Chère Julie, ...

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Chère Julie, ...

Message par Invité le Mar 1 Juil 2014 - 7:34

Bonjour,


Bon ben, je vais ouvrir le bal avec une histoire qui, je l'avoue était déjà en grande partie composée mais qui a subi une de mes innombrables révisions pour essayer de la rendre lisible tout en expurgeant les innombrable fôtes d'aurtografes !!!


Pour l'occasion certains détails ont été rajoutés afin de correspondre aux nombres de caractères voulus par le jury.

La nouvelle appartient au genre épistolaire. Un genre tombé en désuétude presque complète depuis l'arrivée d'internet. Comme je ne donne pas d'indication temporelle (et ce n'est pas important en soi), admettons de manière arbitraire que cette courte histoire prend place entre les années 20 et le début des années 90.



Le lieux : Un pays imaginaire francophone, voilà !



Le mot de passe pour accéder à la nouvelle : Chère Julie (marquer les espaces et les majuscules qui compte dans la rédaction du MDP).

Nombre de caractères : 2.762.


Chère Julie.pdf - Télécharger le fichier PDF

Edit : Je suis distrait (et préoccupé par d'autres trucs), donc c'est bien l'ancienne version, coquilles incluse... J'ai néanmmoins corrigé les petites erreurs sur le document d'origine.


Dernière édition par Gernier le Mar 1 Juil 2014 - 18:28, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Doumé le Mar 1 Juil 2014 - 8:06

Téléchargé  Very Happy 


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par mormir le Mar 1 Juil 2014 - 8:10

J'ai bien aimé l'histoire. Je me demande si cela relève du genre "Angoisse", mais ma définition personnelle de ce genre n'est pas bien claire.

Ce qui peut manquer à mes yeux, c'est que l'émotion de celui qui écrit pourrait être plus intense et transparaître bien plus intensément dans ses écrits.

J'ai relevé une petite coquille : "Lors du l'accident"

En tous cas, voici une première contribution sympathique au concours.


Dernière édition par mormir le Mar 1 Juil 2014 - 9:34, édité 3 fois


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2565
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par SILENCE le Mar 1 Juil 2014 - 9:26

Mormir...
Désolé de te le dire de manière si abrupte mais ce que tu viens de poster n'est pas ton meilleur message...
avatar
SILENCE
— — — Moine copiste — — — Disciple des Lois du Silence
— — — Moine copiste   — — — Disciple des Lois du Silence

Messages : 2813
Date d'inscription : 02/01/2012
Age : 44

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par mormir le Mar 1 Juil 2014 - 9:29

SILENCE a écrit:Mormir...
Désolé de te le dire de manière si abrupte mais ce que tu viens de poster n'est pas ton  meilleur message...

Rire ! Ben qu'est-ce qui s'est passé ? Je croyais avoir fait un commentaire en bonne et due forme, et paf : il est tout vide !

C'est l'angoisse !!!!!!! Oui c'est ça l'angoisse !

Je vais le revoir dès que j'aurai quelques minutes


Ca y est : en fait, c'était la couleur : noir sur fond noir, ça ne se voit pas bien ! Je ne sais pas comment j'ai fait ça, mais je pressens que je dispose de pouvoirs insoupçonnés...


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2565
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Invité le Mar 1 Juil 2014 - 10:23

mormir a écrit:J'ai bien aimé l'histoire. Je me demande si cela relève du genre "Angoisse", mais ma définition personnelle de ce genre n'est pas bien claire.

Ce qui peut manquer à mes yeux, c'est que l'émotion de celui qui écrit pourrait être plus intense et transparaître bien plus intensément dans ses écrits.

J'ai relevé une petite coquille : "Lors du l'accident"

En tous cas, voici une première contribution sympathique au concours.

Merci pour la coquille Wink , je corrigerais cela dès que je le pourrais... Quoiqu'on fasse, il en reste toujours.

Pour l'émotion, j'avoue ne pas être à l'aise avec cela. Je préfère une certaine sobriété de peur de verser dans le pathos par excés. C'est à la fois une qualité et un défault...

Je pense que cette petite histoire peut trouver sa place dans le sujet "angoisse"... Bon après, angoisse peut avoir moult défnitions selon les différentes personnes. Nous allons d'ailleurs constater ça de visu pendant ce petit concours divertissant.

En tout cas,    pour votre lecture.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Murphy Myers le Mar 1 Juil 2014 - 12:07

Pour la définition, je crois que l'angoisse est une peur sans objet défini. On angoisse dans les films quand on ignore de quel côté le tueur va surgir. Une fois que la peur a quelque chose sur quoi se focaliser, c'est plus de l'angoisse. Mais je pense que le thème a surtout été mis pour que tous les textes aillent dans le même sens : la peur, quelle que soit sa forme. Parce que, comme tu dis, tout le monde à sa propre définition du terme, qu'il tient de sources plus ou moins sûres.

Bref. Pour revenir à l'histoire, j'ai trouvé l'ambiance géniale. Sobre et sombre comme j'adore. Ça m'a rappelé Les yeux sans visages au début mais c'est sans doute un hasard. Je me suis plus senti intrigué qu'angoissé mais on imagine sans mal la peur de celui qui écrit les lettres.
Par contre, je suis pas sûr d'avoir bien tout compris. Mais le coup de la dernière lettre est génial malgré tout. Et, rien que pour l'idée du visage maudit, j'ai bien envie de voir ce que ça donnerait dans un texte plus long.

J'ai repéré un petit oubli de mot sur la fin sinon : "l’inspecteur qui devait m’interroger a mis (fin ?) à ses jours."

Bref. Un texte encore perfectible mais une parfaite entrée en la matière pour ce concours. Va y avoir du niveau encore une fois.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Eimelle le Mar 1 Juil 2014 - 14:32

Bonjour,
Je pense que le principal défaut de ce texte est que le format choisi (et imposé par le concours) n'est pas vraiment le bon. 3000 signes, c'est beaucoup trop court pour faire monter l'angoisse dans ce genre d'intrigue, donner au lecteur le temps de comprendre les tenants et les aboutissants, et apporter de la profondeur à l'histoire. La longueur des lettres n'est pas crédible, et il manque trop d'éléments à mon goût pour que l'intrigue puisse être crédible... Mais c'est une des difficultés du concours : trouver des histoires qui s'adaptent à ce format contraint, et même puissent l'utiliser pour se donner de la puissance... C'est vraiment compliqué !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Invité le Mar 1 Juil 2014 - 14:52

@Murphy Y. : Ah ! Tu m'as percé à jour avec Les Yeux sans Visage !! Je n'y ai pas pensé sur le coup mais il se peut que ce soit une réminiscence inconsciente. En tout cas ta remarque m'a paru pertinente.


Dernière édition par Gernier le Mar 1 Juil 2014 - 18:40, édité 1 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Zaroff le Mar 1 Juil 2014 - 18:12

Sans plus pour ma part. Le but de ce concours est de parvenir à glisser tous les éléments dans peu de signes, tout en balançant une fin qui coupe le souffle aux lecteurs. Je trouve que ce récit est bien écrit mais il manque quelque chose pour que ça fonctionne.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12921
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Murphy Myers le Mar 1 Juil 2014 - 18:30

D'ailleurs, faudrait peut-être préciser qu'il faut faire un texte à chute. Je crois que c'était dans l'idée de départ de ce concours, mais c'est pas dit dans les directives.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3189
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 26

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Zaroff le Mar 1 Juil 2014 - 18:34

Tout à fait. Mais si vous écrivez une short-story, il vaut mieux une superbe chute (à la Fredric Brown ou Richard Matheson) pour que ça marche. Il faut que le lecteur se fasse avoir.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre groupe Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12921
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Doumé le Mar 1 Juil 2014 - 19:39

C'est pas mal, Gernier, mais il y a comme un manque de cohérence : Comment n'ont-ils pas pensé à lui mettre un masque, pour éviter d'effrayer les gens ? C'est peut-être cela, plus un manque d'intensité dramatique, qui gêne le lecteur


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Ulysse le Mar 1 Juil 2014 - 20:54

Il manque quelque chose à ce texte ,un truc qui lui donnerait plus d'intensité, plus de relief, plus de crédibilité. je reste un peu sur ma faim.
J'arrive à la fin de l'histoire en me disant, et alors ?
Et puis je trouve bizarre qu'il trouve le temps d'écrire alors qu'il s'est échappé , qu'il est poursuivi.
Et comme, Murohy je ne suis pas très sûre d'avoir tout compris, est-ce qu'il est fou ? comment fait-il pour tuer d'autres détenus, ils sont tous enfermés normalement. Ou alors c'est de le voir qui rend fou ? Mais dans ce cas là, il devrait être interné non ? Pourquoi la prison et pas l'hôpital psychiatrique?





Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 890
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 42
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par The_wakwak_tree le Mar 1 Juil 2014 - 21:37

Je vous trouve dur avec ce texte et ptt trop dans l'analyse.

Ce texte m'a beaucoup fait penser à « Stan » de Eminem, dans l'escalade, dans l'introspection, dans la déraison, la façon dont l'émotion & l'injustice gagne le personnage pour l'entrainer vers la folie.  

Dans le thème ? J'ai compris « angoisse » comme un genre littéraire, pas comme le sujet réel. Donc, oui, pour moi, c'est dans le thème.

Points « - »
* Une fin pas suffisamment explicite, quoi qu'on pourrait presque comprendre qu'il revient sous la forme d'une entité néfaste pour la hanter (Écrire je suis mort ce matin m'a laisser sous-entendre qu'il n'était ptt pas passé de l'autre côté).
* Quelques phrases « faibles » ( Il n'y a plus de justice) qui capturent des caractères inutilement.
* Amha, tu aurais dû utiliser les 300 caractères qui te restaient de dispo. La contrainte existe (3100), quand c'est ultra-court comme ça il faut l'exploiter au maximum.


Point « + »
* J'ai vraiment pensé au clip vidéo de « Stan ». Cette folie qui gagne progressivement le personnage & qui s'exprime au travers de lettres, avec une démence & une violence qui va crescendo vers la mort du personnage.
* Je crois qu'il ne faut pas s'appesantir sur le réalisme du récit mais plutôt aborder ce format ultra-court par le ressentit.
avatar
The_wakwak_tree
— — — Membre indéfini — — — Disciple du non-formatage

Messages : 1021
Date d'inscription : 16/12/2012
Age : 54

http://the-wakwak-tree.overblog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Chère Julie, ...

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum