La petite fille dans la neige

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par davidoff le Jeu 24 Juil 2014 - 22:16

Bah moi j'ai pris beaucoup de plaisir lors de la lecture de ce court texte. La référence à Andersen, la neige, le froid, les habitants recroquevillés chez eux. Le chacun pour soi. Tu arrives, mine de rien, à aborder pas mal de thèmes universels (la survie, la compétition entre individus) en très peu de mots, et sans avoir l'air d'y toucher. Je ne vais pas chipoter sur 2 ou 3 maladresses, mais vraiment merci pour ce texte qui est dans le haut de mon panier !
avatar
davidoff
Plumitif éviscéré
Plumitif éviscéré

Messages : 218
Date d'inscription : 18/09/2013
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Jeu 24 Juil 2014 - 23:13

Merci à toi, surtout.  Very Happy 
C'est vrai que cette histoire fait bien ressortir la noirceur humaine, ou plutôt l'égoïsme le plus basique. J'avoue que c'était pas volontaire, c'est venu tout seul. Sans doute ma propre vision du monde qui s'est retrouvée amplifiée par le côté "conte noir".
Encore merci pour cette petite analyse.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Cancereugène le Dim 27 Juil 2014 - 12:03

J'ai beaucoup aimé le retournement de situation. Finalement, c'est un contre-pied au thème proposé. La lecture d'un début un peu conventionnel est, en quelque sorte, "récompensée" par ce final sadique... bien vu !
avatar
Cancereugène
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu
— — — Space opérant — — — Disciple du Grand Bis Cornu

Messages : 2118
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 45
Localisation : Dammarie-lès-lys

https://cancereugene.blogspot.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Perroccina le Dim 27 Juil 2014 - 17:11

Le début "petite marchande d'allumettes" permet au lecteur de créer un lien de sympathie avec la petite fille pour se faire avoir comme la vieille dame qui finalement ouvre sa porte. Je n'ai compris qui était la fillette que lorsque la vieille a accepté de la faire entrer. Malgré tout c'est un bon récit même si la seule angoisse réelle de l'histoire est celle éprouvée par les habitants du village. Mais l'ensemble est bien mené.


"Ils nous pissent dessus et ils ne nous font même pas croire qu'il pleut." Dr Augustine, Avatar
avatar
Perroccina
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne
— — — — E.T à moto — — — — Disciple asimovienne

Messages : 3072
Date d'inscription : 26/12/2012
Age : 53
Localisation : Béarn

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Dim 27 Juil 2014 - 17:23

Merci à vous deux.  Very Happy 

J'espère pouvoir mieux provoquer l'angoisse dans une prochaine version. C'est vrai que là, c'est juste le thème et non pas le genre de l'histoire, c'est dommage.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Max le Mer 30 Juil 2014 - 12:38

Pas mal du tout ce texte. Une ambiance de conte sombre à la Perrault : c'est ce qui m'a fait ressentir de l'angoisse dans la première partie (village glauque, menace et terreur latentes, personnage de la fillette un peu flippant...). Puis une sorte de remake de la Petite Fille aux allumettes en mode créature vampirique. Pourquoi pas. Malheureusement j'avais deviné à la moitié du texte que c'était la petite qui commettait les atrocités, ou du moins qu'elle était liée à ça. La chute en a pâti. Je rejoins aussi mes camarades : quelques réglages sur le style et surtout sur la construction sont nécessaires. Mais dans l’ensemble, je trouve que tu es bien parvenu à reproduire les codes de ce genre de conte. D'ailleurs je te donnerais le conseil inverse de Silence et Léonox qui voudraient quelque chose de plus incisif, ou de ceux qui trouvent cela trop fade : laisse comme ça. Tu gagnerais même à travailler sur quelque chose de plus brumeux, obscur, insidieux - l'âme du conte noir (difficile à exprimer). L'ambiance prévaut ; il faut mettre mal à l'aise, je dirais. Tu tiens un bon personnage, avec ce mélange d'innocence et de morbidité. Joli titre, aussi.
avatar
Max
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 779
Date d'inscription : 19/11/2012
Age : 30

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 30 Juil 2014 - 13:00

Merci Max.  Very Happy 
Oui, je prévois après le concours de montrer la version originale (plus longue) remaniée qui, j'espère, saura développer une ambiance propre, plus brumeuse et moins linéaire.

Pour ce qui est d'être incisif ou non, sur cette histoire, je te rejoins un peu. Tout récit n'est pas fait pour être incisif (ça marche pour les trucs modernes surtout, l'horreur brute, mais pas pour l'angoisse, les affaires de hantise ou les autres choses insidieuses de ce genre), et ce texte-là serait plus de ceux qui ont besoin de temps pour installer le décor et l'ambiance.
Mais j'espère trouver un juste milieu, en prenant mon temps donc, mais sans endormir le lecteur en cours de route pour autant.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Naëlle le Mer 30 Juil 2014 - 14:13

Ce qui est chiant quand on arrive huit plombes après que le texte a été posté et qu'on lit les pages de commentaires, c'est qu'il y a toujours quelqu'un pour avoir qualifié le texte, exprimé un truc important avant vous.
Je voulais débarquer avec une phrase de ce style: "Mais Murphy, c'est un joli petit conte noir, ça!" Et je m'aperçois que l'expression a été utilisée par l'auteur lui-même. ZUT.

Bref. J'ai bien aimé ton texte, mais je suis d'accord avec les autres: il me paraît un peu trop descriptif. J'ai commencé à lire, et arrivée à la dixième ligne, je me suis rendu compte que je lisais sans rien retenir. Alors hop hop hop, retour au début. Donc ok, cette fois je suis repartie sur de bonnes bases, mais fallait quand même que je m'accroche.
Reste que l'ambiance s'est posée, que j'ai très bien imaginé ce petit village sous la neige avec cette gamine qui laisse des traces de pas, la lumière orange passant par les fenêtres et s'écoulant sur la neige (je sais plus si t'as décrit ça, mais c'est comme ça que je me suis imaginé le décor).
Comme pas mal d'autres, j'ai pas vraiment ressenti d'angoisse SAUF quand la fillette se demande ce que va encore lui faire son père si elle revient bredouille. Là, j'ai pensé à des trucs pas glop, alors j'étais un peu inquiète. Et je me disais aussi que, bordel, quel parent obligerait son gosse à traîner dehors par un temps pareil et lui interdirait de revenir sans rien?
La phrase qui revient deux fois, "c'est chacun pour soi et condoléances à son prochain", est excellente, je trouve.

En conclusion, j'ai bien aimé, mais effectivement il y a des petits ajustements à faire.


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 30 Juil 2014 - 14:29

Merci Naëlle.
Oui, ça fait conte noir mais c'est surtout une réécriture de conte, du coup c'est pas pareil (oui je suis chiant  :mrgreen: ).

Je me souviens pas avoir parlé de feu ou de lumière avant d'entrer chez la vieille, mais si t'as imaginer le village comme ça, je m'en plains pas, loin de là.

On retrouve là un problème qui me poursuit quand je m'attaque aux fameux "contes noirs". J'arrive pas à immerger le lecteur dans l'histoire.
Mais je pense que j'ai plus de chance d'y arriver avec cette fille dans la neige. Trouver une accroche avant de bombarder les infos de décor et d'ambiance. Et m'étendre plus longtemps sur les émotions et le passage sur le père, surtout. Ça pourrait rendre le tout plus vivant, sans empiéter sur l'ambiance.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Zaroff le Jeu 31 Juil 2014 - 18:07

Rien de plus à dire. Joli conte sombre malgré quelques imperfections.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12921
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Jeu 31 Juil 2014 - 18:57

Merci !


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Malbordus le Jeu 31 Juil 2014 - 19:46

tout ce que j'ai lu de toi ma plut Murphy.
avatar
Malbordus
Éventreur titulaire
Éventreur titulaire

Messages : 416
Date d'inscription : 17/07/2014
Age : 46
Localisation : Clermont-Ferrand

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Jeu 31 Juil 2014 - 19:51

Content que ça plaise.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par paulux le Lun 25 Aoû 2014 - 11:32

Vraiment une très bonne histoire, d'autant qu'on se laisse avoir à chaque fois, en se retrouvant surpris par la conclusion.

Ça valait la peine de proposer ce récit ^^
avatar
paulux
Écritoirien émérite stagiaire
Écritoirien émérite stagiaire

Messages : 714
Date d'inscription : 17/11/2013
Age : 41
Localisation : nice

http://paulblanchot.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Lun 25 Aoû 2014 - 12:35

Merci Paulux !


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum