Hors du noir

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Invité le Jeu 17 Juil 2014 - 10:32

Un texte que j'ai eu du mal à appréhender malgré son évidente affiliation au fameux Tale From the Crypt. Et même après l'avoir laissé macéré toute une nuit, je ne parviens pas encore à mettre le doigt sur ce qui me gène...

La technique narrative est bien là, malgré une scène de meurtre que j'ai trouvé un peu brouillonne, mais ce conte m'a laissé relativement froid, à l'inverse de certains textes déjà lus.

Peut-être est-ce cette chute que l'on anticipe un peu trop, comme une révélation que l'on grille après quelques minutes de film. Tu parles du Sixième Sens dont j'avais légèrement grillé la fin vers le milieu du film. Ce type de scénario fonctionne toujours selon la même architecture et je dois avouer que je suis blasé par ce mode de narration ! Wink

tout compte fait je pense que ma gêne vis à vis de ce texte se cache quelque part dans cette référence.

Parfois il vaut mieux laisser une histoire simple nous guider plutôt que de forcer absolument la destinée (quel grand mot !) des personnages. Je trouve l'objet de mes ruminations en écrivant Wink !

Je pense que c'est cette chute justement qui affaiblit ton texte qui, sans cela, aurait pu être aussi pathétique qu'angoissant.

Je ne sais pas si je suis compréhensible et j'espère que vous me pardonnerez ce très long apparté Wink !
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Blahom le Jeu 17 Juil 2014 - 16:59

Un bon texte à l'atmosphère angoissante. De ce point de vue, c'est réussi. Ce qui me gêne, c'est l'interprétation. S'il est vrai que j'ai été sensible à l'aspect "cauchemar éveillé" de l'ensemble, la fin ne me semble pas si évidente qu'aux commentateurs précédents. J'ai pourtant l'habitude de ce type d'histoires, tant au cinéma qu'en littérature (Carnival of Souls de Herk Harvey, Dead & Buried de Gary Sherman, Sixième Sens de Shyamalan, The Others de Amenábar, Je suis la brume de Pierre Suragne, Un Froid mortel de Brutsche, etc.). 
Au début, la narratrice fait apparemment encore partie, physiquement parlant, du monde réel (cf. ses bleus).
Du coup, la révélation finale me semble un peu forcée. Peut-être est-ce dû, encore une fois, à la brièveté imposée.
Je ne voudrais pas non plus donner l'impression de chipoter dans la mesure où j'ai sincèrement apprécié l'ambiance angoissante que tu as su distiller.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Amaranth le Ven 18 Juil 2014 - 11:09

Merci Françoise.  Very Happy 

Gernier, je comprends ta gêne, j'avais aussi deviné la fin de Sixième sens assez rapidement et ne l'avais du coup pas totalement apprécié. Ca ne m'étonne donc pas que ce soit ton cas ici. Après, je ne sais pas comment aurait été le texte sans. C'est un pari à essayer.
Merci de ta lecture et de ton commentaire !

Merci Blahom !
Pour l'aspect corporel, je m'explique. Dans mon esprit, je la voyais plutôt comme une sorte de zombie (me demandez pas pourquoi) : les bleus verdâtres représentent en fait la décomposition du corps. Je dis même à un moment qu'elle sent cette odeur. Mais je ne l'explicite jamais clairement, c'était plutôt un petit délire personnel. Je comprends donc tout à fait que ça puisse perdre le lecteur.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par The_wakwak_tree le Ven 18 Juil 2014 - 15:38

Il est super ce texte : dans l’esprit du concours, dans l’esprit de L’EdO, une réinterprétation d’un thème qu’on pourrait croire vu & revu... mais preuve que non !

L’angoisse est effectivement très perceptible.
La fin... un peu prévisible ? ... même pas gênant.  

Bravo !
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Max le Sam 19 Juil 2014 - 18:36

Excellent texte. Dans mon top 3 du moment. "Recroquevillée dans le placard", voilà une image forte de l'angoisse. Bonne ambiance, avec un texte qui arrive à suggérer beaucoup, sans dire.

Mes 2 interprétations de la chute, avant d'avoir lu les commentaires : 1) en fait c'est elle qui est morte, dans le genre pirouette inversée. 2) le zombie Marc a creusé cette tombe pour sa femme. C'est presque une preuve d'amour, comme s'il voulait la retrouver dans la mort, pour être réunis (peut-être que le vrai Marc est dans les "limbes" et qu'il utilise ce corps sans âme pour parvenir à ses fins). L'un dans l'autre, j'hésite entre les 2 et en tant que lecteur je n'aime pas trop ça.

Après lecture des commentaires, je vois que tu avais pensé à la première solution. Perso je ne l'avais pas du tout grillée avant la chute, précisément parce qu'il y avait l'autre piste (voire d'autres pistes) et qu'il restait des éléments assez troublants (je ne comprend pas comment les autres lecteurs peuvent s'en remettre aussi facilement à cette hypothèse 6eme sens). Maintenant que je connais l'intention de l'auteur, je relis le texte, et ça fonctionne bien (crasse sur le visage et sang séché sur la tête de Marc ne signifie pas forcément "zombie"). Tu offres même une bonne réponse au point soulevé par Blahom, qui est une remarque très pertinente. Franchement, bien joué. Dommage que l'impression d'immédiate après lecture soit légèrement confuse.
Bon titre, aussi.

Deux remarques :
- la répétition de "terreur" à éviter ?
- l'odeur sucrée ne m'évoque pas une odeur écœurante
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Amaranth le Sam 19 Juil 2014 - 20:48

Merci Max de ton commentaire.  Very Happy 

A vrai dire, je n'avais pas du tout pensé à l'autre hypothèse donc d'un côté ça m'amuse assez de voir ce que mon récit peut inspirer aux autres, mais c'est certainement une faiblesse que la fin ne soit pas totalement claire. J'aime bien laisser un peu dans le flou (là-dessus c'est déjà moins pire que mon précédent texte) mais on peut ne pas apprécier.
Et merci pour tes remarques, c'est toujours utile pour améliorer son texte !  Very Happy 
L'odeur sucrée, il me semble l'avoir lu un jour quelque part mais ce sont peut-être des souvenirs tronqués donc je ne sais pas si ça convient vraiment.

Bref, encore merci !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Ulysse le Dim 20 Juil 2014 - 22:57

Une très belle ambiance , sombre, très bien restituée. L'angoisse est vraiment palpable, c'est très réussi.
je suis plus mitigée sur la fin. En fait je trouve qu'elle n'apporte rien au texte, elle ne renforce pas l'angoisse voire même elle la fait retomber un peu. Et ce quelques soient les interprétations possibles.
Le problème est que sans cette fin, on est plus dans du SFFF ou des genres voisins on est dans la réalité : les femmes battues, les violences conjugales...

Sinon je ramène ma science. Le sucre n'a pas d'odeur c'est une saveur perçue avec la langue. Point final. Une odeur sucrée d'un point de vue physiologique, c'est faux.
Bien sûr on peut associer une odeur à quelque chose de sucré ( au hasard la vanille) mais c'est un abus de langage de dire que l'odeur est sucrée. Que ce soit pour un cadavre ou pour toute autre chose.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par anouk le Sam 26 Juil 2014 - 6:25

Tout porte à croire que le châtiment peut durer et qu'elle revit ces moments hors du temps. Un 'sixième sens" que "les autres" ont repris à leur compte. Peut-être aussi est-ce l'enfer de la culpabilité éternelle.
j'ai bien aimé.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Cancereugène le Dim 27 Juil 2014 - 12:45

J'ai beaucoup aimé ce texte, et il fait partie des mes favoris (même si je n'ai pas tout lu) ; c'est entraînant, il m'a fait penser à des tas de références, "Haute tension", et la fin "les autres"...
Bon déroulement, bonne chute. Pas facile à faire en 3000 signes, ici le contrat est rempli et le thème parfaitement respecté.
Le seul "truc" qui m'a gêné durant la lecture, c'est le prénom du mari. C'est très subjectif, mais je pense que dans ce récit, il n'est pas utile, et ôte une part de mystère...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2016
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Perroccina le Dim 27 Juil 2014 - 16:47

J'ai adoré.
Un très bon texte, une angoisse sourde qui colle aux mots accompagne le lecteur du début à la fin. Un style à l'écriture hachée au rythme de la respiration.
La fin est convenue ? Oui peut-être mais ça ne gêne en rien. Alors moi, je vote pour.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 2989
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Amaranth le Dim 27 Juil 2014 - 20:06

Merci à tous les quatre pour vos lectures et commentaires.  Very Happy 

Ulysse : décidément, cette fin aura obtenue des avis bien différents ! Merci pour la précision par rapport à l'odeur. J'ai du confondre alors (ou lire cette expression dans un navet). Mais au moins, je ne ferai plus l'erreur maintenant !



Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Malbordus le Lun 28 Juil 2014 - 20:43

Un des textes les plus flippant du concours, très bon récit !
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Amaranth le Mar 29 Juil 2014 - 15:24

Merci, Malbordus. Contente si j'ai pu au moins un peu t'effrayer.  Twisted Evil 


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Doumé le Mar 29 Juil 2014 - 15:55

Oui, tu nous entraines dans le récit rapidement et avec rythme.

Même si je n'avais pas compris le sens que tu y mets, l'angoisse est là qui nous prend. Bravo !  Very Happy 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Amaranth le Mar 29 Juil 2014 - 15:57

Merci Doumé !  Very Happy 

J'ai pensé à toi en plus en relisant mon texte : j'ai essayé de faire attention aux auxiliaires !


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Hors du noir

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum