Nuit récurrente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 13:18

Un trip qui m'a pris cette nuit. J'arrivais pas à dormir, me suis relevée et pour passer le temps, voilà. Je l'ai relu ce matin et encore une fois maintenant. C'est court, j'aime bien aussi faire du court pour le moment. Et c'est juste pour passer le temps durant mes nuits d'insomnie. Rolling Eyes 
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
L'ombre et la nuit. Toujours la même ombre, toujours la même nuit. Moi, je rentre. Je n'ai pas le choix ; de toute façon. Les ruelles sont pareilles à chaque fois, sombres, nauséabondes. Pisse, merde, vomi m'agressent le nez. Mais peu m'importe. Je me concentre, j'avance doucement, à l'affut. Ne pas montrer que je sais. Et pourtant je sais. Elle est toujours derrière moi.
Depuis combien de temps ? Je n'en sais rien. Depuis trop longtemps, seule certitude. Un soir, je l'ai remarquée et depuis, elle me suit.
Ses intentions ne me sont pas plus connues. Me tuer peut-être. Mais pourquoi ?
Mon cœur bat la chamade, s'accorde au moindre bruit. Les craquements sont nombreux dans le silence aviné des lacets tortueux. J'entends le souffle de l'être qui me suit. Presque dans mon oreille.
Mes yeux, accoutumés aux ténèbres, le cherchent, mais il s'échappe, là où le noir est le plus dense, là où je ne peux le dénicher.
Alors, je continue à marcher. Un pas après l'autre, avec le vent qui gèle la sueur sur ma peau. Je dois attendre le bon moment. Il viendra, il vient toujours. Je lui échapperai. Parce que c'est ma nuit, celle qui recommence encore et encore. J'ai fini par la connaître.
Si j'ai peur, ce n'est plus que par habitude. Adrénaline nécessaire à ma survie.
Je déglutis. Hoquet trop bruyant à mon goût. J'ai l'impression d'avaler les odeurs et la crasse. Une nausée et je me reprends. Ne pas faiblir surtout. Pas maintenant, ce serait con après tout ce temps.
Il se rapproche. Ne pas me retourner, c'est trop tôt. Il doit me dépasser, malgré le risque. Tous mes sens sont en alerte. Je suis un concentré de connexions qui coulent le long de mes nerfs.
L'occasion se présente. Pour ne pas changer.
Il est juste à côté de moi maintenant. Mon bras se détend. Le couteau que je trimbale déchire la chair. Je l'ai touché et il s'effondre. Pas un cri. Pour ne pas changer.
Les effluves du sang qui bouillonne hors de la plaie atteignent mes synapses. Choc électrique, explosions d'images. Pour ne pas changer.
Ma main est pleine de ce liquide visqueux. Je l'essuie sur le pantalon de l'homme à terre. Pour ne pas changer.
C'est moi qui ai gagné. Pour cette fois. Pour cette nuit. Mais il reviendra demain et le jour suivant et celui d'après. Jusque quand ?


Dernière édition par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 13:31, édité 1 fois

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par  le Ven 8 Aoû 2014 - 13:30

Salut !

Je n'ai pas grand-chose à en dire, mais faut bien participer de temps en temps.

C'est un texte court plutôt sympathique. J'ai cependant deux remarques :
- tu démarres sur un Elle, et tu finis sur un Il.
- le côté blasé du personnage et l'intensité de ce qu'il ressent me semblent peu en accord. Pour moi, il y a un décalage qu'il faut soit gommer soit exploiter en renforçant la contradiction ( bien que, malgré, etc...)

Sinon, fais juste gaffe, tu as mis Pise à la place de Pisse, avec la majuscule, c'est pas mal perturbant... Wink


Avoir encore raison est dangereux pour l'humilité. A consommer avec modération.

— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus
— Kmarade Carré — Rassembleur de points perdus

Messages : 1141
Date d'inscription : 27/03/2014
Age : 33
Localisation : Montarroi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 13:33

Merci de ta lecture K². Et de ton commentaire.

Et merci pour la coquille. C'est vrai que les deux mots n'ont pas du tout la même signification avec un ou deux "s".  Rolling Eyes 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Murphy Myers le Ven 8 Aoû 2014 - 13:39

Pour une fois, je suis assez mitigé.
Beaucoup de possibilités (Rêve-t-elle ? Y a-t-il vraiment une créature noire qui la veut morte ? Ou est-elle folle et tue-t-elle tous les types qu'elle croise la nuit ?) et chacune est vraiment sympathique. Mais je sais pas pourquoi, j'ai pas accroché autant qu'avec d'autres de tes textes qui ont ce même principe de donner plusieurs alternatives sans jamais choisir.

Pourtant, tous les éléments sont réunis pour que j'aime. Va y comprendre quelque chose.  Rolling Eyes 

(C'était le commentaire le plus utile de l'année...)


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 13:44

Tiens marrant ! Tu as vu une femme dans le personnage, moi je voyais un homme. Les deux sont possibles finalement.
J'aime bien jouer avec le flou, des fois ça passe, des fois ça casse. Mais bon, ce n'est qu'un petit truc rapide fait en une demi-heure cette nuit.
Et je ne vais pas donner de pistes. C'est plus marrant de laisser le doute.  Twisted Evil 

Pour K² : Je commence avec un "elle" puisque je parle d'une ombre. Je transforme cette ombre en être, donc le "il" devient logique.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Amaranth le Ven 8 Aoû 2014 - 13:45

Petit texte sympathique, j'ai bien aimé. Je penche pour "elle est folle et tue un pauvre type chaque soir" mais l'ambiguïté est intéressante. C'est bien écrit, entraînant.

Le seul reproche à faire serait le changement brutal du "elle" au "il" qui déstabilise.

Edit : je viens de voir ton commentaire pour Murphy. Moi aussi je voyais une femme, je ne sais pas pourquoi.  Smile


Dernière édition par Amaranth le Ven 8 Aoû 2014 - 14:06, édité 1 fois


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.

Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1503
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 14:01

Merci pour ta lecture Amaranth.
Donc, ce "elle-il" déstabilise. Je verrai pour arranger ça après le week-end.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par mormir le Ven 8 Aoû 2014 - 14:04

Qui es-tu toi ma chère Catherine ? Le suiveur ou le suivi ? Smile

J'ai vu : sur une histoire classique, un développement également classique, mais laissant des zones d'ombre prometteuses.

Mon avis : je vais faire mon emm..., mais à ce stade ce texte est un premier jet, améliorable en termes d'impact sur le lecteur et de développements à écrire. Personnellement, quand je vois ce que tu peux écrire, j'attends ou j'espère plus de toi. Parce que j'aimais ta poésie déja et que je découvre ta prose maintenant. Donc j'en veux plus, en longueur et en niveau ! Ce texte n'est pas mauvais, mais pas bon non plus à mes yeux. Et il peut le devenir !!!

Allez hop, au boulot ! Faut tout leur dire à ces jeunes  


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 14:13

Merci de ton passage Mormir.
Tu as raison, ce texte est un premier jet en quelque sorte, puisqu'il est sorti cette nuit rapidement.
Alors le rendre meilleur, oui ça doit être possible. Mais je sais pas si je saurais le faire. Mes textes sont toujours très proches du premier jet et j'ai très difficile à voir comment les améliorer.
Je relirai la semaine prochaine, mais sans certitude de trouver quoi faire.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Murphy Myers le Ven 8 Aoû 2014 - 14:44

Effectivement, le sexe du narrateur est suggéré nulle part, j'avais même pas fait attention.
Ça doit venir des clichés et stéréotypes qu'on a tous. Étant fan de films d’horreur, je sais que c'est toujours plus flippant quand la victime est une femme (puisque les hommes font jamais long feu de toute façon). Le stéréotype veut que ça soit plus flippant parce qu'elle aurait moins de chance de survivre.

Ça m'a rappeler une idée d'histoire très similaire que je n'ai jamais écrit aussi, peut-être que cette fausse idée me vient de là.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2623
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Cancereugène le Ven 8 Aoû 2014 - 18:00

Personnellement, j'ai eu la sensation qu'il s'agissait d'une femme car la victime est un homme. Et qu'il y a la suggestion d'un désir dans cette façon de laisser s'approcher l'inconnu. Et le meurtre est souvent une façon d'exacerber une frustration. Mais c'est vrai que ça peut très bien être un homme...

Bon, moi j'ai bien aimé ce texte. C'est court, efficace, sans fioritures.

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1399
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Ven 8 Aoû 2014 - 18:10

Merci de ta lecture Cancereugène.
Intéressante ton analyse. J'aime bien.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Eimelle le Sam 9 Aoû 2014 - 6:24

Bonjour,
Une jolie écriture, mais il manque un certain nombre de clefs pour comprendre les tenants et les aboutissants de la nouvelle.
Comme dirait Mormir, c'est un premier jet prometteur, mais ça reste un premier jet !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Catherine Robert le Dim 10 Aoû 2014 - 23:13

Merci de ta lecture Eimelle. Plus qu'un premier jet, c'est un petit trip écrit de nuit. Ça n'a pas vocation a être super, c'était juste pour passer le temps.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"

Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 7619
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 48
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit récurrente

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:52


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum