L'homme sans visage (1975)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mar 20 Déc 2011 - 18:34

L’ Homme sans visage, caché sous sa cagoule rouge ou empruntant les identités les plus diverses, ainsi que ses complices, dont une femme fatale aussi belle qu'énigmatique et un savant fou qui fabrique des robots humains, multiplient les crimes les plus abominables pour retrouver le trésor des Templiers. Ils sont traqués par Paul, le neveu de l'une de leurs victimes et par l'un des plus fins limiers de la police parisienne, le commissaire divisionnaire Sorbier...



Feuilleton de 8 épisodes de 52 minutes
Coproduction franco-italo-allemande
Première diffusion : juillet à août 1975 sur TF1
Réalisation : Georges FRANJU
Scénario et dialogues : Jacques CHAMPREUX
Cascades réglées par Claude CARLIEZ
Distribution :
Jacques CHAMPREUX (l'homme sans visage, Mademoiselle Ermance, Léopold de Baklava)
Clément HARARI (docteur Dutreuil)
Gert FROEBE (commissaire Sorbier)
Gayle HUNNICUT (la Femme)





1er épisode : La nuit du voleur de cerveaux

Quel bonheur de revoir des images vieillottes, des AMI-8, des caves et organisations secrètes, un chirurgien fou dont les recherches tendent vers une hypnose permanente sur les sujets. Le chef du gang est masqué d'une cagoule rouge et apparait sous les traits d'une vieille mercière dans la banlieue parisienne des temps anciens. Déjà Franju nous sert un semblant des "Yeux sans visage" pour l'aspect médical et "Baal" pour le côté société secrète.

Des hommes et femmes disparaissent dans une mystérieuse clinique privée. Sur les corps, les enquêteurs découvrent des poils de chien et un fragment de feuilles de cyprès de Sibérie, espèce rare à Paris. En hélicoptère vrombissant, ils survolent Paris pour apercevoir cet arbre. Au même instant, le gang kidnappe le médecin et brûle la villa.


Dernière édition par Zaroff le Mar 27 Déc 2011 - 19:01, édité 1 fois


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Le masque de plomb

Message par Zaroff le Mer 21 Déc 2011 - 0:08

2ème épisode : Le masque de plomb

Des faux gendarmes intercepte un camion contenant des clandestins. Ils sont gazés et emmenés dans le repaire de l'Homme Sans Visage, bandit protéiforme aux multiples identités. Ils deviendront des cobayes pour le Dr Dutreuil qui achève brillamment ses expériences pour transformes les hommes en robots humains. Il faut noter que l'attirail fourni au cobaye est tout simplement ridicule (voir photo).



Un cadavre est caché dans un coffrage de chantier tandis que le promoteur Léopold de Baklava vient s'assurer que le béton coule bien dans le coffrage où se trouve l'homme tué. Ce promoteur est bien évidemment l'infâme bandit à la cagoule rouge !

Albert, le domestique d'un historien, se rend chez la mercière mademoiselle Ermance pour lui vendre des informations confidentielles. Son maître connaitrait l'existence du trésor des Templiers. On retrouve dans cet épisode tout ce qui convient à l'amateur de Franju et du fantastique franchouillard des années seventies. Bibliothèque dérobée, ordre des Templiers, société secrète, pègre souterraine et intrigues naïves. C'est aussi la nostalgie d'une banlieue parisienne où ne sont pas encore intervenus les travaux de Le Corbusier. C'est l'âme de la petite province qui transparait encore un peu dans ces vieilles ruelles pavées et moussues.






Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Didier Fédou le Mer 21 Déc 2011 - 6:35

Tu causes bien,gars , on sent ta nostalgie là-dedans. Ca donne envie


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer

Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 38
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mer 21 Déc 2011 - 9:18

Faut pas que je me voile la face : j'suis un indécrottable nostalgique de ces années où la créativité n'était pas encore tout a fait bouffée par le fric. Je suis addict de cette naïveté, de cette manière de filmer dans un grain d'image brouillasseux (néologisme mélangeant brouillard et crasseux).


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Didier Fédou le Mer 21 Déc 2011 - 11:40

Je comprends. Moi même, j'ai la nostalgie et des souvenirs d'enfance que j'évoque aujourd'hui par les termes "terreur sur gazon anglais". C'est à dire des trucs encore en noir et blanc comme Le village des damnés, ou certains épisodes de Chapeau melon et bottes de cuir. Et même la saga Fantomas, c'est dire...

Plus dans la rêverie, ce serait du Willow, de Legend, du Dark crystal, bref, des trucs que je traine dans mon imaginaire depuis que je suis gosse.

Tiens, je me sens vieux tout d'un coup... vais me faire une perfusion de Conan, ça ira mieux.


Le châtiment de l'ange
Les Terres de Légendes
Le livre en noir
La couronne de Lucifer

Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 38
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mer 21 Déc 2011 - 15:58

3ème épisode : Les tueurs sans âme

L' Homme Sans Visage torture et drogue l'historien Maxime de Borrego pour connaître le lieu du trésor de l'Ordre du temple. Il meurt en évoquant une mystérieuse lèpre rouge. Le traitre Albert (le valet) est tué à la sortie du commissariat par deux hommes robots. On fait la connaissance de deux personnages intéressants : Paul de Borrego, neveu et navigateur de l'historien assassiné et Séraphin Beauminon (interprété par Patrick Préjean), détective désœuvré et dernier poète Parnassien.

On assiste également à une réunion secrète des Templiers où un frère est nommé Sénéchal à la place de l'historien, ancien membre du Temple. La galerie secrète mène directement à son bureau. L'Homme sans visage, sous les traits d'un commercial, pénètre chez l'amie de Paul et cache des micros pour entendre la conversation entre Paul et Séraphin.






Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mer 21 Déc 2011 - 18:11

4ème épisode : La mort qui rampait sur les toits

Le personnage Séraphin est sans doute le plus sympathique de la série. Il faut le voir endosser une perruque pour se faire passer pour Martine. On assiste à une course-poursuite sur les toits entre les flics et la compagne du bandit, telle une Fantômette habillée de noir et aux formes savoureuses.

Ayant laissé ses empreintes sur la rambarde de l'escalier, la Futaille est convoqué et livré au psychopathe docteur. Il faut noter également le nom pittoresque du bar où certains compères attendent leurs missions. "Au clairon du Sidi Brahim" ! Le tavernier est aussi aimable qu'une porte de prison et reçoit des pneumatiques par le bec verseur des bières trafiqué !

Il est marrant de noter aussi que tous les endroits des complices ont des souterrains qui mènent au repaire de l'Homme sans visage. A croire que tout est centré sur une centaine de mètres ! Le côté high-tech de l'organisation du gang prête à rire également : quelques tables, des machines à écrire et un bureau couleur aluminium. Ajoutez-y des portes coulissantes et le tour est joué.









Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par FRançoise GRDR le Jeu 22 Déc 2011 - 14:04

Je ne connais pas : encore une découverte à faire ! Par contre comme je suis vieille, je regardais " le Fantôme de Belphégor ", Le Prisonnier" : ah ! les années 60/70 !
http://www.youtube.com/watch?v=wZ9238qH1Sk


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7144
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Paladin le Jeu 22 Déc 2011 - 18:39

"Le Prisonnier" est une des séries les plus originales des années 60...Je n'ai que trois ans de moins que toi, Françoise!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par FRançoise GRDR le Jeu 22 Déc 2011 - 23:19

J'ai acheté le coffret l'année dernière, c'est pour dire ... du lavage de cerveau dans toute sa splendeur et lui qui ne cale pas !!! Du grand art ! Very Happy
Du moment que l'on peut rêver et voyager !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...

FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 7144
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 61
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mar 27 Déc 2011 - 17:05

5ème épisode : La marche des spectres

Dans une salle des ventes sont mis aux enchères les faux sceaux templiers qui révèlent la cachette du trésor des Templiers pour piéger l'homme masqué et sa bande. Mais il parvient cependant à s'échapper en ayant caché ses robots humains. L' Homme sans visage est blessé au poignet droit et laisse des traces de sang sur le sol. Les policiers savent désormais que cet homme insaisissable est de groupe rhésus B-. Séraphin et Paul s'en sortent vivants en utilisant un symbole de reconnaissance : un foulard rouge. C'est un policier qui achète les sceaux pour piéger une fois encore la bande. Il se fera assassiner par l'homme à la cagoule rouge qui pénètre dans son wagon en utilisant des aimants pour grimper sur le toit de la locomotive lancée à pleine vitesse.



On retrouve le corps de Bernard Trévoux dans le coffrage grâce à sa main qui dépasse du béton. L'inspecteur est invité à se présenter dans le bureau de Léopold de Baklava le promoteur. Par une indiscrétion de la secrétaire du promoteur, l'inspecteur découvre que Baklava est blessé au poignet droit comme l'Homme Sans Visage ! Malgré le scepticisme du commissaire, Paul envoie Séraphin Beauminon chercher un mégot de cigarette où réside Baklava pour avoir son groupe sanguin par la salive. Mais c'est le mégot du sosie du promoteur qu'il saisit dans le cendrier.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mar 27 Déc 2011 - 22:59

6ème épisode : Le sang accusateur

Séraphin Beauminon est mis en difficulté par la police car ses deux prélèvements de mégots ne sont pas du même rhésus sanguin. Confondu par le promoteur (le vrai), il finit dans une fosse cachée sous de la paille. On le libère suite à un appel téléphonique anonyme. En revenant avec Paul, il converse sur l'invraisemblance des échantillons salivaires et, là, le déclic intervient. Baklava a un sosie ! La police perquisitionne le château du promoteur mais celui-ci parvient à s'enfuir une fois de plus. Le commissaire Sorbier met en doute l'alibi fourni par le neveu de l'historien (Paul) et celui-ci doit fournir des preuves d'une nuit passée avec une certaine Rosita durant le meurtre de son oncle. C'est ainsi que l'épisode procède à un retournement de situation dans l'intrigue. Vivement les deux derniers épisodes !












Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Mer 28 Déc 2011 - 22:08

7ème épisode : Le rapt

Sans doute l'épisode le plus faiblard et le plus ennuyeux de la série. Paul est enlevé par de faux motards après son entrevue avec le juge d'instruction. Il est séquestré dans une vieille baraque et découvert par l'intrusion d'un jeune garçon cambrioleur qui pénètre dans le cachot par la cheminée. Il part chercher l'aide de Séraphin et de Martine. Durant ce temps, le bandit protéiforme séquestre un fripier dont la cave de sa boutique (d'après la carte de Charles VI) conduit à l'escalier secret qui mène au trésor des Templiers.




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Zaroff le Dim 22 Jan 2012 - 14:35

8ème et dernier épisode : Le secret des Templiers

Le piège se referme autour du gang de l'Homme sans visage. Celui-ci enlève des travailleurs clandestins pour les transformer en robots humains afin de travailler dans la galerie menant à l'escalier du trésor des Templiers. Grâce à l'aide d'un médecin, les Templiers parviennent à donner des bagues en or alchimique aux travailleurs. À l'aide d'un émetteur, ils repèrent l'antre de l'homme à la cagoule rouge.

Paul et ses compagnons sont accueillis par le Grand Maître du Temple dans le bureau de son défunt oncle. Le secret des Templiers est enfin transmis à Paul. Durant ce temps, sous les traits de mademoiselle Ermance, l'Homme sans visage quitte la ville accompagné de sa complice.

On termine donc cette série avec un dénouement sous fond de civilisation extra-terrestre pré-colombienne, de pierre philosophale et d'or alchimique. Le final est poussif mais parvient à tirer un sourire de contentement aux nostalgiques dont je fais partie. Vous pouvez retrouver un condensé de cette série par le film NUITS ROUGES mais je vous préviens que ce long métrage est mauvais et insipide.




Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

"Après avoir rencontré Zaroff, je me suis mis à la belote coinchée."
Magnus Carlsen

Zaroff
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian
— — Checkmate Master — — Disciple de Nécrorian

Messages : 11831
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 44
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Paladin le Sam 18 Aoû 2012 - 15:48

J'ai chopé cette série, je la regarderai bientôt sur tes conseils, mon cher Comte!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8928
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'homme sans visage (1975)

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:54


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum