reprises de tuer Sandra, son mari qui a disparu mystérieusement), mais tout ça reste trop flou pour qu'on réussisse à faire quelques rapprochements. J'ai trouvé que l'histoire de l'enfant antéchrist sortait un peu de nulle part. Je veux dire, la mère de Cendrine, internée dans un HP, lui dit qu'elle pourrait bien mettre au monde l'antéchrist. Et Cendrine sort de l'HP en se disant que ouais, franchement, elle crève d'envie d'avoir un gamin. Il me semble qu'il y a un petit souci: comment elle peut croire ce que lui raconte sa mère, et comment elle peut vouloir un enfant aussi vite? Il y a des choses que tu nous as pas suggérées, je pense. D'ailleurs, au début, quand la mère a posé la main sur le ventre de sa fille, j'ai cru qu'elle avait deviné que celle-ci attendait un gamin. Alors que pas du tout.

Je trouve que le dialogue Mylène/Cendrine est un peu confus. On passe de Mylène à Cendrine sans arrêt, pendant qu'on apprend des trucs flous sur leur passé. Ç’a été difficile pour moi de m'y retrouver.

Bref, il y a certes quelques questions auxquelles on n'a pas de réponses probablement parce que c'est un prologue de roman, mais je pense que certains points pourraient être éclaircis grâce à une maîtrise plus fine de l'écriture. Si tu repassais un coup de peigne à ce texte, en le débarrassant de ses maladresses, ce texte serait vraiment pas mal.

M'enfin, en l'état, il se lit déjà bien et l'histoire du pacte avec le diable est intéressante (c'est un thème que j'aime bien). À part ça, le thème est respecté, et à plusieurs niveaux, qui plus est.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Visite à Sainte Marie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum