La petite fille dans la neige

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 2 Juil 2014 - 18:39

Voilà ma contribution inutile. J'ai repris un vieux texte mal finalisé et l'ai retapé avant de l'amputer d'un quart de ses mots. Ça a été une vraie boucherie.

3 088 signes
Fichier supprimé. Nouvelle à paraître dans l'AT Hiver des Editions secrètes.

Je sais que je ne verrais le podium que de très loin mais au moins j'aurais enfin participé à un concours du forum.  :mrgreen:


Dernière édition par Murphy Myers le Sam 12 Nov 2016 - 22:33, édité 2 fois


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par The_wakwak_tree le Mer 2 Juil 2014 - 19:55

Hello Murphy Y,

Les points « + »

* Le caractère de la jeune fille était bien masqué ! (mais voir aussi le même point dans les « - »). J'ai subit l'effet de surprise que tu voulais, honnêtement je ne l'ai pas vu venir.

* Il y a des « fans » des réécritures de conte : c'était bien trouvé de relier ça à « Angoisse ».

* J'ai bien aimé les introspections liées à la fillette Vs son père. Ça crée naturellement une empathie avec elle... bien vu !



Les points « - »

* Les introspections de la fillette sont ptt un poil à rectifier : elles basculent légèrement trop du point de vue « que tu souhaites donner ». Elle sont trop « ce que cette fillette devraient normalement penser si elle était réellement une fillette ». Dans sa vraie nature, elle aurait eu un léger décalage dans ses jugements. C'est très infime, mais quand j'ai découvert sa vraie nature, c'est ça qui m'est venu instinctivement à l'esprit.

* Le curseur de l'émotion, ptt aussi à accentuer. L'ensemble manque un peu, amha, de vie et de force.

* Ptt un texte un peu convenu ;-)


Je pense que c'est une très honorable entrée en matière pour un 1er texte ;-) Bravo ;-)

A+
TwwT
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Invité le Mer 2 Juil 2014 - 20:12

Ahhhh !!! enthousiaste je suis. Ça fait longtemps que j'ai plus lu une bonne histoire de vampire, mon péché mignon !! Surtout quand ils sont retors, voraces et sadique. Ça tombe bien, il y a les trois dans une page !! En plus d'une relecture sympathique d'un conte bien glauque !! Jaloux je suis !!


Par contre, deux bémols : - l'introduction sur l'existence des vampires est un peu foiré, en partie à cause de la mention des meurtres qui sont un peu de trop. Cette mention m'a un peu égaré dans la lecture. Tu pouvais juste notifier les croyances qui se partagent les villageois sans exemple, on aurait compris de toute façon...

                                     - Autre bémol, stylistique cette fois mais j'ignore comment le formuler, le texte manque un chouia de fluidité. J'ai un peu buté sur certaine formulation (faudrait que je relise à froid) mais parfois c'était un peu syncopé...

Mais bon, c'est du chipotage dans le potage... Wink 
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par SILENCE le Mer 2 Juil 2014 - 20:14

Salut Murphy, je viens de lire ton texte. J'avoue que je ne sais quoi dire. D'un sens, OK la fin peut-être surprenante : de ce point de vue tu colles parfaitement à la consigne. Pour autant, je te ferai une critique inverse à celle de TwwT. Ce qui pêche, je trouve, c'est ce qui est avant la chute. Curieusement, je ne trouve pas le texte suffisamment incisif. En un sens, il aurait sans doute gagné à être un peu plus court. Il y a un côté très descriptif qui empêche à mon avis l'identification au personnage… Ce qui est dommage dans la mesure où je trouve l'idée de base et la fin vraiment intéressantes...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par FRançoise GRDR le Mer 2 Juil 2014 - 21:37

J'aime bien ton texte  Smile Je lui trouve de nombreuses qualités : écriture fluide, idée originale (j'adore les détournements de conte et les vampires  Wink ), et humour noir pour la fin. Par contre niveau angoisse, nada. Je n'ai pas été choquée du tout ! Cette fillette est trop extérieure pour que l'on ressente de la peur personnellement (et cela doit être dû au fait que c'est un personnage de conte peut-être auquel on ne s'identifie pas ...). Mais bravo pour cet exercice difficile !


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8175
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 2 Juil 2014 - 21:45

Merci à vous trois pour votre lecture. Je m'attendais à plus de négatif que de positif.

J'ai toujours du mal à faire des persos "vivants" et attachants, et pourtant c'est pas faute d'essayer. Devoir réduire à fond les signes a pas dû aider aussi (et ça a sans doute ajouté au manque de fluidité par moments) même si ça n'excuse rien.

Au final, j'ai passé tellement de temps à vouloir cacher la chute que j'ai noyé les indices dans un amas descriptif pas très attrayant. Une version plus longue, hors concours, devrait résoudre certains de ces problèmes, s'attarder plus sur le contexte et les persos.

The_Wakwak_tree : Pour ce qui est de la mentalité de la fillette "trop normale", c'est un tout ou certains détails qui t'ont chiffonné ? Parce que je vois cette fille comme une fille "normale" à vrai dire, si ce n'est l'aspect particulier de sa famille, et ta remarque me fait me dire que je n'ai peut-être pas assez suggéré ce côté-là. (J'avoue aussi avoir triché un peu en parlant des croyances communes sans préciser qu'elle n'y croit pas pour les mêmes raisons que les villageois).


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 2 Juil 2014 - 21:50

FRançoise GRDR a écrit:J'aime bien ton texte  Smile Je lui trouve de nombreuses qualités : écriture fluide, idée originale (j'adore les détournements de conte et les vampires  Wink ), et humour noir pour la fin. Par contre niveau angoisse, nada. Je n'ai pas été choquée du tout ! Cette fillette est trop extérieure pour que l'on ressente de la peur personnellement (et cela doit être dû au fait que c'est un personnage de conte peut-être auquel on ne s'identifie pas ...). Mais bravo pour cet exercice difficile !

Merci Françoise.  Very Happy  J'avoue qu'à défaut de pouvoir provoquer l'angoisse chez le lecteur avec cette histoire, j'ai décidé de la traiter comme le sujet et non le genre. C'est sûr que ça aurait fait coup double si j'avais su angoisser le spectateur tout en parlant de la terreur du village. Peut-être que dans quelques temps, j'arriverais à faire ça.  

"(et cela doit être dû au fait que c'est un personnage de conte peut-être auquel on ne s'identifie pas ...)" C'est surtout dû au fait que c'est un personnage de ma "création".  :mrgreen:  Jamais été doué pour ça. Je tente de m'améliorer de ce côté (et je pense réussir parfois), mais ça fait clairement défaut à cette histoire-là, comme je le craignais.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Paladin le Mer 2 Juil 2014 - 21:53

Il me semble normal que tu ais présenté cette petite fille comme une petite fille "normale", ce qui ménage l'effet de surprise à la fin. Si le lecteur a un doute, c'est nettement moins efficace!

J'aime bien, c'est Andersen relu par Robert Bloch !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10748
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Doumé le Mer 2 Juil 2014 - 22:31

Moi, je trouve que l'effet-conte est bien rendu, avec un air désabusé où c’est chacun pour soi et condoléances à son prochain.  Twisted Evil 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Mer 2 Juil 2014 - 22:47

Paladin a écrit:J'aime bien, c'est Andersen relu par Robert Bloch !

Le talent de ces deux-là en moins.  :mrgreen:  Mon égo te remercie pour cette comparaison en tout cas.


Merci aussi, Doumé, pour ce retour.
J'avais même pas prévu de finir sur cette phrase, au départ, et puis je me suis dit que ça faisait une bonne morale, comme dans tout conte qui se respecte. C'est sûr qu'on est loin de ce qu'aurait été une version Walt Disney. Twisted Evil 


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Ulysse le Jeu 3 Juil 2014 - 0:32

Je ne vois pas pourquoi tu t'attendais à des critiques plus négatives que positives.

Bref, il me plait ce texte, spontanément je m'inquiétais un peu pour la petite fille toute seule dans le froid, je pensais qu'elle allait sonner chez un vampire ou quelque chose du genre (ce doit être mon côte mère de famille avec des enfants qui prennent les transports tous seuls) . L'idée est bonne et  bien traitée.

Le sentiment que j'ai eu (craindre pour la petite fille) m'a permis d'avoir de l'empathie pour elle ( à moins que ce ne  soit l'inverse) .
Je pense que ce côté là gagnerait à être plus appuyé :  l'ambiance du texte n'est pas tout à fait assez inquiétante, tu le dis : goules, vampires , meurtres etc. mais on ne le sent pas. C'est sûr que si tu te places du point de vue de la petite fille, évidemment elle ne  craint rien mais du point de vue d'un observateur extérieur, on devrait la sentir en danger ( pas sûre d'être très claire là).


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Eimelle le Jeu 3 Juil 2014 - 11:44

Eh bé ! Comme tu le présentais, je m'attendais à une grosse catastrophe ! Mais ça a été une agréable surprise au final ! C'est peut-être une stratégie, remarque : faire croire au pire pour surprendre par le meilleur ! lol
Bon, j'avoue, mon plaisir a été un peu gâché, parce que je me suis fais spoliée dès le départ. J'ai commencé par lire la première phrase de commentaires (ce qu'il ne faut jamais faire), et je ne sais plus qui c'est qui disait que tu l'avais bien mené en bateau avec ta fillette aux airs angéliques. Je me suis arrêtée là par peur de commettre l'irréparable, mais malheureusement, j'avais déjà compris le dénouement...
Mais bon, c'était sympa quand-même ! J'ai bien apprécié, même si bien-sûr tu triches un peu dans ton texte, comme tu le dis toi-même, quand tu nous relates les pensées de la fillette.... En clair, tu peux nous refaire la même sans tricher petit malin ? lol
Grosses bises,
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Murphy Myers le Jeu 3 Juil 2014 - 12:15

Merci pour vos retours.

Je ne sais pas pourquoi je m'attendais à pire. J'ai repéré pas mal de trucs qui clochent dans mon histoire (pour changer) et j'ai tenté d'en effacer la plupart. Mais même si j'arrive à cacher tel défaut en réécrivant, il reste dans ma tête tel un membre fantôme et je parle toujours comme s'il était encore là. Ça et le fait qu'il n'y ait, comme on l'a dit, pas vraiment de vie ni d'attachement dans cette histoire (et ces deux choses sont pour moi primordiales), me font avoir un jugement plutôt dur par rapport à elle.
Et puis, comparé aux autres textes déjà en ligne, c'est celui auquel il manque le plus une ambiance précise et une identité qui ressort du lot (ou alors, c'est encore moi qui aie une vision faussée).

Ulysse : Ça me rassure un peu, il y a donc un semblant d'attachement par rapport à la fillette.  Very Happy  Je pense m'attarder plus sur ça et développer l'angoisse (en parlant plus en détails des légendes du village et de leur origine, en faisant croire qu'elle est en danger) dans une version plus longue. Je vois ce que tu veux dire, en tout cas, j'ai eu les mêmes pensées à l'écriture.

Eimelle : Pour ma défense, le nombre de signes réduit m'a poussé dans mes derniers retranchements.  :mrgreen: 
Plus sérieusement, j'ai vraiment eu du mal à jouer sur les pensées à double sens de la fille, surtout que j'ai dû en éliminer pas mal pour rentrer dans les critères, ce qui fausse un peu le tout. Mais promis, après concours, je vous donne la version complète où, je pense, ses pensées sont mieux traitées. (Quand je vois comment je galère sur un truc si court, je me demande comment Agatha Christie faisait sur ses romans d'ailleurs).

Merci encore en tout cas. Je pensais avoir vu trop gros en voulant inclure cette histoire en si peu de signes (moi qui adore parler pour rien dire, comme on l'aura remarqué), mais au final, le résultat doit pas être aussi atroce que je le pensais.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Paladin le Jeu 3 Juil 2014 - 12:18

Je ne trouve pas qu'il triche: il nous indique les pensées de le fillette, mais sans nous dire le contexte.

Elle ne peut pas les blâmer. La peur coule dans la nuit, chaque ombre est alarmante. On parle d’hommes qui décapitent les imprudents dans les brumes
.

Il dit qu'elle comprend la peur des gens, sans préciser qu'elle ne la partage pas, puisque c'est elle qui tue...

La famille est à cours de ressources. La petite fille ne veut pas imaginer ce que son père lui fera si elle revient sans rien.

Rien de faux, mais il ne dit pas ce qu'elle doit ramener à sa famille!

... donc je trouve qu'il est plutôt habile: il en triche pas, mais il ne dit pas tout, bien sûr!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10748
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Eimelle le Jeu 3 Juil 2014 - 12:47

Coucou,
J'ai relu le texte pour voir les passages qui m'avaient posés problème. Effectivement, à la seconde lecture, ça me paraît moins flagrant...Je n'arrive pas à faire un copier-coller du document, mais en clair, le passage le plus délicat du texte (pour l'écrivain) se situe entre les lignes 8 à 14. Même si la "tricherie" me paraît moins flagrante en deuxième lecture, je pense que l'ambiguïté pourrait encore être retravaillée de manière à paraître à être encore plus cohérente avec la chute. Cela se joue vraiment à mon avis au niveau des tournures des phrases (mais je peux me tromper)
Si je peux me permettre de donner un exemple :
"La fillette a d'ailleurs repéré plusieurs silhouettes dans sa quête. Des imprudents ou des goules ?"
Cette phrase donne l'impression, ou peut-être que je la comprends mal, qu'elle ne sait pas ce que c'est. Alors que normalement, elle le sait très bien. Peut-être que si on la remplaçait par "La fillette avait d'ailleurs repéré plusieurs silhouettes dans sa quête. Des imprudents ou des goules, peut-être. C'est du moins ce que les gens croient." , ça renforcerait le sentiment d'ambiguïté. Et après ça enchaînerait naturellement avec : "La petite fille ne doute pas de leur existence, personne n'en doute etc.", ce qui renforcerait l'idée que cette connaissance de la petite fille est liée à une adhésion à des croyances populaires. Mais je chipote, j'avoue ! Et puis ce n'est que mon humble avis !
Grosses bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: La petite fille dans la neige

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum