L'Étranger

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Ven 10 Oct 2014 - 17:52

Super, merci pour elle Very Happy

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Zaroff le Ven 10 Oct 2014 - 19:12

C'est fait également.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Eimelle le Ven 17 Oct 2014 - 21:28

Coucou !

Sympa, bien écrit.

La fin se devine vite, et c'est un peu gênant parce que c'était censé être un texte à chute, je crois ? Mais ça se lit bien.

Par contre, le personnage principal a une manière très organisée et raisonnée d'écrire, je trouve. Un malade psychiatrique n'écrirait sans doute pas de manière si fluide et impeccable. Ce qui fait qu'on ne croit pas vraiment à ce personnage.

Bises,

Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Jack-the-rimeur le Sam 18 Oct 2014 - 1:18

Je me demandais pourquoi tu esquivais les descriptions des "choses" et des "monstres" qui rôdaient à l'extérieur mais bien sûr, au vu de la fin, tu ne pouvais pas détailler.
Il serait amusant de rapprocher ton texte de celui de Catherine pour le concours "Angoisse" ("Eux contre nous", je crois).
Une même idée : "l'inconnu commence dans la tête", et deux développements qui, bien d'indépendants", reposent sur une trame très similaire.
Jusqu'où l'inconscient collectif peut-il se nicher ? Et y échappe-t-on jamais ?...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2032
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Mar 21 Oct 2014 - 8:31

Jack, il y a longtemps que je pense que tous les thèmes ont été exploités, abordés, à cause justement de l'inconscient collectif. Ensuite, à chacun de nous, selon sa sensibilité et sa façon de voir, de traiter le sujet. Après, il y a "thématique commune", "pastiche" et "plagiat".
Comme l'a souligné Paladin, c'est Lovecraft qui a commencé, avec "Je suis d'Ailleurs", j'ai donné ma version plus modeste en la plaçant chez l’œil du Sphinx en 1998.

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Mar 21 Oct 2014 - 8:41

Eimelle, je ne suis pas psychiatre, mais il me semble qu'il existe ce qu'on appelle "la logique de la folie" (même si le mot "folie" fait grincer les dents des pros du psy). Il ne me semble pas invraisemblable qu'un personnage atteint de troubles graves de la personnalité soit capable de s'exprimer clairement et logiquement, à l'intérieur de ses perceptions altérées.
C'est d'ailleurs le ressort de nombreuses histoires de P K Dick, qui nous dépeignent des schizophrènes parfaitement logiques dans des réalités alternatives créées par leur "maladie".

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Murphy Myers le Mar 21 Oct 2014 - 12:01

Du peu que j'en sais (Paladin pourra sans doute confirmer ou infirmer), oui, certaines folies ont leur logique et d'autres non. J'ai déjà oublié le nom, mais un terme désigne le "fou" qui a une logique dans son délire (le soleil peut lire mes pensées, alors je ne sors que la nuit = c'est logique en un sens). L'autre terme que j'ai oublié désigne un délire illogique (le soleil peut lire mes pensées, alors je mets des chaussures rouges = quel rapport ?).

A part ça, comme le dit Lester, être "fou" n'empêche pas d'avoir été éduqué. Les schizophrènes sont un peu comme les dyslexiques, ils ne voient pas les choses de la même façon, mais ça n'atteint pas leur intelligence pour autant. C'est surtout socialement qu'ils ont des problèmes, en grande partie grâce aux clichés qu'ils se coltinent.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Paladin le Mar 21 Oct 2014 - 14:29

Je confirme qu'il y a une certaine logique dans le délire.

Murphy Y a écrit:(le soleil peut lire mes pensées, alors je ne sors que la nuit = c'est logique en un sens)

Oui, c'est souvent comme ça...

lester i gore a écrit: (même si le mot "folie" fait grincer les dents des pros du psy)

En fait c'est une légende cette idée qu'on ne prononce jamais le mot "fou" dans un HP! Mais c'est simplement que c'est un terme du langage courant, en psy on utilisera un diagnostic ou un mot technique comme schizophrène, paranoïaque, etc...

Pour ce qui est de la forme de l'écriture, ça dépend aussi de la pathologie. Un schizophrène aura une écriture complétement déstructurée, comme sa personnalité, mais le personnage de l'histoire n'est pas un schizo: il a une vie sociale, familiale, tout ce qu'il y a de plus "normal". C'est un type qui a basculé dans un épisode délirant, genre bouffée délirante, ce qui ne lui enlève donc pas sa capacité d'écrire de façon cohérente.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Mar 21 Oct 2014 - 15:21

Je suis névrosé et psychotique. Ce sont deux désordres extrêmement perturbants quand ils cohabitent, pour reprendre le cri d’amour du crapaud.
Savez-vous seulement quelle différence il y a entre un psychotique et un névrosé ?
Un psychotique, c’est quelqu’un qui croit dur comme fer que 2 et 2 font 5, et qui en est pleinement satisfait.
Un névrosé, c’est quelqu’un qui sait pertinemment que 2 et 2 font 4, et ça le rend malade.
Eh bien moi, qui suis à la fois psychotique et névrosé, je suis tour à tour très content que 2 et 2 fassent 4, ou déçu, terriblement déçu, que 2 et 2 fassent 5. Un jour je me réjouis que les quadrilatères aient quatre côtés, le lendemain je me désole à l’idée que les triangles n’en ont que deux.

Desproges

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Paladin le Mar 21 Oct 2014 - 16:06

La formulation de Desproges de la différence entre psychotique et névrosé est d'ailleurs assez juste!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Mar 21 Oct 2014 - 16:11

En tant que sociopathe schizoïde de l'école desprogienne, je ne peux qu'approuver.

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Léonox le Jeu 27 Nov 2014 - 7:45

lester l gore a écrit:En tant que sociopathe schizoïde de l'école desprogienne, je ne peux qu'approuver.
Idem. :mrgreen:

J’ai lu ce texte dès qu’il a été posté mais, comme trop souvent, ai différé mon commentaire. Alors désolé pour les redites, mais tout comme Paladin, Zaroff et Jack, j’ai pensé à Lovecraft, Hodgson et… Catherine (si, si). Ce qui ne m’a pas dérangé le moins du monde. Car je suis de ceux qui sont convaincus que toutes les histoires ont déjà été écrites, et depuis longtemps. Reste la manière de les écrire, et là ça devient tout de suite une autre musique…

Voilà pourquoi je n’ai pas été déçu par cette lecture. Au contraire. Je l’ai même trouvée très intéressante et éclairante. Car bien qu’il ne s’agisse pas là en effet d’un des meilleurs textes de Lester, il permet, en le replaçant dans son contexte d’origine, de mesurer le potentiel de l’auteur, ainsi que sa progression. Un récit de jeunesse, oui, mais un récit de jeunesse déjà très propre et maîtrisé, où chaque mot et chaque expression sonnent juste.

Certes, je trouve aussi que ce texte est trop court. Mais un récit d’une page, s’il est mauvais, je le trouverai toujours trop long. Et personne ne peut prétendre que c’est le cas de celui-là. C’est en ça que Lester est redoutable. Quand il nous sert un grand cru, c’est une force de destruction massive. Et quand, comme ici, le millésime est moins prestigieux, la chose réussit quand même à se transformer en arme de dissuasion passive.

Néanmoins, j’avoue qu’un paragraphe en particulier m’a frustré : celui, trop bref à mon sens, qui commence par les mots « Bien plus tard ». En tant que lecteur, c’est là que j’aurais aimé davantage de matière. En tant qu’auteur,  j’aurais profité de l’occasion pour, justement, « découvrir quelque chose qui mérite d’être inscrit sur le carnet ». Et en tant qu’éditeur, j’aurais sans doute demandé à l’auteur de m’amener un peu de chair sur le squelette.

Quant à la notion de « folie cohérente », j’approuve sans réserve ce qu’en dit Lester. Pour avoir lu de nombreuses « confessions » de tueurs en série, je peux garantir que certains d’entre eux ont des discours très structurés. Aberrants, mais structurés. Et c’est même justement un des aspects les plus troublants de cette pathologie. Car comment avoir prise sur un esprit certes perturbé, mais totalement organisé et « logique » dans son délire ?


Dernière édition par Léonox le Jeu 27 Nov 2014 - 17:56, édité 1 fois


"Entre deux mots, mieux vaut choisir Léo." Raven

Léonox
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH
—No name No slogan— Compagnon collectif TRASH

Messages : 2670
Date d'inscription : 24/03/2013
Age : 96
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://trasheditions.wix.com/trasheditions

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Jeu 27 Nov 2014 - 16:36

Merci pour la critique, Léonox. "Mettre un peu plus de chair sur le squelette", pourquoi pas, un jour... C'est une idée...

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Shatsé le Ven 28 Nov 2014 - 0:23

Salut,

Jeune (pas en âge Smile ) posteuse sur le forum, je te donne mes impressions de simple lectrice.
J'ai adoré les phrases courtes avec l'intro de chaque paragraphe, qui donne à ton histoire ce rythme, rapide, facile à lire et empêche de décrocher. Par contre, autant j'ai aimé l'article du journal, autant la dernière phrase m'a laissée un peu perplexe, je me suis dit qu'elle soulevait une question dont la réponse figurait plus haut.
A bientôt.


parashat2

La vraie peur, c'est quelque chose comme une réminiscence des terreurs fantastiques d'autrefois.

Guy de Maupassant

Shatsé
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 105
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 54
Localisation : Soleil des tropiques

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par lester l gore le Ven 28 Nov 2014 - 9:36

Bienvenue, Shatsé, et merci pour la lecture. Concernant la dernière phrase, il faut peut-être se placer du point de vue du rédacteur de l'article pour saisir son utilité.

lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1755
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'Étranger

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:55


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum