Au crépuscule

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par anouk le Sam 26 Juil 2014 - 5:51

Finalement ce qui domine dans ton texte, c'est bien l'angoisse d'une solitude profonde qu'elle soit apocalyptique ou simplement terrestre. Certes chaque être humain ressent la peur de l'obscurité et du no man's land. Quand on fait une excursion en montagne, cela frappe l'esprit. il n'y a que l'écho qui réponde. Mais ce n'est qu'un lointain écho. La fin se laisse deviner mais c'est Un bon texte pour moi.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Paladin le Sam 26 Juil 2014 - 11:06

FRançoise GRDR a écrit:Je suis frustrée par ton texte Ulysse car je me demande de quoi est mort ce compagnon !!!

Ça n'a pas une grande importance, l'importance est que ce compagnon est le dernier humain avec lui!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Malbordus le Lun 28 Juil 2014 - 20:00

Et bien j'ai beaucoup aimé, cela ma fait penser a "la route" excellent texte dans mon top 5.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Catherine Robert le Mar 29 Juil 2014 - 16:35

C'est un joli texte bien écrit qui fait le boulot, mais on reste un peu en dehors. On ne ressent pas vraiment l'angoisse du personnage. On sait qu'il la ressent mais nous on n'en profite pas. Peut-être le côté un peu trop lyrique relevé par certains.
La fin, sans me choquer m'a semblé très convenue, je l'avais devinée et donc elle ne m'a absolument pas surprise.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Perroccina le Mar 29 Juil 2014 - 17:09

Moi je n'ai rien vu arriver, j'avais plutôt l'impression qu'il s'agissait d'un vieil homme qui avait vu plusieurs fois ses compagnons de route mourir, comme si la Faucheuse s'arrangeait pour qu'il se retrouve toujours seul des qu'il s'attachait à quelqu'un. Du coup je n'ai compris qu'à la fin l'angoisse qu'il devait ressentir.
Malgré tout c'est un texte très bien écrit au récit parfaitement maitrisé.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Cancereugène le Mar 29 Juil 2014 - 20:50

J'ai beaucoup aimé l'idée, même si dans le récit, dès les premières lignes, j'ai pu deviner un peu la fin. Mais cette fin reste malgré tout un peu surprenante, dans le sens où dans le récit, elle reste au niveau d'une simple hypothèse. En tout cas je n'ai pas été déçu par la fin. Peut-être que le développement du récit aurait pu s'éloigner du fait de veiller le mourant. Cela réduit le récit à une attente, car on a vite compris que le plus jeune allait ou risquait de succomber. Pour le lecteur, c'est frustrant d'en rester là.
Mais dans l'ensemble, c'est plutôt bien mené, et le dénouement est conforme à ce qu'on peut en attendre, avec surprise ou pas...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Eimelle le Jeu 31 Juil 2014 - 6:21

Bonjour Ulysse,

Ta nouvelle m'embarrasse à vrai dire. D'un côté, ce texte te ressemble : bien foutu, bien écrit, travaillé. De l'autre, je n'arrive pas à accrocher.

Pourquoi ? J'ai été très déçue par la fin. Pour moi, elle paraît un peu superposé au reste, pas vraiment préparée. Le départ peut donner l'impression qu'il s'agit d'une scène de montagne, et du coup, la référence à l'apocalypse m'a paru un peu facile, comme plaquée par dessus. Surtout que rien ne permet, après coup, de retracer ce qui s'est passé, pourquoi ils en sont arrivés là, etc. Je sais, 3000 signes, c'est très court, mais du coup, je suis restée très frustrée, avec la sensation qu'une scène intime se passait, banale au finale, et que le climat d'attente que tu as très bien su générer tout au long du texte ne trouvait pas son accomplissement final dans un sens de portée générale, parce que trop peu d'indices étaient distillés sur ce qui nous intéressait au final le plus : l'apocalypse. Et au final, j'ai trouvé que ça restait un peu une grosse ficelle destinée à coller aux attentes d'un lecteur lambda de SF sans pour autant le nourrir complètement. Je ne sais pas si je suis claire.

Mais tout de même, on ressent dans ce texte ton aisance dans l'écriture. Peut-être le format court n'est-il pas le plus facile pour toi, qui a besoin de plus de temps pour poser tes histoires, et les développer ? Mais quand tu le fais, mon Dieu que c'est bon !

Bises

Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Zaroff le Jeu 31 Juil 2014 - 17:50

Malbordus a écrit:Et bien j'ai beaucoup aimé, cela ma fait penser a "la route" excellent texte dans mon top 5.

Idem ! Mais ce n'est pas le meilleur d'Ulysse malgré un beau travail.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Ulysse le Ven 1 Aoû 2014 - 20:34

Coucou les amis, merci pour vos lectures.
Je vous lis mais la connexion capricieuse décourage les bavardages...
@ Françoise: la cause de la mort du jeune homme n'a pas tellement d'importance de mon point de vue, un virus quelconque qui peut terrasser un individu vigoureux sans médecine efficace.

La cause de l'apocalypse n'est pas non plus le propos de mon texte.
@Eimelle , c'est curieux que tu vois la fin comme superposée car pour moi , c'est vraiment le point de départ de mon idée. L'angoisse du dernier humain sur Terre .
Je pensais d'ailleurs que les indices laissés en cours de route étaient trop évidents ( un ciel gris, des bêtes sauvages, une quête incessante : ils cherchent d'autres humain). Maintenant la cause en elle-même ne change rien à ce que ressent celui qui veille, de mon point de vue c'est le résultat qui compte : ils ne sont plus que deux.

C'est ce que je voulais exprimer mais je n'ai pas vraiment réussi.
Je pense que j'ai raté un truc dans ce texte, le ton peut-être; A moins qu'il ne colle pas vraiment au thème. A vrai dire ce concours m'a causé du fil à retordre , il y a trois autres textes qui sont partis au rencart...J'ai déjà été plus inspirée.
je ne me suis jamais exercée à des formats courts, je ne sais pas si cela tient à cela.  Je n'ai pas assez de recul sur mon écriture.

Peut-être que je reprendrais l'idée mais sans vouloir coller spécialement au thème, à voir.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Naëlle le Sam 2 Aoû 2014 - 17:50

Ton texte est bien écrit, mais les supplications m'ont un peu agacée (c'est un ressenti hyper subjectif, sur ce coup), et j'ai pas vraiment senti l'angoisse. Même si elle est bel et bien là: un mec qui se retrouve seul au monde au sens propre du terme, si c'est pas angoissant, je vois pas ce que c'est!
Il y a quelque chose qui ne fonctionne pas dans ton texte (à mon avis), mais je suis incapable de dire quoi... Ça t'avance beaucoup, je sais! Rolling Eyes 

Donc je suis pas convaincue par ton texte, Ulysse, désolée...


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Léonox le Sam 2 Aoû 2014 - 22:19

Je viens d'effacer trois messages qui n'avaient pas lieu d'être sur ce topic.
Merci à tous de vous en tenir ici à des commentaires relatifs au texte d'Ulysse.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Tipram le Dim 3 Aoû 2014 - 16:08

Très bon texte. L’angoisse est d’autant plus prégnante que l’on en ignore la cause, révélée seulement à la dernière ligne.

Le désespoir du vieil homme est décrit avec habilité grâce aux tirades qui s’adressent d’abord au malade, puis à la Faucheuse. Le recours aux prières oubliées accentue davantage encore l'intensité dramatique.

Ma seule réserve concernant le style est l'abondance de propositions juxtaposées. Mais c'est là uniquement une question de mon goût.

T.
avatar
Tipram
— — Sérénité du Levant — — Disciple du mot juste
— — Sérénité du Levant — —  Disciple du mot juste

Messages : 1648
Date d'inscription : 07/03/2013
Age : 66
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Max le Dim 3 Aoû 2014 - 17:00

Oui mais non. Peu de choses à reprocher au texte à première vue, hormis son côté mélodramatique, effectivement, mais il est trop plat et une sorte de distance s'installe, jusqu'à l'indifférence. Je n'ai pas vu venir la chute, mais j'imaginais du post-apo. Cette chute est frustrante car elle représente des enjeux démesurés à côté desquels les quelques lignes de ce texte font pâle figure. J'ai aussi une impression d'artificialité, avec deux personnages dont la consistance et la crédibilité sont remises en question : comment peuvent-ils survivre à deux contre des meutes de loups dans la neige, etc. Et pour moi le vieux devrait moins se lamenter (moins de supplications, surtout adressée à Dieu !) car ils devaient s'attendre à mourir n'importe quand. Enfin, on sent la tristesse du vieux qui va perdre son compagnon (du désespoir plus que de l'angoisse), mais pas assez l'angoisse d'être seul au monde (ce n'est pas ça qu'il exprime). Pardon si je donne l'impression d'être si négatif, mais j'essaye de trouver ce qui me gêne. C'est loin d'être un mauvais texte mais il ne fonctionne pas à mon sens. Il n'est pas adapté au format, probablement.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Ulysse le Dim 3 Aoû 2014 - 22:20

Merci pour vos lectures.

Max; je pense que tu as raison sur le format il est trop court pour tout expliciter; concernant la crédibilité je ne pouvais pas l'étayer mais c'est clair dans ma tête.
Si ils s'attendent à mourir; le vieux pense partir le premier.
La mort même attendue, même hautement probable reste dure pour celui qui reste et on peut nourrir l'espoir insensé de la tenir à distance. D'où les prières; autant je suis d´accord sur certaines remarques; autant l'attitude du vieux me parait cohérente.

Quant à l'angoisse d'être seul; je voulais qu'elle soit sous jacente pour ne pas (trop) dévoiler la fin. Si je réécris le texte en abattant les cartes dès le départ; le rendu sera sûrement différent.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Didier Fédou le Mer 6 Aoû 2014 - 9:08

Du bon boulot, assurément.
C'est marrant parce qu'il me rappelle l'un de mes Instants (le dernier homme sur Terre) et Encore plus la Route de MacCarthy. Influences ou hasard ? Même si influences, ça n'influencera pas ma note.
Comme dit et répété : foutu format trop court. Manquerait pas grand chose pour développer ton histoire et en faire un grand moment. Vraiment pas grand chose, juste un peu de liberté pour agrandir le point de vue, donner quelques indices d'avant, montrer ce que les personnages ont perdu et ce qu'il leur reste et ce à quoi ils se raccrochent, et à quel point c'est futile. Quand on y pense, c'est d'une tristesse terrible.
Bravo madame.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au crépuscule

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum