Jugement fatal

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Murphy Myers le Jeu 3 Juil 2014 - 23:09

Doumé a écrit:" Il ne se rappelait de rien. Tout se déroulait dans une sorte de brouillard mêlé de fureur. Elle avait crié sur lui, il en était certain. Puis il remarqua ce couteau de cuisine dans sa main crispée. Un sang épais dégoulinait sur la moquette du salon.
Dans un état second, il avait égorgé son épouse. Pourquoi ce geste de folie ? Brusquement, en lavant ses mains dans l’évier, il se souvint : cette salope voulait divorcer !
Son esprit pragmatique de chef d’entreprise reprit le dessus : il devait d'abord tirer les rideaux avant de nettoyer les traces de son crime. "

Certaines phrases sont un peu confusantes dans cette correction, mais c'est vrai que, sur la fin, ça passe aussi bien que l'original. Un juste milieu entre le texte d'origine et ces améliorations serait une bonne chose je pense.  


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par FRançoise GRDR le Jeu 3 Juil 2014 - 23:10

Bravo  Very Happy Un texte d'une grande élégance et maîtrise... Avec cette excellente fin. Bon, on va essayer de s'approcher un petit peu de ton talent pour les histoires courtes et glauques. Par contre, c'est vrai que je n'ai pas ressenti une grande peur ni une angoisse montant crescendo...


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8022
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par The_wakwak_tree le Ven 4 Juil 2014 - 0:15

Un point m'a marqué plus particulièrement : la notion d'espace, de distance, de hauteur. Sans réellement donner de détails concrets ( mesures) on devine cette dimension 3D qu'est N.Y.
Je n'ai eu la chance que d'y passer quelque jours, mais j'ai retrouvé dans ton texte cette dimension, ce volume, ce sentiment que l'on a quand on marche dans Madison avenue. J'avais beaucoup de références pour le cadre de l'intrigue & donc j'ai beaucoup apprécié de m'y replonger... après , je me permettrai d'être plus « critique » sur d'autres points ;-)

Points « + »

* J'ai retrouvé N.Y. vu de la fenêtre d'un hôtel.

* Un côté « vintage » (désolé mais j'ai ressenti le texte comme ça... c'est purement subjectif).

* Le format du texte ultra-court qui colle au format nouvelle : Situation de départ / Rebondissement / Chute surprenante !


Point « - »

* Nous avons tous, amha, utilisé le thème « Angoisse » comme un terme générique pour faire plutôt des textes « dérengeants ».

* Je rejoins Léonox (et Doumé également) : le sentiment d'un texte instinctif (ce que je comprend parfaitement ==> Dylan disait quelque chose comme « le 1er enregistrement reste toujours le plus puissant »), mais, si je peux me permettre, la  qualité d'écriture doit être plus affutée. Je comprend ce texte comme un EXCELLENT 1er jet.

* (je sens que je vais m'attirer les foudres du forum... mais bon on est entre nous...) : excuse-moi Zaroff, mais je trouve le texte & le thème  trop « convenu ». C'est certainement un défaut de ma part de toujours tout ramener à la SF sur un forum dont ce n'est pas l'âme. Donc toutes mes excuses, je n'exprime que ma sensibilité propre, mais je n'accroche pas. Trop conventionnel pour moi.

Super texte.
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Invité le Ven 4 Juil 2014 - 7:31

Doumé m'a rendu le service de formuler ce qui me torturait dans ce texte, et je n'ai pas grand-chose à ajouter. Deux autres détails qui nuisent à la situation : Pourquoi un chef d'entreprise loge t-il dans un quartier de NY pourri ??



Si c'est un chef d'entreprise, il ne va pas se mélanger à la plèbe qu'il méprise, je pense. Ensuite, oui, on entre comme dans un moulin dans les immeubles alors que bon, le délire sécuritaire est bien implanté aux states... (surtout que le héros est en plus couvert de sang si il a égorgé sa femme - une artère ouverte ça gicle et ça peut projeter du sang jusqu'à deux mètres de distance avec la pression artérielle...)

La référence cinématographique me fait un peu tiquer, je considère, mais c'est personnel, que ça donne l'impression que l'auteur s'adresse à un public qui connaît déjà le cinéaste et donc fait une sorte "d'élitisme". Bon ! Hitchcock est connu bien-sûr mais bon...


C'est une belle farce sinon, mais c'est pas exactement de l'angoisse, ou de l'horreur. Plus du polar pour le coup.


Encore mes plus basses excuses pour ce pavé et j'espère que je ne mourrais pas dans d'atroce souffrance pour avoir osé froisser un des dieux vivants de ces lieux.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Ulysse le Ven 4 Juil 2014 - 7:59

Merci pour vos explications. Donc autant que possible retourner les phrases de manière  à diminuer la présence des formes composées; je note les références du bouquin cela m'intéresse.

Cependant dans le passsage que tu as corrigé, je trouve qu'on perd  en incisif, ce qu'on gagne en style.  
C'est moins du Zaroff en quelque sorte mais ce n'est qu'un avis personnel et puis  je suis sûre que Zaroff saurait tirer partie de tes conseils en gardant sa patte.

Sinon Doumé j'ai lu ton bouquin sur Amazon et je comprend ce que tu veux dire. J'ai bien aimé et je trouve que cela donne des pistes pour améliorer sa prose.

Cependant je ne suis pas une grande admiratrice de Flaubert  et je n'ai jamais réussi à lire Chateaubriand.
Si je devais chosir un écrivain dont j'admire l'écriture  je dirais Maupassant qui sait en quelques mots brosser un portrait ou dépeindre les sentiments. Il va à l'essentiel en quelques lignes, chaque mot compte.
J'appris en te lisant qu'il a eu pour maître Flaubert, c'est intéressant car il a su développer son propre style.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 887
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Paladin le Ven 4 Juil 2014 - 8:00

Gernier a écrit:
La référence cinématographique me fait un peu tiquer, je considère, mais c'est personnel, que ça donne l'impression que l'auteur s'adresse à un public qui connaît déjà le cinéaste et donc fait une sorte "d'élitisme". Bon ! Hitchcock est connu bien-sûr mais bon...


"Elitisme", quand même, c'est un bien grand mot! Fenêtre sur cour est un film ultra-connu, y compris du grand public!  comme si tu faisais référence à la scène de la douche de Psychose.


Encore mes plus basses excuses pour ce pavé et j'espère que je ne mourrais pas dans d'atroce souffrance pour avoir osé froisser un des dieux vivants de ces lieux.

Comme tu es nouveau ici, nous serons indulgents et tu ne recevra que le fouet... Administré par Naëlle, en plus, alors est-ce vraiment une punition? :sm:


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Doumé le Ven 4 Juil 2014 - 9:49

Ulysse a écrit:Merci pour vos explications. Donc autant que possible retourner les phrases de manière  à diminuer la présence des formes composées; je note les références du bouquin cela m'intéresse.

Cependant dans le passsage que tu as corrigé, je trouve qu'on perd  en incisif, ce qu'on gagne en style.  
C'est moins du Zaroff en quelque sorte mais ce n'est qu'un avis personnel et puis  je suis sûre que Zaroff saurait tirer partie de tes conseils en gardant sa patte.

Exactement. Pour bien garder la patte de Zaroff, sans doute fallait-il refaire complètement certaines phrases et c'est aisément possible. Mon exemple n'est qu'un prétexte pour démontrer la démarche...


Sinon Doumé j'ai lu ton bouquin sur Amazon et je comprend ce que tu veux dire. J'ai bien aimé et je trouve que cela donne des pistes pour améliorer sa prose.

Cependant je ne suis pas une grande admiratrice de Flaubert  et je n'ai jamais réussi à lire Chateaubriand.
Si je devais choisir un écrivain dont j'admire l'écriture  je dirais Maupassant qui sait en quelques mots brosser un portrait ou dépeindre les sentiments. Il va à l'essentiel en quelques lignes, chaque mot compte.
J'appris en te lisant qu'il a eu pour maître Flaubert, c'est intéressant car il a su développer son propre style.

Oui, mais Flaubert l'a poussé et poussé pour qu'il persévère. Sans son mentor, Maupassant n'eut pas été le grand écrivain que nous connaissons.


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Zaroff le Ven 4 Juil 2014 - 16:43

Merci à tous. C'est vrai que j'ai abusé des verbes être et avoir mais j'écris dans le populo moi ! Je suis partisan du vite écrit-vite lu. Mais l'infâme Léonox a vu juste. J'ai écrit ce texte d'un seul jet sans le retoucher. En dix minutes, c'était bouclé.
Par contre, je ne pense pas être hors-sujet car c'est vraiment l'angoisse du criminel passionnel qui pousse Sherman à envenimer les choses.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Zaroff le Ven 4 Juil 2014 - 16:47

Gernier a écrit: Pourquoi un chef d'entreprise loge t-il dans un quartier de NY pourri ??


Y a des beaux quartiers à Brooklyn !

Si c'est un chef d'entreprise, il ne va pas se mélanger à la plèbe qu'il méprise, je pense. Ensuite, oui, on entre comme dans un moulin dans les immeubles alors que bon, le délire sécuritaire est bien implanté aux states... (surtout que le héros est en plus couvert de sang si il a égorgé sa femme - une artère ouverte ça gicle et ça peut projeter du sang jusqu'à deux mètres de distance avec la pression artérielle...)

Euh... il portait un survêtement rouge !
 Razz 


Encore mes plus basses excuses pour ce pavé et j'espère que je ne mourrais pas dans d'atroce souffrance pour avoir osé froisser un des dieux vivants de ces lieux.

Mais non. Toutes critiques sont bonnes à prendre.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par lester l gore le Ven 4 Juil 2014 - 17:15

Je ne sais plus dans quel post Jack évoquait le "racisme contre les adjectifs, les adverbes", mais j'avoue être de son avis. Et voilà-t-il pas qu'on nous proscrit aussi les formes composées en jetant l'anathème contre les auxiliaires ! Je vous confesse aussi que cette tendance à vouloir absolument (adverbe) et définitivement (un autre, rien que pour le plaisir) bannir certains mots et tournures commence à me gonfler un tantinet les gonades, voire à me piétiner l'aorte.
Dans cette nouvelle, le style de Zaroff est spontané, direct, proche du langage parlé, ou plutôt "pensé", et c'est ce qui lui donne d'ailleurs à mon humble avis son aspect percutant et instantané, au service d'une chute que je qualifierais de "Blochienne".

Alors, critiquer des tournures, je veux bien, mais vouloir imposer un style proscrivant tout un pan du vocabulaire, au nom d'un "ça ne se fait pas", en invoquant les mânes d'un Flaubert, ça me semble un peu abusif. À force de prétendre qu'il n'existe qu'un seul bon usage de la langue, on risque de ce fait d'aseptiser le style propre à chacun, en vertu d'une "règle" édictée par on ne sait qui...

À propos de critique, Doumé, tu réécris un passage ainsi :

Il ne se rappelait de rien.

Or, en bon français, "on se rappelle quelque chose", et "on se souvient de quelque chose..." Medice, cura te ipsum, comme on dit dans Astérix...
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Zaroff le Ven 4 Juil 2014 - 17:18

lester l gore a écrit: au service d'une chute que je qualifierais de "Blochienne".


Tu ne pouvais pas plus me faire plaisir. J'adoooooore les nouvelles de Bloch. Ses "contes de terreur" sont remarquables.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12759
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par lester l gore le Ven 4 Juil 2014 - 17:27

Moi aussi, je crois que j'ai à peu près tout ce qu'il a pu écrire pendant sa longue carrière. Bloch est avec Matheson le maître de la nouvelle percutante. Seul Fredric Brown les dépasse, en ce qui concerne la short story.
Mais qu'est-ce que ces trois-là utilisaient les adverbes et les auxiliaires, tonton Gustave aurait pas aimé !
avatar
lester l gore
— — Dragon de Huelgoat — — Disciple des Douze Heures
— — Dragon de Huelgoat — —  Disciple des Douze Heures

Messages : 2092
Date d'inscription : 10/07/2012
Age : 55
Localisation : à la campagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Léonox le Ven 4 Juil 2014 - 18:20

Puisque les désirs de Catherine sont des ordres, et puisque les échanges entre Lester et Doumé débordaient du strict cadre de la nouvelle de Zaroff, j'ai coupé le sujet en deux.
La suite ici: http://ecritoiredesombres.forumgratuit.org/t2103-auxiliaires-et-adverbes-vade-retro-satanas
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 2998
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Doumé le Ven 4 Juil 2014 - 18:21

lol! 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 57
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Paladin le Ven 4 Juil 2014 - 19:25

lester l gore a écrit:Moi aussi, je crois que j'ai à peu près tout ce qu'il a pu écrire pendant sa longue carrière. Bloch est avec Matheson le maître de la nouvelle percutante. Seul Fredric Brown les dépasse, en ce qui concerne la short story.

De Frederic Brown, je ne saurais trop recommander Fantômes et Farfafouilles, recueil de nouvelles dont la plupart sont des short-short stories, on peut y juger de l'habileté de Brown dans ce domaine !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10388
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jugement fatal

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum