Nuit noire

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Catherine Robert le Lun 14 Juil 2014 - 19:22

Et bien, j'aime beaucoup ce texte Blahom. Il y a une inéluctabilité que j'apprécie, un humour noir même.
Enfin, bref, j'ai pas grand chose à dire à part que j'ai passé un bon moment.
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9798
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Didier Fédou le Mar 15 Juil 2014 - 11:14

Salut !
Beaucoup apprécié l'ironie du sort. Je me doutais du premier coup, pas du second. C'est bien trouvé.
Je mettrais un bémol parce que je ne sens pas vraiment d'angoisse là-dedans. Y'en a, bien sûr, le pauvre gars doit s'en bouffer les cacahuètes, mais moi je ressens plus ça comme une sale blague du destin. C'est subjectif et donc injuste, désolé, mais ça ne retire rien à la qualité de l'histoire.
Un peu plus de nerf dans la narration, chercher des images plus fortes, des transitions plus percutantes dans le style, et t'aura une chouette histoire.
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Malbordus le Dim 20 Juil 2014 - 16:25

J'aime énormément ce texte, c'est court, concis et drolement bien écrit, et la fin est un comble incroyable ! bien joué ! c'est une écriture comme j'aime.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 45
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par A'Tuin le Sam 26 Juil 2014 - 5:18

Un bon texte dans l'ensemble, ça se lit bien et le thème est intéressant. J'ai beaucoup aimé le retournement de situation final.

Quelques petites remarques :
- Moi non plus, je n'ai pas trop adhéré au "ironique, non?", le premier passe assez bien mais le deuxième est superflu à mon avis.
- J'aurais fait un nouveau paragraphe (juste la mise en page, pas du texte suppleméntaire) après "Des souvenirs remontent à la surface." pour que ce soit plus clair.
- Et je me pose des questions sur "Tout malade en phase terminale aura droit à une injection létale.", est-ce que les patients auront le droit de demander à être euthanasiés ou bien est-ce "avoir le droit" comme dans "il va avoir droit à sa raclée celui-là"?


Pas de nourriture dans les cheveux et pas de cheveux dans la nourriture geek 
avatar
A'Tuin
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 508
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Cancereugène le Mar 29 Juil 2014 - 21:07

Le thème abordé est difficile, et j'avoue ne pas avoir adhéré totalement au récit, car il est sans doute trop politisé, et qu'en 3000 signes, c'est bien difficile de faire passer un propos au 1er degré, et une intrigue SFFF...
En tout cas, c'est un texte qui se lit facilement, sans prise de tête...
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2068
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 44
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Mer 30 Juil 2014 - 14:42

Désolé de ne pas avoir répondu plus tôt mais je découvre à l'instant les cinq ou six commentaires précédents. 

J'apprécie sincèrement ces retours globalement positifs. Merci à tous.

Malbordus : ce texte ne pouvait qu'être court et concis, vu les consignes de départ.

Didier : je publierai, après les résultats, bien sûr, la version retravaillée, qui me semble supérieure à celle-ci.

A'Tuin  : concernant ton interrogation au sujet de l'injection, il fallait comprendre que celle-ci serait systématiquement réalisée, que le malade soit d'accord ou non.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Max le Lun 25 Aoû 2014 - 11:52

Oups, ce texte m'avait échappé (il y en a tellement) ! D'autant plus dommage que c'est un bon texte. Le côté engagé, ou du moins "sujet de société", apporte une originalité. L'angoisse est présente à certains endroits mais elle est malheureusement dissipée dans d'autres à cause du ton ironique. Ironie de la situation qui est toutefois excellente. J'ai apprécié cette lecture dans l'ensemble (quelques défauts formels). Ce qui me gêne, en fait, c'est l'impression d'avoir lu un billet de blog tourné en nouvelle. Le récit gagnerait probablement à être moins explicatif/démonstratif, on comprend bien l'idée. En résumé, un texte qui ne laisse pas indifférent !
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Perroccina le Jeu 28 Aoû 2014 - 16:41

Je passe vite fait pour finir les commentaires qui me restent mais je n'ai pas le temps de lire ce qui a été écrit avant, et il se passera un peu de temps avant que je puisse lire ce qui sera écrit après.

Le texte est très intéressant, surtout le coup du cancer à la fin. Belle chute.
Il relance d'un point de vue pertinent la question/débat sur l'euthanasie et il y a quelques passages où l'angoisse est clairement perceptible.

Pour moi c'est un réussite.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3062
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Sam 13 Sep 2014 - 12:33

Puisque j'y pense, voici la version "remaniée" de "Nuit noire" (2948 caractères) :




     J'avance. Tout droit. Toujours tout droit. Où suis-je ? Où vais-je ? Je n'y vois rien. Le bruit de mes pas me rassure. J'avance toujours. C'est comme si je faisais du sur-place. Je regarde à droite, à gauche, derrière. Partout la même opacité. Partout la même étendue ténébreuse. Où suis-je ? J'ai l'impression d'avoir erré pendant des heures, des jours même. J'éprouve une grande lassitude. Je pressens un malheur. Seigneur, ayez pitié de moi !


      Prétendre que je vais mieux serait exagéré. Mais les choses sont maintenant plus claires. Ce terme n'est guère adéquat. Dans la nuit noire où je me débats, rien n'est véritablement clair. Des souvenirs remontent à la surface. Je suis Pierre Desmarest. Un homme certes controversé mais respecté. L'un des rares élus du Parti de la Vie. Les pseudo-progressistes au pouvoir sont mes adversaires. Surtout Madame Zenobia et son abominable projet de loi sur la « fin de vie ». Tout malade en phase terminale aura droit à une injection létale. Notre ministre de la Santé s'est personnellement investie dans cette abomination qu'elle et ses complices qualifient d'humaniste !
      J'ai contacté les leaders de l'opposition. Ensemble, nous devons faire échouer cette monstruosité. André, mon chauffeur, est prêt. Direction l'Assemblée ! Vite !
André a l'habitude. Il grille les feux, double par la droite. Plus vite ! On va être en retard pour le vote. Le camion ! Attention ! Noon !
Un bruit atroce ! Les ténèbres !


      J'entends des bruits mécaniques, réguliers. Des voix aussi. On parle de moi.
« Il est salement amoché. Le diagnostic est plus que réservé. »  J'entends le mot « coma ». Mon nom aussi. Ils me connaissent. Ce pauvre Desmarest est bien parti pour être le premier bénéficiaire de la loi Zenobia, déclare quelqu'un, avec une note d'ironie. Moi ! Le plus résolu de ses adversaires !

  • Docteur ! Il part !

Je sombre à nouveau. M'auraient-ils empoisonné ? J'ai peur...

      Une voix rassurante surgit du néant. Celle de ma femme. « Chéri, je sais que tu m'entends. Ton accident a provoqué un choc dans tout le pays. Ton euthanasie serait perçue comme l'élimination d'un adversaire politique. La pression est telle que le Président a suspendu le projet Zenobia. Nous avons gagné. »
Je devrais me sentir mieux. Mon involontaire sacrifice aura permis à mes idées de triompher. Je suis vivant. Pourtant, mon malaise ne cesse d'augmenter. Je suis oppressé, respirer est une épreuve. Je ressens aussi une insidieuse douleur. Que se passe-t-il ?


      J'ai affreusement mal. Que m'arrive-t-il ? Des aiguilles ont pénétré ma chair. On m'a déplacé. Aurais-je subi des examens plus précis ?


      Un temps indéterminé s'est écoulé. J'entends des voix inquiètes. « Desmarest est condamné. Il avait aussi un cancer. Inopérable... Trop de métastases ! Le pauvre, il va en baver. Des semaines, des mois de souffrances atroces en perspective ! On ne peut plus rien faire. »


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1515
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum