Coupable

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Aller en bas

Coupable

Message par FRançoise GRDR le Mer 9 Juil 2014 - 20:49

Voilà ma contribution :
Ce sera mon dernier mot  Wink 

Je supprime ce lien car je vais la retravailler et la présenter à des concours Wink
 Embarassed 


Dernière édition par FRançoise GRDR le Ven 31 Oct 2014 - 10:02, édité 1 fois


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Paladin le Mer 9 Juil 2014 - 22:09

Ça me laisse un peu sur ma faim... L'écriture hachée rend bien la fuite et l'angoisse et bien présente. Mais il n'y a pas de surprise, tout est joué dés le début, et de plus je trouve qu'il s'agit de thème maintes fois traités par la SF dystopique: une société totalitaire contrôlée par une machine omnipotente, tout acte de vie et de liberté banni et châtié... On l'a lu et relu!

Peu mieux faire ! (Maintenant que c'est moi qui peut dire ça à une enseignante, je vais pas me gêner, non mais!  Wink  )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par SILENCE le Jeu 10 Juil 2014 - 7:53

Bonjour Françoise,  
J'ai lu ton texte. On y retrouve ton univers de science-fiction. Le style d'écriture utilisé est pertinent et comme le dit Paladin, cette écriture caractérise bien l'angoisse et le manque de souffle qu'amène celle-ci. La fin du récit ne m'a pas dérangée, loin de là. Certes, cette fin est connue depuis le début mais je ne crois pas que l'intérêt de ce récit se trouve dans sa fin. Je crois que l'intérêt du récit se trouve dans le récit (tautologie) et la tentative de fuite de l'héroïne ou plus exactement dans ses derniers actes de liberté/libération. Ironie de la chose, je m'en vais faire une conférence devant des étudiants de toutes nationalités sur le thème Démocratie et Liberté(s). J'ai beaucoup aimé ton texte.
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2686
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Invité le Jeu 10 Juil 2014 - 7:56

Pas parfait mais personnellement, avec du métal à fond dans les oreilles, ça marche. Ceci dit, je pense qu'en adoucissant un peu le côté "futuriste" de la chose et en se penchant bien sur les dérives de la société néo-capitaliste contemporaine on peut arriver à quelque-chose de tout à fait anxiogène et d'affreusement réaliste.  Smile 

Ce n'est qu'un début, continuons le putain de combat !!
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par FRançoise GRDR le Jeu 10 Juil 2014 - 11:38

Merci pour vos retours  Smile 
Je n'ai pas cherché à faire original, Pala, car je pense que le thème "Angoisse(s)" peut difficilement sortir des sentiers battus...J'ai voulu m'appuyer sur ma propre "peur" lorsqu'enfant je culpabilisais pour tout, étant dans une famille chrétienne, le péché tenait une place de choix (de croix)... entraînant des réactions et punitions démesurées pour l'enfant que j'étais...(j'étais enfermée à la cave très souvent car mon attitude n'était pas conforme. Souvent je ne savais pas pourquoi on me punissait : d'où l'idée d'une peine sans motif) et par ricochet être fille me semblait être la punition totale (d'où le prénom Eve qui est la première femme dans la Bible...). Je n'ai pas pu développer ce point dans mon texte mais je voulais montrer aussi que ce sont les filles qui paient dans beaucoup de religion...  Angoisse vue d'une manière philosophique (Kierkegaard :"L'angoisse exprime au niveau de la conscience de soi, le vertige de l'individu auquel s'offre une pluralité de possibilités contradictoires : le point origine de notre liberté définit en même temps l'origine du péché et de la culpabilité, et c'est en ce point de rupture que l'homme prend connaissance de lui-même en se prenant en charge. L'existence humaine est ainsi une existence par défaut; c'est pourquoi devant Dieu, nous avons toujours tort (…) »
Silence : je suis contente que mon texte te parle ! C'est un raccourci de ce climat totalitaire "démocratique"(même dans nos pays dits "libres", on se sent surveillé, jugé et l'on doit se plier à une norme...J'ai essayé d'avoir une écriture le plus proche possible de l'état d'anxiété que provoquent certaines décisions incomprises du commun des mortels, qui tombent comme un couperet (ici, c'est bien sûr exagéré).
Gernier, ouf ! Tu as l'air d'adhérer à mon essai imparfait d'une vision de notre société s'approchant du totalitarisme (la pensée unique). Mais si j'enlève le côté futurisme je ne suis plus dans le fantastique... C'était compliqué !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Paladin le Jeu 10 Juil 2014 - 12:06

En tout cas, on sent en filigrane des comptes à régler avec une histoire personnelle, et la "machine-mère", que tu as déjà traité dans un autre texte. C'est vrai que le format ne permettait pas de développer beaucoup le contenu.


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10391
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Murphy Myers le Jeu 10 Juil 2014 - 12:09

Peut-être parce que je ne connais la science fiction futuriste que de loin mais ça ne m'a pas du tout posé problème que le thème soit peu original.

J'ai bien ressenti l'angoisse puis la terreur en tout cas, irraisonnée et brutale. De ce côté-là, je trouve que cette histoire fait partie des plus réussies du concours.

Après, c'est vrai que le nombre de signes nous laisse un peu sur notre faim. On aimerait en savoir plus sur l'héroïne, ce système et le comment on en est arrivé là. Mais c'est du chipotage, vu qu'une histoire si courte ne permet forcément pas autant de précisions.

La fin est très bonne aussi, d'un point de vue stylistique. Le point de vue à la 2e personne est plutôt original et très bien utilisé. Bref, j'étais à fond dedans.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par FRançoise GRDR le Jeu 10 Juil 2014 - 12:26

Paladin a écrit:En tout cas, on sent en filigrane des comptes à régler avec une histoire personnelle, et la "machine-mère", que tu as déjà traité dans un autre texte. C'est vrai que le format ne permettait pas de développer beaucoup le contenu.  
Oui, c'est sûr ! Une histoire à démêler encore et encore entre fille et mère en espérant que je le règlerai un jour. Peut-être est-ce banal mais je ne peux faire autrement de souvent ramener mes textes les plus "durs" (enfin, pour moi) autour de ce sujet. Je verrai si je rallonge celui-ci pour lui donner plus d'ampleur après le concours.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par FRançoise GRDR le Jeu 10 Juil 2014 - 12:35

Murphy Y a écrit:Peut-être parce que je ne connais la science fiction futuriste que de loin mais ça ne m'a pas du tout posé problème que le thème soit peu original.

J'ai bien ressenti l'angoisse puis la terreur en tout cas, irraisonnée et brutale. De ce côté-là, je trouve que cette histoire fait partie des plus réussies du concours.

Après, c'est vrai que le nombre de signes nous laisse un peu sur notre faim. On aimerait en savoir plus sur l'héroïne, ce système et le comment on en est arrivé là. Mais c'est du chipotage, vu qu'une histoire si courte ne permet forcément pas autant de précisions.

La fin est très bonne aussi, d'un point de vue stylistique. Le point de vue à la 2e personne est plutôt original et très bien utilisé. Bref, j'étais à fond dedans.
 Very Happy  Merci, ton impression me rassure ! J'ai vraiment cherché des mots percutants et une forme écrite proche du ressenti d'Eve, ou du moins ce que je crois qu'elle peut ressentir, pouvant ressembler à une noyade, par exemple, à la lecture du mail (au début) puis une dépersonnalisation à la fin avec le "tu" qui englobe le lecteur qui peut se sentir visé .
Tu me vois ravie de vouloir en savoir plus car je pense étoffer ce "squelette" un jour.
En tous cas, j'ai un peu réussi ce que je voulais "infliger" aux lecteurs : une terreur ou panique sans fondement logique pour ceux qui se prennent au jeu de la lecture...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Invité le Jeu 10 Juil 2014 - 12:54

C'est marrant parce que j'ai écrit un truc qui poussait certaines dérives de notre société dans leurs derniers retranchements pour un AT, récemment...

Disons que mes histoires ont souvent deux axes antinomiques, le côté action décérébrée et jouissif du genre pur et assumé comme telle et un autre ou mes angoisses kafkaïenne ressortent dans des textes plus "durs" et plus "purs", de mon point de vue bien-sûr...

Je me retrouve parfaitement dans ce type de discours et d'angoisse existentielle liée à l'interrogation sur la liberté de l'individu face au mur des convenances et des diktats, souvent arbitraire, d'une société plus répressive qu'on ne veut bien l'admettre.

j'adhère donc totalement à cette démarche et je pense que cette nouvelle mériterait d'être encore retravailler, un peu plus dans la longueur pour être vraiment une boule de terreur pure ! Et je pense (j'insiste) que tu n'as pas besoin de lancer tes filets aussi loin dans le futur étant donné que nous sommes déjà en plein cyberpunk...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par FRançoise GRDR le Jeu 10 Juil 2014 - 13:58

C'est pour quel AT ? Il faudra que tu mettes ici tes histoires  Smile car elle me plairaient certainement !
Kafka, tu ne peux pas savoir à quel point cet auteur est une référence pour moi !

Tu as raison, notre présent se rapproche des pires scénarios de SF avec la menace du tout informatisé, en plus... Ces ordinateurs qui gouvernent le monde en partie mais jusqu'où cela ira-t-il-?

C'est peut-être naïf pour certains mais pour moi aussi, cela provoque des angoisses terribles : l'impression de ne rien contrôler, que l'on n'a aucune influence sur l'avenir de nos enfants, un  futur meilleur, je veux dire... où ils pourraient vraiment profiter des beautés de la nature et de toutes les ressources de l'être humain (cerveau pas utilisé à 100% pour l'instant, naturellement tourné vers l'autre sans à priori).

Les qualités innées (à vérifier, c'est sûr ! Certains naissent peut-être déjà avec des défauts, un besoin de détruire l'autre ???) sont bousillées par une éducation basée sur la violence (ou maltraitance), ou à l'inverse par un trop grand laxisme et de l'indifférence (qui est aussi de la maltraitance), ce qui fait que l'enfant se croit tout permis... (pas simple).

Le futur, c'est aujourd'hui en effet !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8023
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Invité le Jeu 10 Juil 2014 - 20:43

L'AT c'était pour un truc belge de la maison de la francité Wink !! Vu ce que je leur ai mis dans les dents (un bon gros goulasch de haine et de crachats sur la société) je ne suis même pas sûre de finir dernier XD !!

Tout ça pour dire que l'informatique ne me gène pas en tant que telle, c'est un instrument, ni plus ni moins. Ce sont juste les hommes qui assignent ce puissant instrument à des tâches parfois bénéfiques (ce forum par exemple Wink ) ou parfois plutôt néfaste.

Après il y a moyen de discuter des heures sur la déréliction de notre société mais le seul point important de tout ça est que nous sommes les seuls, en tant qu'individu et en tant que collectivité à désirer autant nous foutre dans la merde. Nous aimons rien de plus que de nous vautrer comme des cochons dans une auge de malheurs en nous répétant jusqu'à plus soif que la vie est dure, ma bonne dame ! Et que tout ça c'est la faute des étrangers du troisième !!


Enfin voilà, je n'aime guère mes semblables... Je l'exprime comme je peux, écrire me sert aussi à ne pas péter un câble et à exercer un relatif contrôle sur ce qui m'entoure

C'était le moment philosophie de comptoir, présenter par Gernier, écrivaillon en mousse...

Smile
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Ulysse le Jeu 10 Juil 2014 - 20:46

J'ai trouvé le texte très bien écrit,  le côté inéluctable de la condamnation est particulièrement bien traité.
Par contre comme Paladin j'ai eu l'impression de voyager sur des territoires déjà connus.

Et puis mes angoisses personnelles sont d'un autre ordre et n'entrent  pas en résonance  avec celles ton héroïne. Du coup ; je suis  moins sensible à ton texte que d'autres lecteurs.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par mormir le Jeu 10 Juil 2014 - 22:38

Eh bien une fois n'est pas coutume, pour moi qui suis un inconditionnel de Françoise, mais je n'ai pas vraiment accroché avec ce texte.

Le style haché avec les mots "forts" m'a gêné sans que je sache expliquer pourquoi. C'est d'autant plus étonnant que cela véhicule bien l'angoisse recherchée.

Comme plusieurs autres, le thème m'est très familier et la fin sans surprise.

Cela dit, tu jongles avec les mots en virtuose !


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2380
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Blahom le Jeu 10 Juil 2014 - 22:59

Quelques petites remarques à chaud :
- l'histoire étant censée se dérouler en 2984, je suis surpris que l'on en soit encore aux courriels. De même, la mention de l'instituteur, terme déjà remplacé par la formule "professeur des écoles". Je constate aussi que le bac fait aussi partie du quotidien des lycéens de 2984.
- Le passage suivant m'a aussi gêné (ce qui m'empêche de visualiser correctement la scène) :
"Une mouette factice crie.
L’engin tueur ouvre son ventre hérissé de pics. Son haleine pue. Des bras l’attrapent."
S'agit-il du ventre de la mouette ou du personnage ? Et pourquoi la mouette est-elle factice ?

Je ne voudrais cependant pas que ces petites remarques donnent l'impression que je n'ai pas aimé ton texte. Bien au contraire, le thème est intéressant et rappelle d'autres exemples de dystopies célèbres, qu'il s'agisse du Meilleur des Mondes ou du film L'Âge de cristal.
L'angoisse de la fille est bien rendue.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coupable

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 7 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum