Sharp

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sharp

Message par Murphy Myers le Sam 19 Juil 2014 - 21:32

Quand j'y pense, je remarque que je vous balance surtout des textes expérimentaux, pauvres de vous. Promis, la prochaine fois, je vous épargne et je mets une histoire plus classique.  Very Happy 

Voilà du coup "Sharp". Histoire que je trouve très bizarre. Inspirée directement d'un rêve déjà pas très logique à la base. J'ai voulu retranscrire l'impression d'un rêve, j'ignore si j'ai réussi. J'ignore d'ailleurs si c'est une histoire insipide ou dérangeante, si c'est incompréhensible ou trop prévisible ; à chaque fois que je la relis, j'oscille entre les deux. J'espère qu'on ne prendra pas ce texte pour ce qu'il n'est pas d'ailleurs. Tant de raisons qui m'ont longuement fait hésité à le montrer au public.

Bref, voilà la chose. Désolé pour ceux qui s'endormiraient dès la première page.  Rolling Eyes 

http://www.fichier-pdf.fr/2014/08/03/05-sharp/


Dernière édition par Murphy Y le Dim 3 Aoû 2014 - 1:55, édité 2 fois


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Gernier le Ven 25 Juil 2014 - 11:24

Je viens de le lire (je suis un peu fatigué Wink ) mais voici une belle réactualisation du thème du vampire Wink ! Je suis d'ailleurs plus convaincu par le thème et la manière de le traiter que par le style qui dessert parfois ton récit par une forme un peu trop complexe par moment.

Tu aurais, à mon sens, gagné en lisibilité en définissant un peu mieux ton personnage principal (Dayan) et en optant pour une narration peut-être plus direct au départ pour verser en dégradé dans l'onirisme dépressif par la suite. Néanmoins, cette nouvelle comporte un bon potentiel de base qui gagnerait à être encore travaillé Wink !

Hormis ces quelques broutilles, j'ai vraiment aimé. Imparfait mais il se dégage de ce texte une langueur mortel.

Comme dirait Rick Hunter : "Ca marche pour moi !" Wink


Rhésus-Pub : une aventure d'Ethel Arkady au XXIeme siècle.
Les Chroniques de Yelgor - lecture gratuite et épisodique sur le blog...
Les Esclaves de l'Or : une aventure d'Ethel Arkady au XIXème siècle.

Gernier
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 559
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Ven 25 Juil 2014 - 12:24

Merci pour ton commentaire.  Very Happy  Je commençais à me dire que c'était définitivement trop insipide et incompréhensible pour être montrer au public.

Je te cache pas que j'ai eu beaucoup de mal avec ce Dayan. Jamais écrit de la "blanche" comme on dit, jamais su ni voulu faire ça. Du coup, j'avoue que je me suis réfugié derrière un "filtre onirique" parce que la case "vie banale" était inévitable cette fois. Et comme Sharp rend les rêves réels, en quelques sortes, c'était une bonne excuse pour faire ça.

La forme est complexe dans le sens de "phrases trop compliquées" ou c'est l'enchainement des scènes qui est trop bizarre (j'avoue que j'ai pas été très subtil sur ce point) ou ça coince sur ces deux points ?

Bon, déjà l'histoire est compréhensible, c'est l'essentiel. Les modif' sur la forme me seront bien moins compliquées que si je devais modifier le fond.

Encore merci !  Very Happy 


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Gernier le Ven 25 Juil 2014 - 17:43

Je crois que dans ton cas le fond est excellent ! Sur la forme, le filtre onirique n'est peut-être pas indispensable au tout début. Laisse-nous plutôt, comme dans toute bonne histoire fantastique, "apprécier" la réalité banale de Dayan et son quotidien morne pour faire ensuite filtrer l'angoisse et irréel.

Pour tes scènes comme le reste, je pense vraiment que c'est une question de dosage précis mais là, il n'y a que toi qui puisse savoir comment faire Wink !

A partir de là, je pense que tu peux ensuite jouer les grandes orgues oniriques, surtout que tes thèmes sont riches et intéressants (un peintre vampire qui réalisent les rêves (et se les approprie ?) de ses victimes pour épingler ensuite ses proies en une morbide exposition... Original, bien-vu et avec plusieurs pistes de réflexions)... En sommes, je pense que tu dois encore polir et agrandir le texte pour en tirer une putain de nouvelle qui va déchirer sa mère comme on dit vulgairement Wink !


Rhésus-Pub : une aventure d'Ethel Arkady au XXIeme siècle.
Les Chroniques de Yelgor - lecture gratuite et épisodique sur le blog...
Les Esclaves de l'Or : une aventure d'Ethel Arkady au XIXème siècle.

Gernier
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 559
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Ven 25 Juil 2014 - 17:52

J'avoue que les thèmes sont nombreux pour un truc si court, je réalise après coup. Un peu de Dorian Gray, un peu de Peau de chagrin (pour les rêves/vœux mortels), un peu de Dracula, et voilà le cocktail Sharp en somme. Je suis parti bien loin, mon rêve originel se résumait à un type louche qui disait s'appeler Sharp et avoir "besoin d'un nouveau visage".

Je vais tenter de caser un passage de "blanche" avant l'apparition de Sharp. Dès qu'il arrive, on entre dans le "rêve", mais je me lance le défi d'arriver à faire 1 page de vie banale et normale avant ça. J'espère que je vais y arriver, j'ai jamais trouvé quoi dire dans ce genre de contexte.

Merci pour tes retours en tout cas.  Very Happy  Ça me rassure ce que tu dis. Déjà, ça montre que t'as compris l'histoire (donc que c'est pas trop hermétique comme je craignais) mais en plus de ça, t'as aimé l'idée.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Gernier le Ven 25 Juil 2014 - 18:15

Je t'assure que le texte est compréhensible. Je pense que c'est juste un problème de longueur (l'histoire mériterait au moins une dizaine de pages supplémentaires Wink ) et quelques erreurs de "mise en scène" et d'installation. Rien de tragique qui ne puisse s'améliorer Wink !


Rhésus-Pub : une aventure d'Ethel Arkady au XXIeme siècle.
Les Chroniques de Yelgor - lecture gratuite et épisodique sur le blog...
Les Esclaves de l'Or : une aventure d'Ethel Arkady au XIXème siècle.

Gernier
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 559
Date d'inscription : 19/06/2014
Age : 39
Localisation : Bruxelles

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Ven 25 Juil 2014 - 18:29

Ça risque de devenir vraiment ennuyeux si j’étends le truc sur 10 autres pages, on verrait seulement plus de "rêves" creux de Dayan. Déjà 1 page de plus sera un grand challenge pour moi.  Razz (Et puis, passer 20p sur un type dont le narrateur ne cesse de répéter qu'il a une histoire insipide et inutile...)

Par contre, le concept Sharp, je compte bien le reprendre ailleurs. Entre autres dans le "Roi du suicide" où les Cauchemars envahissent les villes du pays ; Sharp étant l'un d'eux mais sous une forme différente de cette nouvelle.

Par souci de mise en scènes tu fais référence aux transitions je suppose (celle avec le rêve final en "Il était une fois" plus précisément). J'avoue que c'était une idée quitte ou double. Je trouvais que ça pourrait ajouter un rythme à l'histoire et achever de prouver au lecteur que tout ceci est vraiment bizarre. Mais peut-être que c'était la bizarrerie de trop, en effet.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Cancereugène le Sam 26 Juil 2014 - 17:19

Étrange récit. Je ne dirais pas qu'il est incompréhensible, bien au contraire. Dès le premier paragraphe, l'histoire est dévoilée à 80%. Le reste "explique".
Disons qu'il est écrit d'une façon un peu hermétique, et qu'il paraît parfois un peu schizophrénique. J'en suis venu à me demander si Sharp n'était pas au final un fantasme de Dayan.
Il y a quand même une chose que je n'ai pas compris - attention je Spoile ! - c'est le dialogue avec la femme à l'éventail, je trouve le procédé un peu trop pratique, et surtout, ça en fait un personnage réel alors que... elle est morte, non ? Bon, je comprends le coup de l'inconscient, mais je trouve ça un peu trop pratique pour dévoiler les mystères de cette intrigue.
En tout cas, le récit reste intéressant, malgré ces quelques remarques...

Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 1405
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 43
Localisation : Paris

http://lamorcestbien.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Sam 26 Juil 2014 - 17:54

Merci, Cancereugène.

Le côté schizophrénique était voulu, mais j'avoue que c'est une piste plutôt mise à mal par le fait que Dayan est pas la première ni la dernière victime.

La femme est morte et depuis longtemps oui, mais Dayan la remarque sur la peinture et en rêve. Une fois qu'il a plus ou moins compris sa situation, il rêve à nouveau de la femme parce qu'il fallait une personne à il parle pour imager le choix qu'il va faire. Et comme Sharp rend réel l’irréel, elle revit dans un sens le temps de tout expliquer, mais ce n'est qu'un mirage. Ç’aurait été ennuyeux de faire ça sous forme d'une simple narration de pensées et l'histoire est déjà pas des plus palpitantes en tant que telle.

Je craignais le côté hermétique, par contre. Va falloir que je retravaille ce point, que je rende le tout moins bizarre aussi.

Encore merci pour ces pistes !  Very Happy 


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Paladin le Dim 27 Juil 2014 - 16:23

Tu as une belle écriture, et tu sais bien développer la psychologie de Dayan. J'aime bien l'idée, cette relecture du thème vampirique et le fait que Sharp est en quelque sorte une personne qui a des valeurs, il ne choisit ses victimes que parmi les désespérés.  

J'aurais juste à redire, non pas que la femme à l’éventail lui parle alors qu'elle est morte, mais le procédé est trop "explicatif" plutôt que "montré", tu comprends? Il faudrait essayer de trouver un moyen plus "show, don't tell" pour donner la clé de l'histoire. Sinon, c'est plutôt une réussite.

Et quand je vois quelqu'un qui écrit comme ça à 21 ans, je lui dis toujours : SURTOUT, CONTINUE ! T'as du talent, Murphy! continue à le travailler !


Dernière édition par Paladin le Mer 3 Déc 2014 - 11:46, édité 1 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Dim 27 Juil 2014 - 17:02

Si je m'attendais à tant d'encouragements...  Shocked Un grand merci Paladin. Et moi qui me disais "tout le monde va se demander, à chaque ligne, sous quelles drogues était l'auteur au moment de l'écriture". Finalement, elle a l'air de plutôt bien passer.

C'est vrai qu'au final, je craignais tant d'être incompréhensible que j'ai paradoxalement été trop clair ; la partie "show" en est pas sortie indemne.
Je vais tenter de modifier le speech de la femme à l’éventail. Faire plus de suggestions que d'explications nettes, abréger des passages, les noyer dans un "flou" comme y en a souvent dans les rêves. Ça pourrait placer le lecteur à la place de Dayan, lui faire comprendre les choses en même temps que lui, sans pour autant tout nommer.
Le tout est de trouver le bon équilibre entre les dits et les non-dits. Tout un paradoxe ce texte, je savais qu'il m'en ferait baver. Evil or Very Mad Mais je vais bien trouver un compromis dans tout ce bordel onirique. 

Encore merci !  Very Happy 


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Paladin le Dim 27 Juil 2014 - 18:45

C'est vrai qu'au final, je craignais tant d'être incompréhensible que j'ai paradoxalement été trop clair ; la partie "show" en est pas sortie indemne.

Le tout est de trouver le bon équilibre entre les dits et les non-dits.

Oui, c'est le problème de ces textes où on risque, en voulant être trop explicite, d'être trop dans le "tell", ou alors, de vouloir rester dans le "show" et d'être incompréhensible... C'est que l'exercice est très difficile, et crois-moi, tu ne t'en sors pas mal du tout!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 8950
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 58
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par mormir le Lun 28 Juil 2014 - 13:15

Effrayant ! Moi je ne prendrai jamais plus de colocataire !

Le style est un peu lourd par endroits et j'ai relevé (en passant seulement, je ne les ai pas notées) quelques coquilles.

Mais l'ensemble donne une impression de malaise et de distanciation avec l'histoire, comme si l'on était dans un rêve justement. Je pense donc que c'est réussi compte tenu du contexte de genèse de l'histoire.

La question qui reste et à laquelle je n'ai pas de réponse claire est : ai-je aimé ? Je suis sur en tous cas que l'histoire m'a intéressé. Elle est très bien trouvée !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Murphy Myers le Lun 28 Juil 2014 - 13:54

Merci pour ce retour.  Very Happy 

Un paradoxe jusque dans l'avis qu'elle génère, cette histoire.  Very Happy Sans doute as-tu aimé l'idée, mais que la forme était pas la plus attirante, ni la plus simple, qui soit.

Je suis content que l'effet "rêve" ou plutôt "cauchemar" ait bien pris, en tout cas. Ça me fait un challenge personnel sur trois de réussi vis-à-vis de cette histoire.

Je vais relire le tout, et faire des modifications selon les avis précédents. J'espère pouvoir repérer et virer les coquilles et lourdeurs survivantes au passage.


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par mormir le Lun 28 Juil 2014 - 14:11

Je ne suis pas très sympa de n'avoir pas noté les coquilles relevées. J'essaierai de tropuver un moment ce soir et de te les transmettre Smile


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.

mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2119
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 52
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sharp

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 4:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum