Nuit noire

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Zaroff le Sam 5 Juil 2014 - 10:06

Bien aimé également. J'ai aussi pensé à Agapit et l'introspection de ses personnages. Dieu que ce concours va encore nous apporter des merveilles. Ces hors-séries sont rafraîchissants entre deux concours plus imposants.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Sam 5 Juil 2014 - 10:15

Léonox a écrit: La narration à la première personne et au présent fonctionne très bien. Il s'agit d'un procédé que j'utilise souvent moi-même pour accentuer l'impact de mes textes. Et ton passage à un style plus dépouillé est une réussite.

personne n'a signalé que Nuit Noire était un roman de Christophe Siébert. Or il s'agit d'un livre que j'adore, et ça m'a un peu fait tiquer. Mais ce n'est pas bien grave. Le plus important est que ton récit m'a replongé la tête la première dans les ambiances vénéneuses et délétères de feue la collection "Angoisse". Je pense que tu seras heureux d'apprendre que j'ai même parfois songé à Marc Agapit.

Vu le sujet traité, l'utilisation de la première personne m'a semblé incontournable. Tout comme celle du présent de l'indicatif. Cela ajouté au nécessaire dépouillement imposé par le format donne ce résultat.

En revanche, je ne connais pas le roman de C. Siébert. Un auteur de plus à découvrir après celui cité par Paladin.
"Nuit noire" est aussi le titre d'une chanson de Deep Purple (Black Night).

Ce qui est ironique, cette fois, c'est que je n'avais pas la collection "Angoisse" en tête et n'ai donc pas consciemment essayé de m'inspirer de tel ou tel auteur. L'objectif était plutôt de suggérer l'angoisse au sens large.

Alors, oui, je suis heureux que Zaroff et toi ayez songé à Agapit.

Zaroff : je trouve moi aussi ce hors-série rafraîchissant et moins intimidant que le précédent.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Paladin le Sam 5 Juil 2014 - 10:41

C. Siébert est membre de ce forum, sous le pseudo de konsstrukt : http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t351-nuit-noire-de-christophe-siebert-konsstrukt

Son dernier roman vient de sortir chez Camion Noir: http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t1805-mon-prochain-roman-au-camion-noir

Dennis Etchison est un auteur peu connu en France, et pas édité en ce moment, mais ses deux recueils Les Domaines de la Nuit et Rêves de Sang se trouvent à pas cher sur Priceminister : http://www.priceminister.com/s/dennis+etchison

Il s'agit de nouvelles d'horreurs dans un ton résolument moderne et glacé, je pense qu'il est à découvrir!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Zaroff le Sam 5 Juil 2014 - 11:23

Paladin a écrit:

Dennis Etchison est un auteur peu connu en France, et pas édité en ce moment,  mais ses deux recueils Les Domaines de la Nuit et Rêves de Sang se trouvent à pas cher sur Priceminister : http://www.priceminister.com/s/dennis+etchison

Il s'agit de nouvelles d'horreurs dans un ton résolument moderne et glacé, je pense qu'il est à découvrir!

Je viens de les commander !


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par mormir le Sam 5 Juil 2014 - 14:17

J'ai bien aimé ce texte, même si je n'ai pas "ressenti" d'angoisse. La situation est angoissante, mais le rendu est améliorable. En revanche, l'ironie de la situation du héros à la fin est une vraie trouvaille.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2377
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Jack-the-rimeur le Lun 7 Juil 2014 - 2:13

C'est bien. Je craignais une fable-débat déguisé sur l'euthanasie mais ce n'est pas le cas. Les points de vue sont posés mais sans plus. Le vrai sujet, c'est la perception de la réalité : celle qu'on s'imagine de l'extérieur, à froid, à partir des idées, des valeurs ou des croyances, et la vraie, celle qu'on découvre quand on a la tête dedans. Ton glissement de l'une à l'autre par l'évolution du vécu de ton personnage est finement dosé et plutôt convaincant.
Quelques lourdeurs vénielles déjà signalées par les copains, et cette phrase insolite au début, curieusement décalée : "Le bruit de mes pas me rassure". Forcément, une hallucination, non ?
Sinon, bon boulot.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Amaranth le Lun 7 Juil 2014 - 13:30

Les premières phrases sont très accrocheuses (ça a déjà été dit) mais par la suite, ça devient un peu trop descriptif et du coup je ne me suis pas sentie aussi proche du personnage et de ce qui lui arrive que j'aurais pu. L'idée reste néanmoins très bonne et en réglant les quelques maladresses déjà relevées ça en ferait un texte génial. Donc vraiment pas mal.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 1968
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par anouk le Mer 9 Juil 2014 - 11:04

Dans la "nuit noire" du coma, on peut imaginer plein de choses.
Le retournement de situation est évident pour le lecteur.
Mais on n'entre pas vraiment dans l'histoire.
C'est un bon réquisitoire pour et contre l'euthanasie.
Merci d'avoir choisi ce sujet.


[J'éprouve un sentiment baigné de chaleur lumineuse et de plénitude. Alors je danse, je danse en écoutant ma musique intérieure.[/i]
Anouk
avatar
anouk
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 544
Date d'inscription : 18/03/2013
Age : 73
Localisation : Oise

http://anouk60.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Naëlle le Mer 9 Juil 2014 - 14:11

Je trouve que le deuxième paragraphe coupe le lecteur dans son élan, parce qu'il est pas du tout angoissant. En même temps, il faut bien que tu expliques la situation, alors je vois pas trop ce que tu pourrais faire.

En revanche, j'ai bien aimé le reste du texte. On ressent l'angoisse du gars à ne pas savoir ce qui se passe. Ne pas pouvoir bouger, ouvrir les yeux, parler, mais sentir quand même qu'on te plante une aiguille dans le bras, qu'on te déplace, etc., c'est un truc hyper désagréable parce qu'on n'a absolument aucun contrôle.
Mais la cerise sur le gâteau, c'est cette fin :mrgreen: 

Sur la forme, les autres ont déjà relevé quelques trucs (cela dit, je trouve qu'il y a beauuucoup moins d'adverbes dans ce texte, c'est cool), mais pas ça: certains adjectifs sont inutiles. Exemples:
- cette démoniaque entreprise => pas la peine de dire qu'elle est démoniaque, avec ce que tu nous as dit avant on a compris qu'il trouvait cette loi abominable.
- un extraordinaire choc.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 26
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Mer 9 Juil 2014 - 15:56

Merci à tous pour vos commentaires encourageants.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par davidoff le Mer 9 Juil 2014 - 17:25

Alors j'ai beaucoup aimé ton texte, les flash backs sont bien fichus, on entre très vite dans la tête du perso. En revanche, je n'ai pas aimé le tout dernier paragraphe, qui surligne ce que le lecteur avait déjà compris. Pas besoin d'en rajouter. Ton récit a suffisamment de force comme ça.
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Mer 9 Juil 2014 - 17:46

davidoff a écrit:je n'ai  pas aimé le tout dernier paragraphe, qui surligne ce que le lecteur avait déjà compris. Pas besoin d'en rajouter. Ton récit a suffisamment de force comme ça.


Suggestion intéressante. J'ai déjà commencé à remanier mon texte et mettrai la nouvelle version en ligne lorsque ce concours sera terminé. Il se pourrait que je supprime ce dernier paragraphe.

En fait, cela nous renvoie toujours à l'éternel problème de la réception : l'auteur a-t-il été suffisamment clair/précis/explicite ? Ou doit-il rajouter des détails, des explications ? Pas toujours évident comme on a pu le constater avec certaines nouvelles de l'actuelle "compétition".


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par davidoff le Mer 9 Juil 2014 - 17:48

Blahom a écrit:
davidoff a écrit:je n'ai  pas aimé le tout dernier paragraphe, qui surligne ce que le lecteur avait déjà compris. Pas besoin d'en rajouter. Ton récit a suffisamment de force comme ça.


Suggestion intéressante. J'ai déjà commencé à remanier mon texte et mettrai la nouvelle version en ligne lorsque ce concours sera terminé. Il se pourrait que je supprime ce dernier paragraphe.

En fait, cela nous renvoie toujours à l'éternel problème de la réception : l'auteur a-t-il été suffisamment clair/précis/explicite ? Ou doit-il rajouter des détails, des explications ? Pas toujours évident comme on a pu le constater avec certaines nouvelles de l'actuelle "compétition".

c'est sûr... Très compliqué de se décentrer d'un texte qu'on a soi-même écrit. L'idéal est de laisser "moisir" dans un coin et d'y revenir très très très longtemps après avec un oeil neuf et quasi vierge.
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 43

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Blahom le Mer 9 Juil 2014 - 18:05

J'ai supprimé ce dernier paragraphe de ma version "améliorée" et le tout fonctionne mieux, d'autant plus que je peux peaufiner davantage des passages antérieurs sans dépasser pour autant les 3100 caractères fatidiques.
Encore merci.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1480
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par FRançoise GRDR le Mer 9 Juil 2014 - 22:02

Texte très prenant et très bien construit. L'angoisse est un peu trop distanciée, je trouve, à part le premier paragraphe où tu réussis à nous faire marcher dans les pas du personnage. Bien joué.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8022
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nuit noire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum