Le Fantôme au chat

Aller en bas

Le Fantôme au chat

Message par Invité le Jeu 31 Juil 2014 - 17:03

Et voilà, après avoir parcouru le forum, lu quelques histoires et en commenté d'autres, j'ai décidé de laisser une petite miette à mon tour.

Il s'agit d'une nouvelle de 12 pages, relativement rapide à lire.
Si je résumais, ça gâcherait un peu l'ensemble aussi je vais juste dire que ça parle de fantôme (d’où le titre d'ailleurs) et que c'est une nouvelle relativement sombre.

Pour information, ça a été extrait de ma quadrilogie, dans le dernier tome. Mis à part, ce bout de texte est relativement indépendant de la quadrilogie et je me suis permise donc de la mettre sous forme de nouvelle.

Je vous laisse découvrir.
Le mot de passe est : p88lette
http://www.fichier-pdf.fr/2014/07/31/le-fantome-au-chat/
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Cancereugène le Jeu 31 Juil 2014 - 21:00

Ce récit est sombre, en effet. Le rapport père/fils est ambigu dès le début, et le reste jusqu'à la fin. C'est ce qui m'a retenu dans ce récit, cette dualité étrange, entre torture, pédagogie et initiation. A quoi ? D'ailleurs, le mystère entourant ce spectre étrange demeure lui aussi jusqu'à la fin. Pourquoi il cherche un chat ? C'est quoi ce délire avec les chats ? Le texte dévoile peu de choses au final, ce qui dans un sens, est sans doute une qualité, car ces non-dits ne dérangent pas à la lecture. Pour moi en tout cas.
Dans la forme, l'ensemble est très perfectible. C'est un récit de jeunesse, cela se sent. Les phrases sont parfois maladroites, naïves. De gros clichés ne nichent au détour d'un paragraphe - le pire étant à mes yeux cette maman aux cheveux d'ébène qui sent la lavande et chante des berceuses... Ce sont des détails, mais ils constituent l'ambiance du texte, et puisque ce dernier a vocation d'être sombre, c'est difficile à assimiler.
Dans le fond, le récit manque parfois de cohérence et s'appuie un peu trop sur des clichés estampillés série Z. Le méchant qui rigole alors qu'il n'y a rien de drôle. Ce fantôme qui apparaît à côté du personnage principal, ne dit rien et s'en va. Il voulais quoi au juste ? Ce crime perpétré gratuitement, pour quelle raison ? Le mal... j'oubliais, oui le mal... mais le mal, c'est tout de même autre chose qu'un simple crime, non ?
En tout cas, la lecture est moins aisée que prévu, les phrases manquent de rythme, de "musique", la récit accumule les situations trop alambiquées pour qu'on y comprenne vraiment quelque chose. Mon avis au final est assez négatif, mais cela ne veut pas dire qu'il n'y aucune qualité dans ce récit. Disons qu'il manque de recul, et s'appuie sans doute trop sur des clichés.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2119
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Invité le Jeu 31 Juil 2014 - 21:44

Mmh, pour une première critique, elle va droit au but XD
Je prends en note tout ça et je le digère.
Ok pour les clichés. Enfin surtout celui de la mère. Mais je ne vois pas franchement les autres. Surtout pour le fantôme.

Ce fantôme qui apparaît à côté du personnage principal, ne dit rien et s'en va. Il voulais quoi au juste ? Ce crime perpétré gratuitement, pour quelle raison ? Le mal... j'oubliais, oui le mal... mais le mal, c'est tout de même autre chose qu'un simple crime, non ?

Le fantôme? Il voulait juste retrouver son chat. Après, l'hypothèse serait qu'il a tellement déambulé que tout être vivant ferait l'affaire. Et sinon, le crime c'est le petit garçon qui l'a fait, en contrôlant le fantôme.

Pourrais-tu me dire quels passages tu trouve alambiqués? Que j'essaye de les arranger.

Pour le style, je suis d'accord. Il y a moyen de s'améliorer. Je cherche cependant quelque chose de simple. Ce qui semble-t-il n'est pas encore au point.

Je te remercie de ta lecture et de ton commentaire, y a que ça pour progresser! Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Cancereugène le Jeu 31 Juil 2014 - 22:17

Il faut prendre du recul sur une opinion, je n'ai pas dit que du négatif. J'essaie d'être honnête avec mes émotions. Mais je ne suis que Cancereugène, pas le dernier Goncourt et je ne suis pas éditeur non plus !
Les situations alambiquées... par exemple, (et selon moi, toujours), le crime des parents ne m'apparaît pas vraiment comme étant lié au personnage principal, qui contrôle un fantôme. Ce n'est pas très bien explicité. Le non-dit est trop impénétrable. Pour toi, l'auteur, c'est peut-être évident, mais pour moi, non.
A la fin, cette fiole bizarre que sort le père vient de nulle part. C'est qui le père, au juste ? Je n'ai pas compris ce qu'il faisait avec ce truc. Pourquoi le faire boire à son fils à 17 ans plutôt qu'à 10 ans ? Il fallait qu'il souffre avant ? Honnêtement, mis à part m'appuyer que les clichés du mal, où il faut absolument endurer le pire pour perpétrer le pire, pour le seul but de perpétrer le mal, j'ai du mal à comprendre.
C'est difficile de dire précisément ce qui ne semble pas aller dans un texte, j'espère que tu comprends que tout ne peux pas être positif ou négatif. Ça dépend. D'autres lecteurs vont peut-être t'éclairer.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2119
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par mormir le Jeu 31 Juil 2014 - 22:27

Je viens de lire moi aussi et mon avis est assez proche de celui de Cancereugène. L'histoire a un vrai potentiel et propose des développements intéressants. Certaines scènes sont noires à souhait et m'ont pris aux tripes.
En revanche, pas mal de maladresses de langage m'ont éloigné de l'histoire. Quelques exemples de styles différents :

Spoiler:
"Ce carré vitré n’avait pour but que l’avertissement de l’arrivée d’une personne,
autre que la décoration, et le petit garçon en profitait pour observer la silhouette massive assise sur le
fauteuil en cuir devant la cheminée" > voici une phrase trop longue, lourde à lire et qui contient trop d'idées.

"Le petit garçon sembla se ratatiner sur place, la peur miroitant dans ses yeux aussi sombres que
ceux de son père." > clichés : "se ratatiner sur place", "la peur miroitant dans ses yeux"

"Il sut en observant le visage de son père devenir de plus en plus crispé" > "observant... devenir" n'est pas très français. "Voyant" serait mieux

Il y a aussi un certain nombre de fautes d'orthographe ou d'accord dans ces pages. Pas un grand nombre, mais à revoir quand même. désolé, je n'ai pas le temps ce soir de les relever en détails.

Ton écriture est très prometteuse compte tenu de ton âge, mais manque encore de souplesse, de ces détails qui font qu'on reste scotché à un texte. Les années te les apporteront.

Merci en tous cas pour ce texte qui présente du potentiel.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2565
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Paladin le Lun 4 Aoû 2014 - 23:03

L'histoire en elle-même est prometteuse, mais la forme demande à être bien revue! En fait, ça sent le premier jet non retravaillé après, est-ce que je me trompe?

Déjà , "Le petit garçon", tu pourrais lui donner un nom, ça t'éviterais de te répéter!

Sinon, de façon générale, n'oublie pas cette formule en anglais (que cet enfoiré de Didier m'a ressorti à propos de mon texte du concours) : "Show, don't tell"  Montre, ne raconte pas. Tu es trop dans la narration de l'histoire au lieu de faire voir l'action au lecteur. Tu peux suivre les bons conseils de Papa King: http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t326-quelques-conseils-du-king


Ne dis pas toujours "il fit ceci, il fait cela". Essaie de nous faire partager les sensations, les affects.


─ Ça existe vraiment les fantômes ? »
Il sut en observant le visage de son père devenir de plus en plus crispé qu’il avait dit une bêtise. Il crut encore que l’homme allait le frapper. Au lieu de ça, il agrippa fermement la petite main du gamin et l’entraina dans les méandres sombres de la grande maison. Ils traversèrent de longs couloirs silencieux qui donnaient des frissons d’effroi au petit garçon.


Moi, j'écrirais plutôt:


─ Ça existe vraiment les fantômes ? »

Il vit le visage de son père se crisper, comme à chaque fois qu'il avait dit une bêtise. Il leva les bras pour se protéger des coups qu'il attendait, mais ils ne vinrent pas. A la place, l'homme le saisit de sa poigne et l’entraîna, lui fit descendre le vieil escalier sombre, perpétuellement plongé dans des relents d'humidité, traverser le long couloir du sous-sol, avec les murs de béton sale où courraient les araignées. Ce couloir, il le voyait régulièrement dans ses cauchemars, peuplé de créatures d'ombres qui riaient de lui...

Tu comprends ? Fais nous partager les émotions du personnage, joue avec les sens du lecteur: dans ce cas-là, la vue (l'obscurité) mais aussi l'odorat (odeur de moisi, d'humidité, ou pourri) le toucher ( le froid ou le chaud, la dureté du sol, l'effleurement des toiles d'araignée) l’ouïe (Le silence, mais peut-être aussi de petit bruits de rongeurs)


Ensuite, il y a les maladresses habituelles quand on commence à écrire: les phrases trop longes, trop tarabiscotées. En fait, il faut plutôt épurer son écriture, enlever ce qui n'est pas nécessaire, mettre moins de mots mais choisir les bons!

Par exemple, quand tu écris:

Quelque chose était tapie dans l’ombre. Une chose que le petit garçon ne voulait pas rencontrer, une chose terrifiante, une chose démoniaque.

Inutile d'en rajouter, il suffit d'écrire:

Quelque chose était tapie dans l’ombre. Une chose que le petit garçon ne voulait pas rencontrer.

Le lecteur comprend bien qu'il s'agit de quelque chose de terrifiant


Le petit garçon avait l’impression d’étouffer. Il grelottait de froid malgré la chaleur qui régnait dans la pièce plongée dans les ténèbres

Tu a déjà dit qu'il était dans les ténèbres à la fin du chapitre précédent. On sait déjà qu'il est dans une pièce plongée dans les ténèbres. Donc il suffit de dire (sans oublier la virgule, tu en oublies beaucoup):

Il grelottait de froid, malgré la chaleur


Il se releva brusquement, courut le long du mur, à l’aveuglette, et rejoignit un autre coin.

"un autre coin" est inutile

Il se releva brusquement, ET courut le long du mur, à l’aveuglette
 suffit.


En bref, pas la peine de préciser ce que le lecteur sait déjà, c'est inutile et ça alourdit la phrases. Par contre, comme je l'ai dit avant, nous faire ressentir les choses...

Mais tu n'as que 21 ans, et comme dit Mormir, ton écriture est très prometteuse compte tenu de ton âge !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10748
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Eimelle le Mar 5 Aoû 2014 - 8:50

Bonjour,
Je suis entièrement d'accord avec ce qui a été dit avant. On sent l'écrit de jeunesse (bon, en même temps, je ne suis pas si vieille que ça non plus lol...). Il y a des idées, il y a du potentiel, mais il faut encore travailler et travailler. Normal : je reste persuadée que personne n'est véritablement né écrivain....
On sent vraiment que tu as de la réserve, mais tu dois un peu encore libérer ton imaginaire de tes lectures (je n'ai pas lu Lovecraft, mais j'ai l'impression que ton texte en est un peu imprégné, non ? )
Pour la forme, je ne dirais pas mieux que mes copains : ne dis pas, montre ! Et essaie de retravailler ton style et les tournures de phrases.
Voilà, je n'ai rien ajouté de vraiment utile, mais je tenais à te dire qu'on sent poindre chez toi un sens de la narration qui se révèle tout à fait prometteur !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Max le Mar 5 Aoû 2014 - 10:57

KilGirl a écrit:Pour information, ça a été extrait de ma quadrilogie, dans le dernier tome.

Tu peux nous en dire plus là-dessus ? Peut-être dans ton topic de présentation ?
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Invité le Mer 6 Aoû 2014 - 11:23

Je vous remercie d'avoir pris le temps de lire et poser une critique sur ce petit texte. Je prends note de tout ce que a été dit et je tacherai de les appliquer dans ma prochaine histoire.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Invité le Mer 6 Aoû 2014 - 11:28

Max a écrit:Tu peux nous en dire plus là-dessus ? Peut-être dans ton topic de présentation ?

Pourquoi pas ici?
Je me demandais après coup si, justement, le contexte de l'histoire pouvais aider à mieux comprendre le texte. Je n'arrive pas à les dissocier parfaitement.
A la base, il s'agit d'une fanfiction de Supernatural, co-écrit avec Murphy, puis on l'a transformé en vraie histoire à part, avec nos propres personnages.
Puis j'ai repris l'histoire et j'en ai fait trois suites. C'est dans le quatrième qu'il y a ces extraits, qui ont été coupés en plusieurs morceaux et disséminés dans le texte. Ce sont des flashback qui expliquent le pourquoi du comment du méchant. D'ailleurs, c'est la raison pourquoi il n'y a pas de nom, pour ne pas divulguer son identité avant la fin.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Fantôme au chat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum