Les Masques de Carmina

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les Masques de Carmina

Message par Paladin le Dim 23 Oct 2011 - 19:54

...Voici donc cette fameuse nouvelle qui avait été retenue pour le fanzine Monk n°5 qui devait être consacré au thème du masque...Malheureusement, Monk à cessé de paraitre après le n°4!




Dernière édition par Paladin le Dim 23 Oct 2011 - 20:03, édité 2 fois


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Zaroff le Dim 23 Oct 2011 - 20:02

Je vais la relire avec grand plaisir. Et je redonnerai un avis. :face:

Màj dans la Bibliothèque.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12530
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Zaroff le Lun 31 Oct 2011 - 16:37

Paladin le sait : ce récit, je le porte dans mon cœur. C'est un texte remarquable. Dans ce genre surréaliste, Paladin n'est jamais aussi près de la perfection. Y a du Jean Cocteau et du Ghelderode chez cet homme là ! Carmina, ville d'artifices où les masques sont des illusions et façonnent les statuts sociaux et destins des habitants selon le degré de perversité qu'ils sont prêts à acquérir.

Ce récit est une superbe parabole sur la nécessité de posséder et de paraître (le mal de notre siècle) au détriment d'une âme pure tronquée par les artifices et désirs des masques. Tous les stades du vice amènent à l'autorité suprême. La fin de cette nouvelle est une pure merveille et je pèse mes mots ! C'est un texte sublime dont je ne me lasse guère.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook

Motor City is burning, babe !
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12530
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 45
Localisation : Ruins D99

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 18:41

Bonjour Paladin,

J'ai passé un bien agréable moment de lecture. Cette histoire de masque est une excellente idée. C'est très bien écrit, je n'ai pas relevé un sourcil à la lecture. C'est en plus pas trop long et on ne se lasse pas. On sent bien dès la troisième page que ça va mal se finir pour Gaël, mais honnêtement, je ne savais pas comment. J'ai relevé un défaut, le début : en effet, les masques sont difficiles à attraper et tu ne développes pas du tout la capture. Ensuite le masque se dépose sur le visage de Gaël comme s'il désirait s'unir à lui alors qu'ils sont si difficiles à attraper. Peut-être Gaël devrait-il le forcer à épouser son visage.

Enfin voilà !

Bravo, et merci pour la lecture !

Amicalement
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Paladin le Sam 10 Mar 2012 - 18:50

Merci Ekas de ta lecture et de tes compliments!

Ce que je disais au début c'est que s'il est difficile d'attraper une masque, c'est qu'il faut rester passif, immobile dans le froid et la nuit, à attendre qu'un d'eux vienne se poser sur son visage...La suite (et surtout la fin) montrent aussi qu'en fait ce sont les masques qui attrapent les humains, pour en prendre progressivement possession!

J'espère qu'on va te revoir ici plus souvent!


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Invité le Sam 10 Mar 2012 - 19:04

Oui ton texte est vraiment bien Paladin ! Mais je pense qu'il y gagnerait à ce que tu développes la capture. Par contre il est un peu incohérent que si c'est le masque qui capture l'homme la traque soit si difficile. D'ailleurs le terme traque ne me semble pas convenir. Je mettrais capture. Peut-être devrais tu rendre davantage le fait que les masques soit difficile à trouver, lors d'évênements rares comme des éclipses de lune par exemple, et les rendre plus difficilement visibles, moins facile à apercevoir. Ce ne sont que des suggestions, mais je trouve que le début cloche un peu !

Amicalement
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par mormir le Dim 8 Déc 2013 - 21:03

Très bon effectivement ! Je l'avais lu il y a quelques mois, mais n'avais pas donné mon avis. Je ne vais pas le faire maintenant non plus car j'aurais l'impression d'arriver bien trop "après la bataille". Mais j'ai aimé ce récit qui se tient du début à la fin, servi par une écriture fluide.
Donc : "Glop ! Glop !"


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2238
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 53
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Paladin le Dim 8 Déc 2013 - 21:07

Merci Mormir!

Il n'est jamais trop tard pour faire la critique d'un texte posté, au contraire, c'est l'occasion de faire remonter les anciens (Je parle des textes !)


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Eimelle le Dim 8 Déc 2013 - 23:09

Coucou Paladin
Comme je te l'ai promis, j'ai lu cette légende, et j'avoue avoir été agréablement surprise. Une belle histoire, très poétique, quoiqu'un peu trop manichéenne et moraliste à mon goût...
Sinon, j'ai repéré plusieurs choses qui pourraient être améliorées :
-D'abord, j'ai remarqué que malgré tes grandes qualités d'écriture, tu avais toujours une faiblesse dans les dialogues : ils sont fades, trop explicatifs, trop verbeux, et pas assez percutants ! Tu devrais opérer en enlevant toujours plus de matière, en gardant des phrases courtes, percutantes, sciantes, à mon avis...
-Ensuite, j'ai beaucoup accroché à cette idée que le masque prenne possession du corps de son propriétaire (une idée qui me parle puisque j'ai aussi eu une idée un peu similaire de deux possesseurs pour un corps, mais dans un autre contexte et dans un sens différent, que je n'ai pas encore eu le temps d'écrire- et peut-être que je n'aurai jamais le temps d'écrire d'ailleurs). En revanche, je trouve que l'aspect narratif, les effets qui doivent mettre en lumière cette sensation de perte de soi-même, sont un peu décevants... En effet, tu décris le changement d'une manière un peu verbeuse plutôt que de le montrer, de faire monter la pression et les émotions, de faire sentir le passage dans la psychologie et l'attitude du personnage. Pour pallier à cela, tu devrais peut-être tenter de réécrire le texte à la première personne, et d'essayer d'imaginer ce qui se passe dans la tête et dans le corps du personnage au moment où il en est dépossédés, jouer sur ses sens, ses sensations physiques, sur ce que peut être une personne qui vire dans le non-être, qui se trouve refoulée aux confins de son corps.
-Enfin, tu avances trop vite dans le récit, je trouve, sans qu'on n'ait assez de temps pour s'imprégner de l'univers, ou des péripéties. On n'a pas le temps de savourer la difficulté de la quête du masque, qu'on est déjà passé à la Ville basse. On n'a pas le temps de s'habituer à ses personnages, au plaisir grisant de la séduction, que patatras ! On est déjà passé à la Ville Moyenne. On n'a pas non plus le temps de s'immerger dans ce monde de richesses, que l'épouse y passe sans qu'on en comprenne vraiment la raison, donnée en une petite phrase. Et là, on se retrouve dans la Ville haute, et là encore, la conclusion est vite expédiée, les effets narratifs et la psychologie un peu bâclés... Cette histoire mériterait à mon avis le double de pages pour être bien exploitée, et qu'on prenne le temps, le plaisir, de la raconter, qu'on ouvre un monde de sensations plutôt qu'un récit verbeux... Ce qui en ferait une excellente nouvelle !
-Enfin, le message que cette nouvelle dévoile finalement sur la séduction, l'argent et le pouvoir me paraît très banal, et presque cliché. J'aurais préféré que tu développes plus sur le jeu de manipulation de l'élite masquée à trois étages, et la manière qu'elle a de contenir le peuple, de le séduire et de le maintenir en état de docilité, et les frictions que cela pourrait créer entre ces trois formes d'élites. La fin n'en prendrait alors que plus d'ampleur. J'aurais aimé en fait que tu développes ce qui n'est qu'esquissé dans ton texte : un conte politique sur la manière dont a une élite de se reproduire, de vivre aux dépens d'un peuple sans susciter sa méfiance et sa rébellion, plutôt qu'une fable assez moraliste sur les vices de l'argent et du pouvoir. La manière en même temps qu'a cette élite de s'arracher à elle-même, de sombrer dans la non-existence. Cette partie là m'aurait paru plus percutante et plus adaptée à l'époque actuelle...
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Paladin le Dim 8 Déc 2013 - 23:28

Merci Eimelle!

Je prends note de tes critiques qui me seront très utiles si un jour je reprends cette histoire.

En fait, il faut savoir qu'elle a été écrite pour un fanzine, comme je le dis dans la présentation. Et les fanzines, qui ont peu de place disponibles, demandent des textes très courts (rarement plus de 20 000 signes, ce qui est peu) voila aussi pourquoi je n'ai guère pu développer les idées.

Sans doute il y a un aspect cliché et moraliste (Je l'ai écris il y a déjà au moins six ou sept ans) mais la parabole, plutôt que de parler de comment le bon peuple est exploité par une élite, était de montrer le pouvoir "vampirique" de la séduction, de la richesse et du pouvoir: voila pourquoi le masque finit par aspirer complètement la personnalité qui le porte.  

Pour les dialogues, j'ai quelquefois du mal à les rendre crédibles, comme pour mon texte du concours. Cependant, dans un univers de fantasy, je crois aussi que la façon de parler des personnages n'est pas la nôtre, le problème se pose moins!

Je te remercie encore de ta lecture et de tes commentaires, bonne semaine à toi !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 14:08

Coucou Paladin !
Du coup, je comprends mieux pour la longueur ! Par contre, je pense vraiment que des dialogues ciselés n'ont rien à voir avec une manière de parler différente des personnages dans un univers fantasy !
Je crois que j'ai vraiment compris ce que devaient être des dialogues enlevés lorsque j'ai lu les conseils de Claude Ecken sur ActuSF. Même si je n'arrive pas encore très bien à mettre en place ses conseils, j'ai grâce à lui une idée plus claire de ce que l'on peut attendre pour de beaux dialogues alléchants et percutants, et me suis rendue compte de la mièvrerie et du caractère verbeux de ceux que j'avais écrits jusqu'ici !
Je te conseille d'y jeter un coup d'œil, quelques exemples et explications valent la peine d'être lues :
http://www.actusf.com/spip/article-10303.html
http://www.actusf.com/spip/article-10444.html  
Bises
Eimelle


Dernière édition par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 15:59, édité 1 fois
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 14:09

Dans les écritoriens, pour moi, celui qui écrit les dialogues les plus percutants et les mieux amenés est sans doute Didier... On ne peut pas lui enlever que c'est vivant, dynamique et assez enlevé en général, même si je n'accroche pas trop à ses univers...
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 14:14

Remarque que d'après ce que j'ai lu de lui jusqu'ici, les dialogues de Jack ont aussi de telles qualités... Pour moi, ces deux auteurs sont deux très bons exemples de dialogues ciselés et percutants, à la fois dynamiques et au service de l'histoire ! Et je dirais que même si toi, tu as de grandes qualités en narration, et dans la poésie de tes univers, c'est un peu ce qui te manque et qui titille dans tes textes : tes dialogues jurent vraiment avec le reste, je t'assure : ils gâchent un peu le texte, et donnent un sentiment d'inachevé ! Tu gagnerais tout à les améliorer !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 14:40

Mais sans doute, vu l'originalité de tes univers, ne faudra-t-il pas que tu travailles tes dialogues de la même manière que le font Jack et Didier... La particularité de tes univers- et ce qui fait leur force- est dans leur mystère, leur poésie, leur beauté toute graphique que l'on imagine... Donc, je pense que tu devrais essayer de mettre au point un système de dialogues qui joue justement sur le mystère, et qui ne dise qu'à demi-mots ce qu'il faut entendre... Des dialogues porteurs de nombreux double-sens possibles, d'allusions, de métaphores, de menaces imperceptibles, qui seraient toutes affaire d'interprétations, sans que cela ne tombe pour autant dans la préciosité... Bref, des dialogues dont la double lecture possible promette à la fois joie et menace, et enferme le lecteur dans le mystère, l'enchantement et le suspens...
Oui, c'est ce qui me semblerait le mieux aller avec tes univers, mais c'est aussi très dur à obtenir. Un faux pas, et tu tombes vite dans la préciosité ou l'hermétisme ! A mon avis, tu vas mettre un bon moment à essuyer les plâtres avant de réussir tes effets ! Bref, bon courage !
Bises
Eimelle


Dernière édition par Eimelle le Lun 9 Déc 2013 - 15:58, édité 1 fois
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1511
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 31

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Paladin le Lun 9 Déc 2013 - 15:50

Merci pour tes liens, j'ai enregistré et imprimé l'article, j'espère qu'il pourra servir à m'améliorer !


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 9836
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 59
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Masques de Carmina

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum