Psaume 139, Verset 17

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Psaume 139, Verset 17

Message par Ulysse le Sam 16 Aoû 2014 - 19:16

Je vous avais bien dit qu'en rentrant de vacances, vous n'échapperez pas  à un peu de lecture.

Le texte que voici n'est pas totalement fini, j'ai prévu de rajouter quelques précisions sur une partie du récit mais avant cela je voudrais votre avis sur l'ensemble du texte comme ça , j'en profiterais pour faire toutes les corrections d'un coup.
Cela fait un petit moment que je suis dessus et j'ai l'impression en plus avoir le recul nécessaire pour voir ce qui fonctionne ou pas.

Je précise que  texte n'est pas destiné à un AT donc je n'ai pas de contraintes spéciales.

Merci d'avance pour vos conseils .

Psaume 139, Verset 17


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Eimelle le Sam 16 Aoû 2014 - 19:30

Chouette, un nouveau texte d'Ulysse !
Je me le mets sous le coude, et je reviendrai te donner mon avis demain !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Cancereugène le Sam 16 Aoû 2014 - 20:34

J'ai été rapidement happé par la qualité de l'écriture. C'est fluide, rapide, peut-être trop chargé en adjectifs, mais c'est un détail.
Le côté religieux m'a un peu agacé au départ, et je me suis vite rendu compte que ce déroulement pouvait mener à une conclusion surprenante. De ce fait, je suis resté attentif jusqu'à la dernière ligne, aidé en cela par cette écriture vive et "gouleyante" (je l'ai déjà dit), pour mon plus grand plaisir.
La réflexion est en effet très pertinente.
J'ai beaucoup pensé à Walkyrie, le film ! Cela n'occulte en rien cette idée d'intervention divine dans cet attentat raté.
Bravo Ulysse, Homère serait fier de toi !

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par mormir le Sam 16 Aoû 2014 - 23:44

Hello Ulysse. Je viens de lire ta nouvelle. Son style est fluide comme du bon Ulysse et les "briques" du récit s'agencent bien. J'ai relevé ci-dessous quelques points à corriger ou améliorer à mon sens.

Spoiler:
Page 3
Je finis par comprendre que Neldahel a accepté de se charger de cette tâche
Plutôt Jehanel.
J’arrive un peu avance
Il manque "en"
au pied l’autel
Il manque "de"
d’un navire échoué. »
un guillemet en trop je pense
Page 4
le théâtre du crime
Ben comment sait-on que c'est un crime à ce stade ? On a parlé de protéger de la mort, mais pas encore d'une mort criminelle
Page 5
une des deux grenades
Est-ce vraiment une grenade ? Plutôt une bombe, car une grenade père dans les 10 secondes max.
il avise la mallette,
je trouve le verbe aviser mal choisi à cet endroit. Il a forcément déjà vu ces objets puisque Neldahel les a vus.

Sur l'histoire elle-même, je dois confesser que je n'ai pas trop aimé. Le mix entre des anges caricaturaux, organisés comme une administration avec ses fonctionnaires, un concept "d'instant primordial" (mais primordial pour qui), et une punition suggérée d'un ange qui se serait "planté" (à moins qu'il n'ait pris un témoin pour montrer qu'il a fait son job même s'il savait que ses conséquences seraient fortes), ne m'a pas emballé. Mais c'est une pure histoire de goût personnel, qui ne remet pas en cause la qualité de ton texte.

Je n'ai pas très bien compris en revanche, quelle peut bien être la raison qui pousse Neldahel à raconter cette histoire-là aux novices.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Ulysse le Dim 17 Aoû 2014 - 8:34

Merci pour vos lectures .
Cancereugène, j'avais peur que le début soit un peu lourd  peut-être que je  pourrais alléger un peu, je vais voir aussi les adjectifs pas indispensables.

Mormir, Je ne note tes remarques toutes pertinentes.

Par contre , je me rends compte que j'ai raté un truc, en fait il ne s'agit surtout pas d'une punition .  Les autres Anges ont préféré "démissionner"  ou être rétrogradés plutôt que s'acquitter de cette tâche .
Spoiler:
On le rappelle d'une autre de ces missions pour sauver Hitler car personne ne veut le faire.....à la fin je voulais suggérer qu'il avait décidé de ne plus faire ça, de ne plus être un Ange mais du coup c'est trop flou.

Spoiler:
Les instants primordiaux pour être considérés comme des points clé dans l'histoire de l'humanité qui doivent avoir lieu ... dans le plan de Dieu si tu veux, là encore je n'ai peut-être pas été assez claire

Spoiler:
Cette histoire  est une façon de dire aux jeunes anges qu'ils ne comprendront peut -être pas ce que Dieu veut et que certaines missions leur paraitront inhumaines mais qu'ils ne peuvent pas en mesurer les implications, Dieu seul le sait en quelque sorte. Je pense qu'il faut que je sois plus précise sur le devenir de Jehanel . il emmène un témoin pour lui apprendre que la difficulté n'est parfois pas technique mais simplement morale

Merci en tout cas pour tes réflexions,  cela me donne des pistes pour reprendre le texte.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Eimelle le Lun 18 Aoû 2014 - 20:54

Coucou Ulysse !
J'ai lu ton texte ! Pour dire la vérité, et sans vouloir te vexer, je trouve que tu nous as habitués à largement mieux (voilà ce que c'est, aussi, de nous donner de sales habitudes ! lol ).
Pour commencer, je me suis complètement mélangé les pinceaux dans les noms des anges. A moins de la moitié du texte, j'étais perdue... Par ailleurs, je ne suis peut-être pas très finaude, mais à un moment, je ne savais plus si c'était encore l'ange supérieur qui parlait, ou un novice qui commençait sa première mission... Mais là, c'est sans doute moi qui suis peut-être un peu longue à la détente !    
Ensuite, je n'ai pas du tout compris comment tu utilisais les temps dans ce texte : une fois c'est au présent, l'autre au passé... Et ça se mélange à la fois dans le discours et dans la narration ! Est-ce que tu n'aurais pas décidé par hasard de changer le temps de narration au dernier moment, et aurait laissé quelques verbes de l'autre temps traîner par-ci par-là ? Ca m'est déjà arrivé après avoir relu trop rapidement...
Par ailleurs, la chute m'a vraiment surprise et j'ai beaucoup aimé ce point-là. C'était vraiment une très bonne et très grosse surprise ! Sauf que je ne l'ai pas du tout comprise comme il fallait ! J'ai cru sur le coup que Jehahel avait décidé sciemment de désobéir, et que la dernière phrase sous-entendendait qu'il avait rejoint -ou était purement devenu... le diable ! Et que donc c'était un avertissement aux jeunes recrues qu'à chaque moment, ils pouvaient être tentés de se rebeller, d'être tenté par le pouvoir et l'indépendance contre Dieu, et donc de faire le mal, en voulant s'émanciper en quelques sortes !
Par ailleurs, je dois avouer que comme Mormir, par goût personnel, je ne suis pas très fan des histoires d'anges organisées en administrations de fonctionnaires ! Non pas que ces thèmes religieux ne m'intéressent pas, mais j'en ai une vision beaucoup plus mystique je pense..;Mais le comble, c'est que je viens de lire une nouvelle de l'anthologie de Malpertuis III qui m'a bluffée dans le même genre que celui que tu as écrit ! Si tu as l'occasion de mettre la main sur ce livre, c'est exactement ton univers, mais avec le petit quelque chose en plus qui aurait permis de transcender ton histoire ! Je te la conseille vraiment, si tu la trouves !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Ulysse le Mer 20 Aoû 2014 - 9:07

Merci  Eimelle pour ta lecture.
Ne t'inquiète pas, je ne suis pas vexée , si j'ai demandé votre avis c'est bien pour recueillir des critiques constructives.

En fait j'avais commencé par écrire l'histoire d'un autre point de vue puis j'ai chnagé en coures de route, de là viennent ,je pense , les confusions de temps et de personnages.
En fait je me rends compte que je n'ai pas réussi à faire passer l'idée que je voulais
Spoiler:
Aussi étonnant que cela puisse paraître Hitler a un  ange gardien qui veille sur lui...et seul Dieu sait pourquoi

J'ai en partie râté un truc et je commence à  comprendre pourquoi grâce à vos commentaires.

merci  Smile


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Catherine Robert le Mer 20 Aoû 2014 - 11:57

Ton écriture est toujours agréable et l'idée finale très bonne.
Ce qui m'a ennuyé. Tout d'abord, le système déjà souvent vu des anges en organisation, mais ça n'empêche pas une lecture agréable.
Ensuite, je me suis embrouillée dans les anges à partir du moment où celui qui cause rejoint les deux autres pour se voir confier sa mission d'accompagnateur. De là, je ne sais plus qui est qui. Parfois, j'ai l'impression que l'ange qui raconte est Jehanel, parfois, j'ai l'impression que non. Enfin, bref, c'est totalement embrouillé.
Et comme d'habitude, les petits mots manquants  Wink 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7653
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Murphy Myers le Dim 14 Sep 2014 - 20:59

Mon avis ne va rien apporter de bien nouveau, je le crains :

Je me suis aussi embrouillé avec les noms. J'ai un long moment cru que Jehanel était le narrateur dans l'amphi. Sans aucun doute à cause des prénoms qui se ressemblent tous. Mais comme c'est volontaire, je ne sais pas trop ce que tu peux faire de ce côté, ni même s'il y a quelque chose à faire.
Malgré ça, l'histoire a été compréhensible pour moi. Je n'aime pas du tout les histoires d'anges, organisés ou non, donc je ne peux pas non plus dire que j'ai adoré ce texte mais ça tient seulement au sujet. D'ailleurs, la chute est très sympa, je l'ai pas vu venir. Le concept des anges qui contrôlent l'Histoire est plutôt simple à comprendre mais j'avoue que la "morale" m'a échappé à moi aussi. Ça tient à peu de choses à mon avis : il suffirait d'une petite phrase supplémentaire à la fin qui laisse entendre que Jehanel s'est volontairement tiré parce qu'il n'a pas supporté le "grand Dessein" auquel il a participé. En l'état, j'ai cru moi aussi qu'il avait été puni ou autre, ayant sauvé le mauvais "client".
Reste ta façon de raconter les histoires qui est toujours aussi prenante. Pour preuve, j'ai lu cette histoire en quelques minutes alors que le thème ne m'attirait pas vraiment au départ. Et il faut avouer que le mélange avec Hitler est original et laisse tout un tas de questions philosophiques entre les lignes.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Ulysse le Lun 15 Sep 2014 - 16:24

Merci Catherine ( en retard Embarassed ) et Murphy pour votre lecture.
Je sentais bien que plusieurs trucs clochaient et grâce à vous tous j'y vois un peu plus clair.

Une V2 arrivera bientôt


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Tak le Lun 4 Avr 2016 - 8:03

Comme conseillé par Léo, je suis allé lire quelques textes de Ulysse. Dont celui-ci, donc.
D'après les commentaires laissés, ce n'est pas un de ses meilleurs textes, mais ça m'a pas empêché pour autant de passer un bon moment. Manque peut-être juste quelques mots aux sujets de l'implication de Jehanel dans cette mission et ce qu'elle est censée justifier, du point de vue du paradis. Mais dans l'ensemble, j'ai bien aimé l'écriture et la façon dont le sujet est traité.

M'en vais en sortir quelques autres des placards Wink


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.

Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 1659
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Ulysse le Mar 5 Avr 2016 - 21:24

Merci pour ta lecture Tak.
Ce texte est en cours de réécriture, je garde mon idée de départ et j'essaie d'améliorer
Je prends note de vos remarques à tous et tente de corriger le tir.
A suivre...


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon

Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 860
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Psaume 139, Verset 17

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:48


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum