Capsule

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capsule

Message par Eimelle le Sam 9 Aoû 2014 - 0:09

Bonjour,
Je poste ce texte qui n'est pas encore assez bien finalisé, à mon goût... J'espère que vous m'y aiderez !
Bises
Eimelle



Dernière édition par Eimelle le Lun 8 Sep 2014 - 7:45, édité 1 fois


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Max le Sam 9 Aoû 2014 - 9:56

Quelle productivité !
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Sam 9 Aoû 2014 - 9:58

Oui, j'espère ne pas trop vous saouler avec mes productions, d'ailleurs lol ! Il faudrait peut-être que je me calme sur le nombre de postes.
En fait, je suis en vacances, alors j'en profite... Après, je n'ai plus le temps d'écrire, à mon grand dam !
Je serais d'ailleurs très heureuse de connaître ton avis sur cette nouvelle, si bien-sûr tu en as envie !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Cancereugène le Sam 9 Aoû 2014 - 20:02

Le concept est terriblement audacieux pour un texte aussi court. Il faudrait le développer dans un roman, pour le rendre plus compréhensible. J'ai eu le sentiment, après ma lecture, que le développement était expédié pour arriver à la chute, point essentiel du récit.
Dans le concept, je trouve qu'il y a quelque chose. C'est très déstabilisant car il y plusieurs "principes" de science-fiction en jeu.
J'en ressors mitigé car sur la forme, cela me semble très perfectible, à tout point de vue - j'ai même vu des fautes d'orthographe, alors que je suis assez mauvais à ce niveau !
En tout cas, tu tiens quelque chose. Essaie de mieux définir le principe de "croisement temporel", ou je ne sais plus comment tu l'as appelé, je suis certain que la version définitive peut vraiment être fameuse.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1827
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Dim 10 Aoû 2014 - 19:17

Merci pour ces encouragements, Cancereugène !
Je voulais faire quelque chose de court, et je me suis laissée déborder par mes idées... Mais j'avais aussi une impression de "bâclée", que je ne savais pas définir.
Je vais suivre ton conseil, et tenter d'étayer ce texte sur un format plus long !
A suivre...
Merci encore de ta lecture !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par  le Mar 12 Aoû 2014 - 10:27

Salut !

J'ai beaucoup aimé ton concept, il est bien mis en place et compréhensible.
Tu as un style plutôt épuré, avec des phrases courtes, un peu à l'opposé de moi, et je ne suis pas sûr d'avoir une vision objective. Néanmoins, j'ai quelques remarques.

Tes dialogues m'ont perdu plusieurs fois. N'hésite pas à utiliser les formules classiques "dit machin", ou "déclara truc" pour mieux situer tes protagonistes. En plus tu peux t'en servir pour inclure des événements synchrones ( en se grattant le nez, etc...)
Parce que, à mon goût ça manque un tout petit peu de détail. Par exemple ton bolide, on apprend au fur et à mesure comment il est fait, et on est obligé d'en modifier l'image qu'on en avait...
Spoiler:
Et le monstre du départ, avec ses pattes palmées, j'ai juste imaginé un canard de six mètres, puis j'ai cru qu'il mangeait des feuilles, puis j'ai cru qu'il mangeait des gens...
( juste pour illustrer ce que je dis : http://www.bouletcorp.com/blog/2010/05/21/fantasy/ )
J'aurais aimé aussi un poil plus d'introspection et de description, mais pas la peine de forcer.

Pour moi, le format est parfait. Il y a en effet possibilité de faire tout un roman sur le même principe, mais ton histoire fonctionne avec cette taille-là. Plus long serait trop long.
Moins long est aussi possible, mais tes péripéties permettent de mieux cerner le monde et son fonctionnement, ainsi que de faire monter le suspense.

Spoiler:
Sinon, comment se fait-il qu'il tombe deux fois sur sa femme, à deux endroits différents ? je suppose qu'elle a déménagé, mais son premier chez elle semblait très bien, pourquoi a-t-elle déménagé ? ( je suis désolé, je suis un peu tatillon )

Dernier point, pas mal de fautes d'orthographe, de conjugaison et de frappe... ça nuit à la lecture, surtout avec ton style épuré, parce que du coup c'est moins noyé dans la masse.

Un texte prometteur, avec un très bon potentiel, mais à retravailler ( sans forcément l'allonger).


Dans le doute, toujours tourner les bidules d'un quart de tour, si tu ne sais pas pourquoi, moi non plus.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1285
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 12 Aoû 2014 - 10:36

Bonjour !
Merci beaucoup K² ! Ce texte est en effet à retravailler, je m'en rendais déjà compte, mais je n'arrivais pas à mettre le doigt sur ce qui clochait...Je ne sais pas encore dans comment je vais le faire, mais je m'y atèle !
Merci beaucoup pour tes explications, et pour ta bédé (géniale !) qui m'ont fait comprendre les erreurs de débutants que j'ai faites ! Pour les dialogues, je ne savais pas si je mettais trop ou pas assez de "dit machin". Je vais les retravailler !
Vraiment merci pour cette lecture constructive !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Eimelle le Mar 12 Aoû 2014 - 10:37

Et pour les descriptions (qui ne sont pas mon fort), tu me donnes une clef pour les retravailler !
Merci bien !


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1514
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par SILENCE le Mar 12 Aoû 2014 - 12:12

Salut Eimelle,

Je viens de lire ton texte Capsule et... Tu m'as complètement perdu, désolé !

D'un autre côté je ne suis pas un fervent adepte de Science-Fiction, tout n'est donc pas totalement de ta faute.   Contrairement à d'autres, je pense que ce récit a la bonne taille. Il ne devrait être ni plus long, ni moins long. Non. Curieusement, je crois qu'il manque de densité. C'est la première chose qui m'a perturbé : un sentiment de suivre les pérégrinations d'Alan, comme une sorte de road-movie (encore un genre avec lequel j'ai du mal !).

J'imagine que ce road-movie que l'on trouve dans les premières pages de ton récit est pour toi nécessaire afin de présenter l'univers dans lequel ton protagoniste se trouve plongé. OK, mais n'y-t-il pas d'autres façons de faire ? J'ai envie de dire que le chemin importe peu. Ce qui importe ce sont les "principes" (Cancereugène je crois a été le premier à utiliser ce terme) de SF mis en avant. Or, ces principes Eimelle tu dois être capable de nous les présenter autrement. La question est comment ? Ma réponse est : je n'en ai pas la moindre idée ! Pour autant, je crois que, si j'étais à ta place, je tenterais de partir de ce qui constitue la fin de ton récit. Plus exactement de l'arrivée d'Alan sur la zone de téléportation et l'avertissement des deux hommes. D'abord parce que tu débuterais ainsi ton récit par une action forte et non un dialogue. Ensuite parce qu'il te serait possible après cette action forte de dire sommairement d'où vient ton protagoniste et d'exposer - peut-être comme l'a dit K2 via des pensées et des introspections - les fameux principes qui m'ont perdu.

Je ne sais pas si je suis très clair...

Pour en revenir au début de ta nouvelle, j'ai effectivement été décontenancé dès les premières pages. J'ai souvent été perdu dans les dialogues. Je ne savais pas qui parlait ni à quel moment. Exemple, tu écris à un moment (p.1) "Le barman haussa les épaules". Oui, mais comme tu parlais d'Alan juste avant j'ai cru qu'Alan était aussi le barman ! Ou encore, p.2 tu parles du "Propriétaire des lieux" et encore une fois je ne savais pas de qui tu parlais. Page 1 : le mot "Taverne" me gêne un peu. Surtout si par la suite tu nous parle de "Barman". Les références ne me semblent pas similaires. Page 1 toujours, tu écris "Il semblait chercher ses mots". J'ai envie de répondre non: "Il cherchait ses mots" puisque le type n'arrête pas de répéter "comme... comme...". Donc il cherche bien ses mots et finit d'ailleurs par les trouver : "Comme la terre !". Je suis donc d'accord lorsque tu dis que tu aurais du mettre plus de 'dit machin' ou en tout cas nous faire comprendre, sans avoir à le dire, qui parle. Page 3 : "Un monstre lui barrait la route" je trouve cette formule imprécise et un poil enfantine. Tu n'aimes pas les descriptions ? Mais je crois ici qu'une bonne description serait l'idéal et permettrait d'éviter le recours à un mot que je trouve un peu faible comme celui de 'monstre'. C'est l'emploi de ce mot qui donne cette drôle d'impression. D'autant que la scène arrive sans tambour ni trompette. Page 4 : tu répètes deux fois le mot 'femme' dans deux phrases qui se suivent. Page 4 encore : "Elle était belle. Trop belle". J'aurais peut-être écrit "Elle était belle. Trop sans doute". D'une pour éviter la répétition de "belle" et deux pour éviter une formule qui me fait penser à celle utilisée par les ados qui mettent des "trop ceci, trop cela" partout (Trop bien, trop belle, trop trop ou trop pas !). Page 4 toujours : Tu évoques un "petit enfant de 12 ans". Puis phrase suivante tu évoques les "deux hommes". Question : Est-ce à dire que le petit enfant de 12 ans est devenu un homme ? Pas impossible dans la mesure où les univers se chevauchent. Si c'est le cas, il va falloir le dire autrement. Si ce n'est pas le cas, il va falloir le dire autrement. Page 5 : une coquille "Est-ce j'ai d'autres solutions".

Enfin bref... Le principal point d'achoppement pour moi se tient dans la complexité de ton récit. Ce qui est curieux d'ailleurs, et d'un certain point de vue presque paradoxal, c'est que ton texte est d'une structure classique. Structure classique pour une narration complexe, je ne suis pas sûr que ça colle. Je veux dire par là que si les univers se superposent, il me paraît difficile de suivre une construction textuelle linéaire. Par ailleurs, si je me mets dans la peau des personnages de cet univers : quels sens peuvent avoir des concepts comme celui du présent, du futur et du passé ? Si tout advient en même temps... C'est une question que je me pose. Comme je l'ai dit je ne suis pas un adepte de la SF et de ses codes.  C'est un récit ambitieux que tu nous proposes Eimelle. Je suis certain que tu es parfaitement capable de faire de ce 'premier jet' quelque chose de génial. Je ne sais pas si mes propos sont clairs Eimelle. Mais si tu as besoin de précision sur le sens de ces derniers, n'hésite pas !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2637
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par  le Mar 12 Aoû 2014 - 15:11

Pas de souci Eimelle, si je peux t'aider à trouver des pistes d'amélioration, n'hésite pas à me faire signe !


Dans le doute, toujours tourner les bidules d'un quart de tour, si tu ne sais pas pourquoi, moi non plus.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1285
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Ulysse le Mar 12 Aoû 2014 - 20:33

Bonjour Eimelle,

Voilà un texte ambitieux , je suis fascinée par les voyages dans le temps, les paradoxes temporels  et passée l'introduction un peu poussive ton récit m'a bien accrochée. Je trouve qu'il a vraiment beaucoup de potentiel car effectivement quelque points  achoppent et ont déjà été évoqués : notamment les dialogues qui ne sont pas assez clairs.
je vais tâcher de faire un commentaire détaillé pour retranscrire mes impressions et t'aider.
Commençons par les bricoles :
-Quelques coquilles et fautes que j'ai relevées
Spoiler:
2ème ligne :d'embarquer vent le rejoindre
-Ta...Mais ce n'est impossible !
gaiment : à verifier
littéralement les obstacles qui se présentait
pour se rendre jusque à cette fameuse ferme.
plus loin dans le texte : Il se laissa donc entrainé
c'zest ridicule
arbres immense
avant dernière page en haut : je me suis demandé si tu n'avais pas au départ écrit le passage au masculin car à chaque fois qu'Ellona parle il n'y a pas d'accord
scandalisé
tu nous ai? tous abandonné
Allan voulut parler, amis Ellona continua.
Je suis parti ...resté
en bas : Allan avait traverser
- quelques répétitions m'ont également gênée
Spoiler:

Il allait se taire, certainement. Il allait comprendre qu'Allan n'avait aucune envie d'engager la conversation. Je trouve que la répétition alourdit /ralentit l'histoire
Il aurait fallu que tu te renseignes un peu avant de débarquer ici. Capsule est coincée entre deux trous noirs. ........qui leur ressemble. Va falloir t'y
- certaines tournures sont un peu "lourdes "
Spoiler:

On lui avait dit que cette dernière était au dernier cri de la technologie
En chemin, il avait croisé un homme qu'il avait estimé vivre au début de la colonisation à son accoutrement dépareillé...
- On met trop de temps à rentrer dans l'action , je trouve que la suggestion de Silence très pertinente.

- Moi il me manque des descriptions sur les émotions, je pense avoir déjà fait cette remarque pour Ragnarok mais cette distance émotionnelle pouvait être justifiée par l'aspect désocialisé du marginal , ici on a affaire à un homme qui va demander des comptes à son père : Il dit "je te hais" : mais on ne sent pas cette émotion ni ses manifestations : le coeur qui bat, les lèvres qu'on mord ou les poings qu'on serre, la sueur qui coule, les larmes qu'on retient ou alors le froid, le vide qu'on ressent.... On est trop dans l'intellect et dans la description des pensées.

- Aspect "principe" pour pomper cette expression de Canceuregène très bien trouvée :
Je me contenterai de Capsule et laisserais tomber les références à La terre, à la technologie . qui n'apportent pas grand chose  à mon avis. on pourrait juste parler  d'une plaques d'échanges commerciaux avec d'autres planètes . Cela suffit.

- le libre accès à une sorte  de point nodaux d'espaces spatiotemporel me parait hyper "dangereux"  il n'y a pas des risques de  perméabilité qui mettraient en péril  le devenir de la race humaine : modification du passé etc ?
je verrais plus cela comme un truc de contrebande avec des passeurs, du marché noir, des dangers, des flics à chaque coin de rue ...mais c'est très personnel comme façon de voir les choses.

- je me doutais dès le début d'un boucle temporelle mais ce n'est pas grave c'est sûrement lié à mes lectures.

-la fin arrive trop vite et surtout me parait incohérente : manque de contrôle, de régulation.. je en sais pas quelque chose me gêne. D'autant plus qu'on introduit un nouveau concept : téléportation + déplacement temporel  En plus il me semble que les techniciens devraient pouvoir programmer la machine à son insu et l'expédier dans les mains des autorités. Il ne  peut pas vérifier  ce qu'ils font non ?

- J'ai l'impression confuse  que la fin pourrait partir en direction de cette boucle temporelle mais sans parvenir à préciser comment.

Cela fait beaucoup de remarques  mais il ne faut pas que cela soit décourageant car cette idée est une très belle trouvaille  qui mérite d'être exploitée.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 879
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par SILENCE le Mar 12 Aoû 2014 - 21:09

Je suis d'accord avec toi Ulysse au sujet de la fin qui pourrait exploiter la notion de boucle temporelle. Exemple : début le type arrive au centre de téléportation en catastrophe, évite les objets etc, braque les types... Développements... Fin qui reprend exactement le début. Je ne sais pas si vous voyez ce que je veux dire...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2637
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par  le Mar 12 Aoû 2014 - 22:08

Pour moi cette fin là, c'est quand même beaucoup de l'Armée des 12 singes...


Dans le doute, toujours tourner les bidules d'un quart de tour, si tu ne sais pas pourquoi, moi non plus.
avatar
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1285
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 34
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par FRançoise GRDR le Mar 12 Aoû 2014 - 22:37

Mince j'avais pas dit que j'avais lu ton texte ? Bon, j'ai vraiment aimé ton idée. Par contre elle mériterait d'être mieux découpée mais je n'ai pas de solution à part ce que te propose les autres... cela ma fait penser qu'il y a un AT "Destins redirigés" et cette nouvelle irait bien dans le thème, je trouve Destins redirigés (proposé par Martin Vern)


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7771
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 62
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par SILENCE le Mar 12 Aoû 2014 - 22:37

Sans doute... Mais je n'ai jamais vu ce film !
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2637
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capsule

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum