Ragnarok

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Lun 14 Juil 2014 - 23:28

Merci beaucoup de ton commentaire Ulysse !
En fait, le thème de l'appel à textes était "Banlieues rouges". Je crois qu'ils s'attendaient à plus de mouvement, non ? lol
Pour ce qui est de l'absence d'émotion, en fait, je voulais décrire cette espèce de forme de lassitude extrême que j'ai ressentie une seule fois dans toute ma vie et que je pense qu'un clochard pourrait bien ressentir : se dire que finalement, la vie n'a plus aucun sens, que mourir ou vivre, c'est la même chose, que tout ce qu'on voit ou qu'on ressent ne compte plus et qu'on vit en dehors de soi-même, parce qu'il faut bien vivre, en ayant complètement lâcher prise sur tout, en étant complètement vide d'émotions, parce qu'on a plus la force d'en avoir, parce que la colère, les larmes ne servent plus à rien, et qu'on est juste vide. Juste capable de survivre dans une carapace désincarnée. En somme, c'était une errance psychologique qui se mue par une errance physique dans les rues, et je ne voyais pas trop comment introduire une histoire dans ce cadre, parce que pour moi, mes personnages étaient juste morts de l'intérieur, indifférents à toute intrigue, agissant comme des automates, tuant ou blessant au besoin selon les circonstances sans aucune autre forme de conscience.
Et ce qui me semblait intéressant dans le parallèle avec le Ragnarok, c'est que celui-ci signifie la fin des temps en mythologie nordique, où tout le monde sait ce qu'il va devoir faire, qui il va devoir affronter, s'il va mourir ou pas (presque tous en général, bons comme mauvais, y passent), et cette espèce d'attente métaphysique pleine de lassitude me paraissait être un trait de notre époque, et encore plus, de la marginalité.
Mais c'est vrai que du coup, le lecteur s'ennuie, qu'il n'y a pas de souffle avec cette histoire, qu'elle paraît un peu vaine... Et je comprends bien qu'elle puisse paraître inintéressante au possible. Je ne vois pas comment introduire une histoire avec des personnages dans cet état d'esprit. Mais peut-être, comme on me le faisait justement remarquer, ce "plan" mériterait-il d'être intégré à une histoire plus large, où les héros seraient plus actifs, plus combattifs, et auraient à faire à ces personnages qui ne sont déjà plus que des ombres, dangereuses qui plus est, de ce fait, et qui pourraient leur mettre des bâtons dans les roues...Ca doit rester des toiles de fond, je pense.
Voilà, en général, j'aime bien faire des expériences : je pense que tu vas apprendre à me connaître, et que ça va t'apparaître de manière très claire lol ! Parfois, ça réussit, mais souvent, ça fait un bide complet. Mais j'essaie. Je pars du principe qu'il faut souvent se tromper pour apprendre à réussir, alors j'ai des kilomètres de nouvelles où j'ai tenté des choses qui n'ont pas marché... Je me dis que ça me servira bien tôt ou tard, ou au moins à avancer dans la maîtrise de l'écriture ou dans les idées (à tort ou à raison d'ailleurs)? Et puis après je vois ce qui a marché ou pas, et je tire des constats.
Mais c'est vrai que, lâché comme cela, cette histoire fait un peu plate, un peu vide justement... Donc, il faut que j'apprenne à ne pas me concentrer sur des personnages qui n'ont pas de vie : c'est la leçon numéro 1 du jour. On pourrait penser que c'était déjà évident pour tout le monde, mais pas pour moi lol !
Bises, et merci de ton commentaire !
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Lun 14 Juil 2014 - 23:40

C'est vrai que je n'avais pas pensé à faire des allers-retours entre mythologie et période actuelle... Ca pourrait être sympa... Mais pas sûre que ça m'aide à développer une intrigue. Et surtout, ces personnages ne sont pas vraiment Thor, Loki et Odin... Ils ont l'impression d'avoir vécu longtemps, trop longtemps... Cette référence était juste là pour montrer qu'ils ne savent même plus eux-mêmes qui ils sont, s'ils sont des personnages ou vraiment des personnes, des dieux ou des êtres de chair et de sang, s'ils ont été grands ou héroïques un jour, et que finalement, leurs identités, comme le sens de leurs vies, sont flottantes dans ce paysage funeste...
Je pense que je vais laisser reposer ça pour l'instant. Ces personnages ne sont pas trop fait pour une intrigue où ils sont seuls, je pense. En tout cas, actuellement, je ne vois pas comment. Mais à manier dans un récit plus long, où ils seraient mélangés à d'autres personnages un peu plus combattifs, ils peuvent peut-être être réutilisés...


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Jack-the-rimeur le Lun 21 Juil 2014 - 2:28

Pardon si j'ose me permettre :
Un récit à la troisième personne avec des personnages multiples et bien définis, il y a déjà là, me semble-t-il, un virage stylistique intéressant. Varier les approches sort des habitudes.
Sur le fond, l'histoire évoque un peu le "Malpertuis" de Ray mais s'en démarque par la noirceur du traitement. Là où les dieux déchus de l'Olympe s'efforçaient de sauvegarder un semblant de dignité bourgeoise, leurs cousins nordiques sont devenus de véritables épaves : Odin en dealer camé, Loki en brute éthylique et Thor en clodo racle-poubelle, ce qui nous vaut quelques passages à la tonalité quasi-zaroffienne. Le point de vue distant et presque clinique est un choix qui se défend (une froideur de morgue qui ajoute au malaise).
Non, si je devais pointer une faiblesse majeure, elle serait dans le final. L'idée que le serpent-monde se retrouve dans les yeux des humains est jolie mais s'appuie sur un argument fragile : les humains se le sont appropriés "à force d'y croire". Mais les gens en général, et plus encore ceux des cités, sont bien plus affectés par la précarité au quotidien que par une hypothétique apocalypse ou les symboles d'un culte oublié. En fait, la plupart ne croient en rien.
Greffer la venue d'un nouveau monde sur la fin d'un vieux est une bonne idée mais on peut l'illustrer autrement. Si les vieilles divinités sont dégénérées, le Jörmungand aussi. A quoi pourrait-il ressembler ? Peut-être un serpent en papier, comme ces dragons de nouvel an chinois... Tiens, suivons le fil : Fuyant l'émeute, Thor se retrouve dans un Chinatown voisin en fête. Il croit reconnaître le serpent-monde dans un dragon de soie et lui saute dessus. Des lanternes en papier sont renversées, la soie s'enflamme et les deux adversaires s'anéantissent dans un même brasier. Alors, tel le phénix, un nouveau dragon volant renaît des cendres, mais un vrai cette fois, qui s'envole majestueusement... Après tout, la Chine n'est-elle pas en passe de devenir la première puissance mondiale, si ce n'est déjà fait ? Le serpent-monde s'est abîmé avec une mythologie moribonde pour resurgir avec une nouvelle en plein essor et qui reste à écrire.
Le passage est justifié et la boucle est bouclée.
Mais ce n'est qu'une proposition...


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Max le Lun 21 Juil 2014 - 8:53

Si je peux me permettre, c'est une suggestion très intéressante, comme souvent avec Jack. De quoi donner une autre dimension au texte, avec plus de hauteur. De quoi faire en sorte qu'il ne soit plus "vain" : il n'y aurait pas forcément une intrigue mais un message, une poésie. En plus on retrouverait bien présente l'idée de cycle/boucle (mort/renaissance) qui est essentielle dans la figure du serpent-monde qui se dévore la queue (ce Jörmungand n'est qu'une représentation de l'Ouroboros universel). Cela pourrait s'ajouter à l'idée de marque dans l’œil, en donnant une meilleure fin. Mais en tant qu'auteur, c'est difficile de s'approprier l'idée d'un autre.  

Si tu a le temps et l'envie, Jack, je serais curieux d'avoir ton retour sur mon texte de "SF". Pas pour m'inciter à le réécrire, je pense qu'il n'en a pas besoin, mais pour avoir un autre avis éclairé.

Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Lun 28 Juil 2014 - 17:46

Merci beaucoup Jack, pour ton idée sur le dragon de Chine : je la trouve vraiment excellente, et en plus, c'est bien dans mon ordre de thématique ! ^^
Je vais laisser reposer un peu ce texte, écrire autre chose, mais il se pourrait bien que j'y revienne avec cette idée !
Merci !
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Jack-the-rimeur le Mar 29 Juil 2014 - 22:17

Très touché que l'idée te plaise. Je pense que l'image finale m'est venue de D-war, un film coréen pas vraiment génial mais qui montre les plus beaux serpents ailés géants de l'histoire du cinéma.
On ne s'inspire jamais que des autres... L'imaginaire est une oeuvre collective en perpétuel mouvement et, pas plus là qu'ailleurs, rien ne naît de rien.
Amitiés.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK

Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2035
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 64
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Mar 4 Nov 2014 - 14:23

Bonjour,

Suite à vos conseils de modification très profitables, j'ai établi une seconde version de Ragnarök. J'aimerais bien connaître votre avis, si c'est présentable pour un AT.

http://pdf.lu/935g


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Murphy Myers le Mar 4 Nov 2014 - 14:39

Je lis ça dans la semaine, avec les autres lectures en retard que j'ai. Very Happy (Et comme c'est court, ça risque de passer en prioritaire).


La forme dans le noir

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère

Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 2649
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 24

http://damnmurphy.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Mar 4 Nov 2014 - 15:29

Merci Murphy ! ^^

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par A'Tuin le Lun 10 Nov 2014 - 17:12

Tout d'abord, je ne suis pas très versée dans la mythologie nordique, pas vraiment par choix mais j'ai découvert les mythologies grecques et égyptiennes quand j'étais plus jeune et je n'ai pas pensé à aller chercher plus loin. Du coup, je n'ai pas compris ce qu'était le Ragnarök, une sorte d'apocalypse? Le nom n'est cité qu'une seule fois en dehors du titre "Qui comptaient sur lui pour conduire le Ragnarök." et ça ne m'a pas éclairée. Je n'ai pas lu la première version, c'était peut-être plus clair.

Après, je ne peux pas dire si j'aime ou pas ton histoire, j'ai eu du mal à rentrer dedans... Surement parce que la mythologie nordique m'est étrangère. J'espère que mes petits camarades pourront être d'une plus grande aide Wink

J'ai quand même corrigé les quelques erreurs et coquilles que j'ai repéré ici !


Dernière édition par A'Tuin le Mar 11 Nov 2014 - 1:06, édité 1 fois


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 

A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Hellaz le Lun 10 Nov 2014 - 23:41

J'aime beaucoup l'histoire que tu racontes. La seule chose qui me choque: ce sont des personnages anciens qui pensent comme des contemporains.

Hellaz
Apprenti égorgeur

Messages : 59
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 41
Localisation : Marseille

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Mar 11 Nov 2014 - 8:51

Bonjour A'Tuin, Bonjour Hellaz !

Votre lecture m'est précieuse, d'abord pour me rendre compte que j'ai un sombré dans le délit d'initié ce coup-là : je n'ai même pas pris le temps d'expliquer ce qu'étaient le Ragnarök, et les personnages caractéristiques de la mythologie nordique ! Merci beaucoup de me l'avoir fait remarquer, A'Tuin, je vais corriger cela.

Merci de ta lecture aussi Helaz : je me rends compte que je n'ai peut-être pas été très claire dans mon texte : j'ai voulu qu'on ne sache pas si les épaves que l'on voit sont réellement les prestigieux Dieux nordiques à l'heure contemporaine, ou s'ils s'inventent des vies qu'ils pré-sentent, ou si encore finalement la mythologie nordique est porteuse de rêves contemporains, de douce mélancolie qui finit par se briser... Bref, je voulais des personnes aux contours et aux identités floues : il faut peut-être que je retravaille cela aussi...

Merci à vous en tout cas !

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Max le Mar 11 Nov 2014 - 10:02

Eimelle a écrit:je n'ai même pas pris le temps d'expliquer ce qu'étaient le Ragnarök, et les personnages caractéristiques de la mythologie nordique ! Merci beaucoup de me l'avoir fait remarquer, A'Tuin, je vais corriger cela.

Comment comptes-tu faire cela sans tomber dans quelque chose d'artificiel ? Je ne suis pas sûr qu'il faille tout expliciter. Si le lecteur ne connait pas le Ragnarök, il peut chercher sur Wiki ça prend 5 secondes. Même chose avec la remarque de Hellaz, il me semblait qu'on discernait assez bien les deux hypothèses tout en restant dans l'expectative. Ou alors accentuer légèrement le fait qu'ils sont dans un environnement halluciné. Il ne faudrait pas perdre cet espèce de flou dans l'atmosphère du texte. Cela mérite réflexion ! Et ce n'est que mon avis.

Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par A'Tuin le Mar 11 Nov 2014 - 17:08

Max a écrit: Comment comptes-tu faire cela sans tomber dans quelque chose d'artificiel ? Je ne suis pas sûr qu'il faille tout expliciter. Si le lecteur ne connait pas le Ragnarök, il peut chercher sur Wiki ça prend 5 secondes.
Oui et non. Parce que déjà, je suis une lectrice de type feignasse, j'aime bien qu'on m'explique les choses. Mais je suis d'accord avec toi que là l'explication ne collerait pas forcément à l'ambiance du texte, le côté flou des personnages risquerait d'être moins bien rendu. Par contre, si je dois aller voir sur wiki, ça me prendra plus de 5 secondes sachant que je suis une bille en mythologie nordique, il faudrait que je me mette à niveau. Et puis la première lecture est importante, si on n'y comprend pas la moitié des choses, c'est dommage. Ici, on lit les nouvelles plusieurs fois pour essayer de donner un avis constructif mais, si c'est pas pour aider le copain, et qu'on n'accroche pas à l'histoire la première fois, on va pas s'amuser à relire (en tout cas, moi je marche comme ça, je n'aime pas perdre du temps avec les choses qui ne m'intéressent pas ou peu).

Eimelle, tu peux très bien viser un public qui s'y connait déjà en mythologie nordique, pas besoin de modifier ton texte au risque de perdre l’ambiguïté sdf/dieu pour quelques lecteurs. Certains bouquins de science fiction sont très portés sur la science (je pense notamment à La Sphère de Gregory Benford pour lequel, si tu n'as pas quelques bases en physique, tu dois être largué), au risque de perdre une partie du lectorat. A toi de voir Wink


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 

A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Eimelle le Jeu 13 Nov 2014 - 9:00

Je n'ai pas eu le temps de répondre, mais je pense plutôt comme A'Tuin...
On ne peut pas demander, pour moi, à un lecteur d'avoir une démarche active dans le texte (faire des recherches, tout ça), sinon, ça veut dire qu'on lui demande de pallier à nos propres insuffisances ou à nos velléités de snobisme (je dis ça de manière générale, sans te viser particulièrement, Max...)

Pour avoir lu des textes qui se voulaient "excellentisimes même si personne ne comprenait et justement si personne ne comprend" (pas sur ce forum), je ne souhaite pas aller dans ce sens.

Je pense qu'il est possible de mentionner ce qu'est le Ragnarök dans le texte (je l'avais déjà fait dans la première version, je crois), et d'aider un lecteur qui ne connaîtrait pas la mythologie nordique à faire des liens...

En tout cas, merci de vos lectures à vous deux,

Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche

Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1462
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ragnarok

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:42


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum