Eux contre nous

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par davidoff le Lun 4 Aoû 2014 - 19:14

J'ai adoré ce texte qui commence comme du post-apo et finit en réalisme glacé et glaçant. J'adore quand on m'entraîne dans les méandres d'un esprit perturbé et qu'on me bluffe. Et là, c'est réussi sur toute la ligne.
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Catherine Robert le Lun 4 Aoû 2014 - 19:24

Embarassed 
Commentaire qui fait plaisir d'un amateur du genre.
Merci.  Very Happy 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Naëlle le Sam 9 Aoû 2014 - 16:35

Pas grand-chose à dire sur ce petit texte. Il est bien mené, bien écrit, mais je me suis pas trop sentie impliquée et j'ai pas vraiment ressenti l'angoisse, si ce n'est de manière diffuse.

Un truc:
Catherine Robert a écrit:Toujours se retourner, les voir dans l'ombre, les imaginer nous attendre, prêts à nous voler notre vie, la peur qui vous noue les entrailles et les tord tel un boucher jouant avec des boyaux, ils sont partout et nous sommes si seuls.
Tu passes du "nous" au "vous", d'un point de vue interne à un point de vue général, ça fait buguer la phrase, je trouve. J'imagine que t'as mis "vous" pour éviter le "nous noue"?


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Catherine Robert le Dim 10 Aoû 2014 - 23:11

Merci de ta lecture Naëlle.
Et pas grand-chose c'est déjà beaucoup  Wink 
Le "vous noue", il est venu comme ça, y a pas de raison. Des fois mon cerveau, il fait des trucs étranges.  Rolling Eyes 


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Max le Lun 11 Aoû 2014 - 16:52

Rooo, encore une femme d'un des protagonistes qui se fait buter (défoncée à coup de hache, excusez du peu) c'est fou ça ! Dans le texte d'une auteure en plus :mrgreen: Petite confusion ensuite quant à savoir qui est ce "on" qui tue la femme en question (confusion qui s'explique à la fin, donc tout va bien, c'est même bien joué). Bonne écriture dans l'ensemble qui sert le récit - bémol au niveau des registres parfois contradictoires (soutenu/familier, dramatique/détaché...).

Pour le reste, navré, je n'ai pas été convaincu, pour deux raisons principales. 1) C'est dans le thème (ou plutôt le genre) mais l'angoisse n'est pas perceptible. Et le côté gore "ketchup" (l’œil sur les lèvres, les massacres à coup de batte...) - à la Romero, en effet - n'aide vraiment pas, malmène la tension. Trop détaché, exagéré. 2) C'est le genre de chute peu inspirée qui m'énerve (pardon). Trop facile : "pouf, en fait c'était un délire". Même effet que : "pouf, en fait c'était un rêve".

D'ailleurs le coup des visions délirantes c'est la ficelle grossière utilisée régulièrement dans les séries TV quand il faut meubler des épisodes (coucou l'épisode d'Helix que j'ai vu hier soir...). Sans compter que, comme souvent, cet artifice pose des problèmes de cohérence : ici tu donnes l'impression qu'ils enchaînent les massacres, ce qui est improbable. Et c'est quoi l'idée, ils tuent des passants à la chaîne ? Luc crève avec la panse ouverte ce qui est également improbable - tu peux me dire que ce n'est qu'une hallucination de plus (quoique le type ne semble pas si halluciné que ça à la fin) ce qui reviendrait à confirmer ce qui me gêne : trop facile, trop pratique. Et que penser de cette folie partagée (à moins de considérer que Luc est le fruit de son imagination ?). Et que signifie cette phrase : "Il ne se joindra pas aux autres pour me torturer." ? Ils pensent à des zombies ? Reste tout de même une ambiance réussie, jusqu'à la chute. Et le titre est bien trouvé.

Voilà, désolé mais je suis franc, comme d'habitude, j'espère que tu ne m'en voudras pas Wink
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Murphy Myers le Lun 11 Aoû 2014 - 17:09

Inutile que Luc soit une hallucination. Deux gens qui ont les mêmes délires, c'est tout à fait plausible. Ça s'appelle la folie à deux, quand quelqu'un transmet ses symptômes à un autre.

Bon, c'est qu'un détail pas très important, mais on va dire que c'était l'info inutile de la journée. Very Happy
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Max le Lun 11 Aoû 2014 - 18:13

Merci pour l'info ! Et il est possible que ces délires aillent jusqu'à ce point ? C'est troublant.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Murphy Myers le Lun 11 Aoû 2014 - 18:38

Bonne question. J'imagine que ça marche sur le même principe que la folie "tout seul". Si une personne seule peut atteindre ce stade, deux le peuvent aussi. Un peu comme un Bonnie et Clyde version parano.
C'est toujours à prendre avec des pincettes parce que les tueurs fous sont bien plus rares que la fiction en générale veut le faire croire, mais ça c'est encore autre chose.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par SILENCE le Lun 11 Aoû 2014 - 18:48

Murphy Y a écrit:Bonne question. J'imagine que ça marche sur le même principe que la folie "tout seul". Si une personne seule peut atteindre ce stade, deux le peuvent aussi. Un peu comme un Bonnie et Clyde version parano.
C'est toujours à prendre avec des pincettes parce que les tueurs fous sont bien plus rares que la fiction en générale veut le faire croire, mais ça c'est encore autre chose.

Intéressante cette idée de la folie à deux...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Paladin le Lun 11 Aoû 2014 - 19:19

J'ai déjà vu des délires "à deux": en fait, généralement, il y a un des deux qui délire franchement, par exemple il s'imagine qu'il y a des caméras qui le surveille partout.

L'autre ne délire pas vraiment mais c'est une personnalité influençable, sur laquelle le premier à de l'ascendant. La deuxième personne va donc finir par accepter ce que la première lui raconte et croire aussi qu'il y a des caméras (Je cite cette histoire de caméras parce que j'avais entendu un cas comme ça, où un mec délirait sur les caméras qui le surveillait et sa copine avait fini par penser qu'il avait raison)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par paulux le Mar 12 Aoû 2014 - 7:50

Bien aimé ce texte, avec une chute troublante à souhait.

Je regretterais (à mon sens) des changements de temps qui perturbent le récit, entre présent et passé. Et je n'ai pas ressenti d'angoisse ! C'est plus gore qu'angoissant, non ?
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 675
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 40
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Catherine Robert le Mar 12 Aoû 2014 - 10:24

Merci de ta lecture Max. Et pas de problème avec ta franchise.  Wink 
Ton commentaire est fouillé et c'est donc très bien.
Pour le coup de la folie à deux, sans être une experte comme nos pro du coin, je savais que c'était tout à fait possible.
Et pour le reste, on dira que c'est déjà bien si c'est pas trop mal foutu dans l'ensemble.



"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Catherine Robert le Mar 12 Aoû 2014 - 10:27

Merci aussi Paulux. Plus gore qu'angoissant ? Oui peut-être. Cela-dit, l'angoisse n'est pas dans l'ambiance mais dans le thème et ici dans ce que ressentent les personnages qui se sentent constamment menacé par quelque chose de défini et d'indéfini à la fois. Et donc d'ingérable.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9573
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par A'Tuin le Dim 31 Aoû 2014 - 1:08

J'aime beaucoup cette histoire ! C'est bien écrit, l'originalité tient dans la chute qui n'est pas une chute pour le lecteur (on avait deviné quelques lignes plus haut l'astuce) mais une chute pour le personnage. Bravo !


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Jack-the-rimeur le Dim 31 Aoû 2014 - 20:00

J'ai beaucoup apprécié de texte, Catherine : une très jolie partie de poker-menteur avec un renversement final original et bien amené. Je pense que tu devrais persévérer dans cette veine, elle te va comme un gant (ou un gand, comme on dit en Belgique).


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eux contre nous

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum