Onze corbeaux

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Mer 6 Mai 2015 - 11:31

Merci de ta lecture Eilean. Et aussi de tes conseils avisés. Comme toujours, j'ai écrit ce texte presque d'un seul jet, avec une correction minimale. J'ai plein de remarques judicieuses apportées par vous tous à réfléchir pour prise en compte si je les ressens. Il va falloir que je m'y colle... Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par lester l gore le Mar 19 Mai 2015 - 17:55

Je viens de lire ce texte (j'ai un énorme retard de lecture sur l'Écritoire), et j'ai beaucoup apprécié. Du point de vue de la forme, pas grand chose à redire, hormis quelques coquilles, et cette histoire de 1er janvier.
Pour le fond, je suis client de ce genre de nouvelle, classique et enraciné dans le réel. La description du début est réussie, elle donne un cadre tangible et rend crédible l'histoire. Les scènes suivantes s'enchaînent sans douleur, dans une progression logique, jusqu'à la dernière phrase qui donne une perspective nouvelle.
Maintenant, on peut ergoter sur chaque point de détail, mais l'impression d'ensemble à la lecture de cette nouvelle (pour moi, c'est celle qui compte, cette impression du lecteur qui fait qu'il se souviendra ou non de ton histoire) reste très bonne pour moi.
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 1932
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 54
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Mar 19 Mai 2015 - 18:31

Merci lester ! Je suis content que cette histoire t'ait plu ! C'est encourageant.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Tak le Dim 22 Mai 2016 - 10:09

Etant donné la qualité de ton dernier texte pour le concours, j'ai fouillé un peu pour trouver d'autres traces de ta prose.
Et je suis tombé sur ce texte dont le titre me plaisait bien.

Un très bon récit fantastique, basé sur un fond de légende comme je les aime.
D'abord, il y a cet aspect très documenté. Je ne sais pas si tous les lieux décrits sont bien réels, mais dans un cas comme das l'autre, on sent un vrai travail de recherches pour ancrer ce récit dans une réalité tangible et c'est drôlement bien fait !
Ensuite, la plume : encore une fois, un très bon style, fluide et très agréable à lire. Ça coule tout seul et j'y ai pris autant de plaisir que pour Trou de Ver. Et j'ai bien aimé le ton un peu vieillot employé dans le texte d'époque, sans en faire des caisses non plus (chose dont je me sens pour l'instant totalement incapable). Bref, rien à dire de ce coté-là.
Après, si je dois dire juste quelque chose (et c'est bien pour chercher la petite bête), je dirais comme Cancer que la dernière phrase n'est pas forcément indispensable. Ton idée de réincarnation est très sympa, mais à la vérité elle n'apporte pas réellement grand-chose au récit. Tout se tient très bien comme ça, inutile d'en rajouter. J'ai eu un peu de mal également avec les corbeaux en forme de croix - de nuit qui plus est, j'ai pas réussi à visualiser la chose.
Tu pourrais garder cet élément mais l'amener différemment, pour l'on puisse mieux saisir la chose. Par exemple à la toute fin, ton personnage sort de la bibliothèque et aperçoit non loin un vol de corbeau en croix. Je pense que ce serait ainsi plus visuel et ça permettrait de remplacer ta proposition finale (la réincarnation), que je ne juge pas absolument indispensable.
Mais bon, ce n'est là que mon avis perso...

En tous cas, un texte solide que j'ai pris grand plaisir à lire. Le genre de lecture idéale pour commencer une journée, j'ai pas vu les pages défiler !
Merci pour ce fort bon moment, Mormir Wink


P.S: D'autres (vieux) textes à lire en attente, mais pas aujourd'hui : cet aprem' c'est cirque avec les enfants et la belle-maman, youhou !


"En vivant comme en mourant, nous alimentons le feu."
Clive Barker, Sacrements.
avatar
Tak
Mélomane des Ondes Noires
Disciple des Livres de Sang

Mélomane des Ondes Noires Disciple des Livres de Sang

Messages : 2595
Date d'inscription : 01/12/2012
Age : 34
Localisation : Briançon, Hautes-Alpes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Dim 22 Mai 2016 - 11:30

Je suis flatté, Tak, que tu sois allé déterrer l'un de mes textes. Et encore plus que tu ais accroché à ce texte. Du coup je l'ai relu et je suis tout à fait certain qu'il va me falloir le reprendre un de ces jours. Il a des qualités, mais aussi des faiblesses qui m'avaient été signalées ou que je vois à présent.

Pour répondre à ton interrogation, tous les lieux décrits sont réels et certains personnages historiques aussi. Les De Tille et De Vrigny sont inventés même si ces familles ont vraiment existé. Pour les lieux, c'est d'ailleurs une sorte de retour au source pour moi car Isles-sur-Suippe est mon village natal. Je connais parfaitement ses bois et la région pour les avoir parcourus quotidiennement dans mon enfance et mon adolescence. C'est un endroit sans réel attrait, mais qui a beaucoup compté pour moi ; et l'injecter dans l'un de mes écrits était une forme d'exorcisme psychologique.

Effectivement, la dernière phrase et l'idée de réincarnation n'apportent rien. Cela justifiait à mes yeux la passion de Joelle pour ce village commun, mais bien d'autres raisons peuvent intervenir. Il faut également que je revois certains détails car plusieurs éléments que voit Joelle sont peu crédibles dans l'obscurité de la nuit et des bois.

Merci encore à toi


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum