Chère Julie, ...

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par mormir le Mar 1 Juil 2014 - 22:04

The_wakwak_tree a écrit:Je vous trouve dur avec ce texte et ptt trop dans l'analyse.

Je partage. Ce texte apporte un ressenti qui met mal à l'aise quand on se glisse dedans, ce qui répond au besoin.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2564
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Ulysse le Mar 1 Juil 2014 - 22:14

mormir a écrit:
The_wakwak_tree a écrit:Je vous trouve dur avec ce texte et ptt trop dans l'analyse.

Je partage. Ce texte apporte un ressenti qui met mal à l'aise quand on se glisse dedans, ce qui répond au besoin.

Je suis désolée de vous contredire mais si justement je n'ai pas eu ce ressenti ou si je n'ai pas tout saisi , je ne vois pas pourquoi je dirais le contraire.
Et pour ma part je tiens beaucoup à la cohérence d'un texte qu'il fasse 2000 ou 100 000 signes ne change rien à l'affaire.

Je trouve ce format particulièrement difficile car il ne pardonne rien et doit donner beaucoup.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Juil 2014 - 22:25

Ulysse a écrit:
Je suis désolée de vous contredire mais si justement je n'ai pas eu ce ressenti ou si je n'ai pas tout saisi , je ne vois pas pourquoi je dirais le contraire.
.

Tu as raison Ulysse, le but est d'exprimer ce qu'on a ressentit à la lecture & aussi aux commentaires. Je ne faisais pas de jugement, j'exprimais juste mon propre ressentit. On est entre-nous dans l'EdO, et je trouvais les commentaires trop négatifs ;-)... je l'ai juste dit ;-)
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Invité le Mer 2 Juil 2014 - 10:35

@The_Wakwak_Tree : Ah ! Oui, la remarque sur la phrase "Il n'y a plus de justice" est exact. De même que la mention de la "prison", je m'en rend compte, induit en erreur. Je la virerais par la suite.

Spoiler:

Sinon, quoique que cela ne change rien à la nouvelle, mais le but que j'ai poursuivi en la rédigeant est de faire le plus appelle possible à l'imagination du lecteur. Autrement dit, le lecteur est placé dans la position de Julie de devoir reconstituée le puzzle de ces lettres.

En tout cas, mon but ici n'est pas de faire de "la chute" ou du "twist". D'une part c'est délicat, casse-gueule et ça abime plus que ça n'enjolive un texte.

Je me placerais plutôt du côté d'une ambiance inquiètante, ni plus ,ni moins. Je préfère éviter d'avoir à utiliser cette technique pour la bonne et simple raison que je n'apprécie que rarement les oeuvres qui l'utilisent, voilà...
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Paladin le Mer 2 Juil 2014 - 10:40

Je ne suis pas convaincu par cette histoire: c'est vrai déjà que dans ce format il est important qu'il y ait une chute qui surprenne le lecteur, alors que là il n'y a qu'un enchainement presque logique.

De plus on ne comprend pas de quoi il s'agit; pourquoi le flic et le médecin se suicident-ils? Simplement à cause de l'aspect monstrueux du narrateur? Ils peuvent être horrifiés, mais qu'ils se suicident ne colle pas. Et qu'est-ce que c'est cette histoire des sept détenus qu'il a tué "mais il ne s'en rappelle pas?"

TwT et Mormir, désolé mais je partage l'avis d'Ulysse:


pour ma part je tiens beaucoup à la cohérence d'un texte qu'il fasse 2000 ou 100 000 signes ne change rien à l'affaire.

Quel que soit le format, il faut qu'il y ait une cohérence et qu'on comprenne le texte. Ce serait un poème, on pourrait privilégier le ressenti, mais pas pour une short short story, qui reste une nouvelle. (Pour les allergiques aux anglicismes, "une histoire en mini-short" )


Mais alors, dit Alice, si le monde n'a absolument aucun sens qui nous empêche d'en inventer un?

Lewis Carroll


avatar
Paladin
— Compagnon de Dionysos — Disciple de Jean Rollin
 — Compagnon de Dionysos —  Disciple de Jean Rollin

Messages : 10743
Date d'inscription : 22/10/2011
Age : 60
Localisation : Marseille

http://paladin95.canalblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Léonox le Mer 2 Juil 2014 - 11:18

Je rejoins les avis mitigés émis par Eimelle, Zaroff, Doumé et Ulysse.
Ce texte souffre d'après moi d'un certain manque d'intensité. Je l'ai trouvé un peu trop linéaire et retenu. C'est pourquoi je ne suis pas parvenu à me mettre dans la peau du personnage.
Et je le regrette d'autant plus que moi aussi j'ai pensé au film de Franju, que j'adore.

Ceci dit, même s'il convient bien sûr d'éviter les trous narratifs et autres ellipses malvenues, le ressenti reste capital sur un format ultra-court, et là je suis d'accord avec TwwT.
J'aime les textes mystérieux, qui responsabilisent le lecteur sans livrer tous leurs secrets.
Le fait qu'il reste des zones d'ombre ne me dérange pas si c'est compensé par une écriture sauvage, des effets qui prennent aux tripes, et des images fortes qu'on garde en mémoire.
Hélas, même si ce texte est intéressant, j'avoue que je n'y ai pas trouvé tout ça.

Mais c'est toujours difficile d'essuyer les plâtres sur un concours.
Gernier a eu le courage de le faire, et ce seul fait mérite je crois d'être salué. Wink
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 3000
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Invité le Mer 2 Juil 2014 - 13:38

Chacun à SA définition de ce que doit être une short-story réussie (ou non) mais ça c'est personnelle et c'est un ressenti plus qu'une obligation stylistique en soi. Pour certains ce sera la fascination pour les chutes, pour d'autres la combustion lente et l'inéluctabilité du destin (c'est mon cas !)

Chacun sa came, pourvu que l'on ait l'ivresse.


Dernière édition par Gernier le Mer 2 Juil 2014 - 15:24, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Ulysse le Mer 2 Juil 2014 - 14:10

Gernier a écrit: Pour certains ce sera la fascination pour les chutes, pour d'autres la combustion lente et l'inéluctabilité du destin (c'est mon cas !)

On peut aimer les deux aussi. En fonction de l'écriture, du thème, du moment, des attentes que l'on a au moment où on lit.  

Gernier a écrit:D'une part c'est délicat, casse-gueule et ça abime plus que ça n'enjolive un texte.
Je souscris complétement à la première partie, en revanche à la deuxième pas vraiment , Cela me parait un peu définitf  comme jugement.
Une très bonne chute peut donner toute son ampleur à un texte ( ou un film ) et me donne envie de le relire à la lueur de ce je sais désormais.

Si tu as des exemples de chutes réussies qui abiment un texte , je serais curieuse de les lire.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Murphy Myers le Mer 2 Juil 2014 - 14:40

Gernier a écrit:Après chacun à SA définition de ce que doit être une short-story réussie (ou non) mais ça c'est personnelle et c'est un ressenti plus qu'une obligation stylistique en soi.

Je vais avoir l'air de faire mon chieur à insister, mais je sens que ça va faire comme l'ancien concours où certains parlaient de hors sujet par rapport à la littérature blanche.  Rolling Eyes 
Je pense comme Gernier, qu'une short story n'a pas forcément de chute. Évidemment, je préfère de loin quand il y en a une et je préférerai que celles de ce concours en ait toutes, mais ce n'est pas une obligation, ça ne fait pas partie de la définition. Tout comme une nouvelle tout court n'a pas forcément de chute (bien que là encore, je préfère quand il y en a une).

Donc, s'il en faut obligatoirement une, est-ce qu'on pourrait le préciser clairement, avant qu'il soit trop tard ? J'ai suggéré la chose quand il n'y avait qu'une seule histoire. Maintenant il y en a trois, et je sens que sur chacune d'entre elles, il va y avoir des débats sur l'absence ou la présence d'une chute. Et je sens que les prochaines histoires à venir subiront ce même débat sans fin si on ne décide pas tout de suite d'une règle précise par rapport à ça.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3183
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Naëlle le Mer 2 Juil 2014 - 15:13

Murphy a raison, il va falloir clarifier. Donc on suspend le débat sur la chute pour le moment. Les admins vont en discuter et donneront le fin mot de l'histoire sur le topic "Directives".


Attention, je suis un sale hibou ! (Dixit Raven.)
avatar
Naëlle
— — Madone des Ombres — — Disciple de la Discipline
— — Madone des Ombres — —  Disciple de la Discipline

Messages : 3668
Date d'inscription : 29/11/2012
Age : 27
Localisation : Sur la Lune

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par SILENCE le Mer 2 Juil 2014 - 20:33

Salut Gernier,
Je viens de lire ton texte. Je ne sais si c'est de l'angoisse, je ne suis pas certain non plus d'avoir tout saisi mais j'ai adoré ! Pour le coup tu as réussi à capter totalement mon attention et à instituer ce que j'appelle "l'effet tunnel", autrement dit plus rien n'existe, on navigue dans le noir en attendant le dénouement. La Classe… ! Après c'est la question du respect du thème qui se pose...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2810
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par FRançoise GRDR le Mer 2 Juil 2014 - 20:50

J'ai téléchargé et je lis dès que possible (c'est dur en ce moment  Sad 


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8174
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Blahom le Jeu 3 Juil 2014 - 23:20

Une intéressante idée de départ qui m'a rappelé Les Yeux sans visage de Franju. L'ensemble se lit avec intérêt malgré quelques petites fautes d'orthographe qui auraient gagné à être corrigées.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1530
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Jack-the-rimeur le Dim 6 Juil 2014 - 1:56

Il me semble que l'effet (vague de suicides) est disproportionné par rapport à la cause (narrateur défiguré suite à un accident). Une cause plus trouble (accident génétique, nouveau virus, médoc frelatée) cadrerait mieux.
Sinon, j'aime assez la progression.


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Amaranth le Dim 6 Juil 2014 - 9:44

Comme pour les autres, j'ai apprécié l'ambiance. Que tout ne soit pas clarifié ne me dérange pas tant que ça, j'aime assez quand il reste une part de mystère. Après, il manque un petit quelque chose pour en faire un texte génial mais il n'en reste pas moins bon.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2035
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum