Donna

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Donna

Message par Cancereugène le Dim 27 Juil 2014 - 11:30

Je connaissais cette fille.
Jolie, blonde, la vingtaine, elle aurait pu chanter de la pop sucrée pour ados. Sauf qu'elle était devant moi, cette nuit-là, à trois heures du matin. Et je la connaissais. Mais d'où ?
Impossible de me souvenir.
Elle a frappé à la porte sans ménagement, comme ça, au milieu de la nuit. Ma femme n'a pas réagi, je me suis donc levé. Le temps d'enfiler un caleçon, et j'étais devant cette jeune fille, le cheveu hirsute, l’œil torve. Je voulais la questionner, éventuellement l'engueuler, mais je suis resté figé sur place, sans rien dire. Elle est entrée en me bousculant, s'est installée dans le salon sans allumer la lumière et à en croire les bruits de vaisselle, s'est servi un verre de whisky.
Alors ? Ta petite vie se passe bien ? Tu es fier de ton couple et de tes enfants ?
Ce n'étaient pas des questions. Le ton était sans équivoque, il s'agissait de reproches.
Mes lèvres ont tremblé. Je voulais répondre. Non, pas répondre car je n'étais fier de rien, ni de mon couple, ni de mes enfants, ni de moi, et je n'avais pas l'intention de l'avouer. Je voulais m'insurger, me plaindre...
La fille a bougé. J'ai entendu une sorte de sifflement métallique, et un coup sourd qui m'a fait sursauter. J'ai allumé la lumière. Elle était assise, son regard bleu fixé sur ma silhouette bedonnante. Sa main droite tenait un long couteau de boucher, dont la pointe était légèrement enfoncée dans le bois de la table...
Je n'ai pas l'intention de perdre mon temps...
Toujours muet, je me suis approché d'elle. Son regard dur tranchait dangereusement avec son visage juvénile. Elle avait parlé fort, sans prêter attention à ma famille encore endormie. Elle avait parlé méchamment, d'un ton agressif. J'étais bouleversé, oppressé sans pouvoir m'expliquer pourquoi. Sa voix résonnait comme une injonction. Ce couteau planté dans la table laissait entendre une sourde menace. Elle m'observait sévèrement, sans crainte, tandis que la distance séparant nos corps se réduisait. Dans ses yeux luisait une violence brute, une animalité malveillante. Je suis venu à elle, fébrilement, le souffle court. Elle a lâché le manche de son couteau, et ma main a remplacé la sienne.
J'ai pris ce couteau. Et je l'ai enfin reconnue.
Donna.
Après toutes ces années, vingt-cinq, trente ans, elle n'avait pas changé. Une sombre réalité m'est alors apparue.
Je rêvais. Cette jeune fille n'était pas réellement devant moi cette nuit-là. Et pourtant, je tenais un vrai couteau de boucher dans la main. La solution à cette énigme paraissait trop radicale. J'ai pourtant pris la bonne décision, j'en suis certain. La seule bonne décision de ma vie. Une vie terne, emplie de mauvais choix, mais surtout d'inertie...
J'ai frappé ma femme à la gorge. Son sang brûlant a giclé sur mon torse nu ; c'est bien la première fois qu'elle parvenait à me réchauffer... Les gamins étaient à l'étage. Ce fut rapide.
J'ai écrit un mot à l'attention de Donna, la vraie, à supposer qu'elle vive encore.
Elle comprendra peut-être...


2999 signes
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 11:37

Efficace et plutôt tranchant mais l'angoisse n'est pas vraiment là ! La conclusion est un peu abrupt et ne laisse pas vraiment la liberté de l'interprétation au lecteur. Un bon texte mais un chouia trop convenu pour moi Wink ! Il y a cependant un réel talent derrière. Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Invité le Dim 27 Juil 2014 - 14:20

J'aime beaucoup ton texte.
Il y a une ambiance assez macabre qui en ressort. Mais comme Gernier, je n'ai pas ressenti d'angoisse particulière. Mais très bon texte cependant. Smile 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Murphy Myers le Dim 27 Juil 2014 - 14:48

J'ai bien perçu l'angoisse, pour ma part. Mais la fin fait retomber la peur, dès qu'on comprend qui est la fille et ce qui va suivre.
Une bonne mise en scène en tout cas. J'aurais trouvé la fin plus percutante et "mystérieuse" si le type prenait le couteau et voyait ensuite du sang sur ses mains. Mais j'avoue que ça aurait pu paraitre trop flou pour certains lecteurs, et hermétique du coup.

Une très bonne idée, les paroles de perso inclus dans la narration sont bien trouvées. Encore une preuve, s'il en fallait une, que ce concours a un très haut niveau.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Perroccina le Dim 27 Juil 2014 - 16:27

J'ai trouvé ce texte fort dans son genre mais n'ai pas perçu d'angoisse. C'est dommage car c'est un bon texte par ailleurs. En revanche, je n'ai pas trop adhéré aux dialogues inclus dans la narration, cela rend le tout un peu plus hermétique.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par SILENCE le Dim 27 Juil 2014 - 18:13

Très très très bon texte Cancereugène ! J'ai vraiment adoré. La phrase "bien la première fois qu'elle me tenait chaud" (de mémoire) est vraiment excellente et relève à mon sens une fin qui était un peu en dessous de ce que le texte promettait. Pourquoi n'écris-tu pas plus souvent sur ce forum ? Assurément l'un de mes récits préférés.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Blahom le Dim 27 Juil 2014 - 19:26

Un bon texte qui se lit avec plaisir. Une fin bien glauque mais le narrateur semble éprouver davantage de soulagement que d'angoisse. Il est même content de lui, ayant pris ce qu'il estime être la seule bonne décision de sa vie.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Cancereugène le Dim 27 Juil 2014 - 22:56

Merci pour vos commentaires, c'est vraiment important d'avoir un retour.
Après, pour l'angoisse, j'ai opté pour l'approche factuelle plutôt que formelle ou sensorielle. L'angoisse vient d'une visite impromptue, nocturne, et plus largement, d'un sentiment de mal être post-quarantaine (belle angoisse s'il en est !)
Je comprends les critiques sur l'absence d'émotions angoissantes pour le lecteur, mais là n'était pas mon sujet, et j'avoue humblement qu'en 3000 signes, je ne me sentais ni l'envie ni le talent d'aborder une "vraie" angoisse...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par mormir le Lun 28 Juil 2014 - 14:24

Horrible et superbement écrit ! L'histoire est très prenante. J'ai beaucoup aimé !

Mais pas d'angoisse ressentie de mon côté non plus.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2380
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Paladin le Lun 28 Juil 2014 - 16:31

Ça m'évoque beaucoup un passage du film Harry, un ami qui vous veut du bien, sauf que dans le film, le personnage ne fait pas ce qu'on lui suggère...C'est un bon petit texte bien noir, efficace dans son format court.

L'angoisse est ici plus celle du lecteur que du narrateur, le narrateur, lui, n'a pas vraiment l'air de se poser de question, ce qui va avec le ton détaché... Et j'aime bien la fin qui suggère que Donna n'est peut-être que dans sa tête

Encore un texte que je ne sais pas où placer dans classement, y'a qu'un top 3, et même qu'un top 5! Mais où que je le place, en tout cas je l'ai apprécié!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Malbordus le Lun 28 Juil 2014 - 20:47

Très bon texte, j'avais senti une fin comme ça, je ne suis pas decu, une bonne surprise.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par FRançoise GRDR le Lun 28 Juil 2014 - 23:49

Un bon petit texte mais je n'ai pas été angoissée.
Au début, c'est dommage que tu mettes dans la première phrase : "Je connaissais cette fille" sinon je me serais imaginée assez bien dans cette situation où quelqu'un que tu ne connais pas veuille entrer chez toi (mais si c'est une personne connue ça rompe le charme, je trouve alors que si c'était une parfaite inconnue, cela m'aurait fait flipper) et ensuite j'ai assez vite deviné que le narrateur est en plein délire et le dénouement sanglant était trop conforme à ce que je pensais. C'est une fin comme le dit Pala presque similaire à "Un ami qui vous veut de bien", excellent film. Tu retranscris parfaitement cette ambiance de suspicion qui aboutit à la folie meurtrière de ton personnage.
Très bien écrit, c'est appréciable  Very Happy


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Doumé le Mar 29 Juil 2014 - 16:02

Hors quelques concordances de temps, le texte est très bien écrit et pour moi, l'atmosphère angoissante très bien rendue... La fin ironique est glaçante...

Un des meilleurs textes du concours !


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Catherine Robert le Mar 29 Juil 2014 - 18:24

Bien écrit. Je trouve que l'angoisse est quand même là dans cette rencontre incongrue. La fin me laisse perplexe mais pas spécialement de la mauvaise façon.
Je sais pas trop quoi dire en fait et je sais pas non plus où te classer. M'en vais réfléchir à la chose.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Cancereugène le Mar 29 Juil 2014 - 19:03

Merci à vous pour ces quelques avis.

Doumé : j'aimerais en savoir plus sur les erreurs de concordance de temps. Je vois, à mon avis, où il serait possible de voir des erreurs, mais elles répondent à ma logique de narration. Mais j'ai peut-être une interprétation faussée. Si tu maîtrises bien le sujet, je suis preneur.
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Donna

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum