Moïse

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Moïse

Message par Eimelle le Lun 18 Aoû 2014 - 21:29

Bonjour à tous,
J'hésite toujours à sortir ce type de petits textes qui me sont très personnels, et qui sont toujours un peu à mon image, c'est-à-dire bizarres ! J'ai renoncé depuis un petit moment à les présenter à des appels à textes, parce qu'ils sont toujours refusés, mais j'avoue que je ne peux pas m'empêcher d'en écrire, entre deux gros projets, pour me détendre le ciboulot !
Vu qu'Ulysse nous a montré sa conception de la Religion et des histoires mystiques, j'ai pensé que celui-ci était d'actualité, et que, allez, tant pis, j'allais pouvoir un peu emmerder les collègues avec mes histoires étranges !  Alors, tant pis pour vous malheureux !^^Et que ça ne râle pas dans les rangs ! lol :sm:
Bises
Eimelle
P.S : je viens de découvrir le fonctionnement des émoticônes, j'ai trouvé le fouet, alors j'avoue que je m'amuse un peu avec... M'en voulez pas ?

Moïse : http://www.fichier-pdf.fr/2014/08/19/moese/


Dernière édition par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 9:27, édité 2 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Catherine Robert le Lun 18 Aoû 2014 - 21:44

Ton lien ne marche pas.  Sad 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Eimelle le Lun 18 Aoû 2014 - 22:40

Zut ! Je répare cela !


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Catherine Robert le Mar 19 Aoû 2014 - 7:42

Intéressant texte que ceci. J'aime bien l'idée de ce Moïse qui répète inlassablement les mêmes gestes depuis une éternité et enfin quelque chose se passe. J'aime moins la fin cela-dit. J'ai l'impression que justement il manque une vraie fin à ce texte, comme s'il était coupé.
Il reste beaucoup de coquilles
Spoiler:

Et les armées égyptiennes
seront perdues.

Le corps de Moïse s'anime de nouveau : il se met à trembler. Il ne maîtrise
plus son corps.

Une sensation inconnue depuis longtemps l'envahit

Mais le croit-il encore ? Mais le plateau continue à pencher

Et encore à un autre. . Moïse s'accroche à la terre, au
sable, ayu rocher,

Née créez pas l'Apocalypse,

Sa joue effleure une texture inconnue.

Moïse est prisonnier du plateau verticale,

Au milieu des tirs et des armées qui le
traversent. Qui lui ouvrent la chair invisible et transparente. Qui ne le voient pas.

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 8:22

Oui, j'avoue que la fin est assez faible, mais je ne sais pas comment clore ce récit... Je laisse décanter un moment, ça viendra peut-être. Au passage, si vous avez une idée !...  

Merci beaucoup pour les coquilles !

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 9:28

J'ai repris les coquilles repérées par Catherine, et posté un nouveau Pdf...
Heureusement que tu es là, ma belle, pour réparer mes étourderies !  Embarassed 
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Catherine Robert le Mar 19 Aoû 2014 - 9:30

Pour une fois que j'étais la première à dégainer en lecture sur un texte, j'ai essayé d'être un peu plus constructive.  Wink 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Naëlle le Mer 20 Aoû 2014 - 16:05

Deux choses à dire sur ce texte.

1) L'écriture est extra, comme toujours avec toi, Eimelle. Les phrases sont "simples", pourtant il y a quelque chose de poétique qui s'en dégage. Un petit côté sacré.

2) Je vois pas bien le lien entre Moïse qui ouvre une voie pour son peuple dans les eaux de la mer Rouge (à ce propos, à un moment tu parles de la mer Noire, non?) et la fin, où on le voit de nos jours durant la guerre. Enfin si, je saisis plus ou moins ce que tu veux dire, mais je trouve que c'est trop... "vaporeux", flou. Que ça gagnerait à être un poil plus explicite, sans pour autant tout révéler (sinon ça n'aurait plus aucun intérêt!). Je comprends pas trop non plus pourquoi Moïse veut tant que Pharaon apparaisse. Ils sont ennemis, quoi, ils représentent deux camps opposés!

Cela étant, mon 2 est à prendre avec des pincettes pour deux raisons (décidément, ce commentaire fonctionne sur le mode binaire Rolling Eyes): 1) je connais très mal l'histoire de Moïse. Pour tout te dire, ma principale référence en la matière, c'est le dessin animé Le Prince d’Égypte des studios DreamWorks...! 2) je connais sûrement encore plus mal le conflit israélo-palestinien, auquel j'imagine que tu fais référence.

En conclusion, mon incompréhension de ton texte découle peut-être plus de mon inculture des sujets abordés que d'un manque de clarté. Peut-être que j'ai zappé des références, des trucs comme ça. Il en reste pas moins que, une fois de plus, tu gères la fougère au niveau du style!


Dernière édition par Naëlle le Mer 20 Aoû 2014 - 17:50, édité 1 fois


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Murphy Myers le Mer 20 Aoû 2014 - 17:42

Comme toujours, et comme le dit Naëlle, ton style est sublime et simple. Et ce n'est pas aussi évident qu'il n'y parait d'atteindre ce résultat.

Pour le fond par contre, pour la première fois je crois, je n'ai pas adhéré.
Pour tout dire, je pense que c'est surtout le sujet qui a bloqué pour moi. La religion quelle qu'elle soit ne m'a jamais bien inspiré, ni attiré et je n'y connais pratiquement rien (je sais juste que Moïse a ouvert une mer, je pourrais même pas dire si elle est rouge ou noire, même si je penche sans savoir pourquoi vers la rouge). Du coup, autant dire que je n'ai compris que le strict minium sur le début, et pas du tout saisi la fin.
A un moment, j'ai pensé que c'était simplement un plateau de jeu (il répète toujours la même chose, puis à un moment le sol se renverse, tous les pions retournent dans la boite jusqu'à la prochaine partie) mais je pense que je suis parti bien trop loin sur ce coup.

Beaucoup de questions se sont accumulées dans mon crâne du coup. Pourquoi répète-t-il toujours cette marche ? Pourquoi tout "tombe" soudain ? Qu'est-ce qu'il fait dans le béton ? Sans doute que ces questions ont des réponses évidentes pour qui connait la mythologie qui s'y rattache, ou peut-être qu'il faut y voir une sorte de fable allégorique (ou alors, je suis juste con et je ne vois pas l'évidence, ça m'étonnerait pas).

En lisant l'avis de Naëlle, je réalise aussi que tu fais référence au conflit israélo-palestinien dans ton texte, et là encore, c'est un sujet que je ne connais pratiquement pas (mon cerveau n'enregistre rien qui touche à la politique, à l'historique ou à la religion en gros).

Enfin voilà, ça m'a pas plus parlé que ça mais ça tient surtout du sujet (et puis, fallait bien que ça arrive un jour, après tant d'histoires de toi que j'ai adoré  Wink ).


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Naëlle le Mer 20 Aoû 2014 - 17:48

Murphy Y a écrit:A un moment, j'ai pensé que c'était simplement un plateau de jeu (il répète toujours la même chose, puis à un moment le sol se renverse, tous les pions retournent dans la boite jusqu'à la prochaine partie) mais je pense que je suis parti bien trop loin sur ce coup.
Moi aussi j'ai eu cette réflexion, à un moment!


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)

Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3649
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 25
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Cancereugène le Mer 20 Aoû 2014 - 19:35

Qu'il est compliqué pour moi de livrer une opinion sur tes textes, Eimelle... Je trouve ce Moïse très bien écrit, mais avec un côté "hors du temps et du monde", un peu, voire très déstabilisant.
Cela semble être un style, pour toi, d'être hors du temps et du monde, dans la forme, tandis que dans le fond, tu as des thèmes plutôt contemporains. Et avec ce Moïse, tu t'attaques un peu à un conflit qui s'éternise, c'est audacieux autant que suicidaire !
Je ne peux m'empêcher de me poser des tas de questions sur le pourquoi du comment, alors que bien sûr, je devrais m'en fiche. Je suis trop terre-à-terre pour apprécier ton oeuvre à sa juste mesure, j'en ai bien peur. Cela vaut pour ce texte, comme pour la plupart des autres. Donc, essaie de ne pas prendre mes opinions pour argent comptant. C'est subjectif.
Néanmoins, le style est agréable, je dois bien l'avouer.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1399
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Eimelle le Mer 20 Aoû 2014 - 20:51

Coucou à tous ! Et merci pour ces retours !
Alors tout d'abord, honte à moi : j'ai confondu la Mer Rouge et la Mer Noire ! C'est vrai que je suis historienne de formation, pas géographe, mais quand-même ! Pour ce qui est du fond, j'avoue que je ne sais même pas moi-même ce que j'ai voulu dire... Ce qui n'est pas bon signe, j'en conviens ! J'avais néanmoins l'image d'un Moïse qui répétait ses actions à l'infini, tenu par Dieu de maintenir le monde en existence en réitérant le rite fondateur, celui du peuple Elu, de l'humanité. Je me suis imaginée ce Moïse rédempteur victime de son sacrifice, contraint à le répéter éternellement. J'avais l'image de ce monde perdu dans l'inexistant, qui ne ressuscite que pour tenir l'existant.

Et puis, je me suis dit : Moïse, c' est aussi le mythe commun de trois religions, dont deux s'affrontent régulièrement sur la gueule en ce moment. Du coup, le sacrifice permanent de Moïse, que devient-il dans un monde où ses descendants se querellent ? Le monde qu'il retient en équilibre ne risque pas de s'écrouler ? Et à partir de ce moment-là, j'ai eu la vision du plateau qui chute, de Moïse qui se retrouve prisonnier au milieu de cette guerre, mais de manière invisible. Sans possibilité d'agir. Moïse, enfermé, éloigné de son histoire, coincé dans une réalité qui ne devrait pas être...

Mais je sais que c'est sans doute incompréhensible. D'ailleurs, je ne savais pas très bien comment amener la fin et le conflit israëlo-palestinien...Du coup, j'ai choisi ce moyen un peu bidon, je l'avoue. Je reconnais que ce type d'histoires déplait souvent, et qu'elles restent souvent assez hermétiques. Mais je ne peux pas m'empêcher de les écrire, parce que les images me trottent en tête, que j'ai besoin de les coucher sur papier. Mais je ne les présenterai plus dans des appels à textes, c'est sûr... Je les garde juste pour me faire plaisir, et de temps en temps, j'en poste une pour voir les réactions. Je vous posterai bientôt une nouvelle "plus classique", que je suis sur le point de finir.

Canceuregène : au contraire, j'ai besoin d'avis comme le tien. Ca me rappelle que si je pars trop loin dans mes délires, je prends le risque que la plupart ne puisse plus me suivre. Tu dis que tu es sans doute pas trop terre à terre, mais moi, je ne le suis pas assez ! Et j'ai souvent besoin que les autres le soient pour moi !

Merci de vos avis !

Bises

Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Murphy Myers le Mer 20 Aoû 2014 - 22:56

A mon avis, au lieu de priver les AT de ce genre de texte, tu devrais au contraire aller encore plus loin dans ce sens. Tu dis toi-même que ce genre d'histoires est plus une image, une idée fixe, qui squatte dans ta tête. Pourquoi du coup ne pas en faire de véritables fables ? Là on sent bien un arrière goût de fable mais la forme nous laisse croire à une nouvelle "basique". Je sais pas trop si je suis compréhensible, mais en insistant un peu plus sur le côté allégorique, en montrant clairement que c'est pas une histoire "réaliste", ça donnerait une très bonne fable sur la chute d'une religion et la guerre entre les peuples en l’occurrence.

Quitte à mettre une sorte de "morale" à la fin pour résumer l'idée et, du coup, la rendre plus clair pour les lecteurs.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Ulysse le Jeu 21 Aoû 2014 - 0:04

Ah damned, cela trop vite en ce moment !

Eimelle, je reviens dès que je peux pour faire un commentaire détaillé mais en ce moment je cours un peu à près le temps !


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Eimelle le Jeu 21 Aoû 2014 - 15:18

En fait, Murphy, tu as de nouveau percé à jour mes intentions...
Je me disais que ce format de nouvelles ne plaisait visiblement pas. Et puis, je suis en train de me dire que cela tient sans doute au fait que tu les prends comme des défouloirs, où je me fais plaisir, mais je ne donne pas suffisamment les clefs au lecteur pour entrer dedans. Tout va trop vite, et de manière trop hermétique. Certes, je me fais plaisir (j'ai d'ailleurs écrit deux autres petites nouvelles défouloirs "L'homme femelle" et "Fluctuation"), mais ça n'a pas l'air de mener à grand chose.
Du coup, je suis en train de me dire : putain, mais prends tes univers au sérieux, quoi ! Au lieu de les expédier en quatre heures maxi, prends le temps de la narration, développe les, essaie agripper le lecteur dedans. Bien-sur, ça me mènera sur des formats plus longs (30 000 signes minimum, deux à trois semaines de travail par nouvelles en intensif), mais je crois que la défense de mes univers passe par là. "L'homme femelle" et "Fluctuations" vont sans doute être les cobayes de cette expérimentation, avec une bonne réécriture... On les passe au scalpel !
J'espère juste que ma formation, qui recommence dès septembre, me laissera un peu de temps pour cela. J'avais déjà trouvé le premier semestre très dur au niveau charge de travail, mais les professeurs nous promettent à présent un second semestre "absolument horrible"... On verra !
En tout cas, merci à vous tous, car j'apprends beaucoup parmi vous, avec vous et par vous !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Moïse

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum