Instinct de survie

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par TiCi le Mar 24 Juin 2014 - 21:05

Ok. De mon point de vue, il n'est ni sympathique ni antipathique. Ou un peu de chaque. Comme tu dis, il fait ce qu'il peut avec ce qu'il a, c'est à dire peu de chose en dehors de son pouvoir. Il n'y a pas de jugement, le lecteur se fait son avis s'il le souhaite. Je comprends qu'un certain "parti pris" puisse lui manquer, mais ça me semblait moins intéressant et plus "cliché". En quelque sorte, chaque lecteur reste libre de se faire sa propre lecture, son interprétation concernant cet aspect.


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par FRançoise GRDR le Mer 25 Juin 2014 - 23:35

J'ai beaucoup aimé !  Bravo ! J'aurai par contre préféré qu'il traverse encore la guerre jusqu'au commandant suprême, le Maréchal Foch ou même un tueur comme le suggère Zaroff ! Pourtant, j'ai été conquise par cette fin originale... Il y a vraiment une matière à plusieurs fins ou à un roman. Merci d'avoir participé et m'avoir permis de rêver en compagnie de ce personnage qui ne m'a pas paru antipathique, plutôt en proie à une sorte de malédiction forcée, d'où ses réactions violentes. Belle écriture claire et directe.


Françoise Grenier Droesch
Skype Woman...
avatar
FRançoise GRDR
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton
—— Princesse Mononoké —— Disciple de Tim Burton

Messages : 8109
Date d'inscription : 17/12/2011
Age : 63
Localisation : Troie

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/article-quatrieme-d

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par TiCi le Jeu 26 Juin 2014 - 10:35

Merci Françoise !


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Doumé le Ven 27 Juin 2014 - 22:04

TiCi a écrit:Merci Blahom !
Effectivement, le postulat est posé sans plus d'explication. C'est l'élément fantastique a accepter en somme (comme un vampire par ici, une arme surnaturelle par là...). Le "fond" est à chercher au même endroit que deux autres histoires de ce concours, la séparation de l'âme et du corps. Car il s'agit ni plus ni moins d'une possession.

Non, une possession c'est autre chose, Tici. Toi, tu décris un transfert...


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Doumé le Ven 27 Juin 2014 - 22:21

Je viens de lire ton texte,Tici, et j'ai été soufflé par le style : sans aucun doute parmi les meilleurs du concours : tout est bien dosé, des adverbes aux tournures et aux dialogues, whoo, une belle surprise !

Je me disais ; Le Tici, il pinaille dans les détails, on va voir ce qu'il a dans le ventre ; et je ne suis pas déçu  Smile 

Seul bémol à mon goût, tu aurais pu davantage te documenter sur l'aspect occulte du transfert : ce qui aurait ajouté du piment au récit. De même pour la chute, pourquoi ce désespoir ? Même avec des moignons, il peut toujours opérer un autre transfert, non ?

Moi, depuis 400ans, comment crois-tu que je m'en suis sorti ?  Rolling Eyes 

Bon , blagues à part, pour moi : un texte d'écrivain. Bravo !


Quand tout le monde pense la même chose, c'est que plus personne ne pense...
avatar
Doumé
— Mystagogue des Ombres — Disciple du Très Haut
 — Mystagogue des Ombres —  Disciple du Très Haut

Messages : 1866
Date d'inscription : 28/01/2013
Age : 58
Localisation : Fréjus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par TiCi le Lun 30 Juin 2014 - 11:00

Merci Doumé !
J'avoue mes limites dans l'occultisme. C'est de fait un transfert, mais pour moi c'est aussi une possession dans la mesure où le corps est pris contre la volonté de son habitant. Quoi qu'il en soit, le pouvoir de Gabriel n'est pas occulte, d'où l'absence de trace dans le texte.
Pour les moignons, tu rejoins Jack. L'important dans cette histoire, c'est que Gabriel a toujours procédé avec ses mains, intuitivement, et qu'au moment où il découvre qu'il n'en a plus, il est convaincu que tout est perdu.
Gabriel est un personnage d'un roman sur lequel je travaille depuis un an et demi. Effectivement, il pourra encore se transférer avec ses moignons, mais ce ne sera pas si simple (ni aussi élégant qu'une main apposée sur un front), et c'est seulement parce qu'il a rapporté quelque chose de son coma qu'il sera poussé à tenter l'expérience.


Dernière édition par TiCi le Jeu 3 Juil 2014 - 13:22, édité 1 fois


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Didier Fédou le Lun 30 Juin 2014 - 15:01

TiCi a écrit:
Gabriel est un personnage d'un roman sur lequel je travaille depuis un an et demi.
Oh putain con ! Là, t'en as trop dit et pas assez ! Je suis preums s'il te faut du béta-lecteur !
avatar
Didier Fédou
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien
— Tueur en série de Bics — Disciple de Conan le Cimmérien

Messages : 2388
Date d'inscription : 27/10/2011
Age : 40
Localisation : Au sud-ouest, putain con !

http://mellyanntest.over-blog.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par TiCi le Lun 30 Juin 2014 - 15:59

Didier Fédou a écrit:
TiCi a écrit:
Gabriel est un personnage d'un roman sur lequel je travaille depuis un an et demi.
Oh putain con ! Là, t'en as trop dit et pas assez ! Je suis preums s'il te faut du béta-lecteur !
C'est sympa !  Very Happy 
Au rythme où j'avance, il va me falloir au bas mot encore 3 années pour boucler seulement le premier tome.
Et puis sans vouloir te démotiver, Gabriel n'est pas le personnage principal, et le style et l'ambiance seront beaucoup plus légers. Pas sûr que l'histoire d'une jeune adulte avec des visions d'un autre monde te fassent le même effet...
Mais bon, c'est dit, je note !


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Eimelle le Mer 2 Juil 2014 - 22:42

Coucou TiCi !
J'ai lu ton texte ce matin (enfin, pour moi c'était le matin, au Canada). J'ai apprécié, mais sans plus. L'idée est intéressante. Pendant la première partie du récit, je me suis dit : "mais putain, quand est ce qu'il y va, ce connard au front ? Quand est-ce qu'on entre vraiment dans le sujet ?" Et puis, au milieu du récit, j'ai compris que c'était fait pour : il retarde sans arrêt son arrivée au front, et du coup, il y a un suspens qui nous prend et qui joue un peu avec nos nerfs ! C'est bien joué.
Le coup du journal de bord, c'est une idée un peu vue et revue. Mais ça passe pas trop mal dans ton récit. Toutefois, je me pose une question : n'est-ce pas dangereux pour lui de conserver cette preuve à charge dans sa poche ? C'est quand-même son secret le plus précieux ! Bref, je pense que même si l'effet n'est pas désastreux, 'est quand-même dispensable.
Je n'ai pas vu la fin arriver par contre. Bien joué pour cela.
Après, au niveau du style, je pense que si tu veux envoyer ce texte a une maison d'édition, il y a quelques petites choses à reprendre. D'abord, il y a des expressions qui font très contemporaines, telles "Retournons plutôt péter des vitrines" ou "un endroit où on peut faire la bringue toute la nuit", ou encore "Moi je veux voir comment c’est de crever quelqu’un…". Je ne pense pas que ce soit des expressions qui étaient utilisées à l'époque. Ce sont des détails, mais ça enlève de la crédibilité à l'ensemble.
Et puis, il y a des phrases qui font pâle figure au milieu du reste, telle que cette accroche du début : "Dans la Capitale, c’est la nuit qu’on ressent le plus les changements.". L'expression "c'est... qui" n'est, je crois, pas proprement incorrecte, mais pas vraiment jolie (du moins, je m'étais fait taper dessus par mon chef quand je l'avais employé dans un article), ça discrédite un peu le reste, tout comme l'utilisation parfois de vocabulaire ou de syntaxe plus relâchés que le reste du récit...
Il y a un truc que je n'ai pas compris par contre : il est anglais le gars ? J'ai cru comprendre que oui, mais je ne suis pas sûre.
Et une dernière petite remarque : je trouve certains passages un peu trop verbeux, quand tu décris par exemple le fait que le personnage ne se reconnaît aucune culpabilité. C'est un peu trop clairement exprimé à mon avis, et je pense que tu aurais plus intérêt à le faire ressentir au lecteur plutôt que de le dire clairement !
Bises
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par TiCi le Jeu 3 Juil 2014 - 11:05

Merci pour ta lecture et ton retour Eimelle.
Eimelle a écrit:Le coup du journal de bord, c'est une idée un peu vue et revue.
Ce n'est pas un journal. C'est une narration au présent, avec précision des dates ou des périodes. Ça ne pourrait pas être un journal vu le contenu, et en plus à la fin Gabriel n'a plus de main pour écrire !

Eimelle a écrit:il y a des expressions qui font très contemporaines, telles "Retournons plutôt péter des vitrines" ou "un endroit où on peut faire la bringue toute la nuit", ou encore "Moi je veux voir comment c’est de crever quelqu’un…".
Tu es sûre de toi sur ces coups-là ? D'après de rapides recherches :
- Peter, dans le sens exploser : Je fends le ventre des poissons, je les vide et fais péter leurs vessies sous mon talon (Renard, Poil Carotte,1894, p.102)
- Crever, dans le sens tuer : « Si vous me foutez avec les Fritz, j'en crève un... Je ne veux plus voir leurs sales gueules... » Dorgelès, Les Croix de bois,1919, p. 275.
- Faire la bringue : Pas d'exemple aussi précis, mais l'expression a laissé des traces déjà en 1660.

Eimelle a écrit:"Dans la Capitale, c’est la nuit qu’on ressent le plus les changements.". L'expression "c'est... qui" n'est, je crois, pas proprement incorrecte, mais pas vraiment jolie (du moins, je m'étais fait taper dessus par mon chef quand je l'avais employé dans un article)
Là encore, je suis certain que l'on peut trouver une foule de contre-exemple dans la littérature. C'est vrai qu'il y a des fois où ce n'est pas élégant (genre cette phrase). Pour autant je ne pense pas que ce soit une règle. Reste à savoir si ça t'a gênée parce qu'on te l'a reproché, ou parce que tu la trouves effectivement moche dans ce contexte.

Eimelle a écrit:ça discrédite un peu le reste, tout comme l'utilisation parfois de vocabulaire ou de syntaxe plus relâchés que le reste du récit...
Là je me permets de rebondir vu l'échange suite à ta critique du texte vainqueur. Lorsque tu trouves qu'un texte est discrédité par certains éléments, et que d'un autre côté il bénéficie d'une certaine reconnaissance, cela devrait t'encourager à prendre un peu de recul sur tes jugements.
Pour tout te dire, en l’occurrence c'est ton analyse qui est discréditée à mes yeux, tes arguments factuels (je ne parle pas de ressenti donc, juste de concret, de forme) n'étant pas solides. Alors quand tu ajoutes que le vocabulaire ou la syntaxe sont inégaux sans citer de passage précis, ben  Rolling Eyes .

Eimelle a écrit:Il y a un truc que je n'ai pas compris par contre : il est anglais le gars ?
Non. Qu'est-ce qui t'a fait penser ça ?

Eimelle a écrit:Et une dernière petite remarque : je trouve certains passages un peu trop verbeux, quand tu décris par exemple le fait que le personnage ne se reconnaît aucune culpabilité. C'est un peu trop clairement exprimé à mon avis, et je pense que tu aurais plus intérêt à le faire ressentir au lecteur plutôt que de le dire clairement !
Même si je suis adepte du "show don't tell", il ne faut pas être non plus fanatique. Ce passage "verbeux" ne fait que 12 lignes, et il a bien d'autres intérêts (casser le rythme, expliquer le personnage...). Faire ressentir ça aussi explicitement aurait pris tellement de place que ça aurait dénaturé l'histoire racontée dans la nouvelle.

Je serais assez curieux Eimelle, de savoir ton âge et ce que tu fais dans la vie (des articles ? Journaliste ? De quel type ?).
Eimelle a écrit:Je veux et vais essayer de me corriger, par exemple en me donnant pour règle de ne jamais commenter le même jour que la lecture, pour donner le temps au texte de se décanter dans ma tête, et pour prendre du recul.
Je vois que tu as la volonté de bien faire et de t'améliorer. Pourquoi n'as-tu pas suivi tes propres résolutions ?


On peut rire de tout, seulement faut que ce soit drôle.
avatar
TiCi
Bourreau intérimaire
Bourreau intérimaire

Messages : 193
Date d'inscription : 08/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Eimelle le Jeu 3 Juil 2014 - 11:33

Coucou TiCi,
Je suis assez triste de tes accusations. Je n'ai vraiment pas voulu te casser, j'ai au contraire voulu être constructive, et je me suis attelée à essayer d'écrire ma critique en ce sens-là... J'ai essayé de garder un ton constructif, mais peut-être n'y suis-je pas arrivée... Peut-être que je ne me rends même pas compte de ce que j'écris, de ce que je suis, ce qui est assez grave...
Je voulais juste tenter de t'aider à améliorer ton texte dans les détails, parce que je le trouve quand-même bon, je te l'ai dit. Je pensais vraiment rester dans le constructif, et je vois que ce n'est pas le cas, ça me rend malade. Je suis juste en train de m'écrouler en larmes là, de voir que je n'arrive pas à me faire comprendre, qu'on me prend pour une prétentieuse et une donneuse de leçon. C'est peut-être vrai, je ne sais pas... Grosse remise en question en perspective.
Pour répondre à ta question, j'ai 28 ans, et je suis bibliothécaire (depuis peu) après des études d'histoire. Il ne me semblait pas avoir rencontré ce type de termes lors de mes études, mais je n'ai sûrement pas de culture assez large...J'ai aussi fait quelques piges dans le passé, pour un journal local.
Je suis désolée de t'avoir vexé. Je suis vraiment désolée. Je ne sais plus ce que je dois écrire, ce que je dois faire, comment je dois me comporter, ce que je dois dire ou faire... Ca me rend malade.Peut-être n'ai je tout simplement pas ou plus ma place sur ce forum, si j'en juge par l'image tellement négative que je vous renvois, par la manière dont vous percevez mon comportement... Peut-être suis-je odieuse sans le savoir.
J'espère ne pas trop vous embêter, que j'arriverai malgré tout à m'améliorer.
Je suis peut-être aussi juste à fleur de peau en ce moment, exténuée par le décalage horaire... Je suis vraiment désolée.
Bises à tous
Eimelle
avatar
Eimelle
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité
— — — Jungle girl — — — Bazooka fou dans l'intimité

Messages : 1533
Date d'inscription : 17/10/2013
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Amaranth le Jeu 3 Juil 2014 - 11:55

Je te trouve un peu dur sur ce coup, TiCi. Elle n'a donné qu'un avis, elle a aussi le droit de se tromper. Tout ne fait pas plaisir à entendre mais elle se donne la peine à chaque fois de donner une remarque détaillée et de donner des conseils pour une éventuelle amélioration du texte. Eimelle n'est pas très diplomate, soit, mais il me semblait clair qu'elle n'a jamais voulu blesser personne. Au contraire, elle cherche à aider. Je ne voulais pas alimenter le débat mais on est tous sur ce forum pour s'améliorer ainsi qu'aider les autres à faire de même, et cela va aussi par le fait d'accepter certaines critiques négatives.


Je questionne souvent ma santé mentale.
Des fois, elle me répond.
avatar
Amaranth
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —
Book'trotteuse de l'extrême — Reflet dans un œil gore —

Messages : 2009
Date d'inscription : 07/03/2012
Age : 26

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Murphy Myers le Jeu 3 Juil 2014 - 12:00

Autant pour le texte de Jack, oui, t'y étais allée assez brutalement, autant là je ne vois pas en quoi tu aurais eu besoin de recul ou autre ; je n'ai rien vu d'agressif ni prétentieux dans ton commentaire.  Rolling Eyes 

Je sais que ça me regarde pas, mais si on se met tous à te balancer ça dans la tronche au moindre commentaire de ta part, tout ce qu’on gagnera c’est un membre en moins. D'autant plus que j'ai déjà vu des commentaires bien plus brutaux qui n'ont fait broncher personne. Je pensais que c'était utile de le préciser du coup.

Edit : Bon bah j'ai tellement hésité à envoyer ce message (j'hésite toujours à m'incruster là où je suis pas concerné) qu'Amaranth m'a devancé. Mais ça me rassure, c'est donc pas que moi qui ai vu les choses comme ça.


Dernière édition par Murphy Y le Jeu 3 Juil 2014 - 12:35, édité 1 fois


NOUVEAU : L'ombre

"Je questionnai l'un de ces hommes, et je lui demandai où ils allaient ainsi. Il me répondit qu'il n'en savait rien, ni lui, ni les autres; mais qu'évidemment ils allaient quelque part, puisqu'ils étaient poussés par un invincible besoin de marcher." Baudelaire, Chacun sa chimère
avatar
Murphy Myers
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir
— Concepteur de cauchemars — Disciple du chat noir

Messages : 3077
Date d'inscription : 10/03/2014
Age : 25

https://www.amazon.fr/Murphy-Myers/e/B00NPY6R4G/ref=dp_byline_co

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Léonox le Jeu 3 Juil 2014 - 12:12

Non, Amaranth et Murphy, vous n'êtes pas les seuls à avoir vu les choses comme ça. Et vous avez bien fait de vous manifester. Parce que là c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.

Bon, TiCi, tu as obtenu ce que tu voulais, j'espère que tu es content de toi. Comme d'habitude tu as eu le dernier mot, comme d'habitude tu as méprisé un interlocuteur qui n'était pas d'accord avec toi. Comme d'habitude tu as contribué à mettre une bonne ambiance. Tu es décidément un intervenant précieux et éminemment sympathique. Merci d'être là. Vraiment.

Au fait, toi qui prends les membres à partie en leur demandant ce qu'ils font dans la vie, toi tu exerces quelle profession ? Tu es prof ? Si c'est le cas, ça serait mieux de laisser cette casquette au vestiaire quand tu te connectes. Certains, comme Françoise ou Silence, y parviennent très bien. Mais c'est vrai qu'eux ne sont pas des donneurs de leçons sentencieux.

Quant à tes textes, s'ils étaient si géniaux que ça, tu serais déjà publié depuis belle lurette. Si je ne m'abuse, ce n'est pas le cas. Ce seul fait devrait te conduire à être plus humble.
Mais bon, comme d'habitude, tu vas nous dire que tout le monde t'a mal compris. Parce que toi tu as toujours raison, et nous on a un peu de mal à saisir les subtilités de ton discours.

Eimelle, je t'envoie un message privé dans quelques minutes.
avatar
Léonox
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre
—No name no slogan— Compagnon de l’Ombre

Messages : 3000
Date d'inscription : 24/03/2013
Localisation : Entre le Fleuve Noir et la Rivière Blanche

http://www.riviereblanche.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Catherine Robert le Jeu 3 Juil 2014 - 12:22

Eimelle, je suis de l'avis de mes trois comparses ci-dessus.
Je trouve l'attitude de Tici déplorable. On le connaît, on sait qu'il n'aime pas être critiqué sur ses textes et qu'il aime avoir le dernier mot, celui qui prouve qu'il avait raison et que c'est nous qui ne comprenons rien, mais là, il s'est servi de ton petit problème récent sur le texte de Jack pour t'enfoncer encore plus profondément alors même que tu as choisi d'améliorer ta façon de critiquer les textes (et d'ailleurs, perso, j'ai très bien noté l'évolution de tes critiques).
Je t'avais d'ailleurs fait un petit mp avant de voir ta réaction à ses commentaires que je trouve simplement cruels. Je me doutais que tu les prendrais mal.
Comme quoi, il y a la violence à la télévision qui peut choquer, mais il y a aussi d'autres violences. Peut-être serait-il temps d'en prendre conscience Tici. Parce qu'à choisir, retourne voir Game of throne, c'est moins violent.
Ce n'est pas parce que tu n'aimes pas recevoir des avis négatifs que tu peux te permettre de traiter quelqu'un comme tu viens de le faire avec Eimelle.


"J'ai lu. Je sais même pas quoi dire tellement je suis atterrée.
Et le pire c'est que j'ai aimé te lire."
Raven sur "Yin et yang"
"Merci de m'avoir donné envie de vomir !" Nao76 sur "Yin et yang"
"Ton texte m'avait fait penser à un film allemand atroce que j'avais vu plus jeune : Nekromantik !" Polo sur "Trafic de cadavres"
avatar
Catherine Robert
— — La Grande Cat'Rime — — Disciple de la Frite vicieuse
— — La Grande Cat'Rime — —  Disciple de la Frite vicieuse

Messages : 9798
Date d'inscription : 07/11/2011
Age : 50
Localisation : Belgique

http://catherine-robert68.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Instinct de survie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum