Promenade d'octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenade d'octobre

Message par Catherine Robert le Lun 15 Sep 2014 - 18:52

Un petit texte écrit rapidement. Le thème l'été indien, la consigne 3000 signes maximum.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
La brume s'accroche en toile fine aux arbres blanchâtres. La rosée perle sur les feuilles et parfois goutte, surprise sur les membres nus de Luc. A chaque fois, il sursaute, sorti de ses pensées. Depuis de longues minutes,il progresse. A son départ, la nuit stagnait encore sur les cimes. Maintenant, l'aurore pointe, les premières lueurs d'un soleil de fin octobre rosissent les frondaisons déjà multicolores et les oiseaux ont entamé leurs mélodies.

Luc réfléchit et savoure l'instant. C'est dommage qu'il ne profite pas plus souvent de la forêt. Une résolution du moment, il reviendra régulièrement. L'air frais gorge ses poumons, les odeurs d'humus et de végétation mouillée emplissent ses narines. Petite bulle de bien-être dans sa vie compliquée.

Mais il n'a pas de temps à perdre. L'horloge tourne, il doit rentrer pour 8h30. Le trajet est encore long. Avec un peu de chance, il retrouvera l'endroit rapidement. Il en doute. La dernière fois date de plusieurs jours et il faisait nuit. Le hasard l'y avait conduit, la raison l'avait ramené, mais chaque chêne se ressemble.

C'est la rivière qui va le guider. Il l'avait suivie précédemment avant de bifurquer à un méandre, un virage en épingle coupé d'un barrage de branchages que l'eau éclaboussait, repère aisément identifiable.

Ensuite, il lui suffisait de continuer en ligne plus ou moins droite. La clairière devait se trouver derrière une petite éminence. Sa clairière ! Un espace vert d'herbe douce, parsemé de petites fleurs bleues aux senteurs délicates, dernier cadeau d'un été sur sa fin. Il y avait entendu une chouette trois jours avant. Il souhaitait la réentendre.

Naïvement, il espérait être le seul à connaître ce petit lieu magique. Il ne croyait pas vraiment au surnaturel, mais le cercle de pierres sombres donnait une note hors de la réalité à l'endroit. Sans même y songer, il pouvait imaginer des sabbats de sorcières à la pleine lune ou des démons invoqués par un sataniste. Un charme supplémentaire pour son esprit fécond.

Lorsqu'il atteint le haut du talus, il s'arrête quelques secondes, hume l'atmosphère. Quel bonheur d'avoir découvert tout cela. Courant presque, il se précipite au centre, juste au milieu de l'anneau pierreux, puis s'assied. Il a encore un peu de temps devant lui, autant en profiter. Qui sait, peut-être qu'une jolie fée viendra lui rendre visite. Il sourit à cette idée loufoque. Ses mains se posent sur la terre humide, en prennent une poignée, la malaxent, puis la portent au nez pour la renifler, des effluves de nature qui le ramènent à l'aube des temps, à l'époque où l'homme et la bête faisaient encore un.

Avide, il se met à creuser un sol récemment fouillé.

Elle doit y être encore, à l'attendre. Sa mie, son amour, celle qu'il aimait plus que tout, qu'il aime pour l'éternité. Il l'enterrera à nouveau ensuite, rassuré de l'avoir revue. Elle restera ainsi à jamais sienne, sans plus penser à partir, dans cette nouvelle demeure où sa voix n'aura plus que lui comme interlocuteur.


Dernière édition par Catherine Robert le Jeu 18 Sep 2014 - 21:12, édité 3 fois

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par A'Tuin le Mar 16 Sep 2014 - 16:07

J'aime bien, surtout le décalage entre les descriptions presque romantiques et la fin assez terre-à-terre :mrgreen: . Le lien avec l'été indien est par contre assez léger, il faudrait peut-être parler des feuilles qui commencent à changer de couleur, ou de la température (gelée quelques jours plus tôt et "chaleur" actuelle, par exemple), la brume matinale et l'air tout de même frais de la nuit sont déjà de bons éléments.
Vu que ta narration est au présent (à part la partie pour retrouver son chemin), j'aurais mis "Qui sait, peut-être qu'une jolie fée viendra lui rendre visite.", en tout cas le conditionnel m'a paru bizarre mais peut-être est-il justifié.


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 

A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Catherine Robert le Mar 16 Sep 2014 - 16:36

Merci A'Tuin de ta lecture. Je trouve aussi le lien avec l'été indien assez léger, faut que je regarde à ça. Sauf que je suis à 2940 signes, je peux quasi plus rajouter, donc faut que je transforme un peu.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Cancereugène le Jeu 18 Sep 2014 - 19:25

Texte sympa et bucolique. Bien écrit, bien mené.
Dans un cadre général, je ne vois pas grand chose à lui reprocher.
Dans le cadre d'un A.T sur l'été indien, j'ai plusieurs remarques.
Déjà, l'été indien, ce n'est pas en septembre. C'est plutôt fin octobre, début novembre.
Cette histoire ne semble pas faire de l'été indien son thème. C'est juste une donnée temporelle (en tout cas, je l'ai ressenti ainsi.)
Critique plus générale, je pense que dans le cadre d'une "compétition", le fond de cette histoire est trop limité. Tu fais deviner ton intrigue plus que tu ne l'écris, préférant décrire le cadre, sans doute pour coller au thème (pas certain que cela puisse convaincre.)
Pourquoi doit-il partir à 7h30 ? Pourquoi avoir enterré sa mie à cet endroit-là ? Que représente ce tertre druidique à ses yeux ?

Voilà pour les "bémols", il n'en reste pas moins que c'est un petit texte sympa, d'une écriture agréable, avec une situation bien menée...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Catherine Robert le Jeu 18 Sep 2014 - 19:38

Merci de ta lecture Cancereugène. Et d'accord avec tes remarques.
Pour l'été indien, erreur de ma part, je me trompais sur l'époque.
Pour le thème, ouais, je savais pas trop comment en faire un thème justement.
Et pour les questions, les réponses ne m'intéressaient pas trop, c'était juste histoire de mener la promenade à son terme et sa chute.
Maintenant, c'est dans le cadre d'un concours idiot auquel je participe pour faire plaisir (c'est ma bonne âme ça). La victoire ne me préoccupe même pas. Le genre de truc que j'écris un peu en écriture automatique avec juste une phrase de départ. Je ne proposerais jamais ça à un AT sérieux, c'est pas assez costaud.
Ce sont des sortes d’instantanés, écrits vite fait pour le plaisir d'écrire. J'aime bien faire des trucs comme ça pour le moment.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Perroccina le Jeu 18 Sep 2014 - 21:30

Se faire plaisir, c'est déjà beaucoup. L'été indien, il est vrai n'est pas un thème forcément facile à mettre au centre d'une histoire. Comment donner le rôle principal à une saison en 3000 signes, ce n'est pas évident. De ce point de vue Cancereugene à raison, l'histoire aurait pu tout aussi bien se passer en été.
Ton personnage en revanche est bien plus intéressant. Il nie totalement ce qu'il a fait en l'occultant derrière un peu de magie celtique. C'est un grand romantique en fait. C'est une bonne histoire à mon avis. On perçoit bien ce qu'est l'homme et l'histoire soujacente à sa présence dans les bois.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Catherine Robert le Jeu 18 Sep 2014 - 21:42

Merci Perro.
C'est le genre de petits concours où le thème est toujours ardu ou bizarre. Ici, je ne voyais pas d'autres voies que de se faire passer l'action durant l'été indien et ainsi celui-ci ne devient qu'un élément de décor tout à fait anecdotique et remplaçable par une autre saison sans que cela modifie quoique ce soit dans le texte.
Moi, ce qui m'intéresse dans la plupart des concours, c'est l'émergence d'une histoire, c'est pour ça que je participe, être au plus près du thème ne vient qu'ensuite. Et pour le coup, je me fous de l'avis de la plupart des lecteurs qui liront ce texte là où il va concourir (pas des lecteurs ici hein, interprétez pas mal Rolling Eyes ) parce que ce sont pour la plupart des neuneus qui n'en ont rien à foutre des récits en concours et ne sont là que pour booster le copain.
Je sais, je suis bizarre. geek

Hihihihihihi ! Si ça se trouve, y en a qui sont capables de copier-coller mon texte pour voir si je fais pas du plagiat (du coup, ils verront ce que je pense d'eux s'ils arrivent ici Twisted Evil ). On me l'a fait la fois précédente et les curieux étaient tombés sur mon blog et avaient crié au scandale. Moi, ça m'avait fait franchement marrer. La bêtise humaine est parfois hilarante.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Perroccina le Ven 19 Sep 2014 - 12:58

C'est ben vrai tout ça ! Ma p'tite dame.

La seule fois où j'ai été d'accord avec JM Bigard (dernier humoriste romantique comme le surnomme S Guillon) c'est quand il a dit qu'il n'était pas possible de prendre tous les cons un par un pour leur expliquer qu'ils se fourvoient. Et puis de toutes façons même quand tu leur expliques, ils continuent droit dans leurs bottes. J'ai eu des mots avec un spécimen du genre hier.

Bon j'arrête de flooder ton sujet. Mais dans l'ensemble je suis d'accord avec toi.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar

Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2491
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 51
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Naëlle le Sam 4 Oct 2014 - 15:16

Je reviens lire une seconde fois la fameuse histoire qui a déclenché mon envie d'écrire la dernière fois! Very Happy

Et donc j'aime bien. Je me suis pas posé de questions, je me suis contentée de lire. J'ai bien aimé l'ambiance, la clairière, les couleurs de l'été indien, tout ça. Et la chute m'a fait sourire :mrgreen:

Pas grand-chose à dire, en somme!


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Murphy Myers le Sam 4 Oct 2014 - 16:53

Au moins, cet autre forum dont tu parles tant sert à quelque chose puisqu'il te pousse à écrire des histoires de ce genre. :mrgreen:

J'ai adoré, personnellement. Un début tout en poésie, qui glisse lentement vers la fantasy pour finalement revenir à la froide réalité. Je voyais pas où tu voulais en venir avant d'y être, et le revirement final est super pour ne rien gâcher.
Je me suis demandé aussi, quelques instants, pourquoi à telle heure, pourquoi ci ou ça, mais finalement, c'est vrai que c'est peu important. En voyant la psychologie du type qui cherche sa muse dans un cadavre, on va dire qu'il faut pas trop chercher une logique à ses pensées, il a simplement tout ritualisé dans sa folie.

Le thème de l'été indien est spécial et pas des plus palpables dans l'histoire, c'est vrai, mais l'histoire est bonne, alors qu'importe le reste.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Catherine Robert le Dim 5 Oct 2014 - 21:51

Merci Naëlle et Murphy.
Cet autre forum que je fréquente n'est qu'un forum de jeu en ligne et donc la partie écriture y est bien restreinte et surtout la plupart des lecteurs sont... euh... on va dire "pas des littéraires".
Moi, je participe pour le plaisir d'écrire et parce que, bah, je suis participative. Mais ça n'a aucun intérêt. Le bonus, c'est d'avoir écrit.

Et pour tout dire, j'ai eu zéro vote. :mrgreen:


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'octobre

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:46


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum