Profondo nero

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Re: Profondo nero

Message par Naëlle le Jeu 21 Aoû 2014 - 21:25

On sent que tu fais des efforts dans tes commentaires, mais c'est pas encore ça... Rolling Eyes On en reparlera quand on rouvrira le topic dédié.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profondo nero

Message par Eimelle le Jeu 21 Aoû 2014 - 21:34

C'est vrai que Max manque singulièrement de tact (plus que moi encore ? Non, c'est pas possible !). Il enrobe mal ses commentaires, et peut vexer, ou paraître un peu "arrogant" parfois.
Mais en même temps, on sait véritablement ce qu'il pense. Il dit ce que ça lui évoque à lui, et argumente. Alors, certes, ça ne fait pas toujours plaisir au début, mais à trop vouloir lisser le diamant n'y a-t-il pas de risque d'enlever trop de matière ?
Je veux dire : tant qu'il n'y a pas d'attaques personnelles (ce qui était vraiment limite sur le texte d'Anouk, avec l'âge), est-ce qu'on doit préférer les commentaires qui à force de prendre des pincettes, tournent autour du pot et finissent en mi-figue, mi-raison (et il y en a quelques uns sur l'écritoire ! ) ou ceux qui tranchent dans le vif, et qui obligent à se remettre en question ?
Personnellement, même si ça ne me fait pas toujours plaisir sur le coup, j'aime mieux le deuxième type de messages ! C'est vrai que ça pourrait peut-être plus "enrobé", mais je n'apprécie pas non plus de devoir faire une analyse littéraire au 10e degré d'un commentaire pour arriver à comprendre quels sont les défauts de mon texte.
Bises
Eimelle


"Ce qui ne me tue pas me rend plus fort" Nietsche
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profondo nero

Message par Naëlle le Jeu 21 Aoû 2014 - 21:49

On en reparlera quand on rouvrira le topic dédié dans la partie "Actualité et débats".

En attendant, Max, il serait peut-être dans ton intérêt d'arrêter de relancer les tensions et d'éviter les petites piques dans les commentaires.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profondo nero

Message par A'Tuin le Sam 30 Aoû 2014 - 23:30

Je ne suis pas sûre d'avoir tout compris mais tes mots et phrases créent une belle mélodie qui nous tient jusqu'à la fin. Après plusieurs lectures, je commence à deviner une ébauche de ce qu'a vécu ton personnage mais pas mal de passages restent flous, ce qui ne me dérange pas (je ne saurais expliquer pourquoi, surement une certaine poésie qui se dégage, les zones d'ombres faisant partie du tableau). Belle participation !


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Profondo nero

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum