Contre-attaque

Aller en bas

Contre-attaque

Message par Invité le Ven 10 Oct 2014 - 23:51

Voilà c'est le moment de participer à mon premier atelier, voici ma modeste contribution Very Happy et ça se passe ici:http://www.fichier-pdf.fr/2014/10/10/contre-attaque/

Je ne dirais pas que c'est un texte qui me satisfait, je pense encore pouvoir le rendre plus "vivant" mais c'est un premier essai. Pour info ça fait environ 5700 mots.

N'hésitez pas à donner vos impressions !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-attaque

Message par Naëlle le Sam 11 Oct 2014 - 18:10

Bon alors je suis désolée, mais j'ai pas pu te donner autant d'exemples que j'aurais voulu, parce que t'as dû faire un truc censé empêcher le vol de ton texte: copier-coller des passages est impossible.

Des répétitions, du b.a.-ba du français et de la mise en pages

Attention aux répétitions du verbe "être" et aux répétitions tout court (par exemple, "la porte à double tour. Un rapide tour du propriétaire" p. 1, "tour de garde" p. 2-3, "les deux amis se mirent en route sur une petite route de campagne" p. 4, "solitude" p. 5).

Attention à la ponctuation, aussi. Il manque souvent des points, des virgules, ou alors des virgules sont mises à la place des points, autant de petits trucs qui ont l'air anodin comme ça mais qui se révèlent bien utiles au lecteur pour qu'il bute pas trop dans sa lecture et qu'il comprenne pas les choses de travers. Un exemple qui me fait marrer: "On mange, les enfants!" a une signification bien différente de "On mange les enfants!" :mrgreen:

Attention à l'orthographe et à la conjugaison. Ça reste "correct", mais ça pique quand même bien les yeux.

Attention aux problèmes de temps. Si tu as commencé ton histoire avec le passé simple/imparfait, vaut mieux éviter de passer au présent/passé composé.

Des informations inutiles

L'histoire de la salle située à deux mètres cinquante du sol est non seulement répétée deux fois, mais en plus reste tout aussi nébuleuse la seconde fois: je ne m'imagine toujours pas les lieux.
Pas la peine de répéter à chaque fois "la double porte". Une ou deux fois et c'est ok, tu peux ensuite simplement dire "la porte". J'ai remarqué dans la suite de l'histoire que tu fais une fixette sur les doubles portes alors qu'elles n'ont aucun rôle particulier! Laughing
Les précisions de taille du genre "le bâtiment mesurait 30 m de large" sont à éviter, ça n'a aucune importance.

Des dialogues

Les dialogues sonnent faux et sont parfois banals, donc il vaut peut-être mieux les passer au style indirect libre ("il faudrait prévoir des vêtements d'hiver"), voire les supprimer. Tu pourrais peut-être les lire à haute voix pour voir s'ils fonctionnent.

Toujours niveau dialogue, mais cette fois d'un point de vue formel: on ne "double" pas les signes de dialogue.
Deux manières de faire:

  • Début du dialogue avec un guillemet français ouvrant (les guillemets par défaut du forum et d'Internet en général sont des guillemets anglais), chaque nouvelle répartie précédée d'un tiret, fin du dialogue avec un guillemet français fermant. À noter que les incises (demanda machin, dit truc) ne font pas partie du dialogue mais on ne met pas pour autant des guillemets, sauf quand il y a un point après l'incise et que la phrase qui suit ne fait pas non plus partie du dialogue.
    Ex:
    "Où est le couteau à viande, Cath'? demanda Naëlle.
    - Euh... Ah! Je sais! Je l'ai laissé dans le ventre d'un cadavre! Bouge pas, je vais le chercher!"


  • On n'utilise pas de guillemets, mais uniquement des tirets. C'est le plus facile.
    Ex:
    - Où est le couteau à viande, Cath'? demanda Naëlle.
    - Euh... Ah! Je sais! Je l'ai laissé dans le ventre d'un cadavre! Bouge pas, je vais le chercher!


Mon avis

L'écriture est très scolaire, mais puisque tu débutes, c'est normal. Tu t'en déferas dès que tu seras plus à l'aise avec les mots. Il faut bien garder à l'esprit que ce que tu écris doit être réaliste. Ouais, on écrit de la SF, de la fantasy, du fantastique et tout le toutim, mais ce que j'entends par "réalisme", c'est que les actions et les réflexions des personnages doivent être logiques. Par exemple, à un moment, Lem se dit que la ferme appartient certainement à la famille depuis des générations. Peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Pas moyen de le savoir, puisqu'il a pas pu avoir de vraie conversation avec qui que ce soit dans cette ferme! Et puis, compte tenu de la situation (il s'échappe et veut se venger, ce qui induit une certaine dose de stress), Lem a très certainement autre chose à faire que des commentaires sur l'ancienneté de la ferme.

Je vais te répéter un conseil que m'a donné tonton Paladin dans ma prime jeunesse auctoriale (et prime jeunesse tout court aussi, en fait). Demande-toi toujours si ce que tu écris est utile: tel dialogue a-t-il réellement un intérêt? est-ce bien utile de donner tel détail? décrire la nuit qu'ils passent à tel endroit a-t-il une quelconque importance (pour l'ambiance, pour l'intrigue, pour le développement de la relation entre les personnages, etc.)? Selon la réponse, tu peux soit laisser tel quel parce que c'est effectivement important, soit résumer la scène en quelques lignes, soit carrément supprimer le passage.

Au niveau de l'histoire, je ne la trouve pas follement originale, mais c'est compliqué de l'être en matière de zombies... En tout cas, tu aurais pu faire bien plus court (d'autant que l'atelier précise qu'il faut pas dépasser 1000 mots :mrgreen:). Puisque tu débutes, je pense que ça serait bien que tu te contentes d'écrire des nouvelles de quelques pages, dans un premier temps. C'est moins "fatigant" et y a moins de pages à corriger, c'est plus facile. Et lorsque tu te sentiras de faire plus long, tu pourras augmenter la taille au fur et à mesure.


Bon, voilà en gros ce que je peux te dire. Je précise au cas où: je t'ai pas pointé tout ça pour te dégouter de l'écriture, mais pour t'aider à t'améliorer. Ça fait beaucoup, mais dans tout ce que j'ai dit y a quand même pas mal de trucs qui se corrigent facilement (tout ce qui concerne la forme du texte, par exemple).


Dernière édition par Naëlle le Mer 15 Oct 2014 - 16:43, édité 1 fois


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-attaque

Message par Invité le Lun 13 Oct 2014 - 20:38

Salut,

Tout d'abord merci pour cette réponse détaillée ! C'est vrai que ça fait beaucoup de remarques, il faudra rectifier le tir la prochaine fois Rolling Eyes

Concernant le problème du copier/coller depuis le fichier .pdf, j'ai juste fait un upload standard. Bizarre que le réglage par défaut soit de bloquer les copier/coller, je vais essayer de modifier ça. J'ai essayé de refaire l'upload là mais je ne vois pas encore comment modifier ça.

Pour le nombre de mots effectivement je n'avais pas vu que c'était limité à 1000 mots Rolling Eyes.

L'orthographe et la ponctuation ne sont pas des problèmes que j'avais anticipé, j'ai bien relu le texte deux fois et malgré ça ... C'est difficile de voir ses propres fautes une fois qu'on est dans le texte, je m'en rend compte maintenant.

C'est la même chose pour les répétitions, j'ai relu certains passages un certain nombre de fois et pourtant je n'ai pas su prendre le recul nécessaire pour savoir ce que pensera le lecteur de telle ou telle tournure de phrase / vocabulaire et ce que ça apportera à la lecture. C'est pourtant assez flagrant maintenant que j'ai lu tes remarques, je m'en rend beaucoup mieux compte en relisant mon texte.

Même raisonnement en ce qui concerne les descriptions, la plupart étant inutiles et/ou peu claires. Le mot double-porte est désormais banni de mon vocabulaire Very Happy Plus sérieusement, ça rejoint ta remarque sur le réalisme, et le fait que la description de la ferme n'a rien à voir avec l'action et n'apporte rien à l'action. C'est quelque chose que je surveillerais aussi la prochaine fois, s'en tenir à l'histoire et y apporter juste ce qu'il faut en descriptions.

Merci également pour les dialogues, j'ai effectivement tendance à tout mélanger. C'est important de partir sur de bonnes bases aussi la prochaine fois.

Je vais continuer à travailler sur les autres ateliers pour commencer et continuer sur des histoires courtes, y a du boulot Very Happy
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-attaque

Message par Naëlle le Lun 13 Oct 2014 - 21:43

T'inquiète, tout ça, c'est des trucs dont on n'est pas nécessairement au courant ou dont on se rend pas compte la première fois qu'on scribouille! Et même lorsqu'on sait qu'il faut faire ci et ça, c'est pas toujours facile de s'apercevoir qu'on le refait inconsciemment. Ça demande une attention constante et beaucoup beaucoup de relectures et de corrections.

Une astuce: pour mieux voir les fautes, tu peux imprimer ton texte ou alors en changer la police et la taille. Dans les deux cas, tu vois ton texte sous une autre forme, ce qui te fait remarquer des trucs auxquels tu faisais pas attention avant.

Pour l'histoire du PDF, ça vient peut-être du logiciel avec lequel tu as transformé ton document en PDF. Une option cochée qui empêcherait le plagiat. C'est juste une hypothèse, parce que je me suis jamais penchée sur la question, n'ayant jamais eu ce problème.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-attaque

Message par A'Tuin le Mar 14 Oct 2014 - 9:03

Ayant beaucoup moins de motivation que Naëlle, et vu qu'elle a fait tout le boulot, je donnerai seulement mon ressenti global. Tout d'abord, je ne suis pas une grande fan de zombies donc l'histoire ne m'emballe pas plus que ça mais je trouve original qu'on suive ce qu'il se passe dans la tête de Lem durant sa transformation en zombie.
Au début, j'ai pris Lem en grippe car il remballe méchamment Sam alors qu'il essaie de détendre l'atmosphère, tu ne nous mets pas assez dans la tête de Lem à ce moment-là je trouve (peut-être que le même Sam fait 3 blagues à la minutes et que ce n'est pas supportable, mais au début, j'ai eu plus d'empathie pour Sam que pour Lem). Ensuite, il y a pas mal de longueurs (les scènes de combat dans l'arène par exemple, j'ai eu l'impression que Lem se battait au ralenti), il serait intéressant de suivre les pistes de Naëlle pour condenser et dynamiser un peu ton texte.

J'ai essayé de copier-coller et ça marche chez moi...


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Contre-attaque

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum