Capsule

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Capsule

Message par FRançoise GRDR le Mar 12 Aoû 2014 - 22:59

Je l'ai vu mais j'ai oublié la fin  Embarassed 


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 12 Aoû 2014 - 23:11

Bonjour !

Merci beaucoup à vous tous pour ces analyses, toutes fouillées et très pertinentes.
Sur la manière d'écrire, j'avais un peu vu qu'il y avait un truc qui clochait : je n'avais pas réussi à entièrement rentrer dans "mon style" cette fois-ci. Je n'y arrivais pas. Je ne sais pas si ça vous ai déjà arrivé, de rester "à côté" comme cela... Mais je vais tout réécrire, et ainsi, pouvoir me réapproprier la narration.

Merci beaucoup Silence pour tes commentaires, et surtout pour les perspectives que tu me donnes : je n'avais pas pensé à bouleverser la trame (très linéaire), parce que je n'ai pas l'habitude de le faire... Mais c'est une idée extrêmement pertinente, qui m'inspire beaucoup... Tu as remis en marche la machine à idée, qui fonctionne à plein régime à présent... Merci beaucoup !

Ulysse : La fin m'avait en effet paru très précipitée, à moi aussi. Mais je ne voyais pas comment y remédier, puisque toutes les informations importantes arrivaient en même temps. Mais avec la solution de Silence, j'entrevois des moyens de remédier à cela...
Ton idée de la boucle temporelle me paraît vraiment géniale, il faut juste que je trouve une manière de l'exploiter... J'y réfléchis !
Pour ce qui est des émotions, je crois que c'est une manière pour moi d'écrire malheureusement : faire transpirer les émotions du texte sans descriptions d'état... Je sais, ça paraît incohérent, mais j'ai l'impression qu'il y a matière à exploiter dans cette voie.
Pour la plaque tournante qui serait de la contrebande, j'hésite, parce que je voulais que la famille du héros reste honorable, qu'on ne puisse pas objectivement la haïr ou lui reprocher quelque chose, sinon celle d'être victime des paradoxes... Je vais y réfléchir.
Et sinon, pour la référence avec la Terre, je n'y avais pas pensé, mais ce n'est pas obligatoire en SF... L'humanité peut s'être développée ailleurs, à la manière de Star Wars ! Vieux réflexe de terrienne !... ^^

Merci encore K² et Canceurégène pour vos remarques et les apports que vous m'avez donnés sur les descriptions, la manière de montrer les choses (vraiment géniale, la Bd, K² j'ai bien compris le problème).

Merci Françoise pour la suggestion d'AT, je vais y réfléchir (une fois que ce sera réécrit ! lol)

Cette idée a l'air de tous vous brancher, même si elle est mal traitée, du coup, je me dis qu'elle a un certain potentiel !

Et je n'ai pas vu l'Armée des 12 singes ! lol

Avec toutes vos remarques, je pense pouvoir réécrire complètement cette nouvelle, et j'espère que la nouvelle version sera meilleure, et atteindra ses objectifs !

Merci encore !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par  le Mar 12 Aoû 2014 - 23:38

Eimelle a écrit:Et je n'ai pas vu l'Armée des 12 singes ! lol
C'est un must du paradoxe temporel... à mon avis...
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1245
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Ulysse le Mer 13 Aoû 2014 - 13:23

Effectivement,  une fin  en boucle temporelle est moins originale au sens  où elle a déjà été exploitée par  le cinéma ou la littérature.  
L'armée des douze singes  m 'a beaucoup marqué, un film à voir.
Mais en même temps un boucle temporelle bien réalisée me donne toujours une délicieuse sensation de vertige...

Pour les émotions je sais que c'est ta manière d'écrire qui instaure cette distance. Je ne suis pas sûre qu'on puisse faire transpirer  les émotions rien qu'en les disant, justement parce qu'on s'éloigne du fameux" Show don't tell..."
Ou alors il faut  s'écarter des pensée supercificielles du personnage et descendre plus profond pour comprendre ce qui l'anime à ce moment là.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 873
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 40
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Murphy Myers le Mer 13 Aoû 2014 - 13:27

Le coup du début et de la fin qui sont la même scène a été fait dans L'armée des 12 singes, oui, mais ça n'en fait pas un copyright impossible à reproduire. L'armée est d'ailleurs le remake du court métrage La jetée de 1962. Bien des œuvres ont utilisé ce stratagème depuis et du moment que c'est bien fait, ça n'a rien de problématique. D'ailleurs, quitte à choisir, regardez La jetée, 10 fois plus court et 100 fois meilleur.  Wink 

Pour revenir à l'histoire, j'ajoute une petite coquille qui n'a pas été déjà repérée, je crois : "Les deux hommes tombèrent nés à nés" = nez à nez

Mon avis maintenant : plutôt mitigé. Beaucoup de bonnes idées, mais sans doute trop comme on a déjà dit. La sorte de dinosaure (l'animal géant qui mange des feuilles d'arbre, je l'ai imaginé comme un dinosaure, va savoir pourquoi) par exemple pourrait facilement disparaître, il n'apporte rien à l'intrigue.

J'ai aussi été perdu par moments, surtout sur la fin, dans le dialogue avec le père qui en fait n'a pas de fils mais en fait a un fils mais ne l'a jamais abandonné. ("-Je... Je n'ai pas de fils. " et 1page plus tard : "-D'ailleurs, mon fils est là...")
Suivi de :  "-Un autre fils ? pesta-t-il, furieux. Mon...frère.
-Non, moi dans le futur.
Il se tourna vers son double."
Qui se tourne vers le double de qui ? Qui est le "moi" du futur de qui ? J'ai compris que le père avait un double, le lui-même du futur. Mais dans ce cas, pourquoi il dit que c'est son fils 3 lignes plus tôt ?

J'ai trouvé la femme aussi très incohérente, voire stupide. En gros, ça se résume par "je suis enceinte, je te le dis pas, je te laisse partir, et ensuite je te retrouve pour me plaindre que t'as abandonné l'enfant que je t'ai caché"... Pourquoi n'a-t-elle rien dit dès le départ, tout simplement ? Peut-être que le type était trop obnubilé par sa vengeance pour écouter, mais dans ce cas, il faut bien le faire sentir, parce que là on a surtout l'impression d'entendre une folle qui n'a pas vraiment de cerveau, à blâmer le type pour un gosse qu'il ignore avoir. En plus, elle hérite du coup du mauvais rôle parce que toute cette histoire devient de son fait : si elle avait parlé, rien ne se serait passé, personne n'aurait abandonné personne et les bisounours gouverneraient le monde. Au lieu de ça, elle se tait et laisse une sorte de boucle se répéter (celle de l'abandon) en toute connaissance de cause. Remarque, c'était peut-être le but, pour que le héros ne devienne pas un anti-héros tout à coup ?  

A part ces 2 points qui m'ont retourné le cerveau, le reste est plutôt fluide. En voyant des morceaux de commentaires avant de lire, j'avais peur de vraiment rien comprendre, mais tout se tient en fin de compte. Il suffit de faire abstraction du paradoxe temporel (quiconque a déjà vu Terminator pourra le faire sans mal) et tout coule de source. Mais je pense que l'histoire gagnerait soit à être épurée de détails peu importants (le "dinosaure" ou les infos détaillées sur la Terre) soit à être carrément rallongée pour faire un roman avec tout un univers fouillé en fond.
Mais dans tous les cas, je pense que les scènes importantes gagneraient à être plus longues et plus détaillées. Par exemple, s'attarder sur ce que pense et ressent le type quand il trouve son père, détailler les réactions physiques (le cœur qui accéléré de colère par exemple) et les gestes que chacun fait en parlant (personne ne reste jamais statique, le père pourrait trier des papiers à l’accueil, s'occuper d'autre chose parce que le héros n'est qu'un client comme un autre pour lui ; le héros pourrait ne pas savoir quoi faire de ses mains ou trouver un objet avec lequel "jouer" pour calmer ses nerfs). Bref, ce genre de petits détails qui semblent pas primordiaux à première vue mais qui y sont pour beaucoup dans la visualisation d'un texte pour un lecteur, je trouve.
Pour les autres scènes, celles de "transition" je dirais entre deux moments importants, c'est moins "grave" de ne pas tout détailler je pense. C'est des moments qui servent surtout à expliquer le contexte, faire découvrir l'univers que t'as créé, donc ça me gêne moins que les émotions et les pensées de chacun soient pas de la partie.

Bon, j'espère ne pas avoir trop répété ce que d'autres ont déjà dit, j'ai lu qu'en diagonale les commentaires précédents. Mais dans tous les cas, je trouve que t'as là une superbe idée d'embrouille temporelle. Mais je pense que là c'était surtout une sorte de premier jet, comme tu l'as laissé entendre en début de topic.


La forme dans le noir - 20 minutes avant la tombe

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2973
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Jeu 14 Aoû 2014 - 19:05

Merci beaucoup Murphy pour toutes ces remarques pertinentes (et qui seront réutilisées, n'en doute pas !)
En effet, j'en étais arrivée à une première version, mais je "coinçais", je n'arrivais plus à retravailler mon texte, à savoir dans quel sens aller... J'ai donc décidé d'en référer à l'entraide des écritoriens pour y voir plus clair, et savoir comment le reprendre...
Je vous remercie tous pour vos commentaires utiles, qui me permettent de repartir avec plein de perspectives de retravail !
J'adore vraiment l'Ecritoire pour ça !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par SILENCE le Jeu 14 Aoû 2014 - 20:29

Question bête Eimelle : dans ce type d'univers ou toutes les époques se chevauchent, ou risquent de se chevaucher, où rien n'est jamais certain, comment se fait-il que les personnages aient toujours des pensées cohérentes ? Je veux dire, à mon sens, c'est typiquement le genre d'endroit dans lequel les maladies mentales doivent exploser, non ?
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2587
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Ven 15 Aoû 2014 - 21:52

J'avoue que j'y ai un peu pensé, Silence, mais je me suis dit que mon univers était suffisamment instable comme cela, que si j'y rajoutais une confusion mentale, on risquerait de ne plus rien comprendre... C'est aussi un peu pour cela que j'avais choisi une trame linéaire...
C'est vrai que l'idéal serait d'y introduire une instabilité mentale, mais comment ? Là est la question... Pour l'instant, je ne vois pas trop !
D'ailleurs, aujourd'hui est un jour noir de mon existence. J'ai mal enregistré une nouvelle que je venais de terminer et sur laquelle j'avais passé une semaine complète... Perdue à jamais ! Même mon copain n'a rien pu y faire ! Un peu chagrinée, pour tout dire, surtout que je l'aimais assez, et qu'il ne me manquait plus qu'à modifier deux trois petites choses...
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Catherine Robert le Mar 19 Aoû 2014 - 20:47

C'est un concept qui me botte et donc malgré des défauts évidents, j'ai lu le tout avec plaisir. Je pense que tout a été dit par mes camarades avant moi et je ne ferais que répéter. Le début est peut-être la partie qui m'a le plus déplu. Le dialogue, je n'y suis pas entrée, trop brouillon, on ne s'y retrouve pas.
Enfin, bref, une très bonne idée à retravailler parce que expurgée de ses faiblesses, ça donnera un récit tout à fait génial.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8817
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 21:14

Merci Catherine ! Faut que je m'y attelle !
Hé, j'ai pas le temps de tout faire !  lol! 


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Catherine Robert le Mar 19 Aoû 2014 - 21:16

Ah ouais mais celle-là le mérite amplement (d'autres aussi certainement cela-dit). Mais j'adore vraiment ce concept de réalités qui se superposent.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 8817
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 21:19

Bon, alors je la glisse du rang 5 des priorités "gros projets" au rang 3 !^^
Pffiou ! Quelle aventure !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par FRançoise GRDR le Mar 19 Aoû 2014 - 21:24

Comme j'imagine ta déception d'avoir perdu ta nouvelle... Ce que je fais perso, je me l'envoie (par mail) tous les soirs en l'état, ainsi s'il y a un bug ou une manip malheureuse, on sauve les meubles...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 19 Aoû 2014 - 21:30

Oui, d'habitude, je me les envoie une fois corrigées et terminées... Mais là, malheureusement, je n'ai pas eu le temps... J'étais vraiment dégoûtée ! Surtout qu'il ne me restait plus grand chose à modifier. A tel point que j'étais en train de laisser macérer un jour ou deux, et que j'en avais commencé une autre. Il ne me restait plus que quelques détails à modifier, et paf, ça allait être envoyé sur le forum dès le jour où j'ai découvert le pot aux roses... Ça s'est joué à si peu...
Et comme je tiens beaucoup au projet malgré tout, il faut donc en priorité que je termine la nouvelle que j'ai commencé entre temps, que je réécrive la nouvelle perdue, et qu'enfin je reprenne Capsule.
Que du temps qui aurait pu être économisé !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1508
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par FRançoise GRDR le Mar 19 Aoû 2014 - 22:20

Bon courage, tu vas en avoir bien besoin !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7667
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum