Onze corbeaux

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Lun 25 Aoû 2014 - 12:02

Merci pour ta lecture Eimelle !
Je vais recomposer les différents éléments de ce texte dans ma future V2, pour que cela accroche plus le lecteur ; et aussi pour que les 2 récits s'interpénètrent un peu plus.

Je ne partage pas ton analyse sur le récit "passé" car il ne s'agit pas d'un écrit historique. C'est un conte, mélange de faits réels et fictifs. Et je lui ai donné exactement le ton d'un conte - j'en ai lu tellement !

Merci pour les idées de remèdes. Elles vont alimenter ma réflexion.

Tu as raison pour les histoires de fantômes et autres joyeusetés : le cadre et les tenants et aboutissants se ressemblent tous beaucoup. Moi j'aime énormément car cela fait intimement partie de mon vécu, mais je comprends que l'on puisse ne pas trop apprécier.

Encore merci pour ton commentaire et à bientôt.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par FRançoise GRDR le Lun 25 Aoû 2014 - 12:23

J'ai aimé la première partie malgré l'aspect descriptif : c'est très bien écrit Smile Par contre la deuxième m'a tiré des bâillements à cause de ces passages explicatifs que tu cites et qui ne me paraissent pas enrichir l'histoire, plutôt le contraire à mon avis. Il me semble qu'il y a 2 histoires qui se superposent et ne se rejoignent pas. Dommage !
Comme le suggère Eimelle et d'autres, il serait intéressant de montrer que Joëlle et Mathilde ne sont qu'une seule et même personne ou tout du moins le seront à la fin de ta nouvelle. Le thème du double est très fort, je trouve !
Je te conseille de lire cet excellent texte de Julio Cortázar "La lointaine"  La Lointaine


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Lun 25 Aoû 2014 - 14:27

Merci de ta lecture Françoise ! J'ai eu maintenant de nombreuses remarques convergentes que je vais exploiter !

Non je n'ai pas lu ce texte. Je vais aller voir. Merci aussi pour ça !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par A'Tuin le Ven 5 Sep 2014 - 3:08

Je m'étais fait la même réflexion qu'Eimelle sur le récit "passé", je pense que je me suis laissée abuser par le fait que Joëlle se trouvait dans une bibliothèque universitaire, je pensais plus à un texte de référence plutôt qu'un livre de contes, il faudrait peut-être appuyer un peu plus sur ce point.

Sinon, je rejoints certains de mes camarades, je trouve le début assez plat. J'aime bien l'action où elle referme la porte de la voiture sur l'agresseur au couteau, la poursuite est plus convenue mais l'image de la goutte de sang qui se dilue dans le cours d'eau m'a plu.
Tu es sûr de tes phrases en latin? Je ne suis pas convaincue par le "Indulgentiam" qui se traduit par "Pardonnez-moi" mais je n'ai que de vagues souvenirs de mes cours de collège donc tu me diras.


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Perroccina le Mar 3 Mar 2015 - 12:40

Intéressante légende qui s'intègre parfaitement dans le récit. Tous les éléments de l'intrigue s'enchaînent bien, le texte est bien écrit : que du bonheur !
Deux petits bémols néanmoins (il en fallait bien)
- Je pense que l'allusion à la sorcellerie est de trop, la fille est pieuse la seule intervention de Dieu est suffisante et ça cadre mieux avec le reste.
- Le personnage de Joëlle est attachant, mais bon sang que fiche-t-elle en pleine nuit à admirer le paysage au bord d'une rocade ? Une petite route de campagne au lever du soleil n'aurait-il pas mieux convenu au propos ?

Moi aussi j'ai été étonnée du ton du récit et je suis allée voir la référence du texte deux pages en arrière et finalement c'était cohérent. Rien à dire de ce côté.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Dim 19 Avr 2015 - 18:13

Merci de ta lecture Perroccina. Je retravaillerai ce texte inabouti dès que j'en aurai le courage. Mais la base est intéressante.

Que fait Joëlle seule en pleine nuit ? J'ai probablement projeté un peu de moi-même (voire beaucoup puisque je mets ici en scène mon village natal) et la nuit est un moment magique pour se promener à mes yeux.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Perroccina le Mer 22 Avr 2015 - 12:44

Heureux d'avoir de tes nouvelles, Mormir. J'espère que ta santé s'améliore. Tout le monde n'est pas nyctalope, d'où mon étonnement. Comme tout lecteur je projette un peu de moi-même aussi dans les personnages dont je lis les aventures, ou mésaventures c'est selon, et moi debout avant le soleil, c'est uniquement sous la contrainte la semaine et carrément de la science fiction le week-end.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2805
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 52
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Mer 22 Avr 2015 - 17:21

Rire ! Je comprends. Moi je suis en général très matinal (pas en ce moment), au risque de me lever à 4 h pour voir le jour arriver lentement.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par kwelly le Ven 24 Avr 2015 - 19:10

Une lecture très agréable. Dans le fond, je suis friande des légendes et j'ai beaucoup aimé l'apparition du Chevalier Jean De Tille. Pour la première partie, il y a eu des répétitions (elle tourne et retourne beaucoup Very Happy ) Tes descriptions (couleurs notamment) ne me faisaient pas penser à la nuit et à ses tons particuliers.
Bref, à part ces petits détails, j'ai passé un agréable moment et ai mangé les huit pages sans m'ennuyer !
avatar
kwelly
Apprenti égorgeur

Messages : 22
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 51

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Ven 24 Avr 2015 - 19:24

Merci kwelly. Reprendre ce texte, le dernier que j'aie écrit, est un travail auquel il va vraiment falloir que je m'atteler. Je suis content qu'il t'ait plu et te remercie pour tes remarques judicieuses.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par paulux le Dim 3 Mai 2015 - 19:54

Bravo Mormir, j'ai beaucoup aimé ! C'est une très belle histoire... Elle mériterait juste d'être améliorée dans sa forme car certains termes sont parfois mal utilisés.

On lit facilement, c'est vraiment clair et bien rédigé.

J'aurais peut-être une nuance à apporter au niveau du texte découvert, comme il date d'un millénaire (ce qui fait un bail) il manquerait peut-être à en dire un peu plus pour rendre réaliste son contenu et la transmission de son histoire à travers le temps.

Mais sinon... bravo !

Il faudrait que je prenne le temps de lire un peu plus de choses sur le forum ^^ Je bosse beaucoup (trop) !
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 578
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 39
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Dim 3 Mai 2015 - 20:10

Merci de ta lecture Paulux ; et de tes conseils. J'ai plusieurs nouvelles à reprendre et tant d'autres à écrire. Mais je ne parviens pas à m'y mettre vraiment en ce moment.
J'avais commencé à améliorer ce texte il y a 6 mois, mais mes aventures de santé ont mis un frein à cette belle vélléité. Je pense toutefois que ce sera l'un des premiers sur lequel je me pencherai dès que j'irai mieux, car je l'aime particulièrement.
A bientôt


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Naëlle le Dim 3 Mai 2015 - 21:22

J'en suis total' fan en l'état, alors un peu que t'as intérêt à le reprendre en premier quand ça ira mieux !


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3670
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par mormir le Dim 3 Mai 2015 - 21:38

Chef oui Chef !!!
Je ne voudrais pas tâter du fouet de notre Madone administratrice affraid


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2232
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Eilean Liber le Mer 6 Mai 2015 - 9:25

J'ai bien aimé ton récit.
Mais tu n'échapperas pas aux quelques remarques...

Je pense que tu pourrais plus creuser certains éléments autour de l'apparition du chevalier, au moment où on le voit, mais aussi avant, lorsque tu poses le contexte. Cela contrebalancerait peut-être l'impression de « plat » qu'ont apparemment ressenti certains relecteurs.
Il me semble, en effet, que l'ambiance, au début, n'est pas assez mystérieuse. C'est trop factuel... Il suffirait certainement de quelques petits bouts de phrases par ci par là, quelques métaphores, peut-être.
Que ressent ton héroïne à se promener ainsi toute seule la nuit ? Un sentiment de convergence avec la nature ? Elle entend des bruits qui lui font imaginer la vie secrète de la faune ? Elle peut voir un épouvantail, dans un champ, qui la fait d'abord sursauter avant qu'elle ne reconnaisse ce que c'est... Avec ce paragraphe, j'essaie de montrer comment je m'y prendrais, moi-même, pour approfondir l'ambiance. Je ne sais pas si je suis claire...
Il peut être intéressant de poser une atmosphère de calme mystérieux, qui pourrait d'ailleurs être ce que cette jeune fille aime dans ce lieu. L'arrivée de la voiture avec les deux hommes ferait éclater cette ambiance et donnerait, de façon brutale, un ton vulgaire et prosaïque au texte - ton qui s'estomperait à nouveau à l'arrivée du chevalier.
Mais c'est juste une idée... Je ne sais pas si ça correspond à ce que tu veux faire.

Moi non plus, je n'aime pas tellement la croix. Il me semble que la partie chrétienne n'est pas indispensable : au Moyen Âge, il n'était pas rare que les femmes passent une partie de leur vie au couvent et cela ne voulait pas dire qu'elles étaient nécessairement si croyantes (voir par exemple certaines chansons de Brassens, qui était médiéviste et reprenait aussi des textes de l'époque, tels ceux de Villon). Pour certaines, c'était un bon moyen de faire carrière et d'obtenir des responsabilités (en devenant abbesses, par exemple).
Et je pense que, si Mathilde avait été fervente croyante, elle ne se serait pas suicidée. Donc, pour moi, elle ne l'est pas nécessairement - ce qui n'empêche pas que son sacrifice lui permette d'invoquer des forces magiques, cela me semble tout à fait crédible en l'état.

Pour le récit passé, j'avais pensé que c'était une chronique et le ton ne me paraissait pas totalement crédible. Si c'est un conte, cela me plaît mieux, mais peut-être devrais-tu accentuer cela (avec une petite présentation du livre où il est publié, ou dans le texte lui-même, avec plus d'éléments narratifs de contes).

Pour le style et les coquilles, j'attends que tu aies repris la nouvelle... Mais je n'ai pas grand chose de mal à en dire.
avatar
Eilean Liber
Apprenti égorgeur

Messages : 98
Date d'inscription : 21/04/2015
Age : 40

Revenir en haut Aller en bas

Re: Onze corbeaux

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum