Joseph Cartoret

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Joseph Cartoret

Message par mormir le Dim 1 Juin 2014 - 22:24

Voici au tout dernier moment, ma contribution à ce concours. La forme finale ne me convient pas, mais c'est le mieux que j'ai pu faire en n'y travaillant que quelques heures depuis hier pour écrire la moitié manquante. Je vous laisse juges du résultat.

Quant à moi, je suis content car j'ai ainsi respecté le souhait de mon père de terminer ce texte dans les temps.

Bonne lecture à tous (et à moi aussi avec vos textes !) Smile

http://www.fichier-pdf.fr/2014/06/01/joseph-cartoret/

Le mot de passe est : mormir


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Jack-the-rimeur le Lun 2 Juin 2014 - 0:46

Hé, Mormir est là ! Bon sang, voilà qui fait chaud au coeur !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Ulysse le Lun 2 Juin 2014 - 6:36

Je me réjouis aussi de te lire Mormir.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 889
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par mormir le Lun 2 Juin 2014 - 9:02

Merci les amis. Mais je ne sais pas si vous devez vraiment vous réjouir de me lire... Cela pourrait bien se révéler un pensum !

Bonne chance lol!


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Jack-the-rimeur le Mar 3 Juin 2014 - 0:27

Un grand et beau texte, fort et maîtrisé. Peut-être la partie "journal" paraîtra-t-elle un peu longue à certains mais je l'ai dévorée comme un document rare. Un parfum prenant d'authenticité dont il est difficile de s'arracher. (En particulier, l'offensive allemande du 21 février 1916 sur Verdun, parfaitement conforme avec ce que j'avais pu lire autour de la mort du colonel Driant, le 22 février.)
Tout aussi réussie est la subtilité avec laquelle l'élément fantastique vient s'intégrer à l'histoire, dans la continuité et sans rupture de ton, comme un glissement naturel. Et bien qu'on sente venir la dernière image, elle est si bien amenée qu'on ne peut se défendre d'un petit frisson délicieusement agréable quand elle survient.
Un pensum ? Allons donc ! Une superbe ballade aux frontières de l'irrationnel humain, une osmose délicate entre hommage et inspiration. Impressionnant !


"Car il faut avant tout sortir, ne fût-ce qu'un instant, de la prison sans portes ni fenêtres."
Maurice MAETERLINCK
avatar
Jack-the-rimeur
— — Zonard crépusculaire — — Disciple d'Ambrose Bierce
— — Zonard crépusculaire — —  Disciple d'Ambrose Bierce

Messages : 2225
Date d'inscription : 23/01/2013
Age : 66
Localisation : Narbonne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par mormir le Mar 3 Juin 2014 - 21:10

Merci Jack...  Embarassed  Je suis gêné par une si gentille appréciation. Mais surtout, je suis vraiment heureux que ce texte t'ait plu. J'attaque maintenant la lecture systématique de tous les textes pour classement.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Ulysse le Mar 3 Juin 2014 - 22:00

Ton récit m'a beaucoup touché Mormir.
Peut-être aussi parce que je sais que je vais devoir bientôt trier et vider un vieille maison dans un coin perdu de France. Une maison qui est depuis plus de 100 ans dans la famille et dans laquelle est accrochée une photo noir et blanc de mon arrière grand-père,  mort quelques années après la guerre, le poumons ravagés par les gaz.

Concernant la narration, Jack a vu juste ; j'ai un peu décroché  sur la partie journal, elle est effectivement très authentique et m'évoque les lectures faites pour le concours. Mais je trouve que le rythme du récit s'en ressent.
J'ai lu ton récit sur liseuse , donc je n'ai pas eu tous les styles et mises en pages , le récit s'en passe très bien.

Par contre je bute sur un point de logique :
Spoiler:
Pour les yeux vairons , il faut forcément que cela vienne de Joseph d'un point de vue génétique ? Est-ce que Joseph avait lui aussi cette particularité , ( sur les photos de lui tu n'en parles pas )? Si non comment le gène s'est il transmis si facilement , si oui comment les gens ne sont pas étonnés de cela chez le Hans d'après guerre ? il y avait tout un dossier sur lui non ? Cela me travaille un peu, c'est mon côté scientifique. je t'avoue que j'ai  regardé sur wikipedia, le gène est normalement dominant, donc s'il est porteur la personne à forcément les yeux vairons , bref ce truc me titille mais peut-être que je pinaille

En tout cas merci pour ce texte plein d'émotion.


Ulysse

"Frères humains, qui après nous vivez,
N'ayez les coeurs contre nous endurcis,
Car, si pitié de nous pauvres avez,
Dieu en aura plus tôt de vous mercis"

François Villon
avatar
Ulysse
Écritoirien émérite
Écritoirien émérite

Messages : 889
Date d'inscription : 18/05/2013
Age : 41
Localisation : Berlin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Murphy Myers le Mar 3 Juin 2014 - 22:02

Honte à moi, j'ai lu ce texte hier soir et oublié de venir donner mon avis.

Je serais un peu plus nuancé que Jack. Je n'ai pas eu de problème avec le journal (au contraire, c'est sans doute une des meilleures parties) mais c'est surtout avec le dialogue du début que j'ai eu du mal à accrocher. Peut-être le temps de rentrer dans l'histoire, je ne saurais le dire.

En tout cas, même si j'ai eu peur en voyant le journal, procédé qui peut être très ennuyeux si mal utilisé, je me suis retrouvé sans m'en rendre compte à le dévorer. Cette partie à réussi à me captiver, à m'immerger aux côtés de son écrivain ; chose qui ne m'était presque jamais arrivé avec un tel background avant ce concours à vrai dire.

Ensuite, la lettre puis l'article sont simplement géniaux. Ils semblent plus vrais que des vrais.

La fin m'a laissé un peu mitigé, à l'image du début. J'ai saisi l'idée générale, et trouvé cette affaire de ce dédoublement très bien trouvée, mais il reste trop de zones d'ombres pour ce qui me sert de cerveau. J'ai peut-être loupé un indice quelque part, aussi. Une deuxième lecture m'éclairerait peut-être.

En bref, mise à part quelques nuances concernant la fin et le début, j'adhère à ce que t'as dit Jack. Qu'on le prenne comme un hommage ou comme une simple histoire, dans les deux cas, c'est un texte de grande qualité.


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3070
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par TiCi le Mer 4 Juin 2014 - 10:58

Déjà, une mention pour la forme, originale et soignée. C’était immersif (mais aussi un peu fatiguant de s’adapter aux différentes polices). Quoi qu’il en soit, c’est un aspect que j’ai apprécié mais que je ne prendrai pas en compte dans mon classement.
Je vais aussi évacuer le côté hommage qui t’es propre et que personne ne saurait juger. Je fais donc ma critique indépendamment de cet aspect. En tout cas j’essaye.
L’histoire est sympa, mais là encore je suis mal placé pour juger ton idée, tu comprendras quand tu liras ma participation.
La narration n'était pas toujours très fluide. Je ne sais pas si tu as un souci avec. Je me suis posé la question vu le nombre de recours aux lettres, journal etc.
Le passage « journal » m’a paru un peu long. Je comprends qu’il ai passionné Murphy, car lire les « vrais » journaux lors de mes recherches m’a aussi fait cet effet. Mais là pour moi on était trop proche (en tout cas sur la première moitié), ça faisait un peu plaqué, trop éloigné de la trame de ton histoire.
C’est un peu l’impression générale qui me reste de ce texte. Tu y as mis des ingrédients très bons mais sans les mélanger suffisamment à mon goût (hommage, histoire de famille, témoignage historique, histoire fantastique). J’ai aussi petit un manque concernant l’entité qui possède le soldat. Qui est-elle ? Qu’advient-il d’elle ?
Voilà pour mon ressenti, pas évident à exprimer car il y a beaucoup de choses dans ce texte.
Belle participation quoi qu’il en soit.


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par mormir le Mer 4 Juin 2014 - 13:04

Je vous remercie pour vos lectures. Et vous demande de pardonner mon propre retard dans la lecture de vos textes. Je reviens au jour après une période de vie compliquée, mais avec un quotidien très chargé. Pourtant tout sera lu et commenté avant la date fatidique !!!

Le journal de guerre est effectivement très "authentique" car je me suis collé au plus près du style de mon grand-père, bien que l'histoire, les lieux et événements soient différents. J'ai repris certaines de ses anecdotes qui me semblaient adaptées à l'esprit que je voulais faire passer.

Ulysse : les yeux vairons proviennent effectivement d'un gène dominant. Je n'ai pas insisté, mais y ai fait allusion dans le journal de Joseph quand il est moqué par le "méchant" camarade de compagnie. Lui aussi avait bien les yeux vairons.
Hans n'avait plus de famille, assurément peu d'amis (même si je n'ai pas insisté sur sa vie faute de temps) puisqu'il était agressif. De plus, sa blessure à la tête avait pu modifier son visage et modifier la couleur de l'un de ses yeux (cela s'est réellement vu). Les descriptions physiques militaires en ce temps étaient pour le moins succinctes. L'ensemble fait que personne n'a vu la différence entre le Hans d'avant et celui d'après. Encore une fois, j'avais prévu d'étayer cette circonstance, mais n'en ai pas eu le temps.

Murphy Y, la fin est effectivement un peu "téléphonée". Encore ce damné manque de temps. Il n'est pas exclu que je reprenne ce texte après le concours (quoique j'en aie 312.000 autres en tête Smile).

Tici, ta remarque sur les polices est judicieuse. J'en ai changé à plusieurs reprises pour tenter de simplifier la lecture ; et même envisagé de me caler sur une seule police. Mais finalement, j'ai décidé de rester sur ma première "pulsion". Et pour le pourquoi de la possession, cela revient à ma remarque précédente de manque de temps. Par ailleurs, je n'ai pas de problème particulier avec la narration, mais je voulais produire là un récit à encarts : journal de guerre, lettres, articles... Il aurait du être plus conséquent, ce qui m'aurait permis de développer le raisonnement des protagonistes et leurs interactions. Mais là cela s'est réduit à la portion congrue de quelques dialogues et actions autour de 3 éléments de "preuve".

Merci encore à vous trois pour vos lectures et encouragements.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Blahom le Mer 4 Juin 2014 - 19:00

Un bon texte assurément.
Je dois cependant avouer ne pas avoir spécialement accroché à cette multiplicité des mises en pages dont on aurait très bien pu se passer.
Le long dialogue du début ne m'a pas non plus emballé. En revanche, le journal du soldat m'a touché par son caractère authentique, et colle parfaitement à l'esprit de ce concours. 
La conclusion, plus franchement "fantastique" m'a plu et fait penser - je ne sais trop pourquoi - à Cortázar, ce qui est plutôt positif.


Laisse toute espérance...
avatar
Blahom
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres
—Adorateur du (mauvais) genre— Chuchoteur dans les ténèbres

Messages : 1503
Date d'inscription : 02/10/2013
Age : 50
Localisation : Sud-Est

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par mormir le Mer 4 Juin 2014 - 21:54

Merci Blahom !
Les polices variées sont toujours un problème pour nous autres, pôv'z'humains à la vue épuisée par l'usage répété d'écrans aux contenus si addictifs. Même moi en écrivant, cela m'a parfois gêné. Mais je suis quand même resté sur ma première idée et envie car la forme a ici son importance. Je comprends tout à fait que cela puisse perturber la lecture.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Zaroff le Mar 10 Juin 2014 - 10:51

Très bon récit immersif. Du beau travail assurément. J'en garderai un excellent souvenir. Un bien bel hommage rendu à ton défunt père.


Forum créé le 21 octobre 2011 par Zaroff et Paladin

Notre page Facebook


"Toute variété riemannienne peut être plongée de manière isométrique dans un espace euclidien."
Ou pas.
avatar
Zaroff
Compagnon de Baal
 Compagnon de Baal

Messages : 12809
Date d'inscription : 21/10/2011
Age : 46
Localisation : Dans un marécage putrescent

http://gorezaroff.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Catherine Robert le Mar 10 Juin 2014 - 18:14

Pour faire simple, je dirais que je partage l'avis de Murphy et que je fais de sa critique l'équivalent de la mienne.
Un peu de mal à entrer dans l'histoire à son début, au moment du journal, j'y entre de plus en plus, assez étonnamment d'ailleurs car je pensais que ça allait un peu me barber, mais non. La lettre m'a un peu moins bottée, mais reste un bon morceau et l'article sur le cas de psychiatrie m'a beaucoup plu.
Par contre, la fin, j'ai eu plus de mal. Je trouve aussi qu'il reste trop d'ombres. Je ne suis pas sûre sûre d'avoir compris exactement comme il se doit ce qui s'est passé.
Spoiler:
Joseph au moment de l'échange de tir avec l'allemand a pris l'identité de son vis-à-vis, peut-être possédé par celui-ci et les deux ont ensuite partagé le même corps pendant des années. Puis, un moment où il était Joseph, il a décidé d'en finir avec la vie et du même coup avec la possession de Hans. Je suppose que c'est ça.
Mais une lecture très sympa et peut-être le texte qui colle le mieux au thème.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9664
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 49
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par mormir le Mar 10 Juin 2014 - 21:31

Merci Catherine et Zaroff.

J'aime bien cette nouvelle, même si comme tout auteur, j'aurais aimé la peaufiner encore. Elle est hommage à mon père et à son père, mais aussi à l'écritoire : je m'en serais voulu de ne pas participer à ce concours que j'avais attendu avec tant de plaisir. Alors je me suis bougé le c...

Tu as parfaitement compris l'histoire Catherine. Ce qu'il faut voir, c'est que cette histoire n'est que du fantastique léger très proche de la réalité, car les possessions sont des aventures rares, mais réelles.

En tous cas, je suis ravi que cela vous ait plu à tous deux.


CONFUCIUS : lorsque l’on se cogne la tête contre un pot et que cela sonne creux, ça n’est pas forcément le pot qui est vide.
avatar
mormir
— Arpenteur des mondes — Disciple de l'arbre noir
 — Arpenteur des mondes —  Disciple de l'arbre noir

Messages : 2460
Date d'inscription : 11/05/2013
Age : 54
Localisation : Près de Chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Joseph Cartoret

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum